Immigration et "super-classe" deux causes pour une décadence

Immigration et "super-classe" deux causes pour une décadence

Dans son édito de la dernière édition des 4 Vérités, Guillaume de Thieulloy rappelle les deux vrais causes du sabordage de l’économie et
de la société française (et des autres pays) à notre époque : l’immigration et la « superclasse » : les deux vivent aux frais de la société sans rien lui apporter :


« un des dangers les plus graves qui menacent nos sociétés, c’est effectivement le déracinement. Sous deux formes, aux deux extrémités de l’échelle sociale : l’immigration de masse, du
côté des plus pauvres ; la super-classe, sans patrie ni racine, du côté des plus riches.

Là encore, le problème n’est pas, en soi, que des très riches se refusent à tout attachement patriotique. Le
problème, c’est que nos politiques publiques et nos vies privées sont régies par des gens pour qui nous ne sommes rien et qui ne nous sont rien non plus.(…)


L’immigration nous pose un grave problème, car désormais une large partie de nos dépenses publiques est consacrée à entretenir sur notre sol des populations qui refusent, avec la dernière
énergie, de s’adapter à nos coutumes et à nos lois, ou de s’intégrer à notre histoire.
Notre problème n’est pas leur couleur de peau ou leur origine ; notre problème, c’est que cette
couleur de peau, cette origine, cette religion, nous soient renvoyées dans la figure pour nous dire : « Vous êtes coupables envers nous, payez et laissez-vous coloniser!
»

Mais, en face, ne perdons jamais de vue que nous avons également un gros problème avec cette
super-classe, mondialiste, sans davantage de racine que nos immigrés, qui nous dit : « Vous n’êtes que des moutons à tondre. Nous nous engraissons sur votre dos, en
accumulant les profits et en vous laissant payer les dettes…»

Pas davantage que nous ne pouvons tolérer l’invasion par l’immigration, nous ne pouvons tolérer que cette
super-classe, que nous n’avons pas choisie et dont nous connaissons à peine les membres, nous dicte nos conditions d’existence ! »
Effectivement, au-delà du choix de nos représentants pour gérer notre système politique, l’imposition de cette immigration et de cette super-classe enlève toute liberté et toute autonomie de
destin à la France et aux Français

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: