Immigration : Sarkozy fait semblant d’être ferme

Posté le août 23, 2007, 12:00
4 mins

En juin, l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Bajolet, a dit que notre pays abrite « environ » 350 000 sans-papiers algériens. Déduction : avec les immigrés clandestins du Maghreb, de l’Afrique, de la Chine et autres pays asiatiques, on atteint le million, très au-dessus de l’estimation officielle. En 2006, dans un rapport du Sénat, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, l’estimait « entre 200 000 et 400 000».

Privilégié par Sarkozy lors de la présidentielle, le thème de la lutte contre l’immigration clandestine avait rabattu vers lui bien des électeurs frontistes. « Sur cinq étrangers qui sont en France, seuls deux travaillent : une femme sur trois, un homme sur deux. C’est pourquoi il faut limiter l’immigration », dit Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement.
Mais dans une tribune au « Figaro » du 1er juin, il a fixé un objectif de 25 000 éloignements d’étrangers illégaux en 2007. C’est peu. Et un an après leur expulsion, les sans-papiers de Cachan sont presque tous régularisés : de quoi rendre sceptique… Sarkozy continue sur sa lancée de ministre de l’Intérieur : faire semblant d’être ferme tout en étant laxiste. Ses rodomontades ne diminuent pas la pression de l’immigration.

Certes, ce n’est pas facile. Cet été, le politiquement correct médiatique s’est déchaîné à l’occasion de drames de l’immigration. Le 9 août, à Amiens, un sans-papiers de 12 ans tomba, en descendant par la façade de l’immeuble pour échapper à un contrôle de police. Il fut dans le coma. Les médias ont présenté Sarkozy comme un assassin ayant durci les lois sur l’immigration. Et ils ont reproché à la police de les appliquer avec zèle durant l’été, quand les professionnels de la manif – notamment les enseignants – sont loin. Autre drame : le 13 août, une embarcation d’immigrés clandestins naufragea au large de Mayotte, entraînant 17 morts – dont 8 enfants – et 19 disparus.

Sarkozy veut aider la majorité pour les municipales de 2008, qui s’annoncent difficiles pour elle. Aussi fait-il de la rhétorique, jouant sur les mots tels que « immigration choisie », souhaitant que l’immigration économique grimpe de 7 à 50 %. En septembre, l’Assemblée nationale examinera un projet de loi de Hortefeux durcissant le regroupement familial, en le subordonnant à la détention d’un logement et de revenus suffisants pour faire vivre une famille, et à un test de français. Cette loi ne vaudra que si elle est réellement appliquée…

13 réponses à l'article : Immigration : Sarkozy fait semblant d’être ferme

  1. clara314

    09/09/2008

    je suis révoltée quand je lis que sarko n’a pas suffisement durcit les lois sur le regroupement familiale, et qu il faut privilegier l immigration choisi!

    je suis française d’origine maghrébine. je gagne plus que le smic et j ai un logement où je peux acceuillir ma famille. celle ci a vu son dossier bloqué et n’a jamais pu venir me voir en france, pour des raisons que le consulat refuse d’eclairer.

    je paie mes impots et j ai de quoi entretenir mes parents au cas où ils ont plus d’argent( mes parents ont leurs moyens pour financer le voyage et toutes les depenses). j ai un logement. alors , dire que c’est pas suffisant pour bloquer l immigration! mes parents ont 70ans, ne peuvent plus travailler, sont à la retraite, et ne vont pas voler le métier du francais! quand à moi, avec mes diplomes je suis surdiplomée par rapport au métier que j’exerce. ce métier n a pas trop de succes aupres des francais, car mal payé par rapport à l’effort fourni! donc, je n’ai rien volé au français.c’est eux qui rechignent devant ceratins métiers.

    alors, stop de dire que tous les maux de la france viennent des autres

    Répondre
  2. antisarkozyste

    15/05/2008

    voici une pétition pour la déstitution de sarkozy de ses fonctions de président de la république pétition à signer et à diffuser largement, signez sur : http://www.antisarkozysme.com

    Répondre
  3. Alain

    13/09/2007

    Ah, ah. c’est n’est que le revers de la médaille, pourquoi Sarkozy se trémousse t-il autant? Autant qu’il s’arrete avant qu’il ne soit trop tard, le quota de 25 000 expulsion par année, coutera extrement cher au contrubuable francais. En plus cette politique n’est pas la plus efficace, en lieux de 25 000 personne expulsés 200 00 chinois,africain et sud américain entrerons ou tombera dansl’illégalité en france. Quand je parlais de revers de médaille, c’est tout simplement pour faire comprendre aux européens qu’ils ont colonisé  le monde et dominé toute forme de créature pendant des lustres et surtout toutes les atrocités et les méchanceté qu’ils ont fait leur retomberons sous leur nez. Actes commis par  des politique, revolutionaires en passant par les homme dieux.

    Répondre
  4. richard

    26/08/2007

    N’oubliez pas que sur les 25000 expulsion, il y a ceux – majoritaires – des DOM/TOM…. ce qui gfait que la métropole le chiffre se réduit à combien ??? 4000  – 5000 ??? peut être moins!
    n’oubliez pas non plus que l’an passé une bonne part des expulsés de métropole concernait des roumains et bulgares…. qui maintenant sont "EUROPEENS" et donc non expulsables…
    En final combien de non européens expulsés ??? quelques centaines ?? les autres sont régularisés "AU CAS PAR CAS" comme disent nos gouvernants!!

    Qui se fait encore des illusions??
    Combien de COCUS après les élections??

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    26/08/2007

       Sarkozy fait semblant d’être ferme.

       " C’EST POURQUOI SE TROMPENT CEUX-LA QUI CHERCHENT A PLAIRE. ET POUR PLAIRE SE FONT MALLEABLES ET DUCTILES. ET REPONDENT D’AVANCE AUX DESIRS. ET TRAHISSENT EN TOUTE CHOSE AFIN D’ÊTRE COMME ON LES SOUHAITE. MAIS QU’AI-JE AFFAIRE DE CES MEDUSES QUI N’ONT NI OS NI FORME ? JE LES VOMIS ET LES RENDS A LEUR NEBULEUSE : VENEZ ME VOIR QUAND VOUS SEREZ BÂTIS. "

                                                                                                          Antoine de Saint-Exupéry

                                                                                                                      CITADELLE

                                                                                                                     Chapitre XCVI

       Vous comprenez pourquoi l’école de la raie publique, une et invisible, ne lui a pas fait un triomphe en juin 2000 pour commémorer le centième anniversaire de sa naissance.

       Lisez et relisez CITADELLE.

    Répondre
  6. tête chenue

    25/08/2007

    Je me souviens de Nicolas Sarkozy, alors candidat à la Présidence, apposant avec un air pénétré, presque convaincant, la date du jour et sa signature sur un papier qu’on lui présentait lors d’une émission "à vous de juger" animée par Arlette Chabaud sur France 2. Il signifiait ainsi publiquement son engagement à observer les recommandations de la Charte pour l’Environnement de Nicolas Hulot.

    On pouvait espérer qu’il avait réellement pris la mesure des problèmes générés par le nucléaire, l’agriculture intensive, les OGM, les gaz à effet de serre, l’extension autoroutière etc…, qu’il allait prendre des mesures ad hoc pour infléchir dans le bon sens les politiques menées par ses prédécesseurs de droite comme de gauche, rompre enfin avec leurs esquives minables du débat citoyen sur tous ces sujets.

    Que voit-on quelques mois plus tard ? A la réunion de préparation du Grenelle de l’Environnement, n’ont été invitées que neuf associations soigneusement trièes ( défense des animaux, défense de la terre, défense des oiseaux….) qui, sans contester l’intérêt de leurs démarches ni leur dénier une vraie sincérité, ont en commun la particularité de ne pas remettre fondamentalement en cause le modèle mortifère de société qui est le nôtre. Des interlocuteurs plus critiques et pugnaces, comme par exemple le "réseau SORTIR DU NUCLEAIRE", point. Et, on croit rêver, on se dit non, ça n’est pas possible, le voilà qui vend du nucléaire à Khadafi !!!!

    Alors que ceux qui ont encore des illusions retombent sur terre. Les engagements de Nicolas Sarkozy sont du même tonneau que ceux de Chirac : ils n’engagent que ceux qui y croient. 

    Cynisme révoltant, consciences anesthésiées ou dévoyées, toujours est-il que ce n’est pas demain que la classe politique qui vient d’accéder au pouvoir réglera les problèmes majeurs dont souffre notre pays. PAS PLUS L’IMMIGRATION QUE LE RESTE. La fuite en avant continue qui nous mènera un jour ou l’autre droit dans le mur.

    Faut-il se consoler en pensant que c’eut été pire avec Madame Royal ? Bien maigre consolation !

     

     

    Répondre
  7. Anonyme

    25/08/2007

    En effet, Sarko 1er semble pour l’instant beaucoup plus parler que d’agir.  Il fait de grands effets de manche mais démissionne en coulisse.  Un grand exemple symbolique : l’affaire des infirmières en Lybie.  Ses ancêtres doivent se retourner dans leur tombe.

    Mais bon, voyons un peu la bataille avevc les syndicats à la rentrée.  Là, on aura une confirmation de plusieurs faits :

    1) Les syndicats sont la lèpre de ce pays

    2) Les Français sont très longs de la comprenoire

    3) les Français se sont fait entuber par Sarko, mais apparemment ils aiment ça

    4) Sarko c’est l’oenuque-p’tite-tête-grande-gueule-petits-bras, comme son peuple d’ailleurs

    Wait and see, c’est l’attitude la plusmagnanime.

    Répondre
  8. Anonyme

    25/08/2007

    Beaucoup d’effets d’annonces mais rien de concret. Il faudrait dire à MOI-JE 1er qu’il n’est plus en campagne.Que les naïfs qui ont voté pour lui,pensaient aussi aux immigrés en surnombre.Il a pioché sur les discours de JMLP,Alors maintenant des actes.A moins qu’il fasse sa campagne pour dans 5 ans.On est jamais assez prudent.

    Répondre
  9. DRUANT Philippe

    25/08/2007

    Il ne fallait pas être grand clerc pour savoir que Sarkozy n’allait jamais s’attaquer au problème prioritaire de l’immigration avec fermeté étant donné son total assujetissement au monde des grandes entreprises dont le besoin en main-d’oeuvre taillable et corvéable à merci est immense.

    Sarkozt a montré ce qu’il valait,c’est à dire rien,du temps où il officiait au ministère de l’intérieur:beaucoup d’ effets d’annonce (le Karcher) mais pas d’actes concrets.

    De vraies mesures telles l’arrêt complet du regroupement familial ,le renvoi dans leur pays d’origine des immigrants au chômage et de leur famille,le renvoi de tous les illégaux,la suppression des aides de tous types à ces illégaux ne seront jamais à son ordre du jour.

    Sous le règne de Madame royal,la situation eût été identique.

    Répondre
  10. EIFF

    24/08/2007

    Les objectifs de monsieur Sarkozy en matière d’immigration sont dérisoires, il est prévu à peine 25 000 expulsions d’illégaux chaque année alors que le torrent migratoire ne cesse de se déverser dans nos villes, nos campagnes et nos banlieues à un rythme éfreiné, et que certaines zones totalement submergées sont déjà des territoires étrangers colonisés.

    Monsieur Sarkozy fait de la gonflette, ces 25 000 expulsions prévues, en imaginant qu’elles aient réellement lieu, ne suffiront pas à dissuader les centaines de milliers d’immigrés qui savent que le système social français leur offrira le gIte, le couvert et les multiples prestations en tous genres et finalement au bout du compte une régularisation avec à la clé des cours de français et une formation gratuite payé par les contribuables français rackétés en permanence.

    Nos frontières passoires ne permettent plus de contôler ni l’immigration légale ni l’immigration illégale, la politique d’immigration de la France est une vaste fumisterie, le concept d’immigration choisie une nouvelle agression contre les travailleurs, les salariés et les chômeurs français.

    Le gouvernement Sarkozy qui a déjà reculé sur partiquement tous ses engagements et toutes ses promesses s’agite dans le vide en faisant croire qu’il maitrise la situation alors que chaque semaine se sont des étrangers relogés, des sans-papiers squatteurs, des familles régularisées, des allocations surprises et des primes au retour, ajouter à cela la délinquance et les violences qui n’ont pas cessé,  des minarets et des mosquées qu’on nous impose contre notre culture. 

    A lire : Jean-Paul Gourevitch "La France africaine", "Immigration la fracture légale"

                Guillaume Faye "La colonisation de l’Europe"                  

                Marie-Annick Delaunay "L’immigration par escroquerie sentimentale"

               Jeanne-Hélène Kaltenbach et Michèle Tribalat "La République et l’islam"

    Répondre
  11. Anonyme

    24/08/2007

    L’Espagne régularise,des pays Nord « européens » régularisent,donc comme à chaque fois quand un fait se renouvelle plusieurs fois,en FRANCE on en fait une règle qui devient vite une loi.Et celle -ci sera appliquée beaucoup plus vite que la mise en route du KARSHER.A ce propos quelqu’un peut il envoyer le mode d’emploi à MOI-JE 1er qui envoie beaucoup plus de vent que de pression.Pour l’accueil de nos gentils sans papiers,il autorise les constructions de mosquée avec une aide camouflée de l’état (MARSEILLE) et les aides d’associations douteuses ne se comptent plus.Mais les Francis de souche peuvent crever.Il n’y azura jamais les télés et les journaleux pour s’y arreter.Investissons dans la vaseline les ventes vont augmenter

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)