Influence des émeutes sur la campagne présidentielle

Posté le novembre 29, 2006, 12:00
8 mins

emeutes parisNous sommes sur une poudrière. Le fait que notre pays ne soit pas, à cet égard, un cas isolé, n’est qu’une piètre consolation.
Comme nous l’avons souvent fait remarquer dans ces colonnes, le risque terroriste lié au développement de l’islamisme, s’accroît chaque jour. D’ailleurs, nous nous attendons tous, sans l’avouer toujours, à un nouvel attentat majeur, ici ou ailleurs. Ce que confirment tous les spécialistes, ainsi que tous les services officiels ayant pour mission le renseignement.

Il y a d’autre part les risques qui découlent de la déliquescence de la « société française ». Au point que cette notion, classique, et encore couramment utilisée, n’a plus grand sens. La France est devenue un pays où différentes communautés s’affrontent, où des centaines de quartiers, de cités, échappent à l’ordre républicain, tandis que plusieurs de nos libertés fondamentales sont constamment bafouées, que ce soit celle d’aller et de venir, ou celle de pouvoir s’exprimer sans forcément répéter les conventions du politiquement correct…

Les faits isolés qui résultent de cette situation se comptent chaque jour par milliers. La nuit, les voitures continuent à brûler. Et le jour, les agressions presque toujours gratuites, par exemple dans la rue ou dans les transports en commun, sont de plus en plus nombreuses. Et de moins en moins souvent enregistrées par les services de police.

Nous en avons connaissance parce qu’ils nous concernent directement, ou parce qu’ils ont touché des personnes proches. Par contre, les faits collectifs ne peuvent pas nous être tous cachés.

Ainsi, les émeutes – car ce n’était pas de simples échauffourées – qui ont émaillé, le jeudi 23 novembre, la sortie du match qui opposait, au Parc des Princes, l’équipe du Paris Saint-Germain au club israélien Hapoël de Tel Aviv. On ne fera ici qu’évoquer les faits. De même que ceux qui l’ignoraient ont découvert, à l’occasion de la finale du championnat du monde, avec le désormais coup de tête de Zidane, que les joueurs, sur le terrain, passaient une bonne partie de leur temps à s’insulter, de même, ils ont appris qu’une bonne partie des supporters de plusieurs clubs, en particulier ceux du PSG, sont des voyous qui viennent aux matchs imbibés de bière, avec la ferme intention d’en découdre dès le coup de sifflet final. Un supporter parisien a cru pouvoir faire remarquer, devant une caméra de télévision, que si son club avait mieux joué, les violences eussent été moindres… Vive le sport !…

Vu les circonstances de la cause, ce soir-là, l’antisémitisme s’est donné libre court. Un policier de 32 ans en civil, d’origine antillaise, a heureusement, au péril de sa vie, protégé un jeune de 23 ans, mais en blessant d’une seule balle deux autres jeunes de 25 et 26 ans, dont un mortellement.

« On voudrait être certain que, dans des circonstances similaires, mais avec des protagonistes différents – à savoir une horde de voyous de banlieue se ruant, au cri de “mort aux Français”, sur un policier blanc réagissant comme son collègue – la réaction des médias et des responsables politiques serait de même nature » (Pierre Deguignet, Garches (92), courrier du 25/11/2006).

En effet, dans le même temps, on sait que le ministre de l’Intérieur maintient les consignes données aux policiers intervenant dans les cités de non droit : ne sortir son arme de service qu’à la toute extrême limite. Et on a vu, à différentes reprises, des policiers en tenue se faire quasiment lyncher, sans riposter…

Sans être devin, on peut parier que les cinq mois qui vont s’écouler à partir de maintenant, jusqu’aux deux tours de l’élection présidentielle de 2007, les 22 avril et 6 mai, seront ponctués de violences et de drames comme nous venons d’en vivre au cours des cinq mois précédents.

Ce ne sont pas seulement sur leurs programmes, leurs images, leurs rêves, que les candidats à l’élection présidentielle seront jugés et appréciés par les électeurs, ce sera aussi par rapport à ces inévitables drames. On peut s’attendre à ce que Ségolène Royal poursuive sur son registre, où le mot « autorité » figure, mais rien d’autre, dans un flou irénique… Nicolas Sarkozy, tel un pompier face à un incendie de forêt, ne peut que prendre à témoin l’opinion à la fois de sa bonne volonté et de son impuissance…

C’est dans ces conditions que Jean-Marie Le Pen, le seul à avoir fait preuve de clairvoyance sur les causes intérieures de cette situation, depuis bientôt 30 ans, malgré une présence médiatique toujours réduite, est aujourd’hui, au plus haut dans les sondages.

33 réponses à l'article : Influence des émeutes sur la campagne présidentielle

  1. sas

    27 décembre 2006

    Pour infos…….en face d’albert camus , il ya le lycé beaumarchais……à meaux ville de coppé…le parachuté……

    A beaumarchais ,les incivilitées n’ont pas cours pourquoi ?????

    L’ancien chef d’etablissement , prof de sport et ex beret rouge ne s’en laisse pas compter…..règle les problèmes des "sauvageons " avec leurs "propres règles": celles du talion…coup de poings dans la gueule et coups de lattes…… et à ce jeu , le chef d’etablissement etait le plus forts : DONC AUCUN PROBLEMES……pas d’accident à beaumarchais …..instructif hein??????

    Sa hiérarchie ?au courrant de ces méthodes musclées, au lieux de le contenir……..elle refusera pendant plusieurs années sa mutation au motifs des "excellents résultats securitaires obtenus"….c’est y pas beau ???? donc au personnel de l’education nationnale, faite votre boulot, obtenez des résultats probants et vous passerez bien après les "autres" démissionnaires et autres jobeurs au black…..

    c’est cela la morale ripoublicaine

    de sas

    Répondre
  2. SAS

    24 décembre 2006

    A jaures……..encore un petit chrétien tabassé et tué dans une cours de récréation……pendant que tes collègues étaient en réunion syndicale, ou dans un local climatisé……ou en train de bavasser avec un collègue

    pas inter-éthnique qu’ils disent par un "procureur hypercrédible"…….problème cardiaque qu’ils annoncent…..

    EFFECTIEVEMNT  AU MEME AGE C ETAIT COURRANT D AVOIR 10 CONNARDS SUR LE PALTOT,SE FAIRE DEROYUIILER POING PIED(forcément ils ne s’instruisent qu’à la boxe thaï et au kick boxing ,hors cours de golf alibi et télévisuels  à grand frais)……ETANT FRAPPE AU SOL ET A TERRE: C’est forcément que ce petit chrétien ,fils du concierge du lycé, a la réputation de bon élève……..avait le coeur défaillant…..

    quelle chiotte cette technocratie lâche et corrompue…..

    Pour les parents , sincères condéléances, et espèrant que vous portiez plainte contre l’etat français et l’education nationnale pour…….complicité de meurtre et non assistance à personne en danger

    sas 

    Répondre
  3. sas

    19 décembre 2006

    heeee jaures…….tu réponds pas….peux être que tu défilais avec tes collègues…….contre les heures supplémentaires au service des élèves……

    A quand des contrôles fiscaux à tous ces enfoirés d’enseignants qui travailles au black en france ,en toute impunité ?????? c’est là qu’il faut taper "frère de robien"…….

    sas

    Répondre
  4. Calmos

    18 décembre 2006

    Jaures le Juste…….et un peu démago…….

    Jaurés en nous sortant sa tirade sur ce que la mort d’un homme quel qu’Il soit est scandaleuse enfonce des portes ouvertes et se drape en défenseur de la veuve et de l’orphelin….on n’y croit pas une seule seconde……a part  Marie qui seule a gobé sa réthorique…….candide Marie……

    Répondre
  5. SAS

    15 décembre 2006

    RESULTATS CONCRET DES EMEUTES EN FRANCE ???????

    On va interdir au méchants policiers……de poursuivre en courrant…. les racailles qui s’enfuient à leurs vues…

    sas cqfd

    Répondre
  6. EIFF

    5 décembre 2006

    A Jaurès. Vous dites mort absurde, au contraire, certains éléments et la présentation de cet événement tragide relaté par les médias aux ordres démontrent à l’évidence des manquements du côté des services de la police et des incohérences quant au récit de l’enquête lu et entendu dans la presse soviètoîde officielle. Bizarre bizarre quand même cette récupération tendencieuse faite par les lobbies et les faiseurs d’opinion………

    Répondre
  7. R. Ed.

    5 décembre 2006

    Quel tamtam au sujet de la mort d’un homme.

    Il y en a tant qui meurent tous les jours.  Il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. C’est la vie, qui se termine toujours par la mort.

    A plus ou moins brève échéance.

    La seule question que l’on peut franchement se poser, c’est  que faisait là, en civil et armé ce flic (lui seul le sait) Noir ?

    Il s’est soit parachuté lui-même dans cet imbroglio, soit "on" l’a parachuté, mais qui ça, on ?

    En résumé.

    Des "Blancs" un peu extémistes, des Juifs, qui le sont aussi un peu et un Noir, armé, lui..

    Là où 200 CRS casqués et bottés ne se sentent pas du tout en sécurité, un flic (seul lui le sait) Noir  en plus s’y trimballe.

    La question : pourquoi ?

    Répondre
  8. marie

    5 décembre 2006

    enfin,

    merci jaures, pour votre post du 05/12. marie

     

    Répondre
  9. Jaures

    5 décembre 2006

    Au fond ce que regrette Eiff n’est pas la mort absurde d’un homme mais que ce ne soit pas un "jeune" de banlieue la victime. Si la balle avait suivi un trajet différent de quelques millimètres, aurait-il exprimé tant de réserves pour la mort de Mounir. Quand lirai-je ici que la mort d’un homme qu’il soit noir, blanc ou beur, jeune ou vieux, supporter du P.S.G ou de l’O.M, juif ou musulman est tout aussi triste, inacceptable et révoltant. 

    Répondre
  10. EIFF

    4 décembre 2006

    Drame du PSG : de plus en plus de « zones d’ombre »

    01/12/06 – 11h30

      Alors que l’on apprend que Julien, le jeune homme abattu à la sortie du Parc des Princes la semaine dernière et que l’on voudrait à toute force faire passer pour une ignoble brute raciste ne méritant aucune compassion, était « très amoureux de sa fiancée, métis japonaise », on découvre parallèlement le passé plus que sombre du policier qui a fait feu sur les jeunes supporters.
    En effet, le policier de 32 ans a déjà été entendu en tant qu’auteur d’une infraction en 2004. Pour des faits de « dénonciation d’infractions imaginaires » et « escroquerie ». Il encourt cinq ans de prison, 375 000 € d’amende et d’éventuelles sanctions disciplinaires. Au moment des faits, le fonctionnaire n’avait pas été suspendu. « Les faits étaient intrafamiliaux, n’avaient aucun lien avec sa qualité de policier et il n’y avait aucune violence, se justifie-t-on à la préfecture de police. Sa hiérarchie a donc estimé qu’il n’y avait pas de raison de prendre une telle mesure». Par ailleurs, au début de sa « carrière » il aurait extorqué un peu plus de 5 400 € à des « acheteurs de drogue ».
    Il a vraiment fière allure « le héros » félicité par sa hiérarchie et défendu unanimement, sans la moindre réserve ni attente de conclusions d’enquête sérieuse, par les médias et les syndicats.
    On frémit en imaginant le déchaînement « anti-flic » des grandes consciences de gauche et autres associations « anti-coercitives » si un personnage aussi trouble avait commis la plus légère « bavure » à l’encontre d’un des fameux « jeunes » de banlieues qui sont l’objet de tous leurs soins et de toutes leurs attentions.
    Le chœur des pleureuses aurait sans doute alors exigé dans une belle unanimité le désarmement immédiat et total des forces de l’ordre.  PARIS(NOVOpress)

    Répondre
  11. EIFF

    3 décembre 2006

     Merci à Jaurés et à Sas pour les petites précisions omis volontairement par les grands médias sur cette triste et ombrageuse histoire. Comment se fait-il que les services de Sarkozy n’ait pas déclaré ce match de foot à hauts risques ?

    Répondre
  12. Anonyme

    3 décembre 2006

    Hello Saint-Tex, je re-envoie ci dessous un post a votre attention qui s’était égaré.:
    Merci Saint-Tex. Oui, on s’ennuirait ferme sans le pere Jaures. Il faudrait que l’on se le garde un peu. Mais, convenez que ce n’est pas facile de soutenir aujourd’hui des théories socialistes … a moins d’etre payé pour ca. Je regrette bien le Camarade Youri qui officiait il y a qqs mois sur le forum et qui a disparu dans sa mine de sel. Encore un "Man who never was".
    Voila que Jaures veut inviter laurent a Gaza, maintenant. Vous voyez sa méthode? laurent voulait juste "décrire" les banlieues de non-droit, ce que tout le monde imagine bien, et bien Jaures va lui prouver que Gaza est la meilleure des destinations touristiques! (Remarquez, cela pourrait etre pas mal). Toujours botter en touche, sortir du cadre de l’idée initiale. Et pendant ce temps, des tas de réponses ont été opposées a ces arguments, auquelles il n’a jamais répondues. Sacré Jojo.
    Take care,
    Mancney

    Répondre
  13. Anonyme

    3 décembre 2006

    Jaures

    Vous avez raison,les banlieues vertes de Paris ne sont pas Gaza ,l’ armée française(ce qu’ il en reste) ne leur balence pas des bombes sur la gueule pourtant les " zivas" de banlieue viennent nous pourrir le vie (descente dans les métros non relatée par nos médias à la botte) pas encore avec des " hommes  bombes" mais avec le temps.

    Pour la connerie vous savez de quoi vous parlez

    Répondre
  14. sas

    2 décembre 2006

    tout cela est crédible et sérieux……vu que le policier GRANOMORT……doit passer ces jours ci en correctionnel pour : vol…escroquerie….faux témoignage…

    pas même suspendu….mis gravement en cause mais toujours flic avec un flingue à la ceinture….

    tout est possible dans notre ripoublique ersatz de démocrassouille…….

    et c’est forcément un hasard……

    Tout comme ce clud d’israel qui vient en france avec dérogation……participer à un match de coupe d’europe?????? depuis quand israel fait parti de l’europe sportive ?????

    Sauf a être particulièrement con…..il convient de comprendre toutes ces règles d’exceptions et ces dérogations à sens uniques….

    JULIEN QUEMENER, lui a compris un peu tard……et je souhaite que ses parents poursuivent l’Etat FRANCAIS pour complicité de meurtre…. avec préméditation; car toute présomption d’innocence respectée…. par principe de précaution….on n’a pas le droit de laisser un "gravement mis en cause d’un service public" avec une arme à feu… sur la voie public….

    ……et si il avait croisé ses "associés" d’affaires ou ses soit disant tortionnaires ….LUI FLIC ET ARME …. que serait-il advenu…

     sas qui persiste

    Répondre
  15. Phoenix

    2 décembre 2006

    JAURES,

    C’est une réponse à mon post, CA ? ?!

    Cessez de jouer à l’anguille pour une fois, et cessez de banaliser – selon votre bonne vieille habitude -toute pensée qui vous met réellement EN CAUSE……

    Phoenix 

    Répondre
  16. Jaures

    2 décembre 2006

    A Phoenix: Vous avez tout à fait saisi ma pensée, sauf que, justement, je ne cherche pas à théoriser ce fait divers absurde qui n’a d’autre expliquation que la connerie ordinaire.
    A Laurent: Allez passer 2 jours à Gaza avant d’écrire que la banlieue lui ressemble. Beaucoup sur ce forum perdent le sens de la mesure. Il est si facile de sortir son clavier et d’écrire n’importe quoi .

    Répondre
  17. Anonyme

    2 décembre 2006

    Jaures, : "Résumons: un noir pour protéger un juif tire sur un beur et tue un blanc !"

    Et voila la triste histoire racontée par un rouge.

    Mancney

     Mort de rire !!!  Pas mal Mancney.  Mais pour paraphraser Phoenix, il y a bien que la dialectique pour laquelle Jaurès est agile.  

    Pendant ce temps, on vérifie au cm près si le flic avait encore la marge d’éviter de défendre sa peau, parce qu’il n’est pas encore évident que les supporters-Hooligans soient avinés ou embiérés à donf, ni qu’ils soient agressifs voire dangereux.  C’est une vue de l’esprit, voyons, comme dirait Jaurès.  Ce ne sont que de braves et bons petits, tous innocents et tellement intelligents. 

    Panem & Circencès…  c’est tout ce qui reste de ce pauvre pays.

    Répondre
  18. Pierre

    2 décembre 2006

    Entierement d’accord avec Jean-Claude Thialet.

    Sarkosy-Chirac a un bilan et programme desastreux (n’oublions pas qu’ il a fait augmenter la CSG de 1.1% a 2.4% par exemple lorsqu’il etait ministere des finances)!  Il est comme Chirac, Royale…indefendable!

    Les intervenants de ce forum ont raison de denoncer la debilite du socialisme mais il ne faut pas avoir 2 ou 3 elections de retard, UMP-UDF sont tout autant helas socialistes (et anti-democrates) que PS-PC-VERTS-MDC!

    Ces 2 blocs socialistes montrent un aharnement scandaleux contre les 6, 7 ou 8 millions de nos compatriotes qui n’ont aucune representation politique!

    Cordialement

     

    Répondre
  19. Anonyme

    2 décembre 2006

    laurent, bravo, on n’en attendait pas moins de vous. Welcome to the Club.
    Second Amendment :
    Dix huit Votes "Pour".
    (The Stranger, Toto, Grandpas, Helios, doc kanibal, Laurent, Porky, Ameladius, R. Ed, Louis XI, Aude, Coudray, Saint Tex, R.Daneel Olivaw, Pastout, Phoenix, laurent, Mancney )
    Un Vote "Contre".
    (La douce Marie)
    Best,
    Mancney

    Répondre
  20. Phoenix

    1 décembre 2006

    JAURES :

    " un noir pour protéger un juif tire sur un beur et tue un blanc ! Je défie ici tous les commentateurs de trouver une cohérence à ce fait divers lamentable"

    Vous qui avez d’ordinaire la "dialectique" si agile, que cherchez-vous à sous-entendre par là ?

    Quelle cohérence voulez-vous chercher dans ces faits "étranges"(qui vous dérangent?)  ?  Peut-être l’Ange du Bizarre est-il passé par là……   La vie, Cher Jaures, EST étrange, et peut par conséquent parfois manquer de "cohérence"….. Tous ceux qui ont un peu vécu savent cela très bien :  la vie elle-même est ,la plupart du temps, étrangement "incohérente"……

    "Je défie tous les commentateurs de trouver une cohérence à ce fait divers lamentable".

    – Je traduis ici en un language qui restitue le fond de votre pensée ::  ce fait divers(effectivement) lamentable MANQUE DE LA SYMBOLIQUE FACILE et tellement commode aux marxistes afin qu’ils puissent SIMPLIFIER LA REALITE dans le sens qui les agrée…

    ……….  Et donc celui de leur propagande

    Cordialement ! 

    Répondre
  21. laurent

    1 décembre 2006

    A Grandpas:

    "il est vrai que dans certaines banlieues, il est préferable de s’ habiller  d’ un drapeau Palestinien"

    Et d’ailleurs, nos banlieues, c’est deja Gaza.

     

    A Jean-Claude:

    Rien a ajouter a votre commentaire, sauf que la dette de la France, ce n’est pas 1.140 milliards d’euros, mais plus de 2.000 milliards, en tenant compte des retraites des fonctionnaires (engagement que toute entreprise qui se respecte est tenue de provisionner).

     

    PS: un 18e vote pour le Second (laurent, avec un "l" minuscule)

    Répondre
  22. Jean-Claude THIALET

    1 décembre 2006

    01/12/06 ("4-V")

    Rien à ajouter à cet article pour le compléter sinon quelques commentaires.

    Primo: quel que soit notre  appartenance politique, il faut reconnaître que, parmi les supporteurs des partis "gouvernementaux", il n’en est pas un seul qui se soucie de savoir COMMENT son favori va pouvoir empêcher le "FRANCE TITANIC" de couler ou de s’échouer sur les rochers, mais SEULEMENT de savoir si celui-ci gagnera la course à l’Elysée.

    Deuxio : partant de ce constat, il est bien évident que les partisans de Nicolas SARKÖZY ne se demandent pas comment fera celui qui est Ministre de l’Intérieur depuis environ 4 ans, et qui dispose des pleins pouvoirs grâce à une majorité "introuvable", fera pour restaurer la sécurité demain, comme Président. Lui qui avait dû faire appel, en novembre 2005 à la médiation d’imans pour arrêter les émeutes. Lui qui, loin d’avoir nettoyé "les banlieues au kärcher’", de mater la "racaille", de supprimer les "zones de non droit", a dû laisser les choses empirer. Lui dont la police, pas plus tard que hier soir, on l’a vu a Nacy, a été incapable (malgré tous les avertissements tant des milieux du football que de la presse) d’empêcher 200 hooligans hollandais(1) de mettre Nancy sans dessus dessous (un tramway ; des magasins, etc saccagés, etc.),. Lui sous le règne duquel les statistiques concernant les atteintes aux personnes et aux biens , n’auront cessé de grîmper malgré les manipulations dans les statistiques ? Avec une question annexe, adressée à celui qui fut aussi Ministre des Finances et de l’Economie (poste où, j’en conviens, cet oxymoron (2) n’a pas eu tout le temps de montrer tous ses talents … verbaux) pour financer son (vaste) programme dans un pays dont aussi bien le P.S. que l’UMP ont vidé les caisses, et laissé une dette de plus de MILLE-CENT-QUARANTE MILLIARDS d’euros ?

    Tertio : comment fera Marie-Dégolène ROYAL, élue sous l’étiquette du P.S. (avec toutes les vieilles barbes qui l’entourent (Julien DRAY, Pierre MAUROIS, Jack LANG, et celui qui se voit déjà dans la peau de "son" Premier Ministre, Dominique STRAUSS-KAHN ) pour prendre les mesures d’urgence qui s’imposent en matière de sécurité dand un pays au bord de l’émeute, où toute manifestation est à hauts- risques, avec des "forces de gauche" (dont le P.S.) "allergiques" à toutes les "mesures sécuritaires" ?. Comment fera-t-elle aussi pour résorber la dette "Kolossale" évoquée ci-dessus ? Là, je dois admettre que nous avons déjà sa réponse : "avec la croissance" (sic) nous assure cette Marie-Chantal de la politique !. Mais oui ! Ce qui revient à écoper les cales  "FRANCE-TITANIC" avec un cuillère à cadé.

    De tout cela, parmi les tenants de SARKÖZY ou de ROYAL, qui s’en soucie. ? L’important, pour ces autruches n’est-il pas que triomphe celui ou celle pour lequel (laquelle)  ils ont les yeux d’une Chimène ou d’un Rodrigue. 

         Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) comment fera-t-il demain, lorsque ce ne seront plus 200 hooligans, mais des centaines de "fanatiques" qui enflammeront les banlieues sur ordre ?

    (2) à j’emprunte sans vergogne ce mot à un journaliste (je n’ai pu noter son nom) entendu hier soir sur RTL, dans "On refait le Monde"). Il avait utilisé le mot "oxymore". Qui psera prétendre qu’il y a une adéquation entre les mâles paroles de Nicolas SARKÖZY et ses actions. Par exemple entre son "je vais nettoyer les banlieues…" et les résultats que l’on consate dans les banlieues ? 

    Répondre
  23. Anonyme

    1 décembre 2006

    Jaures, : "Résumons: un noir pour protéger un juif tire sur un beur et tue un blanc !"
    Et voila la triste histoire racont
    ée par un rouge.
    Mancney

    Répondre
  24. Anonyme

    1 décembre 2006

    Phoenix : (vendredi 01 décembre 2006 00:10, a la suite de l’article précédent de Guy Miliere)  :  "OHE, MANCNEY !   TOUJOURS LA ? ?
    Si oui, vous pouvez m’inscrire moi aussi sur votre liste pétitionnaire pour le 2em Amendement et hop !"
    Most welcome mon cher Phoenix. On commence a etre une bonne bande, et ca montre probablement que tout le monde n’est pas disposé a baisser les bras.
    Second Amendment : Dix sept Votes "Pour".
    (The Stranger, Toto, Grandpas, Helios, doc kanibal, Laurent, Porky, Ameladius, R. Ed, Louis XI, Aude, Coudray, Saint Tex, R.Daneel Olivaw, Pastout, Phoenix, Mancney )
    Mes félicitations, Gentlemen, je ne pensais pas que nous serions autant.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  25. Anonyme

    1 décembre 2006

    Jaures

    C’est le SCOOP  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Moi qui croyait que tous les supporters du "Perdre Sans Gloire" étaient des gros fachos imbibés de bière de mauvaise qualité (Amsterdamer 11°).Il y avait donc un "Djeune", question :

     "Criait il lui aussi laFrance au français et tout le toutim ! "

    Enfin ,c’est d’ aprés les fausses vrais informations ou les vrais fausses diffusées par les télés nationales , car si c ‘est le cas ,là moi je mange mon béret .

    Où , ne pensez vous pas que le simple fait que le jeune supporter du club de Tel Aviv était simplement agréssé parce qu’ il portait un drapeau Israëlien sur son dos,il est vrai que dans certaines banlieues,il est préferable de s’ habiller  d’ un drapeau Palestinien pour eviter de déclancher la machine a baffes une sorte de grosse pointeuse!

    Répondre
  26. Jaures

    30 novembre 2006

    A Pierre: Je tiens à vous rassurer sur un point, c’est bien sur un "beur" que le policier a tiré: un dénommé Mounir, d’origine Marocaine. La balle lui a traversé le poumon, puis déviée par une côte, a transpercé le coeur du jeune Julien. Résumons: un noir pour protéger un juif tire sur un beur et tue un blanc ! Je défie ici tous les commentateurs de trouver une cohérence à ce fait divers lamentable.

    Répondre
  27. Anonyme

    30 novembre 2006

    Gerard Pierre : " Imaginons qu’une majorité de fossoyeurs d’enthousiasme ( 55% … par exemple ) dise une fois de plus aux étouffeurs de consciences nationales : « Cessez de nous servir vos litanies soporifiques (…)"
    55 % de bulletins Blancs ou Nuls? Je ne sais pas si c’est possible. Je ne connais pas de précédent; maintenant, une situation aussi grave, gérée par des gens aussi mauvais, c’est aussi assez exceptionnel. Je crois que les gens ont BESOIN de s’exprimer et les "blanc ou nul" ne ressemblent pas vraiment a un vote. Il faudrait une sacrée campagne. Peut etre qu’avec le net et a coup d’emails…ca diffuse vite.
    Mais dans ce cas, qui ou quel gouvernement? Quelle option de remplacement?
    A propos d’émeutes, et apres le déferlement des "jeunes" aux Invalides, quelqu’un (apparemment brillant et visionnaire) aurait posé la question, lors d’un repas de Militaires de haut rangs, de ce qui se passerait, si demain, ces "jeunes" débarquaient nombreux et armés, en plein Assemblée Nationale? (Genre 18 Brumaire, si l’on devait trouver un exemple). Il parait que la question aurait eu un certain impact. (et, c’est vrai, il y aurait eu qqs réponses).
    Allez, revenons aux choses sérieuses : pour le vote sur un Second Amendment en France (Port et détention d’armes), on en est a :
    Second Amendment : Seize Votes "Pour".
    (The Stranger, Toto, Grandpas, Helios, doc kanibal, Laurent, Porky, Ameladius, R. Ed, Louis XI, Aude, Coudray, Saint Tex, R.Daneel Olivaw, Pastout, Mancney )
    Best,
    Mancney

    Répondre
  28. Anonyme

    30 novembre 2006

    "en blessant d’une seule balle deux autres jeunes de 25 et 26 ans"

     

    Voila un exemple d’économie administrative qui devrait inspirer tous nos autres fonctionnaires.

    Répondre
  29. sas

    30 novembre 2006

    A pierre………pas tout à fait d’accord pierre……DEMANDONS LEURS DES COMPTES d’abord…….faisont les rembourser ensuite….puis après…..congédions les…….l’exil sans retour et la déchéance de la nationalité française serait un MINIMUM………

    Avez vous lu le livre du procureur MONGOLFIER : le devoir de déplaire…. ? ? ? ?

    incroyable….d’une suffisance….fat qu’il est le gars…l’humilité et la modestie conait pas…et le pire c’est que de simples justiciables aient pu fonder sur lui quelques espoires ……….sas y compris dans sa lutte  apparente ,anti maçonnique , mais largement contenue.

    Il nous avoue lui-même……que son propre père l’avait prévenu qu’il se prédestinait à "un métier de con " en intégrant la magistrature…..ce qu’il l’a doublement motivé…….et bien à la lecture de son livre particulièrement lourd et ininteressant sauf à dénoncer ce que tous n’ignorent plus sur les manquements graves de nos juges et depuis des lustres…..sauf lui s’entend…….sas déclare qu’il à la tête de son emploi celui là.

    le résumé du livre peut être ainsi……Mr DE MONGOLFIER SE POSE DES QUESTIONS sur les nombreux dysfonctionnements……sur ceci ou cela? nous nous avons les réponses et sommes meurtris, et lui se pose les questions et à le pouvoir  de stopper les meurtrissures…….attendont donc qu’il tire enfin  les conséquences logiques de ses multiples questionnements et incompréhensions……dans une autre vie probablement.

    SAS

    Répondre
  30. Pierre

    30 novembre 2006

    L’etablissement (UMP-PS-PC-UDF-VERTS-MDC) nous ment et ne cesse d’essayer d’abruptir le peuple, la situation economique, sociale, etc. est helas encore bien plus grave qu’ils veuillent nous le faire croire!

    Le chomage baisserait avec une croissance nulle (bon dernier de l’Union Europeenne)! de qui se foutent Chirac, Sarkosy-Chirac, Royale, Villepin,…?       du peuple!

    Sortons cette classe politique decadente, qui multiplient les trahisons!

     

    Cordialement

     

     

    Répondre
  31. Gérard Pierre

    29 novembre 2006
    Quelle influence auront les émeutes sur la campagne présidentielle ?
     
    Le doute perce déjà sous la question car le seul fait de la poser implique la possibilité que ces émeutes n’aient aucune influence sur le cours de la campagne présidentielle. Pour les plus hardis, l’absence d’influence constituerait même une déception. Et pourtant, Alain Dumait ne s’y trompe pas lorsqu’il prétend que nous sommes sur une poudrière.
     
    S’il s’agit des émeutes passées sur le mode espéré du contrat non renouvelable, il est à parier qu’elles seront sans effet. Les politiques, les médias, et même certains hiérarques religieux se sont ingéniés à nous expliquer que nous avions affaire à des collectifs d’incompris, agissant spontanément et surtout sans le support d’une organisation « désintéressée » ……… mon bon monsieur, n’allez donc pas chercher le mal partout alors que nous sommes en plein ludisme ! D’ailleurs tous les amuseurs ont ressorti comme un seul homme leurs faux nez rouges pour nous persuader que c’était presque rigolo ! ……… décidément, vous n’avez aucun humour, il faut vraiment tout vous expliquer. D’ailleurs c’est sans doute pour leur manque d’humour que les propriétaires de voitures carbonisées ne sont jamais conviés sur les plateaux de télévision. C’est qu’ils seraient capables de vous pourrir une soirée familiale ou un dimanche après-midi avec leurs narrations, ces pisse-vinaigre ! …… Nous avons bien compris, tout va très bien madame la marquise et les sujets dociles n’ont pas intérêt à dire le contraire.
     
    Oui mais, …… et si le bon peuple manquait d’humour ? comme ça, rien que pour voir ! Imaginons qu’une majorité de fossoyeurs d’enthousiasme ( 55% … par exemple ) dise une fois de plus aux étouffeurs de consciences nationales : « Cessez de nous servir vos litanies soporifiques sur la solidarité, la discrimination positive, l’aide à l’insertion, les injustices sociales, l’assistanat, l’ethnodifférentialisme (*), la parité, la coranophobie, …… » … mais je m’emporte. Ca n’arrivera pas, puisque tout va très bien ; même madame la marquise le sait. Bien sûr, il a fallu le lui répéter plusieurs fois. C’est qu’elle ne comprend pas forcément tout ce qu’on lui dit le jour même, la bougresse ! … ça n’arrivera pas.
     
    …… à moins que, nonobstant celle et ceux qui sont capables de monter au sommet d’un tas de ruines pour nous parler stoïquement de bilan globalement positif, les addicts du mariage de l’allumette et de l’hydrocarbure optent pour le contrat de tacite reconduction. Faudra-t-il alors se plonger dans l’exégèse des 114 sourates du coran, dans lesquelles un démiurge fantasque a fourré en vrac d’innombrables versets dont la logique de classement échappe à toute personne jouissant d’une santé sans équivoque, pour avoir la clé du problème ? …… c’est pour le coup, comme le suggère Bernadette, que « la messe n’est pas dite ! ».
    Et si, finalement, c’était elle qui avait de l’humour ?… pas sûr que ça fasse rire les mêmes que ceux précédemment croqués ! … affaire à suivre. Nous n’en sommes encore qu’au début et la poudrière est bien là.
     

     
    (*) idéologie fondée sur la croyance que l’accueilli dispose d’un droit moral de brutalité sur l’accueillant. Dans le sens inverse on parle plus prosaïquement de racisme.
     
     
    Répondre
  32. Gino

    29 novembre 2006

    Ah je suis bien d’accord avec tout l’article.  Je pense que les émeutes vont certainement se produire d’ici l’élection. Mais la dernière phrase me dérange un peu.   Qu’importent les sondages.  J’ai bien peur en effet que Le Pen ne fasse qu’un carton au premier tour.

     

     

     

    Répondre
  33. Pierre

    29 novembre 2006

    Un tres bon article, Alain Dumait.  je joins ci-dessous un article de Malliarakis qui resume bien les faux-semblants des menteurs-voleurs-bons a rien de l’etablissement (UMP-PS-UDF-PC-VERTS-MDC)!

    Cordialement

     

    "La pierre tome sur l’œuf, tant pis pour l’œuf. L’œuf tombe sua la pierre tant pis pour l’œuf." (Proverbe chypriote)

    Il est une chose plus dommageable encore que les incidents autour des stades. Et c’est l’hystérie générale à propos des rencontres de podosphère. Les supporteurs hurlants, les commentateurs délirants et chauvins, et, enfin, le lendemain matin, les radiotages envahissants, tout cela n’est que trop manifestement destiné à abrutir le bon peuple.

    Non vraiment, ceci n’a plus rien à voir avec la naissance du mouvement sportif à la fin du XIXe siècle, avec le pèlerinage d’Athènes de tant d’esprits brillants venus de toute l’Europe en 1896 à l’occasion des premiers Jeux Olympiques modernes.

    Mais on est en droit tout de même d’observer sociologiquement tout ce courant de cornets de frites et de coca-cola, de papiers gras et de vulgarité. Cette violence gratuite vient bien de quelque part et l’attitude des médiats paraît bien surprenante qui ne semblent pas réaliser eux-mêmes combien leur chauvinisme stupide se trouve inhérent à tout cela. Les journalistes l’attisant de manière systématique, se trouvent extraordinairement proches d’un "racisme" qu’ils prétendent toujours dénoncer par ailleurs.

    Peut-être ce chauvinisme artifiele entretenu autour du spectacle sportif est-il de nature à couvrir, étouffer ou à exorciser la quête d’identité de foules frustrées de leurs authentiques racines.

    Or, sauf erreur, ce 23 novembre dans la soirée, je constate que c’est un supposé "facho", un jeune Français de 25 ans, technicien en électroménager, qui a été tué par un policier. Oh ! Par principe je défends en général les policiers et celui-ci était certainement, ou en tout cas probablement dans son droit. Je me pose quand même la question de savoir si, dans les mêmes circonstances, le mort avait été "beur" et le policier réputé "facho", quelle aurait été l’attitude unanime de la grosse presse, des journaux télévisés et des discours politiciens.

    L’attitude du gouvernement [Villepin] et de son ministre de l’Intérieur [Sarkozy], celles du préfet de police [Mutz] et du président de la république [Chirac], est de prendre immédiatement des mesures, jugées, bien entendu, insuffisantes et tardives par les partisans de Mme Ségolène Royal. On frappe, on va interdire, on dissout le camp (supposé) des victimes, le fameux "kop de Boulogne", dont 71 personnes avaient déjà été interdites de stade. Dans un décret à paraître le 1er décembre on fera application d’un texte de loi récent et un peu exorbitant (1).

    Ainsi donc les passions les plus vulgaires ne se déchaîneront plus dans cette enceinte. Les 2 000 spectateurs seront remplacés par 2 000 policiers.

    Les exclus, privés de canettes de bière, iront écouter Mozart dans un salon de thé, on doit s’en persuader.

    Voici un nouveau style de "gouvernance" et la France chiraquienne l’inaugure. Quelle gloire ! Certes l’idéologie n’a guère changé. La conscience universelle demeure hémiplégique, elle frappe toujours uniquement, et peut agir seulement d’un seul côté. La novation dans cette affaire consiste à prendre pour prétexte les exactions subies par ce damné côté droit. On se sert également des morts de supposés "fachos" pour étrangler un peu plus le camp des victimes.

    La morale de tout cela pourrait se mettre en perspective.

    Les énormes grossièretés qui se profèrent dans les tribunes du fameux "kop" représentaient jusqu’ici une sorte de marmite explosive, comme il en existe dans la plupart des pays européens, en Angleterre comme en Italie comme en Espagne, et partout.

    Cette marmite ne bouillonnera plus dans les virages de Boulogne. Elle n’incommodera plus les riverains du parc des Princes et du boulevard Murat. Elle explosera donc ailleurs.

    JG Malliarakis
    ©L’Insolent

    (1) (1) Article 4 de la loi du 5 juillet 2006 : "Peut être dissou[te] par décret (…) toute association (…) dont des membres ont commis en réunion, en relation ou à l’occasion d’une manifestation sportive, des actes répétés constitutifs de dégradations de biens, de violence sur des personnes, ou d’incitation à la haine, ou à la discrimination contre des personnes à raison de leur origine, de leur orientation sexuelle, de leur sexe ou de leur appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée."

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)