Islam en France : les chiffres parlent d’eux mêmes

Posté le novembre 20, 2012, 12:03
3 mins

Le mois de novembre aura été l’occasion de voir défiler dans la capitale plusieurs cortèges de manifestants avec pour chacun des motivations différentes : la première, initiée par Résistance Républicaine et Riposte Laïque avec pour slogan « Non à l’islamisation », manifestation qui aura réuni entre 2 500 et 3 000 personnes ; puis, la marche pour protester contre l’extension de l’aéroport de Nantes avec une participation estimée à 10 000 manifestants ; et enfin, celle qui avait pour objet de s’opposer à la future loi accordant le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels, qui elle, aura déplacé paraît-il plus de 70 000 personnes sur Paris et 200 000 sur l’ensemble du territoire.

 Au travers de ces trois initiatives, qui, à quelques jours d’intervalle, ont vu les rues de Paris devenir des tribunes politiques (la première curieusement sans aucune couverture médiatique…), il est un constat accablant à faire, à savoir que si les Français sont en grand nombre hostiles au « mariage pour tous » et également réticents à voir leurs terres bétonnées d’infrastructures qui s’approprient des terres cultivables en introduisant de la spéculation, ils ne sont par contre qu’une poignée à refuser de voir notre pays devenir une république islamiste avec comme conséquence dramatique de voir s’instaurer à terme un régime totalitaire d’un autre âge, régi par la Sharia dont on a déjà une idée précise de ce que cela signifie, puisqu’elle est appliquée dans de nombreux pays assez éloignés de notre modèle laïc et républicain en vigueur depuis 1789.

Alors, bien sûr, s’indigner sur des sujets de société, même sensibles et pour lesquels on est en total désaccord, c’est bien, c’est souhaitable ; mais sans doute faudrait il d’abord commencer par rester maîtres chez nous et maîtres de notre destin, car dès lors que l’islam conquérant aura réussi à s’imposer, il ne sera plus temps de sortir les banderoles pour s’insurger et réclamer l’usage légitime de la démocratie qui ne sera plus qu’un vestige du passé…

Il ne semble pas que nos compatriotes aient une vision très réaliste d’un futur qui ne s’annonce pas calme et serein, et il est fort probable que leur réveil n’en sera que plus douloureux dans un avenir hélas si proche qu’il est déjà là.

Il est plus que regrettable que le mouvement initié par Christine Tasin pour dire NON à l’hégémonie islamiste intégriste n’ait pas rassemblé davantage de monde, même si, lueur d’espoir, de nombreux patriotes anonymes auraient aimé pouvoir être présents pour exprimer leur refus et leurs craintes, mais trop éloignés pour venir grossir un flot de résistants qui, espérons le finira par devenir au fil des manifestations un Tsunami salvateur.

6 réponses à l'article : Islam en France : les chiffres parlent d’eux mêmes

  1. L AHFGAN

    16/12/2012

    MARRE VIVE LA CHARIA LA FIN DES OMO EST DES CAPITALISTE QUI CLASSE ARGENT SANTE FAMILLE PUIS SEULEMENT LEUR CROYANCE SI IL A DE LA PLACE

    Répondre
  2. IOSA

    23/11/2012

    Curieux silence de celui qui me semble t’il, représente la chrétienté sur la terre.

    Comment des lors s’étonner du peu de nombre de manifestants contre l’islamisation de la France ?

    Appeler contre le mariage gay ( même si je suis contre ce type d’union qui donne accès à l’adoption), démontre¨quel sujet est plus important pour l’Eglise…au point même d’admettre la soumission à l’islam pour ses ouailles.

    Qu’il continue donc à interdire la capote et la pilule, celà arrange le sida, la pauvreté et la famine.

    Qu’il continue donc à se taire sur l’ islam, celà arrange les islamistes en herbe.

    Durant la dernière guerre, le pape de l’époque avait aussi passé sous silence les camps de concentrations et le résultat c’est la shoa.

    Au fait Mossieur le pape, on appelera comment notre extermination programmée ?

    IOSA

    Répondre
  3. JEAN PN

    21/11/2012

    Il faut arrêter le bla bla bla. Il faut passer à l’action si nous voulons conserver notre culture, et surtout vivre !!!

    Répondre
  4. Jean-Luc

    21/11/2012

    Oui, Alain Potrat a raison… Mais je ne pense pas que la majorité des français approuvent l’ islamisation de leur pays. Je crois plutôt que beaucoup ont peur de se montrer publiquement « islamophobes », et aussi qu’il est très difficile d’ apprendre l’ information d’une action dans ce sens.
    Personnellement, je suis sensible à ces deux thèmes, et j’étais à la manifestation contre le « mariage pour tous », mais je n’ai pas entendu parler de celle de Christine Tasin.

    Répondre
  5. Monique

    20/11/2012

    Les français adorent l’exotisme et sont ouverts à tous les changements. C’est tant mieux. Ainsi, ils devront abandonner leurs bonnes vieilles habitudes pour être acceptés par les nouveaux venus et leur très nombreuse progéniture. Quel sera alors le sort réservé aux autochtones de souche devenus minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ? (Question posée dans le livre d’une jeunesse désabusée « les corps indécents ») Les français ne se préoccupent pas le moins du monde de la disparition prévisible de leur belle culture. Ils s’en passeront donc bien volontiers. A croire qu’ils organisent d’ores et déjà – et allègrement – leurs propres funérailles !

    Répondre
    • Chevalier Noir

      21/11/2012

      Et oui c’est pathétique, peut être qu’a leurs yeux, cela a un arriere goût de club Méditéranée, ou de ces escapades dans les années 70 en 2CV en pays du Magreb ??…
      C’est sans doûte ça l’aventure !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)