Islam : les Français se réveillent !

islam en France

Islam : les Français se réveillent !

Deux informations si­gnificatives sont ap­parues ces derniers jours :

Un sondage établit que 78 % des Français sont contre le port du voile à l’université. Cela représente 90 % des Français non-musulmans. C’est l’unanimité d’Août 1914 !

J’apprends sur BFM radio qu’un jeune militaire a été arrêté alors qu’il préparait un attentat « islamophobe ». Selon la même source, il aurait eu l’intention de tirer sur une mosquée avec des armes de son unité.

Il faut se féliciter qu’un excité ait été stoppé dans son projet criminel. Il faut aussi accepter l’évidence du sens de cette affaire.

Face aux avancées illégales de l’islam contre la république française (foulard, polygamie…) et à la montée des provocations islamiques (burqa, exigence du respect des rites musulmans…), une colère froide s’est enracinée dans le pays, qui supporte en se taisant l’arrogance des activistes de l’islam, les prédations de voyous musulmans, l’extension de ces petites républiques islamiques pudiquement appelées « zones de non-droit » depuis longtemps, trop longtemps.

Pour les médias institutionnels, il y a une vague d’islamophobie. Sauf erreur, une phobie est une peur irrationnelle. Le rejet de l’islam par les Français n’est pas une phobie. Il est, au contraire, l’expression d’un jugement éclairé par de longues années de cohabitation avec des musulmans sur notre territoire.

Le rejet de l’islam, c’est aussi le rejet de communautés musulmanes, en raison de la très mauvaise conduite de trop de leurs membres envers les Français.

Ce qui est nouveau, c’est que cette analyse est claire dans les esprits d’un bloc grandissant de Français contre lesquels l’accusation, naguère paralysante, de racisme n’a plus de prise.

Ils peuvent dans leur quotidien cultiver les meilleures relations avec des musulmans, mais ils disent non à la société multiculturelle, non à l’islam dans la sphère publique, non à la délinquance immigrée.

La réinfosphère (ensemble des web-télés et sites internet indépendants), qui est désormais le vrai média de l’information, fait apparaître que ce non est de plus en plus virulent, et qu’une vague montante de citoyens est décidée à ne pas laisser faire.

Si les gouvernants ne prennent pas de mesure pour remettre l’islam à sa place et bouter hors du pays ceux qui l’habitude de s’essuyer les pieds sur la France, ils auront rendu inévitables les affrontements qui se prépa­rent.

Pierre Maumont

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • jayjay.nc Répondre

    « Les affrontements qui se préparent……. » de quels affrontements s’agit-il ?
    La racaille contre notre police? Peut-être encore pendant quelques temps, mais nos gardiens de l’ordre battent déjà en retraite. Ordre implicite: on évite les vagues, on ne poursuit plus les délinquants en moto de peur qu’il ne se fracassent contre un mur. On n’interpelle plus les burquinées dans les cités pendant le ramadan, ni les autres jours, et on attend que les racailles aient fini de brûler les voitures pour intervenir. Le lendemain on en interpelle en tout trois qui seront relâchés quelques heures plus tard après comparution immédiate.
    Si l’auteur veut parler d’affrontements entre céfrans et racailles, alors là je crois qu’il se trompe, le peuple encore bien repu, n’aspire qu’au repos: une semaine au ski, trois semaines à la mer et à l’occasion un voyage au Kenya avec le comité d’entreprise de la boite. Il y a aussi l’objectif de changer de voiture et d’équiper la nouvelle cuisine. Ce qui se passe à deux kilomètres de chez lui l’indiffère. Eventuellement si la racaille se rapproche il déménage. Sans doute le français moyen se réveillera-t-il trop tard pour la France, dans le meilleur des cas si réveil il y a, nous assisterons à une Kosovoïsation du Pays avec des zones islamiques indépendantes de fait, ce que Gérard Brazon nomme occupation en peau de panthère. Sinon l’occupation sera totale et la France sera une colonie de l’Oumma.

    24/08/2013 à 23 h 14 min
  • HOMERE Répondre

    Paralysés par la peur d’apparaître racistes,nous ne pouvons plus exprimer d’avis sur l’islam ni sur rien d’ailleurs qui ressemble à un étranger.
    Dans cette imposture,nous resterons prisonniers et coupables de ce que les autres auront décidés de ce qu’ils veulent que l’on soit et ce que nous ne devons pas être et dire….Les Roms, les Cités,les prières de rues,le voile, les cantines hallal,les racailles de banlieues,les imams,…..racistes nous sommes et racistes resteront.
    Pourquoi alors dans ces conditions ne pas déclarer que nous le sommes sur l’air de « j’aime mon pays,j’aime sa culture et ses traditions.J’adore son histoire,ses monuments et ses paysages.Pour conserver celà,je défendrai la France contre ceux qui veulent réduire à néant ces valeurs et la civilisation chrétienne….si celà est considéré comme raciste,alors je suis,nous sommes racistes.. » En 1940 on appelait ces personnes « résistants »
    Libérons nous des poncifs « stigmatiser,nauséabond,fascistes,réactionnaires,vichistes,…dans lesquels nous tient la gauche hétérogénique et dictatoriale.

    24/08/2013 à 16 h 20 min
  • alain guigale Répondre

    Les bien-pensants de la bobocratie de gauche restent sourds et aveugles, enfermés dans leur idéologie sectaire. Les Français se réveillent et doivent leur faire payer leur incurie.
    Excellent article que je recommande à mon entourage.

    22/08/2013 à 18 h 01 min
  • BlueSuedeShoes Répondre

    Malheureusement il y en encore beaucoup qui restent endormis…..

    22/08/2013 à 11 h 55 min
  • caillou Répondre

    LA SEULE SOLUTION C’EST ZERO ISLAM !

    22/08/2013 à 11 h 36 min
  • Philippe Répondre

    Pour enrayer l’islamophobie tant décriée par les média et le monde du spectacle, de dénoncer la trahison des édiles au pouvoir, apôtres de la diversité et du multi-culturalisme, de gauche comme de droite, les renvoyant dans leurs foyers et à leurs études.
    Savoir communiquer n’est pas suffisant pour gouverner, il y faut aussi du savoir-faire, et du savoir être ensemble.
    Nos amis musulmans doivent eux-mêmes exprimer leur ras-le-bol en descendant dans la rue pour condamner non seulement les terroristes islamiques, mais pour chasser les imans qui prêchent dans les mosquées la haine des français, des chrétiens, des juifs, et de la démocrate.
    Aimons et soutenons nos frères musulmans, mais tolérance 0 pour les islamistes, leur charria, leur sexisme, leur appétence pour la mort qui justifie le terrorisme..

    22/08/2013 à 11 h 04 min
    • Philippe Lemaire Répondre

      Les musulmans dits modérés se réclament eux aussi du pseudo-prophète Mahomet, l’un des plus grands criminels de l’histoire, du coran, livre de la Haine et de l’intolérance, de la charia qui est à l’opposé de notre culture, de nos libertés, de notre art de vivre.

      22/08/2013 à 13 h 12 min
  • Bubu Répondre

    je ne pense pas par contre que nous irons jusqu’à l’affrontement
    ( et c’est tant mieux)
    déjà pour les prochaines élections, je pense que la France
    aura changé de couleur pour le bleu ou bleu foncé
    la donne va changer, il suffit d’écouter ce qui se dit autour de
    soi quotidiennement

    22/08/2013 à 10 h 53 min
  • Philippe Lemaire Répondre

    Excellent article. Bravo à son auteur.

    22/08/2013 à 10 h 17 min
  • Philippe Aucazou Répondre

    Assez d’accord avec quinctius cincinnatus. D’autre part, cela fait des années que les Français détestent l’islam : qu’ont-ils fait pour enrayer sa montée en France ? Il est vrai que jusqu’ici, on s’est contenté de mettre des têtes de cochon devant les mosquées ; on passe au fusil. Mais ça ne fait qu’un homme seul. Ces informations n’ont rien de significatives : c’est du déjà vu.

    22/08/2013 à 9 h 15 min
  • zissus Répondre

    Mes excuses M. Maumont, je vous ai appelé du nom d’un autre auteur de 4 Vérités

    22/08/2013 à 8 h 29 min
  • zissus Répondre

    Bonjour M. Madiran,

    Analyse claire, nette et concise, rien à rajouter.
    Mais que faire, vu que la très grande majorité des politiques (malheureusement de droite aussi) et la quasi majorité des médias se prosternent devant l’islam politique quand ils ne l’encourage pas ?
    Salutations cordiales

    22/08/2013 à 8 h 24 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    fascinés par le cobra, ils ne se réveillent pas ils sont simplement paralysés par la peur

    21/08/2013 à 12 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *