Je me réjouirai de la montée du Front national…

Je me réjouirai de la montée du Front national…

( NOUVEAUTE Commander en avant premiere le prochain livre de Guy Milliére : Qui a peur de l’islam ? Le XXIe siècle sera-t-il musulman ? ) SORTIE LE 4 MARS 2004

Les élections régionales vont bientôt avoir lieu en France. Je dois dire que j’ai beaucoup de mal à m’y intéresser. Lors de la dernière élection présidentielle, j’aurais pu voter au premier tour pour Alain Madelin. C’est un homme que je respecte et que j’estime. Mais cette fois ?

Comment voter pour l’UMP ? Je ne sais si c’est une droite très maladroite, une agence de marketing politique, une marionnette de la gauche, des virtuoses de l’immobilisme. Je sais seulement que rien de ce que le gouvernement actuel a entrepris n’est à la hauteur des problèmes du pays. Rafistolage branlant en matière de retraites et de système de santé. Recours à la gesticulation pour tenter d’occulter les problèmes d’insécurité : tolérance zéro assortie de racket pour les automobilistes, fermeté verbale mais laxisme concret vis-à-vis des criminels. Soumission progressive à l’islam. Asphyxie de la liberté de la presse.

Et je ne parle pas de la politique étrangère, la plus stupide et la plus catastrophique depuis plusieurs décennies : elle a plu aux Français, je sais. Napoléon avait plu aux Français, lui aussi ; il a laissé ailleurs le souvenir d’un soudard malappris, sanguinaire et sans scrupule. Et, quand j’arrive en Grande-Bretagne à Waterloo Station, je me dis que le nom de la gare est celui d’une victoire pour l’humanité.

Voter Bayrou ? Vous voulez rire ! Pour tenter pitoyablement d’exister, Bayrou se place à la gauche de l’UMP, donc à la gauche de presque rien. Que peut-on faire avec quelqu’un qui se situe à la gauche de presque rien ? Rire peut-être. La prochaine fois que je verrai Bayrou à la télévision, j’éteindrai le son et je verrai s’il aurait pu faire un bon comique au temps du cinéma muet.

Alors ? Je suis encore assez sain d’esprit pour ne pas voter pour le tandem infernal du facteur cycliste Besancenot et Arlette qui perd les pédales. Je trouve juste consternant que leur discours pour khmer rouge trouve autant d’adeptes en France.

Le naufrage

Je ne suis pas assez débile pour voter pour un parti qui se fait diriger par un premier communiant reconverti en tête à claques, François Hollande, et où l’un des seuls présidentiables a pour principal argument d’être passé de la 2 CV à la moto, et de la cravate au polo noir. Je me demande même comment on peut se dire socialiste au xxie siècle. Ont-il le cerveau si lent qu’il leur faut plus de vingt ans pour déchiffrer que le monde change ? On leur dira quand ils seront à l’hospice de vieillards que nous vivons à l’heure d’Internet haut débit, en attendant il ne faudra pas les brusquer. La France fait déjà beaucoup rire à l’étranger. Elle n’a pas besoin d’un contingent supplémentaire de clown tristes.

Je pourrais excepter Bernard Kouchner en lui demandant ce qu’il fait au milieu de ces ringards, mais il est dans les marges. Ce qu’il dit est parfois intelligent : cela peut être dangereux pour ses compagnons au cerveau lent. Une méningite est si vite arrivée…

Que reste-t-il ? Le Pen ? Nombre de positions de Le Pen en politique intérieure me semblent sensées : pas toutes, non, mais certaines. Elles sont ce qui, en ces temps de vaches efflanquées et anorexiques, paraît le plus libéral.

Malheureusement, il y a la politique étrangère… Comment pourrais-je voter pour quelqu’un qui a défendu Saddam Hussein jusqu’au bout (comme Villepin, je sais…) ? Comment pourrais-je voter pour quelqu’un qui semble voir que nous subissons une invasion musulmane et une entreprise de conquête, mais qui est en même temps anti-israélien et anti-américain ? Comment pourrais-je voter pour quelqu’un qui ne m’a pas montré clairement qu’il n’était pas antisémite ?

Le Pen évoluera-t-il comme Gianfranco Fini en Italie ? Si Le Pen finissait par comprendre que nous sommes dans un choc entre l’Occident et l’islam et qu’Israël et les États-Unis sont du côté de l’occident comme nous. Si Le Pen finissait par comprendre que les juifs de France sont inquiets et en désarroi. S’il finissait par comprendre que, pour défendre l’Occident, des nations peuvent et doivent se coaliser…

Avec des « si », on ferait tant de choses. En ce moment, aucun parti, aucune tendance ne correspond à un véritable conservatisme ou néo-conservatisme.

Je devrai donc m’abstenir. Je regarderai les scores en spectateur : une montée de l’abstention et du Front National me réjouiraient et feraient trembler le système, mais ce ne serait pas suffisant. Au stade où la France en est, seul un séisme beaucoup plus vaste pourrait la faire bouger et réagir. Oh non, je ne déteste pas la France. J’y suis né et le français est ma langue, mais que je déteste le naufrage qui la gagne…

Partager cette publication

(37) Commentaires

  • valentini Répondre

    Femme nouvelle, en grande saucisse esseulée

    (à la France au bord de la crise d’identité)

    Perrette, en tenue de gala, au galop, monte

    à la lucarne: haro! Sur la poule à l’impôt.

    La Terre et l’Art rabibochés, sous le flambeau

    de la Culture, éduquent le coq à la ponte.

    (lire la suite sur instants-fugaces.net)

    13/03/2011 à 12 h 34 min
  • AMEN Répondre

    On peut toujours palabrer et gerticuler à tour de bras!!!!!!La majorité de nos concitoyens sont convaincus que notre FRANCE est devenue le trou à merde de la planète.   Pays ravagé par une immigration de peuplement.  Insécurité à tous les coins de rue . Précarité et pauvreté grandissante. Chômage titanesque.Traffics en tous genres.Islamisation avec la bénédiction de l’état.Sécurité sociale et logement sociaux  pillés par les immigrés…..Et j’en passe.   Les grands penseurs, moralistes et donneurs de leçons ne vont pas nous enfumer encore lobgtemps.Ca suffit…………………………………..

    16/01/2011 à 21 h 37 min
  • ocas24 Répondre

    A Kader Renseignez vous.Je crois qu’il manque des medecins en Tunisie profitez en.Et laisser nous voter comme nous voulons.Nous sommes encore en democratie.

    13/01/2006 à 18 h 39 min
  • kader Répondre

    etudiant en medecine et d’origine tunisienne,je déclare que vous etes tous des ignares et des laches, voter le pen?comment pouvez vous vous regarder le matin dans la glace?vous pensez qu’il va changer qqchose? bande de naifs.que seriez vous sans tous ces immigrés?

    26/11/2005 à 12 h 39 min
  • Blanche Répondre

    Depuis, le 11 septembre quand même, les Américains doivent avoir qui sont leurs vrais amis, surtout que eux aussi ils commencent à avoir un problème avec les musulmans entrés sur leur territoire. Autrement, il est effectivement temps que la France se relève tout comme l’ont fait le Danemark, l’Autriche et tout ces pays qu’on a voulu punir pour le patriotisme. Blanche

    08/08/2004 à 12 h 51 min
  • Français tout court Répondre

    Les USA ont donné Le Liban à la Syrie et aux palestiniens. Les USA ont ruinés l’irak dans la plus pure injustice comme ils l’avaient fait et continuent de le faire de la Serbie. Les USA n’ont pas aidés Massoud contre les talibans malgré ses appels aux secours répétés. Les USA ont viré la France d’Algérie pour faire main basse sur notre pétrole et notre gaz du Sahara (en soutenant les islamistes). Leur attitude n’est pas claire avec la Tchétchénie. Les US ont souvent soutenus et continuent de soutenir les plus radicaux des islamistes quand ça les arrange. Que vous préferiez les USA à la France c’est votre droit, moi je préfère la France Français tout court

    23/03/2004 à 2 h 08 min
  • christophe Répondre

    eh bien bravo pour cet article je partage totalement votre point de vue!! j’ai l’impression d’etre plus proche du fn que de l’ump mais comment voter pour un parti antisemite, comment voter pour monsieur le pen qui pense que la shoa etait un detail de la guerre!!! non jamais je ne voterais fn!!! Mais l’ump me decoit tellement avec sa politique! je suis fier d’etre francais mais la france me fait peur avec son arogance alors qu’elle fait rire bon nombre de pays…

    12/03/2004 à 13 h 34 min
  • theodore Répondre

    eh beh, il en a fait des choses jean marie en 28 jours… ___________________________________________________________ Comme c’est étrange tout de même avec votre bande de gorille de 3471. il va falloir que je donne votre bonne info a un « comique », qui désormais travaille dans la rue et bientôt dans le metro ça va lui remonter le moral le pôvre…

    03/03/2004 à 16 h 47 min
  • Yann Répondre

    7 juin 3471 :  » Thomas XIII « , chef des gorilles, ordonne le renforcement de ses pouvoirs face aux menaces que fait peser sur le territoire le présence du capitaine John M. et son oiseau de feu. Allez voter !!!!!

    03/03/2004 à 14 h 10 min
  • R. Ed. Répondre

    Le cinq mai 2002 ? J’y étais et pourtant je ne me souviens pas de ces événements !350 mégatonnes!Y a-t’il encore un seul survivant sur la planète? Le petit Thomas!(dessine-moi un mouton)Au lieu de pondre de telles âneries il ferait mieux d’apprendre l’orthographe!(56 fautes au minimum y compris les accents de ponctuation,les traits d’union,les cédilles et un tréma )Evidemment,si le français n’est pas sa langue maternelle ,il est excusé . Signé: un Flamand .

    03/03/2004 à 9 h 36 min
  • thomas Répondre

    5 mai 2002 : Jean Marie Le Pen accede a la Presidence de la Republique Francaise. 8 mai : dissolution de l’assemblee nationale, et reforme de la cinquieme republique 12 mai :creation d’un conseil national superieur de surveillance (CNSS) 13 mai : l’armee ouvre le feu sur la foule des manifestants rassembles surles Champs Elysees. Bilan : 154 morts, 1353 arrestations. Creation du premier camp de reeducation politique a Rungis. 17 mai : fermeture des frontieres, et reintegration de la monnaie nationale (le franc, mais en ancien franc). La France sort de l’UE. 23 mai : l’avortement et la pilule contraceptive est rendu illegal, la peine de mort est reintegree par le CNSS. 25 mai : executions massives d’immigres par pendaison. Les 1ere femmes commencent a etre rasees. 26 mai : l’ecole laique est supprimee. Le cardinal de Paris devient ministre de l’education. Les parents ne pouvant s’acquitter des frais de scolarite voient leur enfants places dans des ateliers specifiques. Ils y cousent des chaussures et des ballons de football. 29 mai : la France, l’ Autriche et l’Italie se rassemblent au sein de de l’Alliance du sud, autrement appelee l’Axe du Sud. 31 mai : l’Axe du Sud declare la guerre au Royaume Uni, « adversaire historique et genetique de notre peuple » selon Jean Marie Le Pen, promu Guide Supreme National (le terme President n’est plus utilise par decision du CNSS depuis le 19 mai) 3 juin : le bombardier francais « Mauro Gay » largue une bombe thermonucleaire de 350 megatonnes sur Londres. 6 juin 3471 : le capitaine John Murdoch et son vaisseau le « Redoutable » s’ecrase au sud est de Paris. Il est fait prisonnier par une bande de gorilles habilles qui peuvent parler, et qui font du cheval. Il pense en premier lieu qu’il est perdu sur une planete lointaine de la constellation d’Orion. Il se fourre le doigt dans l’oeil jusqu’a l’omoplate. Allez voter !!!!!

    02/03/2004 à 18 h 58 min
  • Fabien de Stenay Répondre

    Je viens de lire votre dernier article des 4 Vérités intitulé « Je me réjouirai de la montée du Front national ». D’après les critiques que vous faites à Le Pen, à savoir de ne pas souhaiter de solidarité occidentale, de ne pas rompre avec l’antisémitisme et de ne pas évoluer de la même façon que Gianfranco Fini, il me semble que votre sympathie devrait aller à Bruno Mégret (il est vrai que vous le qualifiiez de « gnôme hépatique » dans Un goût de cendres (p. 70)). En effet, à la différence de Le Pen, Mégret approuva l’intervention américaine en Afghanistan. D’autre part, au moins depuis l’été 2002, le MNR a affiché son refus de l’antisémitisme. Enfin, Gianfranco Fini est souvent présenté comme le modèle de Mégret. Afin de vous laisser seul juge, et supposant que l’absence de Bruno Mégret dans votre article vient d’un manque d’information à son sujet, voici un extrait de discours; vous trouverez d’autres mises au point sur le site du MNR, http://www.m-n-r.com « Je prendrai un deuxième exemple qui est celui des organisations représentatives des Français juifs. Vous le savez, elles ont pour la plupart, en nous assimilant là encore au Front national, pris des positions hostiles à notre mouvement. Et bien je dis qu’elles l’ont fait à tort. Car le MNR n’est pas antisémite. Et d’ailleurs, depuis quelques temps maintenant, il apparaît clairement que nous partageons avec ces associations des préoccupations ou des inquiétudes communes. Je veux parler de la montée de l’islamisme en France et de l’intolérance voire de la violence qui en résultent envers les chrétiens et les juifs de notre pays. Dès lors, soyons clairs, ces organisations ne sont ni nos ennemies, ni nos adversaires.  » (Bruno Mégret, discours de Périgueux, 30 août 2002)

    01/03/2004 à 11 h 24 min
  • Phoenix Répondre

    Je me sent complètement sur la même longeur d’ondes. J’ai voté et milité pour Madelin au 1er tour. Maintenant, vu les problèmes que pose l’immigration et le gaspillage de l’argent public qui en découle, je vais voter FN, ce parti a de bonnes idées, mais malheuresement, manque de souplesse en terme de communication et possède une mauvaise image. J’habite belleville, ce quartier n’est pas trés calme et j’ai pas envie qu’a terme, que paris lui ressemble.

    29/02/2004 à 16 h 29 min
  • georges Répondre

    Ayant quitte la France il y a presque 30 ans, je me suis jure de ne plus voter meme en ayant garder ce droit. En effet, je ne crois pas devoir influencer le destin de la France de l’etranger. Mais le debat politique ne me laisse pas indifferent. Et maintenant aux faits: je ne vois pas beaucoup de difference dans les discours de Besancenot,Laguillier et Le Pen. Tous participent a la tentation de l’exclusion (du bourgeois, de l’imperialiste, du neo-colonialiste ou du meteque) et meme si on se complait dans la dichotomie Gauche-Droite, il ne reste en fait que les formations du Centre (UMP, UDF, PS, Verts)a proposer un discours coherent quoique ennuyeux.Les solutions proposees ne sont peut etre pas exaltantes et completes, mais l’Histoire a prouve que ce sont les solutions moderees et non les radicales qui ont reussi. Les propositions trotskystes n’ont heureusement jamais ete appliquees et celles du nationalisme debride l’ont ete malheureusement.

    27/02/2004 à 15 h 47 min
  • HyPNOS Répondre

    R.Ed, Merci pour la sémantique, je la connais. Toutefois, il est juste de rappeller la signification des termes et de souligner que les confusions commises, sont faites sciemment. Les méthodes utilisées par la gauche depuis des lustres consistes à détourner le sens des mots, à réduire les concepts afin de mieux contrôler la pensée « populaire ». La Novlangue disais-je (ou plutôt comme disait Orwell). Le PC a d’ailleurs longtemps abusé du langage. Tout était populaire sous Staline et Mao, même les prisons. Aujourd’hui encore la gauche contrôle les idées en réduisant ou assimilant volontairement les concepts. Vous êtes désigné comme SS ? moi je le suis comme Nazi. Croyez-vous que j’ignore la signification monstreuse de ces termes ? Non. Eux non plus d’ailleurs. Assimiler GW. Bush à Hitler est du même accabit (alors que Saddam est directement responsable de près d’un million de morts innoncents et du génocide Kurde). Bref, accuser Bush de génocide, défendre Saddam… voilà à quoi nous sommes confrontés. La manipulation linguistique est à la base de tous les totalitarismes. Concernant l’arrivée des étrangers, pardonnez-moi, j’ai utilisé le terme barbare. J’y tiens. Je pense que chacun est capable de faire la distinction entre un immigrant diplômé et un barbare. Les barbares ont fait chûter Rome, les romains, eux, ne l’avaient pas oublié. Tous les jours, en France, rentrent des milliers de gens dont les moeurs ne sont guères plus évoluées que celles de l’homo-sapiens de la préhistoire. Parler d’ailleurs de civilisations moyen-âgeuses quand on parle de certaines ethnies est encore trop d’honneur (et doit heurter plus d’un historien) quand il s’agit en fait de peuples vivant encore dans la préhistoire. Là encore, les choix clientélistes faits par la classe politique française, ont eu pour résultat d’attirer des ventres vides plutôt que que de la matière grise. Enfin, oui j’utilise le futur « sera » pour Mitterand, Giscard et Chirac, les pieds-nickelés de la politique Française, car aucun d’entre-eux ne sera là dans 20 ans pour assiter à la débacle. cela ne « sera » donc pas leur problème, mais bien le nôtre ou du moins de ceux qui seront restés. Votre dernière phrase est celle qui retient le plus mon attention. Vous parlez de la liberté d’expression et vous avez raison. Nos propos sont dangereux, car ils disent la vérité et aucun totalitarisme ne peut tolérer la vérité. Voici aussi une raison pour laquelle je préfère quitter le pays. Car il n’est plus possible aujourd’hui de défendre ses idées sans encourir la prison, une amende ou, dans le meileur des cas, la censure. Exil politique donc.

    27/02/2004 à 10 h 51 min
  • hussein dey Répondre

    Pour HyPNOS. je partage malheureusement votre avis sur ce que vous affirmez, même si tout ceci est extremement pessimiste. je pense que le vrai drame c’est de voir des intelligences comme la votre ou celle de M. Milliere partir ou vouloir partir de ce pays, alors que j’estime que le combat est la lutte sont préferable…(je ne partage pas votre avis sur cette fuite bien au contraire, car c’est donner a certains le bateau sabordé et qui a besoin d’etre colmaté ) ps : votre avis sur le Pen, je le partage aussi…( voir les poignées de main a qui vous savez ) amitiés a vous et courage ! 🙂

    27/02/2004 à 10 h 41 min
  • Adolphos Répondre

    Pour lutter contre l’immigration, il faut plus d’immigration, mais des pays de l’Est !

    27/02/2004 à 9 h 00 min
  • R. Ed. Répondre

    Pour HyPNOS .Vous avez la chance de pouvoir vous expatrier,pardon de pouvoir quitter le pays (patriote est en général associé à nazi ).Un peu de sémantique :nazi,c’est allemand ;fasciste c’est italien ;bolchevik c’est russe ;en France on peut être nationaliste,ultra nationaliste,et même lepéniste mais pas nazi ,terme réservé aux Allemands et aux Autrichiens .L’extrême droite est présente dans plusieurs pays européens (Danemark ,Autriche et d’autres)et il n’y a pas de camps de concentration qui y ont vu le jour que je sache ,ni de préparation à la troisième guerre mondiale . Ce n’est pas l’arrivée d’étrangers qui crée problème mais bien leur pourcentage par rapport à la population d’acceuil:trop is te veel ,trop c’est trop!Par contre vous utilisez le futur « sera » avec Mittérand mais il nous a déjà quitté.Anecdote:je suis allé me promener sur Oulala.com et là on m’appelle Cher SS et je n’ ai pas dit le dixième de vos propos.Allez si on doit être condamné pour délit d’opinion cf Le Pen 2 mois de prison et 1 an d’inégibilité ,un comble au pays de la liberté,c’est d’ailleurs encore inscrit (pour l’instant) au fronton des mairies)on pourrait demander à partager le même cachot ?R. Ed.

    26/02/2004 à 23 h 39 min
  • Citoyen Français Répondre

    Guy, Faut-il vous rappeler que le Front National n’est pas que Le Pen, ce serait un gros raccourci de le limiter ainsi. Voyez-vous, on peut s’attendre à un bon score (sauf tricherie) de ce parti malgré les déboires de leur principal représentant même si, comme vous l’avez remarqué, une grande campagne d’intimidation s’installe sur nos médias depuis quelques semaines, à l’image du matraquage médiatique auquel nous avons eu droit entre les deux tours des présidentielles. Il est vrai qu’il serait préférable d’avoir des Hommes neufs, du sang neuf (même si certains vieux auraient pu faire l’affaire si on ne les avait pas écartés du pouvoir ou si ils n’avaient pas pris conscience des mensonges qu’ils allaient devoir faire), mais malheureusement il est trop tard. Il est plus que temps de réagir rapidement, reprendre les rênes de notre Nation avant de la voir sombrer. Il y a deux ans, on pouvait espérer voir l’UMP à l’œuvre, l’histoire nous montre déjà que ce ne sera pas le cas car, à être honnête, quasiment rien n’a été entrepris ! Oui, Le Pen handicape son parti politique par ses débordements depuis si longtemps que le fait de son inéligibilité pourrait être un bien. N’ayez crainte pour nos amis les juifs et israéliens, un rapport européen a démontré bien au-delà de toutes attentes qu’aujourd’hui l’antisémitisme européen venait exclusivement d’une certaine population musulmane. Ce n’est assurément pas d’un Kouchner qui ne s’est intéressé qu’à l’étranger dans les pays lointains qu’il faut espérer la moindre action intelligente. Et je ne parle pas d’un Jospin, qui, lorsqu’il était ministre de l’Education Nationale, n’a pas hésité à secourir son ami Delanoë bien mal en point dans une fâcheuse affaire de mœurs, dans une posture sans équivoque, avec un mineur (« L’investigateur France » n°9). Tous les hommes méritants ont été écartés du pouvoir, il suffit de voir les difficultés que certains ont eu pour obtenir ces centaines de signatures sans parler de certains coups bas (Claude Reichman, pour ne citer que lui). En résumé, à part des gens peu ou pas connus, il n’y a aucune personnalité sur laquelle on pourrait miser pour une bonne conduite de notre pays et surtout pour un résultat gagnant aux élections. C’est quasiment tout le staff de l’horizon politique actuel qu’il faudrait voir disparaître. C’est pourquoi le Front National est, aujourd’hui plus qu’hier, l’unique sas vers un meilleur espoir. L’immigration massive, le recul de la laïcité (cette loi confirme la faiblesse d’un gouvernement qui ne cesse de prôner le dialogue), la fuite de nos industriels et de nos jeunes diplômés, une politique de santé lamentable (choix de réduire le nombre de médecins que l’on va former en France pour avoir la préférence « apparemment facile » d’incorporer ces milliers de médecins étrangers qui n’ont à peine que 3 ans d’études, on arrive d’ailleurs à avoir des stagiaires infirmières de nos écoles françaises encadrés par des médecins d’origine étrangère beaucoup moins compétente qu’elles !), je ne parlerai pas de celles des retraites, de l’enseignement ou du droit au travail sans préférence. J’irai jusqu’à qualifier le dernier choix du gouvernement comme absurde en optant pour un second porte-avion… au pétrole, avec le sous-titre d’une pseudo coopération anglaise dont on connaît déjà les résultats des précédents essais désastreux dans ce domaine ! On est loin de l’époque où le bon sens semblait régner en France en passant commande de deux porte-avions identiques : Le Clemenceau et Le Foch, facilitant la formation des différents équipages à un unique type de bâtiment ainsi que la maintenance générale ! Guy vous faisiez remarquer qu’« une montée de l’abstention et du Front National » vous « réjouirait ». Erreur, car il ne suffit pas que le Front National fasse un beau score, il doit gagner pour être utile. Dois-je vous rappeler que malgré les scores du FN aux présidentielles premier et second tour, tout ce qu’a retenu l’UMP c’est leur gros score volé à l’aide des médias. Rien n’a été fait concrètement pour répondre aux attentes des français d’« en-bas », expression risible dans les bouches des médias. Des français d’origines étrangères ont votés FN aux présidentielles tellement ils ont peur pour leurs enfants, pour eux ? Avez-vous conscience de ce qui se passe dans certaines villes de France comme Trappes (la plus récente présentée honnêtement par les médias), mais aussi bien d’autres ailleurs… Ne pas voter ou voter blanc, c’est toujours donner sa voix pour le pire. Je rajouterai que ne pas voter vous retire le droit de vous plaindre car vous serez tout aussi responsable que ces égoïstes inconscients qui mènent notre pays à sa perte. Alors, allez voter en âme et conscience de l’état de notre piteuse France vendue à ses étrangers pour quelques bulletins de vote. Il est grand temps de tenter de stopper l’immigration absurde, de prôner l’intégration ou plutôt pour l’assimilation et condamner tout ce qui va dans le sens du communautarisme. Non à la double nationalité à partir de la majorité, il faut faire des choix. Oui, à la double peine… La rapidité du processus de désagrégation de notre nation est telle depuis ces dernières années, que l’on peut s’attendre à son effondrement dans les dix prochaines années appuyé par tous ces abrutis de l’extrême gauche. Faut-il rappeler que Laguiller a sorti un rapport européen prônant, pour résoudre l’immigration, la nationalisation automatique de tous les ressortissants étrangers, encore un appel du pied pour avoir des voix ! D’ailleurs, il faut vouloir vendre son âme au diable pour accepter cette union de LO et de la LCR ! Comment ne pas ouvrir des yeux ahuris lorsque l’on a entendu des manifestants qui scandaient « Vive Ben Laden », « Vive Saddam Hussein », lorsque l’on a vu une montée de l’islamisation dans nos villes avec l’apparition de plus en plus prononcée de voiles, puis des burkas, des niqabs et maintenant des revendications, apparemment bénignes, qui sont au fur et à mesure acceptées mais qui sont le gage pour eux d’une victoire certaine ! Sans parler de cette insulte à la liberté d’expression et à la démocratie en voyant de grandes banderoles sur les murs de nos mairies portant une pensée unique contre la guerre en Irak (sous-entendu pour Saddam Hussein) ! Oui, j’avoue aussi ne pas réussir à m’habituer à voir nos gouvernements soutenir toujours les dictatures, les djihadistes musulmans,… On n’est plus au début de l’escalade, la République Laïque doit se défendre fermement et ce n’est pas en votant des lois prônant le dialogue que cela va s’arranger. D’ailleurs, avez-vous suivi les diverses déboires de Sarkozy, la dernière en allant soutenir Coppé aux Halles à Paris ? Aux régionales, nous devons voter en masse pour le Front National pour se donner la chance d’avoir un avenir libre et prospère pour nos enfants dans une France avec des convictions judéo-chértiennes. La France a besoin de gens déterminés. Prenons ce bâton sur notre route ! Restera à nous à tracer plus tard le chemin que l’on devra prendre. « Le sage n’abandonne aucune action au hasard »

    26/02/2004 à 23 h 10 min
  • HyPNOS Répondre

    Il y a quelques années encore, rares étaient ceux qui, comme moi, osaient affirmer que notre civilisation était en Danger. Rares étaient ceux qui confessaient leur crainte du recul économique, scientifique, sanitaire, scolaire et démographique de la France. Je me souviens encore d’une conversation avec un enseignant Français à La Havane. Devant le spectacle désolant du communisme Cubain qui s’offrait devant nous, je lui prédisais un avenir sombre pour la France. Les chiffres que je grappillais ici et là annonçaient indiscutablement et inéluctablement la paupérisation de notre pays. Mais en comparaison des favelas de Santiago de Cuba, nous étions encore riche et pouvions fumer encore pour longtemps des cohibas. Toujours dans ce passé pas si lointain, lorsque j’évoquais l’inévitable confrontation ethnique et culturelle engendrée par l’immigration massive et incontrôlée des musulmans dans notre pays ainsi que le bouleversement qui allait en découler, me traitait-on de fasciste (et ça continue !). Qu’en est-il aujourd’hui ? A peu de choses près, mes prédictions se sont hélas réalisées et les perspectives d’avenir ne sont guères meilleures. je voudrais donc dire ceci : Il y a tous les jours davantage de gens qui se rallient à notre avis (mieux vaut tard que jamais)et qui osent en parler (même si on les accablera de tous les noms de nazillons existant ou ayant existés). Pourquoi ? Parce qu’il n’est plus possible aujourd’hui de cacher au plus grand nombre la réalité. On a beau dissimuler les chiffres, transformer les mots (rappelez vous la Novlangue dans « 1984 » d’Orwell), la réalité est là : Notre pays coule. Les entreprises meurent, les plus intelligentes délocalisent ou quittent le pays, l’élite est en fuite, les barbares envahissent le territoire, les systèmes sociaux sont en faillite. Mais le constat le plus alarmant n’est pas là. Non. Le pire réside dans l’éventail de la classe politique qui ne laisse entrevoir aucun espoir. Ni à gauche, ni à droite. De part et d’autres les discours montrent la même schizophrénie. Certains s’abritent encore sous le rempart (fantôme) du communisme. D’autres préfèrent les alliances avec les ennemis d’hier (chine, russie, algérie) plutôt qu’avec ceux qui nous ont toujours défendus. La Tête et le corps sont malades. Un cancer profond et durable et qui, j’ose le dire aujourd’hui, Monsieur Millière, ne se guérira pas. Vous refaites analyses sur analyses, et le constat est toujours le même : le mal progresse. Je pense que cela devient inutile, il faut aller de l’avant et prendre les décisions qui s’imposent maintenant. Billy Wilder disait après la 2eme guerre mondiale (la deuxième pas la seconde) : « les optimistes ont fini à Auschwitz, les pessimistes à Beverly hills ». Comment finiront les millions de français agés et en infériorité numérique dans 20 ans ? Cela ne sera ni la préoccupation de Chirac, ni celle de Mittérand et encore moins celle de Giscard. Mais cela sera la nôtre: face à la guerre civile qui se prépare. Le liban, la bosnie, le Kosovo, la macédoine, la tchétchénie, le zaïre, l’inde, et j’en passe, tous ces pays ont connu la guerre civile avec les musulmans. Tous ces pays se sont désintégrés. Le mal que couve l’europe et l’asie mineure est très profond. Que ce soit en malaisie, en thailande, en indonésie, en inde, en russie, en europe ou aux étas-unis le péril est grand. Beaucoup de pays luttent déjà et s’en sortiront. D’autres, comme la France, sont gangrénés idéologiquement et sont en cours de destruction. Il faut voir lucidement les choses. L’économie ne va pas s’améliorer. Au contraire, les entreprises déposent leurs bilan les unes après les autres comme des dominos. Le chômage et le travail précaire va s’amplifier. Les systèmes sociaux sont en faillite. Le choix de l’euro ne nous permettra plus de dévaluer notre monnaie. Combien de temps pourrons le supporter ? Le pays se dirige vers une grande crise de type vénézuelienne ou argentine (avec le spectre des musulmans en plus). La misère est donc pour bientôt. Les immigrés clandestins continuent de rentrer et de pondre des gamins tous les jours, dans 10 ans elles seront à égalité avec les Français de souche et ceux assimilés avant 1960 (composante majoritairement chrétienne). Dans 20 ans, au plus, la population exogène sera majoritaire. Que se passera-t-il alors ? Exode massif des classes moyennes (les élites c’est déjà fait) vers les pays d’accueil tels que Canada et USA. Implosion du système de retraite, implosion de la sécurité sociale. Famine et banditisme de rue seront le quotidien. Début de la guerre civile. Ca va faire mal. Pour ma part j’ai choisi : foutre le camps. Combattre la gangrène idéologique des communistes, celle qui s’allie aujourd’hui aux intégristes musulmans (Tariq Ramadan en tête) ou combattre Lepen qui est un demeuré antisémite et anti-américain est peine perdue. 30% des Français souhaitaient la victoire de Saddam. 75% d’entre-eux sont anti-américains. Moi, je ne me pose plus de question. J’ai choisi mon camp. Le compte à rebours a commencé.

    26/02/2004 à 16 h 10 min
  • Gil Linard Répondre

    Suite du scénario (catastrophe mais probable) de l’élection présidentielle 2012 : Les résultats du 2ème tour viennent de tomber… Bernard Cassen, directeur de l’information de France 2, a du mal à dissimuler sa joie. J. Bové, fraîchement élu, lui a promis le portefeuille du ministère de l’économie, des finances et du commerce extérieur. Les affaires étrangères seront confiées à Tariq Ramadan. Julien Dray est chargé du ministère de l’intérieur. Krivine est nommé ministre du travail, Dieudonné ministre de la culture, Axel Kahn à la recherche. Noël Mamère reçoit le ministère de l’écologie mais ne dit mot lorsqu’on abat des forêts pour construire des mosquées et des logements sociaux aux immigrés qui arrivent par plusieurs milliers chaque jour en « France ». Dans le même temps, plusieurs milliers de Français quittent leur patrie, rejoignant leurs capitaux qu’ils ont fait transférer en Suisse, en Angleterre, aux Etats-Unis ou encore au Canada. L’arabe devient langue officielle du pays aux cotés du français. Le drapeau national se voit enrichi d’un croissant vert et le groupe Zebda est chargé de préparer un nouvel hymne pour remplacer la Marseillaise. A suivre… Morale de ce scénario : il est plus qu’urgent de former un vrai grand parti de droite libéral-conservateur-souverainiste qui puisse s’opposer au socialisme ambiant qui conduit la France et les Français vers l’abîme.

    25/02/2004 à 10 h 28 min
  • Oliver Répondre

    Vous voyez juste Mr Miller, mais permettez moi de doutez sur le total soutien américain à l’Occident et à l’Europe. On se souvient de l’aide aux Kosovars et les bombardements de la Serbie… De l’aide à la Bosnie quelques temps auparavant… Le soutien à la Turquie pour une futur entrée au sein de L’Europe… L’Oncle Sam chercherait il à nous affaiblir ? Les Etats Unis ne voient en Europe qu’un concurrent sur la scene géopolitique et économique; malheureusement… Quand à Israel, je pense sincérement que c’est la « première porte » de l’Occident au Proche Orient, et qu’à ce titre, nous devons la soutenir. Mais à la vue de ce que subit quotidienement la communautée juive dans notre Pays, je ne peux m’empêcher de repenser à toute cette lutte « antiraciste » orchestrés par cette communautée contre le Front National depuis pres de 20 ans… Et en conclure que le retour de baton peut etre parfois bien cruelle…

    24/02/2004 à 12 h 03 min
  • Gil Linard Répondre

    Scénario élection présidentielle 2012 : Les résultats du 1er tour viennent de tomber… Bernard Cassen, directeur de l’information de France 2, a du mal à dissimuler sa joie. Non seulement, le président sortant, Nicolas Sarkozy n’est pas présent au 2nd tour, mais surtout son candidat protégé, José Bové, lui, y sera. Lui, qui ne s’était pas présenté en 2007, a su attendre son heure et profiter des divisions de la gauche. Maintenant, il devra affronter Bruno Gollnish. 10 ans après Le Pen, l’extrême droite est de nouveau au 2nd tour. On croyait pourtant le péril fasciste définitivement écarté après 2007 où N. Sarkozy avait su conquérir les voix d’électeurs habituels du FN pour ensuite battre assez facilement François Hollande. Mais les espoirs portés sur N. Sarkozy s’étaient rapidement envolés… et aujourd’hui on retrouve l’extrême droite au 2nd tour. Mais dans toutes les rédactions, on est confiant : le pacte républicain permettra à J. Bové de gagner de façon certaine. Déjà, les consignes de vote en sa faveur se font entendre. Elles vont d’Olivier Besancenot (ravi d’avoir franchi les 5%) à la droite et gauche parlementaires. A son QG, J. Bové fume tranquillement sa pipe. A ses côtés : Tariq Ramadan et N. Mamère viennent d’arriver. A l’extérieur : les drapeaux algériens et marocains sont fièrement brandis et côtoient les drapeaux rouges communistes au portrait de Che Guevara, tandis qu’on brûle les drapeaux américains et israéliens. A suivre… Morale de ce scénario : il est plus qu’urgent de former un vrai grand parti de droite libéral-conservateur-souverainiste qui puisse s’opposer au socialisme ambiant qui conduit la France et les Français vers l’abîme. Voir l’article de P. CH. « Comment sortir la France du déclin ? Quelle est la situation de la France ? » sur le site de conscience politique. Voir aussi l’article de Mickaël Mithra « France : qui sont les véritables extrémistes » sur le site du québécois libre.

    24/02/2004 à 9 h 52 min
  • Dan Répondre

    Mr Milliere, Ne vous inquietez pas pour Israel, ni pour le peuple Juif. Les pharaons d Egypte, les Grecs, les Romains, Isabelle la Catholique, les Pogroms, l Inquisition, Petain, Hitler, tous ceux qui ont voulu nous detruire ont disparu, et nous nous sommes toujours la, Saddam aussi, et demain cela sera le tour des Arafats, et autres Islamo-nazis. Car le D- d Israel a promis que jamais son peuple sera detruit, et l Histoire montre la grandeur de ses promesses. Demain Israel sera une nation plus puissante, lisez les propheties de Ezechiel, et Jeremie. Merci pour votre aide, mais nous ne devons craindre que D- et pas les hommes. Et les antisemites francais non plus! Mr Milliere en tout cas bravo vous etes un des seuls Francais ni antisemite ni collabo.

    24/02/2004 à 0 h 52 min
  • LAYANI Répondre

    Vous savez bien Monsieur Millière que je suis le plus souvent de votre avis. Mais je ne peux approuver l’abstention, c’est à dire le fait de bougonner, de parler dans sa barbe en disant aux autres : »débrouillez vous, je ne joue plkus avec vous ». Bien sûr je ne suis pas non plus d' »

    23/02/2004 à 22 h 17 min
  • OMvaincra Répondre

    Mon but n’est pas de faire de la propagande pro FN (ms ça y ressemble!) je ne suis pas d’accord avec certaines idées du partis. Mais que ça nous plaise ou non je crois qu’il faut ce vote « protestataire » la tentation de voter blanc est grande et louable mais votez FN pour avoir le sentiment d’avoir fait qqchose d’utile pr notre pays. Amicalement Et souvenez vous de cette phrase de Burke: Le mal grandit devant l’inaction des gens de bien. ( ce n’est pas la phrase exacte mais l’idée est la)

    23/02/2004 à 21 h 57 min
  • manu Répondre

    Monsieur , je voterai blanc , mais si vous vous présentiez je voterais pour vous et votre parti .

    23/02/2004 à 14 h 31 min
  • jaegger Répondre

    La donne est très claire.Seul un mouvement de vraie droite libérale et démocratique peut inspirer un salutaire élan de dynamique économique du pays. A ce jour, non seulement son existence est ultra-confidentielle, mais il semble que l’oeuvre de propagande massive de la gauche ait été si complète que son émergence apparaisse comme dangereuse aux yeux de la majorité des français.Le challenge consiste à faire émerger cette nouvelle force au sein de l’UMP, remplacer la « pseudo » droite gauchisée au pouvoir par celle-ci en évitant le retour des collectivistes de l’état-providence. Certains espèrent qu’un vote FN massif serait un levier assez puissant pour redistribuer les cartes à droite dans le bon sens. Le scénario est risqué mais au vu de la situation, il semble que cette hypothèse soit la seule crédible. ça peut peut-être marcher.De toute façon la situation est quasi- désespérée.

    23/02/2004 à 11 h 58 min
  • Ron Répondre

    Entièrement d’accord avec vous Mr. Millière, excepté qu’en l’absence d’un parti Atlantiste je vote comme Didier, Pierre, Mathieu et Yann, pour le FN. Autrement dit pour la recomposition de la droite. Et aussi pour le plaisir de voir les têtes d’ânes de nos journalistes se décomposées à l’annonce des résultats que j’espère très lourds.

    23/02/2004 à 2 h 42 min
  • untel Répondre

    On nous demande de voter pour une personne ou un parti qui lorsqu’il est élu n’a plus de compte à rendre à ses électeurs avant les élections suivantes. Votons pour un porgramme. Ou pour plusieurs . Par exemple réduire la dette de la France. Si oui de quelle façon? en augmentant les recettes fiscales ou en réduisant les dépenses de l’ETAT. La vrai question est là, qui va payer? Laissons choisir les français.

    22/02/2004 à 19 h 40 min
  • Leroy gene Répondre

    L’homme est un être raisonnable,mais les hommes le sont ils ? R.Aron je crois vous avoir lu dans »israel mag. avec beaucoup de plaisir et ici aussi, mais ,mais êtes vous raisonnable? pour moi non. Primo Lévy: un détail : il y a 1 ou 2 mois le Pen paradait à Budapest en » »bonne » » compagnie :nazie.etc,etc je suis vieille,et écoeuréé de vous voir la jeunesse non seulement démissionner mais perdre son âme se réjouir de voir le front monter!c’est finalement lâche en sommes vous courrez monter dans le train ! le naufrage de la France? mais vous y aidez et vous croyez que le Pen ne sait pas que les juifs sont inquiets! seriez vous naïf?ainsi l’UMP n’a aucune excuse!!!!!!d’un coup de baguette magiqueil faut reconstituer le pays!!! le séisme plus grand? pourquoi pas avec des plumes honn^tes et intelligentes réveiller les esprits ? la corruption des esprits et pire que la corruption de l’air (je crois que c’est Marc Aurèle) alors au boulot, vous avez du pain sur la planche si vous ne travaillez pas , l’occident et Israel seront dhimmises je suis occidentale,chrétienne,sionniste et je voterai même si je ne suis pas parfaitement satisfaite, même ,si j’ai eu parfois envie de voter BLANC et au pire je dirai :de deux meaux il faut choisir le moindre le PEN,HITLER,HUSSEINI pour moi, même poison

    22/02/2004 à 17 h 52 min
  • yann Répondre

    Le meilleur moyen d’ éradiquer la prise de pouvoir quasi définitif de la coallition rouge-verte en France est de voter FN. Ensuite les raisons économiques suffiront à nouer les alliances qui s’ imposent à nous. Sans se jeter corps et âme vers la main tendue des américains et israëliens, il est nécessaire en la circonstance de s’ allier avec ce qui reste de l’ occident, pour poursuivre la lutte au delà des frontières.

    22/02/2004 à 14 h 28 min
  • PATROCLE Répondre

    je suis tout à fait d’accord avec Guy Millière. On ne peut qu’être saisi de vertige devant la rapidité du processus de disparition de ce vieux pays, devant la vitesse de décomposition de l’intelligence qui, parait-il caractérisait autrefois « l’esprit français », devant tous ces fronts de taureaux abrutis par des décennies de marxisme et de propagande diffusée par les medias. Les manifestations qui ont précédé le 21 avril 2002 et celles qui ont eu lieu à la veille de la libération de l’Irak un an plus tard sont autant de signes révélateurs de l’effondrement moral et intellectuel d’une nation. Elles ont, pour moi et quelques autres, signé l’acte de divorce avec ce pays, qui est quand même le mien mais dont on doit se séparer même si c’est la mort dans l’âme, parce qu’il a été contaminé par la rage, en l’occurrence une rage moutonnière, imbécile et haineuse. S’agissant des élections régionales, comme vous, M. Millière, je n’en attend rien. D’abord du fait de l’insignifiance de leur objet, totalement décalé par rapport aux vrais problèmes de la France d’aujourd’hui (immigration, islamisation, fiscalisation, bureaucratisation, corruption, tiers-mondisation), ensuite parce que ses résultats sont connus d’avance du fait du conditionnement massif auquel est soumis une population conciencieusement matraquée du matin au soir.

    22/02/2004 à 12 h 46 min
  • Mathieu Répondre

    Il n’est nul besoin d’être pro-israélien et pro-américain pour être français et avoir le souci de la France, comme Le Pen le fait. Un conseil : votez comme Joe Goldenberg. Oui, oui, le célèbre restaurateur de la rue des Rosiers… lequel doit estimer que Le Pen est décidément un redoutable antisémite puisqu’il est même allé jusqu’à lui apporter un soutien publique !

    22/02/2004 à 6 h 23 min
  • Pierre Répondre

    Guy, J’aime vos articles et votre courage mais je ne suis pas d’accord avec votre position d’attente dans votre dernier article. Aux regionales nous devons voter en masse pour le Front National pour qu’il y est recomposition a droite et pour donner un avenir libre et prospere a nos enfants. Rejoignez nous dans cette juste et noble bataille. Nous serions si heureux de vous compter parmi nous. Beaucoup d’entre nous sommes proches de nos amis israeliens. Leur combat est aussi le notre. Amities

    22/02/2004 à 1 h 37 min
  • thierry Répondre

    « S’il avait évité certains jeux de mots idiots dans le passé, il y a longtemps qu’il serait au pouvoir. » reprise de votre texte. oui, c’est vrai cher didier grace a de gros « détails », il nous a évité de prendre ce pouvoir par le passé que vous lui souhaitez pour demain et que forcement les aigreurs de ce pays vont lui apporter sur un plateau… ni comme M. Milliere ( que j’apprecie )qui se réjouie de sa montée en puissance, ni comme vous je souhaite une éventuelle prise de pouvoir de qui vous savez. moi je pense que ce pays a besoin d’idées neuves et donc d’un Homme NEUF…( pourquoi pas quelqu’un d’intelligent comme Bernard Kouchner que je crois humain, même si il a un passé politique socialiste trop important derriere lui… ) et a part peut être lui, sincerement je vois personne… cordialement.

    21/02/2004 à 22 h 32 min
  • Didier Répondre

    Cher Monsieur Millière, après avoir lu vos livres et vos articles je viens vous apporter mon soutien à votre œuvre pleine de pédagogie et à vos fermes engagements, y compris les plus irrévérencieux, les plus « poil à gratter ». Notre époque a besoin de cela ! Pour la première fois, avec votre dernier article, je ne suis pas en accord avec vous. Comment pourrions-nous nous réjouir de la montée éventuelle du Front national si nous lui refusons nos suffrages ? Dernières scories du conditionnement médiatique de la dialectique de gauche, on trouve qu’il y a chez eux « quelques » bonnes idées, mais pas tout, donc on fait la moue et on s’abstient. Est-ce que « tout » est plaisant dans les autres partis ? Pourquoi cet accès de pureté, soudain ? Et après on va pleurer que rien ne change… Car, si personne ne connaît d’avance les résultats du scrutin, une seule certitude : avec l’abstention rien ne changera. Depuis fort longtemps vous êtes baigné de culture libérale. Vous conversez avec des acteurs de haut niveau quant à la défense des valeurs humanistes de l’Occident et vous êtes devenu très pointu en la matière. Là aussi je vous rejoins. Un journaliste disait un jour : « Le libéralisme, mais il n’y a pas de majorité pour çà, en France. » C’est précisément là le problème. Il faut aller chercher les Français là où ils se trouvent, après des décennies de socialisme. Faire renouer les gens avec le succès, la saine prospérité, progressivement, à leur niveau. Vous verrez que, retrouvant leur fierté, leur confiance, ils rejèteront vite la dépendance à l’état providence et s’accapareront les idées de liberté. Il ne faut jamais sous estimer la force de l’évolution dés qu’on ouvrira la porte. La même évolution concernera le Front national qui n’est déjà plus le même qu’à ses débuts. Il a accueilli bien des influences et en abritera bien d’autres, se distinguant de plus en plus de la personnalité de M. Le Pen. S’il avait évité certains jeux de mots idiots dans le passé, il y a longtemps qu’il serait au pouvoir. A l’instar de De Gaulle qui n’a jamais été un économiste mais qui su s’entourer d’Antoine Pinay et autres, le Front national devra faire alliance pour gouverner. A nous électeurs, d’imposer cette recomposition politique, imparfaite mais nécessaire, et d’imposer les conditions de cette alliance par nos votes pour atteindre le pourcentage critique la rendant incontournable.

    21/02/2004 à 19 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *