Insécurité : sans expulsion, pas de solution

Posté le août 30, 2011, 12:23
42 secs

Ce n’est pas un hasard si c’est à Marseille que la politique de sécurité de la France démontre son inefficacité. Marseille est en effet la porte d’entrée sur notre territoire de toutes les immigrations.  Trois préfets en trois ans et toujours le même constat : l’insécurité progresse. Le laxisme des pouvoirs publics depuis de nombreuses décennies en termes de lutte contre la délinquance et contre l’immigration illégale a fait de Marseille une ville caricaturale, en proie à tous les tourments du sous-développement.

La France ne sera pas en mesure de réduire l’insécurité si elle n’expulse pasà nouveau  les délinquants étrangers vers leurs pays d’origine. Il faut bien comprendre que l’Europe occidentale attire les mafias de toutes sortes, de toutes origines, russes, albanaise, africaine, asiatique, et tous les délinquants qui vivent dans l’ombre de ces réseaux. Il faut donc expulser systématiquement les délinquants étrangers et assortir cette mesure d’une interdiction définitive de retour sur le territoire français.

Seule une politique ferme d’expulsion des délinquants permettra de réduire les agressions envers les biens et les personnes et de soutenir la lutte quotidienne de la police contre l’insécurité.

Article précédent

La guerre des dames