J-C Fromantin : « Pourquoi je serai au Trocadéro »

J-C Fromantin : « Pourquoi je serai au Trocadéro »

Trois raisons m’amènent à défendre le maintien de la candidature de François Fillon et à être au Trocadéro ce dimanche 5 mars :

La 1ère concerne le programme. Une de mes priorités a toujours été de positionner l’action politique sur le fond plutôt que sur la forme. François Fillon a apporté une contribution programmatique essentielle, tant sur les approches économiques et sociales que sur les sujets géopolitiques. Ce socle permet d’envisager un dialogue pour engager une majorité présidentielle audacieuse et réformatrice.

Cet actif de campagne n’est pas au même niveau et du même ordre que la question des emplois présumés fictifs. L’avenir de la France vaut davantage que le passé du candidat. Bien sûr, il faudra traiter ces dérives condamnables du « système » politique – et j’appelle à ce que nous bâtissions une contribution sur la modernisation de la démocratie et de son fonctionnement – mais cela ne doit pas remettre en cause les perspectives de réformes dont les enjeux sont autrement plus stratégiques pour la France.

La 2ème concerne l’approche institutionnelle. J’étais dés le départ hostile au principe des Primaires : il fait croire aux Français qu’ils choisissent leur candidat alors que les partis politiques gardent finalement la main. C’est la raison pour laquelle j’aI lancé l’initiative 577 Pour la France, considérant que l’instrumentalisation des Primaires par les partis conduirait directement à une crise de légitimité ; et que le véritable renouveau politique se jouerait au moment des législatives plutôt qu’à l’instant des présidentielles. Or, ce à quoi on assiste aujourd’hui, révèle le quiproquo que je redoutais. Plutôt que de laisser le candidat de la droite et du centre construire « les yeux dans les yeux » avec les Français, son parcours présidentiel, quelques dizaines de ténors politiques et leurs affidés, craignant sans doute pour leurs carrières, ont décidé de passer outre le vote des Primaires et d’abandonner « leur » candidat. Les « professionnels » de la politique, auxquels 80% des Français ne font plus confiance, entendent rester à la manœuvre. Je refuse cette prise en main.

C’est ce principe de liberté et d’indépendance que nous développons avec 577 Pour la France.

La 3ème concerne les délais. La fragmentation de la droite et du centre lié au système des Primaires n’ouvre aucune solution alternative sérieuse. A 50 jours des élections présidentielles, le rassemblement ne pourra se faire que « par défaut ». Or, je suis convaincu que la mobilisation autour d’un programme vaut davantage qu’une solution de repli sur une personne dont la légitimité resterait très discutable.

Depuis 2007, mon combat politique est tout entier dirigé vers cette idée de renouveau politique. L’impasse des élections présidentielles que nous craignions se confirme. François Fillon a la possibilité de devenir le candidat des Français plutôt que celui des Partis. S’il opère cette évolution, il participera contre toute attente à ce renouveau.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Pourquoi je serai au Trocadéro

Jean-Christophe Fromantin
Député des Hauts-de-Seine
Maire de Neuilly-sur-Seine

www.fromantin.com
www.577.fr
Contact presse : Clémentine Denis – 06 32 64 51 46

Partager cette publication

(10) Commentaires

  • BRENUS Répondre

    Que sont elles ces vierges effarouches qui s’offusque de la possibilité d’une mise en examen de Fillion et lui dénient de ce fait le droit de se présenter, alors que les mêmes n’ont aucun état d’âme concernant alibabajuppé, lequel a, lui, non seulement été mis en examen mais de plus condamné. Quant a sarko, l’arbitre des élégances il lui vaudrait mieux attendre d’avoir décroché la batterie de casseroles qui lui pend au q avant que de se poser en sage. Que les les opportunistes et les putes dégagent. De toutes façons, seuls les électeurs décideront et pas les zéros genre nkm qui ne sait même pas où elle habite et aurait du depuis longtemps alimenter le harem gérontophile de macron. Depuis quand sont ce les juges qui doivent décider qui va diriger la France. S’ils se montrent aussi sourcilleux, qu’ils s’intéressent un peu aux anomalies de certains membres du pouvoir actuel et des prélèvements qu’ils s’autorisent pour leurs maitresses et leurs lardons au détriment de l’argent public. Retournes dans ta caverne alibaba le muzz et rejoins y les 40 voleurs

    06/03/2017 à 19 h 21 min
    • Janvier Répondre

      Allez sur Google et voyez pourquoi Juppe ne peut pas se présenter . Il est déchiré en 3 secondes au cours d’un débat.
      Mais rien empêche qu’il soit 1er ministre de Macron pour nous tuer plus aisément
      Fillon a dévoilé : qui est l’ennemi ? Réponse, MLP
      Pas Macron
      Grosse faute politique
      Un type qui se prétend France a normalement pour ennemi celui qui dit que la France n’existe pas « une simple utopie « , non ?
      Réfléchissez
      Et c’est la qu’on va voir le hiatus entre la droite et le centre
      Nous sommes incompatibles

      06/03/2017 à 21 h 12 min
  • Janvier Répondre

    http://m.nouvelobs.com/politique/20170306.OBS6132/en-direct-journee-cruciale-pour-la-candidature-de-francois-fillon.html#

    La vraie raison, la seconde.
    Certains, beaucoup, j’espère , savent pourquoi

    06/03/2017 à 11 h 12 min
  • Janvier Répondre

    @ RH , oui, comme ses amis qui le trahissent , Fillon est un parasitocrate pur jus.
    Et pas stable , tantôt on pense « du panache « ???!!!
    Puis il rétropédale au lieu de renverser la table
    Souvenons-nous des don aveu abPhilippe de Villiers : Bilderberg ? Mais on ne peut rien faire, ce sont eux qui nous gouvernent
    Goldman Sachs a décidé de nous enfermer entre le centre droit collaborationniste (av les Juppe , Apparu, Nkm, Pecresse etc et le centre-gauche macronien av le ps « réformiste » et partie de l’électorat de Juppe . Si on compte que sur ses 27% , il y avait 60% de socialistes , et le Centre affiché, on peut nous balancer tous les sondages trafiqués qu’on veut, il a déjà presque fait son plein contre la France. Et ce ne sera pas 27%,?il sort à 12.
    Voir des gens qui croient voter pour la droite en votant pour lui, c’est amusant
    Pour en revenir à Fillon, les jeux ne sont pas faits.
    Mais tous ont assez mangé de laine sur notre dos
    Sans compter la politique étrangère désastreuse : Lybie, Syrie , Afrique
    Combien de millions de morts ?
    Et l’invasion de l’Europe, dont malheureusement la France

    06/03/2017 à 10 h 58 min
  • Janvier Répondre

    En réponse : le « programme « économiques est une aberration . J’ai mobilisé pour le Trocadéro : 1- pour sauver la démocratie
    2- contre le putsch des juges et de la presse
    3- contre Juppé
    Ne vous voilez pas la face , Fillon a été choisi contre Juppé
    – raisons societales
    – préservation du Christianisme contre les globalistes
    – contre l’islamisation de notre pays
    – contre la « partition « des territoires (sic hollande )
    – politique étrangère
    Ce qui explique les scuds contre lui
    Le centre est une alliance contre-nature avec la droite
    Les anti-France, la droite n’en veut pas
    C’est juste une question d’appareils et de partage des gamelles
    La vraie alliance sera Juppe/Macron pour notre destruction
    Nous voulons vivre
    La France veut vivre
    Vous avez été très bien
    Pas pour de bonnes raisons, certes , mais très bien tout de même

    06/03/2017 à 10 h 44 min
    • Le Ket Répondre

       » Si un homme n’est pas disposé à affronter quelques périls pour ses opinions, ou ses opinions ne valent rien, ou c’est lui qui ne vaut rien. » Ezra POUND.
      A entendre Fillon ces derniers jours, bien qu’il soit parmi mes ennemis, on doit lui reconnaître la qualité de combattre la mafia des médiocres politicards qui l’abandonnent au moindre grain de bourrasque. Il fait face à la haine des médias aux ordres avec détermination et fait preuve d’assumer ses convictions avec une foi inébranlable. Chapeau !
      http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/fillonaireshamonistes-melenchoniens-macroneux-c_178383.html

      06/03/2017 à 17 h 14 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        si maintenant vous vous mettez à citer ( en exemple ! ) le dernier grand poète américain, MAIS  » fâchiste  » , où va t on ?

        06/03/2017 à 20 h 34 min
        • Le Ket Répondre

          Estimé Consul ,
          En ces temps de démocratie totalitaire, nul ne peut résister aux rebondissements inattendus et délicieux qui se succèdent dans la comédie électorale que l’on nous joue.
           » Le mensonge et la crédulité s’accouplent pour former l’opinion. » Anatole France.

          07/03/2017 à 13 h 13 min
  • RH Répondre

    Quelle est la bulle la plus énorme, Fillon ou Macron ?
    Laquelle va exploser en premier ?
    La plus extraordinaire en tout cas c’est Fillon, il est l’incarnation même de ce que ses électeurs (de primaire) exècrent: politicien pur jus, n’a jamais travaillé, n’a aucune conviction, déconnecté du réel, n’a jamais pris de décision, n’a jamais rien fait qui puisse être qualifié « de droite », …. Fascinante bulle !!

    06/03/2017 à 10 h 35 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Quelle lucidité ! quelle clairvoyance ! quelle intelligence politique ! … Votez M. Le P. et des urnes sortira un petit Macron !

      06/03/2017 à 17 h 59 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: