Islam de France ou islam en France ?

Posté le mai 01, 2018, 6:43
4 mins

Trente islamistes en France se sont engagés pour dénoncer l’antisémitisme et le terrorisme dans notre pays dans une tribune publiée récemment par le journal « Le Monde ».

Ils mettent en cause une « jeunesse perturbée », tentée de commettre des crimes « au nom de l’islam ».

Les musulmans de France, évalués par le Pew Research Center à 5,7 millions en 2016 (8,8 % de la population), continueront vraisemblablement longtemps à former la première communauté musulmane d’Europe.

Dans l’hypothèse d’une « immigration zéro », ils passeraient à 8,6 millions (12,7 % de la population) d’ici 2050.

Ils seraient 12,6 millions (17,4 %) selon le scénario médian, où les flux migratoires des années précédentes se maintiendraient, sans la vague récente de « réfugiés ».

Enfin, ils seraient 13,2 millions (18 % de la population) en 2050 si les flux migratoires actuels étaient maintenus dans leur intégralité.

Il y a parmi eux des millions de Français et cette tribune publiée par « Le Monde » est une première qu’il faut saluer.

Je suis persuadé que ceux qui jouent le jeu de l’État islamique en passant à l’acte ont été ou sont, en effet, endoctrinés par des salafistes ou, le plus souvent, par des imams venus d’ailleurs qui ont endeuillé nombre de pays – dont le nôtre.

Ils étaient musulmans et, à ce titre, auraient pu obtenir le bénéfice du silence ou du mensonge, via l’oumma, de leurs coreligionnaires français – cette « taqyia » est admise par le Coran « quand elle fait progresser la cause d’Allah ».

En l’occurrence, je ne crois pas que cela ait été le cas ni que les terroristes soient soutenus par la majorité des musulmans.

Mais, pour en être convaincu, encore faudrait-il que cette religion sans hiérarchie fasse le nécessaire pour se doter d’une autorité représentative et que les trente signataires soient rapidement rejoints par des milliers d’autres.

Le CFCM organisé en son temps par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, n’est absolument pas représentatif d’une composante aussi importante de nos concitoyens musulmans.

A mon sens, Nicolas Sarkozy a commis l’erreur de laisser le CFCM à la discrétion des mosquées existantes qui, seules, sont consultées.

Il en résulte que ces mosquées ont conservé leur obédience vis-à-vis de leur pays d’origine et que nous avons actuellement une représentation de l’islam en France et non de l’islam de France.

Le problème de l’islam dans une société occidentale est que ceux qui se réfèrent au temps de Mahomet pour ce qui est du temporel veulent revenir aux sources, soit quinze siècles en arrière.

Cela ramènerait les néo-Européens des années 2000, et en particulier les femmes, à un statut qui, chez nous, n’est plus le leur depuis longtemps.

En ce qui concerne les femmes, le Coran leur inflige un statut de mineures à vie, héritant par exemple d’une demi-part lors des successions, et surtout admettant que leur mari ait plusieurs épouses régulières – et « comme le prophète lui-même », autant de concubines qu’il en souhaite.

Il suffit de consulter Google pour chiffrer les concubines de Mahomet : pas loin de dix en ce qui le concerne !

Difficile à concilier avec les règles des pays dont ils sont devenus citoyens à part entière !

10 réponses à l'article : Islam de France ou islam en France ?

  1. Gérard Pierre

    09/05/2018

    Ni islam de France, ni islam en France ! …… C’est un peu comme se poser la question du choix entre un crotale d’appartement ou un crotale en appartement !

    Uniquement islam OUT OF France ! …… pour incompatibilité civilisationnelle et politique ! …… pour danger mortel !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    08/05/2018

    déclaration de François Baroin, maire de Troyes, au J.D.D. ( » journal du dimanche  » soutien inconditionnel d’ Emmanuel Macron )

     » je soutiens entièrement le plan Borloo  » ***

    *** quand même 50 milliards d’ euros pour les quartiers  » défavorisés « ,  » abandonnés de la République « , en  » souffrance sociétale et sociale  » etc … … et dire que François Baroin, bébé Chirac, a été élu par ses  » pairs à la présidence des maires de France … contribuables à vos tirelires

    on attend la … réaction de Laurent Wauquiez

    pour ce qui me concerne je propose plutôt une taxe sur … le trafic des drogues !

    Répondre
  3. El Estafador

    08/05/2018

    L’islam « de » ou « en » France c’est kif-kif !… Tout comme il n’y a aucune différence entre musulmans « extrémistes » ou « modérés »… Il ne s’agit que d’une question de « situation » : les « modérés » sont « extrémistes » dès que leur population augmente… Les attentats sont qualifiés « d’islamiques » ou « islamistes » pour semer le trouble et faire diversion… Un musulman converti à une autre religion est suspect car sa religion d’origine l’autorise ce genre de facéties pour la « bonne cause »… Comment accorder notre confiance à ceux qui veulent nous faire prendre les vessies pour des lanternes ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/05/2018

      à ce propos il est intéressant de lire

       » Al Andalus , l’ invention d’ un mythe  »

       » la réalité historique de l’ Espagne des trois cultures  »

      ( éditions de l’ artilleur )

      de :

      Serafin FANJUL

      docteur de littérature arabe à l’ Université de Madrid et ancien directeur du centre culturel hispanique au Caire, membre de l’ Académie Royale d’ Histoire d’ Espagne

      très, très polémique disent ceux qui … ignorent ou plutôt qui occultent certaines périodes de ‘ Histoire … uns espèce mais très respectée de … négationnistes

      Répondre
  4. frei

    03/05/2018

    Pour ma part il me semble exclu de croire que des musulmans puissent réformer l’islam dans un sens conforme aux valeurs occidentales .Pour cela il faudrait qu’ils envisagent de procéder à une réécriture radicale (= jusqu’à la racine ) du Coran .Or c’est interdit puisque , pour tout musulman , ce livre a directement été dicté par Allah (dont on leur fait croire qu’il est Dieu) .La solution ne peut venir que de notre lucidité et notre courage pour affirmer clairement que l’islam est une supercherie qui ne mérite en aucun cas le statut de religion . Pour illustrer cela , j’observerai simplement que les 30 imams du Monde , tant loués , sont , comme les autres dans le déni complet sur leurs croyances .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/05/2018

      ceux qui pensent le contraire sont effectivement de doux rêveurs … et des dangers pour notre civilisation … occidentale

      Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    01/05/2018

    Il existerait une 3ème voie: l’islam hors de France.
    Cette voie aurait le mérite d’évacuer toutes discussions ultérieures.
    On reviendrait pratiquement au « status quo ante » des années cinquante.

    Répondre
  6. diego48

    01/05/2018

    La « Qatyah » en marche !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/05/2018

      –  » taqiyya  » *** s v p Monsieur Crignola

      signification : …  » prudence  »

      – ***  » kitmàn  » chez les chiites

      signification : …  » secret « 

      Répondre
      • Magne

        03/05/2018

        Cette notion de taqiyyah est connue plutôt chez les Chïtes rafidites ( 14 sectes , les chïtes sont environ 73 groupes et sous – groupes certains persuadés qu’Ali est dans les nuages , et de ce fait saluent les nuages quand ils passent ) quand il disent :  » l’Imam peut dire qu’il n’est pas Imam quand il est danger , cela pour se protéger  » .
        Les Chïtes duodécimains , ceux qui ont suivi Ali , le gendre de Mahomet et Khadija( avant d’être le Messager , Rasùl ) , alors que les Sunnites ont suivi Aïcha la plus jeune femme de Mahomet à son époque Médinoise , dont le père était Abu Bakr .

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)