Je voterai pour Nicolas Hulot

Posté le 15 novembre , 2006, 12:00
8 mins

«Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l’admettre. L’humanité souffre. Elle souffre de mal-développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La Terre et l’humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables. Il est temps d’ouvrir les yeux. Sur tous les continents, les signaux d’alerte s’allument. (…) Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !
Prenons garde que le xxie siècle ne devienne pas, pour les générations futures, celui d’un crime de l’humanité contre la vie. Notre responsabilité collective est engagée. (…) Il est temps de reconnaître qu’existent des biens publics mondiaux que nous devons gérer ensemble. Il est temps d’affirmer et de faire prévaloir un intérêt supérieur de l’humanité, qui dépasse celui de chaque pays. (…) Au regard de la vie sur terre, celle de l’humanité commence à peine. Et pourtant la voici déjà, par la faute de l’homme, menaçante pour la nature et donc elle-même menacée. L’homme, pointe avancée de l’évolution, peut-il devenir l’ennemi de la vie ? (…) Fragile et désarmé, il a su, par son intelligence, essaimer sur la planète entière et lui imposer sa loi.

Le moment est venu pour l’humanité, dans la diversité de ses cultures et de ses civilisations, de nouer avec la nature un lien nouveau, un lien de respect et d’harmonie, et donc d’apprendre à maîtriser sa puissance et ses appétits. »

Tels furent les propos essentiels du discours prononcé par le Président Jacques Chirac au Sommet de la Terre organisé par les Nations Unies à Johannesburg, en septembre 2002. Un discours d’une grandiose lucidité qui semblait être pour Jacques Chirac une armure un peu trop grande pour lui. Car, comme le disait François Bayrou : « Il dit mécaniquement des textes écrits par d’autres et sur lesquels il s’est contenté d’intervenir avec une gomme. » (« Le Point », 25 mai 2006). En l’occurrence, il ne fait pas de doute que ce discours était inspiré et probablement rédigé par Nicolas Hulot, qui fut un temps un des Conseillers de l’Élysée. Grâce à cette belle envolée, Jacques Chirac fut chaleureusement applaudi par toute l’Assemblée et dota ainsi la France d’un prestige supplémentaire. Après quoi il rentra en son palais pour continuer d’y déguster son saucisson aux pesticides et sa tête de veau aux hormones, et il ne fit strictement rien pour que le gouvernement de la France mette ses actes en accord avec les tirades présidentielles. Car la seule chose que Chirac sait faire, c’est du cinéma. Mais ces pratiques politiciennes sont désormais obsolètes, parce que, effectivement, la maison brûle !

Voilà pourquoi je voterai aux présidentielles pour Nicolas Hulot, s’il se présente. S’il ne se présente pas, je voterai pour le candidat de droite qui s’engagera solennellement à nommer Nicolas Hulot Vice-premier ministre chargé du développement durable et à lui fournir les moyens nécessaires. Si personne ne le fait, ou si c’est la candidate de gauche qui prend cet engagement, je ne voterai pas. Car les socialistes n’ont fait jusqu’ici qu’utiliser les Verts pour leur soutien électoral sans rien faire de sérieux pour l’écologie. Et il semble que les Verts « pastèques » se soient enfin aperçus que s’ils s’obstinaient à mettre l’écologie à gauche, ils ne feraient rien d’autre que torpiller le grand mouvement écologiste français non politicien qui ne demande qu’à naître. D’ailleurs, l’écologisme est incompatible avec le socialisme, qui ne vise rien d’autre qu’à développer démagogiquement la surconsommation irresponsable des masses.

Nicolas Hulot a fait ces cinq propositions : 1 – Création du poste de Vice-premier ministre écologiste – 2 : Création d’une taxe sur les énergies polluantes – 3 : Subventions à une agriculture de qualité – 4 : Développement de la démocratie participative – 5 : Politique d’éducation au développement durable.

Je suis plutôt réservé sur les propositions 2 et 3, parce que toute action gouvernementale opérant par taxations et subventions
court-circuite la démocratie en faussant le marché. Cela s’inscrit dans la tradition technocratique à laquelle la France s’adonne depuis trop longtemps et contredit d’ailleurs le principe de la proposition N° 4. Mais enfin tout ça est révisable et perfectible. L’important est de mettre enfin au sommet de l’État une volonté écologiste forte et qui ne soit pas gauchie.

27 Commentaires sur : Je voterai pour Nicolas Hulot

  1. Jaures

    21 novembre 2006

    A grandpas: Vous faites erreur mon cher, je n’ai pas dit que 85% des scientifiques étaient "pour" le réchauffement de la planète mais qu’ils le constataient. Les derniers bastions négationnistes aux U.S.A et en Australie notamment, s’effritent. Peut-être les problèmes vont-ils enfin pouvoir être traités, s’il n’est pas trop tard. Si la couche d’ozone et les pluies acides ne sont plus de graves problèmes c’est que les écologistes les ont dénoncés à temps et que des mesures draconiennes ont pu être prises rapidement. Ces mesures, il est vrai, ne remettaient pas en cause les modes de vie et ne touchaient pas d’importants lobbies tels que pétroliers, automobiles et militaires.

    Répondre
  2. elocentaure

    21 novembre 2006

    des moutons!!!!
    vous critiquez nicolas hulot mais avez vous seulement proposé mieux de concret realisable qui n’aille pas seulement dans votre interes???
    la planete est en danger!!!!et il est urgent que les consciences se reveillent et vite!!!!l’urgence n’est plus de savoir quelle tete nous plait plus qu’une autre!!tout ce qui peux etre fait dans le sens de sauver ce qui et encore sauvable ne peux etre que positif.
    vous parlez de nicolas hulot comme de quelqu’un qui fait sa pub!on s’en FOU!!!ce qui compte c’est qu’on parle et que des solutions soient proposées par qui que ce soit!!!qu’est ce qui vaux mieux? essayer de changer les choses par des propositions ou l’IMMOBILISME actuel?????????
    vos arguments sont debiles lorsque vous vous opposé au projet proposé!!!
    vous etes bien au chaud chez vous a regarder le monde se bouger autour de vous et POUR vous et vous vous permetté un regard critique sans meme envisager de vous meme faire travailler votre petit cerveau a resoudre un probleme MAJEUR qui nous menace tous a court terme!!!
    avant de pointer du doigt quelqu’un qui propose ENFIN quelquechose en matiere d’envirronnement au niveau politique petite ou grande reforme posez vous la question sur votre propre comportement et sur les changement que VOUS vous pourriez apporter!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  3. Anonyme

    21 novembre 2006

    Ce n’est parce qu’ils représentent 85% des savants(?) qui sont pour le réchaufement de la planéte qu’ils ont raison.

    Où sont les fôrets devastées par les pluies acides où en est le terrible trou dans la couche d’ ozone.

    Si demain,il y avait une nouvelle période glaciére,je suis sûr que vos scientifiques auraient bien une explication appropiée et vous aussi j’en suis certain.

    Vos écolos à la Nicolas Hulot sont tous des arrivistes notoires plus versés dans comment se faire du pognon sur le dos des moutons que de réellement s’occuper des problémes climatiques.

    Dans un autre de vos posts vous vous rejouissiez de l’ union des diverses religions contre la "Gay Pride" de Jérusalem,dites vous rendez bien compte que ces religieux là n’ aiment vos amis homo.

    Conclusion tant que n’ importe quoi arrange vos propos vous applaudissez des deux mains.

    C’ est grave docteur!

    Répondre
  4. Jaures

    20 novembre 2006

    A drzzz: Le réchauffement de la planète est admis par 85% des scientifiques. Les 15% restant sont payés par les lobbies industriels. Les mêmes qui ont toujours nié la nocivité de l’amiante.

    Répondre
  5. alexia

    20 novembre 2006

    Pourquoi appartenir à un partie politique écologique serait-il pathétique et réducteur?

    Pourquoi la Terre,sur laquelle vous vivez,celle qui vous habrite,celle qui vous à enfanté et qui vous nourrie vous semble si peu importante?

    Pourquoi refusez-vous chacun d’admettre votre part des dégâts?

    Vous nier l’évidence,or ce n’est pas être pathétique ou réducteur que de vouloir protéger la vie.

    Ce n’est pas une erreur que de donner une valeur à la vie!

    Et ce n’est pas raisonnable de scier la branche sur laquelle on est assis.

    Lécologie est un enjeu aujourd’hui comme il l’était également hier.

    Nicolas Hulot pu la daube(je me permet de rappeler que la daube est un plat…)?Mais qui pu vraiment la daube lorsqu’il s’agit d’exposer un programme que l’on et ou l’on introduit brièvement les idées de tout le monde et surtout où l’on déclare que SON OBJECTIF EST DE BATTRE LA DROITEOU LA GAUCHE!

    Qui plus est ce n’est Nicolas Hulot qui pète dans la soie,ce n’est pas lui non plus qui gagne (et pas mérite)10 000 euros chaque mois pour manger des croissants en parlant de la pluie et du beau temps avec ses semblables!

     

    Répondre
  6. drzz

    20 novembre 2006

    Pierre Lance vit dans une autre dimension. La croissance française est anémique, il y a les émeutes de banlieues, le chômage, la montée de l’islam radical, la dette, le manque de repères moraux et culturels…

    Lui s’intéresse à la nature. Vous savez, ce sujet passe-partout qui évite de prendre ses responsabilités et qui renvoie aux calendes grecques les problèmes bien réels et immédiats qui concernent, non pas les pandas de Chine, mais les êtres humains de France.

    Quant au réchauffement climatique, vive l’imposture ! A lire ici :

    http://drzz.over-blog.org/article-4527570-6.html

    drzz

    Répondre
  7. Anonyme

    20 novembre 2006

    Si Nicolas hulot n’ a rien contre mon régime alimentaire,top là,le l’invite à ma table!

    Répondre
  8. EIFF

    19 novembre 2006

     Démocratie ? Les médias nous bassinent et nous matraquent les oreilles 24H/24H parce que 180 000 socialistes ont désigné leur candidat, 180 000 socialistes qui accaparent la vie politique française et qui privent de débat des millions de français sur l’immigration, le code de la nationalité, la préférence nationale….etc… Nicolas Hulot, encore un ami des Chirac pour plomber et disperser le vote sarkoziste ?

    L’écologie, un thème de droite, voir d’extrême droite, récupéré par les écolo-mondialistes libertaires et partouzeurs…L’homme, la terre, ses racines, son héritage, corps sein, esprit sein, planète seine, identité sereine, préservation de l’environnement, le PAYS REEL contre les partis de la bureaucratie, des trucages et de la désinformation.

     

     

    Répondre
  9. Jean-Claude THIALET

    19 novembre 2006

    19/11/06

    A FLORIN. Soyez "rassuré" (si cela est nécessaire !), après sa rencontre aux BBR, DIEUSONNE n’a pas demandé à voter pour LE PEN (cf. à ce sujet la vidéo qui circule sur le Net). Il a simplement reconnu  que lui, et des tas de "blacks" ou de "beurs", avaient été manipulés par des associations telles que SOS-RACISME, le MRAP, la LICRA, etc. Et qu’il se refusetait dorénavant, de se ranger parmis les adversaires inconditionnels du FRONT NATIONAL. Il s’est d’ailleurs engagé à rendre visite à TOUS les candidats à la future présidentielle !  Alors, rassuré ?

    En ce qui concerne la "surpopulation", elle existe certes dans des pays misérables où les populations n’ont d’autrres ressource (je vous laisse le soin choisir parmi les sens que l’on peut donner à ce mot celui que vous voudrez !), mais dans les pays "avancés" ce serait plutôt le contraire… Le vrai problème, selon moi, tient plutôt à la course effreinée à la (sur)production et à la (sur)consommation qui, l’une et l’autre, ne veulent pas avoir de limites.

    Aussi, je pense qu’il faut accuser ici la SURPOPULATION, et là, LA SURCONSOMMATION(2) et la SURPORDUCTION(2). Qu’en pensez-vous ? 

    (1) ce qui,   – partant du fait qu’ il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis –  prouve qu’il est intelligent, et même a un certaine honnêteté intellectuelle qui n’est pas le propre de la classe politique !

    (2) comme pour la poule et l’oeuf, la guerre ou l’amour, je ne sais pas par où cette dualité infernale a commencé !

    Répondre
  10. Jaures

    19 novembre 2006

    A Mancney: Avez-vous vraiment crû une seconde que je convaincrai P.Lance à adhérer au PS  ?

    Répondre
  11. dup35

    18 novembre 2006

    En quoi Nicolas Hulot est il légitime pour sauver la planête?

    Le lancement de son livre a été une merveille marketing. Le dimanche avant la sortie de son livre un sondage fortuit du JDD nous annonce qu’il est l’écologiste préférée des Français. Le mardi jour du lancement le développement durable fait l’actualité sur toutes les radios. Il ne s’agit pas de lui reprocher mais plutôt de se demander pourquoi aucun média ne remet en cause les banalités qu’il écrit.

    De tout temps de grands prédicateurs nous ont annoncé la disparition de notre planête. Nicolas Hulot en est un de plus. Un peu d’humilité que diable! La planète tournait déjà des milliards d’année avant l’avènement de l’humanité et il est fort possible qu’elle continue à le faire bien après notre disparition. Nous sommes une poussière à l’échelle de l’univers et c’est dommage pour ceux qui ont le nombril plus gros que les fesses. Nous sommes totalement incapable de prévoir de façon fiable le climat ne serait ce qu’un mois en avance et pourtant déjà on nous annonce le coût du réchauffement climatique, ses conséquences sur l’environnement. Des experts connaissent au gramme près la diminution des rejets de CO2 pour limiter le réchauffement. Et c’est bien là le danger.

    Face à tels certitudes, nous ne pouvons plus ni débattre ni discuter car la parole est aux experts. Les contredire s’est forcément apparaître comme un salaud égoïste qui ne s’occupent pas de l’avenir de ces enfants. 

    Il faut donc refuser  ceux qui veulent jouer sur les peurs pour prendre le pouvoir (les verts en tête). La machine est malheureusement déjà en route: quelles sont les solutions qui sont envisager pour limiter le réchauffement climatique? une taxe suplémentaire à droite, un impôt nouveau à gauche, un zeste d’interdit, des subventions, des réglementations…bref plus d’état toujours plus d’état . Les 5 propositions de Nicolas Hulot retenus par Pierre Lance en témoignent.

    Il ne s’agit pas de ne pas prendre l’écologie aux sérieux.  Bien entendu il nous faut préserver notre cadre naturel, la qualité de notre air et notre dépendance énergétique mais faisons le avec sérénité, sans peur et à notre rythme. L’écologie est un sujet beaucoup trop sérieux pour le laisser dans les mains des politiques.

     

    Répondre
  12. Anonyme

    18 novembre 2006

    l’Ecologie, la préservation de Mother Nature, ne devrait ABSOLUMENT pas etre un sujet Politique. Chaque gouvernement se doit de prendre en considération les problemes “naturels”, (ce qu’ils font, d’ailleurs, plus ou moins bien) mais cela n’a RIEN a voir avec la scene politique proprement dite, pour la bonne raison que l’écologie concerne TOUT le monde, sooner or later, et ne favorise personne. Elle est hors jeu, en qqs sorte. Il faut mépriser et rejeter les opportunistes qui récuperent Mother Nature; de quel droit parlent ils en son nom, si ce n’est celui de la recherche personnelle de Pouvoir? Ceci dit, la prise de conscience, le bon sens, l’éducation des jeunes et la discipline personnelle sont les clefs. Ils faut avoir confiance EN NOUS MEME, il faut adopter qqs principes simple. Prise de conscience : Je me souviens de ce petit garcon Anglais, cinq ou six ans a l’époque, fils d’amis qui vivaient a Maurice dans les années soixante dix. Il avait trouvé sur la plage, une étoile de mer a six branches, et a la question, posée par moi, si il voulait l’emporter avec lui, la petite voix avait répondu : ” I can’t, because it belongs to the sea.” Bon, il y a des jours, comme ca, ou on se fait bien ramasser. Comme vous l’auriez fait sans doute, moi l’adute, responsable et sur de moi, j’ai pris ma lecon sans rien dire…et, évidemment, je ne l’ai pas oubliée. Au chapitre de ce que peut accomplir une Population, ceci m’a intrigué : La France est un pays avec une infrastructure routiere intéressante, on le sait. Compte tenu de son parc de voitures (et des profits qu’il génere pour l’Etat) c’est un peu un circuit de Train Electrique, avec beaucoup de wagons et pas assez de rails. Par contre, nous avons beaucoup de “rétrécissements”, vous savez, quand on passe de deux voies a une seule. Vous vous souvenez tous, probablement, de l’époque de la Priorité a droite a tout prix, “J’ai le droit, moi monsieur, et rien a battre que vous attendiez une heure, puisque vous venez de la gauche”. Tres French, hein? Chacun sa M…! Résultats : impatience, passages en force, noms d’oiseaux, le majeur, le bras d’honneur, les éraflures et parfois des bagarres. Pourtant, un jour, le Francais, beauf et con, tout seul, et avec les autres Francais, SANS l’aide de l’Etat, SANS le Code de la Route, SANS les Médias (Faut pas réver!!), juste avec LUI-MEME et son bon sens, il a inventé ce que nous pratiquons tous depuis, le passage alterné des voitures. Bien sur, il aura fallu qqs années pour que cela se généralise a toute la France., mais maintenant, c’est fait. Le Francais a reglé TOUT SEUL son probleme, a diminué son taux d’adrénaline et a amélioré sa courtoisie. Ca aussi, c’est NOUS, messieurs, quand on réfléchit et quand on se respecte mutuellement. Alors, quel est le prochain probleme que l’on attaque tous ensemble? l’Ecologie? Why not, mais sans Hulot. Et tant qu’on y est, le débordement Islamique est aussi un bon sujet, n’est ce pas? Nous attendons nos idées, nos suggestions, simples et de bon sens, et qui feront boule de neige. All the Best, Mancney

    Répondre
  13. Anonyme

    18 novembre 2006

    Jaures : "Rejoignez-nous P.Lance."
    Regardez comme Jaures est malin : Il a observé, comme nous tous, que Pierre Lance ne fait pas vraiment la majorité sur ce post a propos de Nicolas Hulot; alors, Jaures lui tend la main, pour tenter de le récupérer; ainsi, en pratiquant de la sorte ce prosélytisme vulgaire, il nous montre d’une part son opportunisme, et d’autre part … qu’il prend Pierre Lance pour un imbécile.

    Jaures : "… une part des socialistes, le MDC et les communistes étaient plutôt hostiles aux mesures nécessaires: taxation des produits polluants, remise en cause du nucléaire et développement des énergies renouvelables, fin de l’agriculture productiviste, …Ce rapport de force a aujourd’hui changé (vivant le PS de l’intérieur, je peux vous l’affirmer)"
    Thanks pour l’info, Jaures, tout le monde n’a pas ses entrées au PS et, ca n’est pas mal non plus: Cela confirme simplement que l’idéologie "Socialiste" n’est plus porteuse, meme chez eux(!), et que ces messieurs se cherchent d’autres valeurs, un peu plus a la mode, et bien recues et bien diffusées dans les médias, et donc, Vive l’Ecologie!
    Dans qqs années, nous assisterons a la naissance, sur les cendres du PS, du tout nouveau "Parti Ecolo-Socialiste Francais", le P.E.S.F. , avec les meme pingouins, of course, qu’on connait depuis …. combien de temps deja?.
    Je vous souhaite un bon week end.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  14. Tucroy

    18 novembre 2006

    Positionner l’écologie à droite comme à gauche est bien l’idée la plus absurde qui ait jamais existée. Que les tenants de l’un comme de l’autre bord, toujours prêts à récupérer ce qui traîne, se donnent simplement la peine de considérer de quelle manière, aussi bien les économies dirigistes que libérales (des communistes de l’ancien URSS et de la Chine aux USA) traitent la planète.
    Là encore chacun s’empresse de clouer au pilori les boucs émissaires que sont les industries, et mieux encore les industriels (l’ennui avec ces derniers étant toutefois qu’ils ne sont pas tous capitalistes), la science, l’armée… oubliant l’imprévoyance et l’égoïsme fondamentaux de l’être humain qui imputent à chacun pris individuellement, sa part de responsabilité dans le grand gâchis. Et si les plus pauvres gaspillent moins que les autres, ce n’est pas l’envie qui leur manque.
    Quant à Mr Hulot, un romantisme bien fait pour séduire le gogo l’habite certainement et loin de moi l’idée de mettre en doute sa sincérité. Bien qu’il passe un peu aisément par pertes et profits le coût écologique (et non seulement pour le contribuable, d’expéditions probablement aussi passionnantes que nombreuses).
    Le stade et le thème de la prise de conscience sont depuis longtemps dépassés, comme dans bien d’autres domaines hélas, et il faut bien plus que de la conviction pour mener et surtout avoir quelque chance de gagner le combat dont il semble vouloir être le porte drapeau.

    Répondre
  15. R. Ed.

    17 novembre 2006

    @ Florin (en néerlandais, se dit gulden, leur ancienne monnaye nationale), ne pas confondre avec florint, monnaye hongroise.

    Exact, c’est la cuisson des aliments qui est la principale cause de la déforestration mondiale.

    Manger du riz non cuit, il ne fait "que passer" par l’organisme, il ne "nourrit" pas. Et c’est le plat de base de milliards d’individus.

    Dans les pays n’ayant pas de "sécurité sociale", et ils sont légions, c’est le nombre de sa progéniture qui fera la retraite du vieux !!!

    C’est la fuite en avant, exponantielle en plus. La même chose que le jeu (interdit) de la pyramide que tout le monde connait. La multiplication des lapins.

    Les habitants des pays "civilisés", ont aussi compris qu’il n’est pas utile d’avoir une marmaille innonbrable pour survivre et  limitent d’eux-mêmes leur progéniture.

    Ceux qui nous gouvernent s’empressant alors d’importer des reproducteurs féconds venus d’ailleurs pour contrer cette limitation .

    Au lieu de réfléchir à une autre solution que la surpopulation du globe.

    Mais avec des gens qui gouvernent au jour le jour, il n’ y aura jamais une solution à long terme.

    C’est la catastrophe assurée.

    Une épidémie ?

    Une catastrophe naturelle ?(sauterelles, criquets, insectes etc qui éradiqueraient les cultures ?

    La hause du niveau des mers ?(la majorité de la population du globe habite au bord de l’eau !!!)

    Une guerre "atomique" ?( avec les fous d’Allah, va-t-on donc savoir ?)

    Une attaque des Aliens ? (avec tout ce que l’on jette dans l’espace, si nous ne sommes pas les seuls, et pourquoi serions-  nous donc les seuls, ils finiront aussi par se fâcher)

     

    Répondre
  16. Florin

    16 novembre 2006

    Ca doit être la pleine Lune … après Dieudonné qui appelle à voter Le Pen, P. Lance qui appelle à voter Hulot ? on n’est plus sûr de rien de nos jours …

    Dites aux gens qui crèvent de faim avec 50 cents par jour qu’ils ne devraient JAMAIS posséder de voiture, de climatiseur, de piscine – et qu’ils ont tout juste le droit de  (un jour lointain)  – bouffer à leur faim … mais FROID, ça va de soi, car la déforestation est dûe en grande partie aux besoins de combustible pour la cuisine …

    les taxes ne règlent rien. Il y a dans ce bas-monde des pays où l’essence est DIX fois plus chère, si l’on tient compte du pouvoir d’achat, (pays de l’Est), ou des pays où les voitures coûtent des fortunes, même pour un Occidental (Thaïlande) – eh bien, il y a des bouchons quand même…

    Ayons le courage de l’admettre : ce qui détruit la planète (et les Chinois s’en sont aperçus avant tout le monde, je parle des politiciens), c’est la SURPOPULATION !!! Réglez ça, et le reste suivra. Enfin, on sera sur la bonne voie.  

    Répondre
  17. Jean-Claude THIALET

    16 novembre 2006

    Dans mon précédent "post", j’avais oublié, évidemment, de souligner que Pierre LANCE ne s’était évidemment pas trompé dans son constat sur l’état alarmant de la planète terre. Dommage simplement qu’il y ait des "batteurs d’estrade"  pour en avoir fait leur fonds de commerce. Et qui en vivent bien et qui sint chargés d’honneurs, de gloire, et même de décorations !. Tout comme d’autres "prêcheurs" vivent sur le dos de "damnés de la terre" qu’ils sont sensés vouloir défendre et protéger, et dont ils se moquent comme de leur première tétée !

                                                                                    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  18. Josh

    16 novembre 2006

    Je suis assez d’accord avec Pierre Lance concernant Nicolas Hulot. Biensur il n’est pas l’homme parfait (mais y en a t il un seul en politique ?) mais ses idees et son action meritent qu’on s’y interesse.  Il force tous les politiciens a inclure l’ecologie dans leurs projets et c’est ce qui compte dans un premier temps. Il a raison de tirer la sonnette d’alarme concernant l’etat de la planete et ce qui nous pend au nez a tous, riches, pauvres et entre les deux. Nous serons tous touches d’une maniere ou d’une autre dans notre vie quotidienne par les effets du rechauffement climatique. Si nous ne nous y preparons pas alors les effets seront desastreux pour l’humanite entiere. Toutes les bonnes volontes qui veulent sauver la planete sont les bienvenues. Puisque ce sont les grands decideurs qui menent la barque alors la presidentielle est l’occasion de lancer l’offensive.

    Répondre
  19. Jaures

    16 novembre 2006

    P.Lance, avec qui je partage beaucoup d’idées sur l’écologie, me déçoit quand il préfère voter pour un pollueur de droite que pour un écologiste de gauche. Certes le bilan de la gauche en matière d’écologie n’est pas fameux, mais, à l’époque, le rapport de force n’était guère en faveur des écologistes: une part des socialistes, le MDC et les communistes étaient plutôt hostiles aux mesures nécessaires: taxation des produits polluants, remise en cause du nucléaire et développement des énergies renouvelables, fin de l’agriculture productiviste, …Ce rapport de force a aujourd’hui changé (vivant le PS de l’intérieur, je peux vous l’affirmer). Par contre, je doute que la droite soit capable de produire autre chose que des beaux discours, prisonnière des lobbies qui la soutiennent (notamment la FNSEA).

    Rejoignez-nous P.Lance. Au fait, vous n’avez pas répondu à mon post où je vous demandais ce que vous pensez de l’affirmation de Millière qu’un écologiste n’est qu’un communiste (article "Ecologiste? Non! Communiste! ").

    Répondre
  20. antier

    16 novembre 2006

     

          vous ayant lu , je crois que l’hebdo doit changer de nom ……………..ou alors,c’était de l’humour………

    Répondre
  21. Jean-Claude THIALET

    16 novembre 2006

    S’il l”on pourrait dire que les connaissances et les analyses de Pierre LANCE en font un "géant" dans certains domaines (celui de la santé, et même de la science en général),  si, dans d’autres (notamment lorsqu’il s’en prend  – s’en prenait plutôt – au catholicislme comme étant la cause de tous les maux dont souffre l’Occident)(1), ses positions sont pour le moins discutables, je crains, à la lumière de cet article comme de certains autres, qu’il ne soit, dans le domaine politique, un "nain".

    Sans vouloir discuter de son vote en faveur de Nicolas HULOT (chacun est libre de voter pour qui il l’entend !), il se trompe complètement sur le personnage qui me paraît avant tout être une "marionnette" médiatique (aujourd’hui, on peut dire "médiatico-politique") qui a fait (non sans talent !) de l’écologie son fonds de commerce(2) comme d’autres ont choisi l’anti-racisme ou l’antisémitisme. Comme il se trompe  lorsqu’il pense que Nicolas HULOT a sérieusement l’intention de se lancer dans la compétition à la présidentielle.

    Sans prêter à la vedette de l’audimat de viles intentions mercantiles (n’a-t-il pas, avec sa retentissante conférence de presse, assuré superbement  la promotion de son "opus" ?) il faut savoir que Nicolas HULOT roule en réalité pour un autre Nicolas. Seuls les observateurs inattentifs (sans doute sont-ils obnubulés par cet éternel jeune homme au visage de gendre idéal, auquel ils doivent des images aussi enchanteresses qu’inoubliables) ne se sont pas aperçus que l’entourage de Nicolas SARKÖZY ne se s’est pas ému (contrairement à l’état-major du P.S.) d’une possible candidadure du nouvel emblème des "écolos" sincères. Outre que les proches du ministre de l’Intérieur connaissenr les liens d’amitié (ils se téléphonent plusieurs fois par semaine : à croire que l’un réléguide l’autre !) qui unissent le président de l’UMP à Nicolas HULOT, ils savent que celui-ci a déjà promis son allégeance à leur patron .

    Ce qui en dit long sur la volonté de défense de la planète bleue d’un Nicolas HULOT qui doit pourtant savoir à quoi s’en tenir sur la volonté de l’UMP de défendre l’environnement. Dans ce domaine, comme tant d’autres, ce parti  (et le P.S. n’a rien à lui envier !) s’imagine qu’on peut résoudre les problèmes avec des mesurettes, ou même en faisant semblant.

    Quoique qu’il en soit, pour ce qui me concerne, qu’il se présente ou non, JE NE VOTERAI CERTAINEMENT PAS POUR NICOLAS HULOT. L’écologie est quelque chose de trop sérieux pour être confié à des écolos. Si sincères soient-ils dans leurs convictions.

           Ecologiquement votre, Jean-Claude THIALET 

     

    (1) sans avoir voulu admettre que le catholicisme avec tous ses défauts ("humains") avait été précisément le "rempart" de l’Occident tant contre le Communisme que contre l’Islam, jusqu’à ce qu’il soit précisément affaibli, émasculé,  de l’intérieur, par les "lumières", les "franc-maçons", le athées et même les communistes

    (2) il n’est pas le seul. Certain photographe de renom en fait autant. Et, pour faire bonne mesure, ice dernier s’est même fait le chantre de l’attribution de "visas" aux Algériens, allant jusqu’à prendre position en faveur des clandestiins  ! A croire que tous les "écolos" professionnels finissent toujours par succomber au démon de la politique. Je rappellerai d’ailleurs que, lorsqu’on connaît les moyens techniques énormes (tous issus d’une industrie nécessairement "polluante") mis en oeuvre tant par le cinéaste que par le photographe (Yann ARTHUS-BERTRAND, pour ne pas le nommer), il est permis de se demander s’ils n’ont pas mis eux-mêmes à mal l’environnement des régions visitées !

    Répondre
  22. MINUX75

    16 novembre 2006

    Bonjour Le socialisme s’éfondre et voila que vient une nouvelle idéologie pour la remplacer l’écologisme qui n’a rien à voir avec la véritable écologie, il s’agit de se servir du pretexte de l’écologie pour AUGMENTER LES TAXES comme on l’a fait avec le socialisme. Pourquoi ne pas demander l’arrêt de la subvention aux industries polluante ? par exemple l’agriculture de masse source de pollution, Cela Nicolas HULLOT est rigoureusement incapable de le faire et il ne le fera jamais, Ce pilote d’hélicoptère qui pollue 1 millions de fois plus que mon propre vélo n’est rien d’autre qu’un marxiste bobo excité du bocal, recyclé à l’écologisme. J’ai vu le film de Al GORE sur le réchauffement climatique, Ce Monsieur est si peu convaincu de son sujet qu’il se ballade dans une grosse limousine conduite par un chauffeur, je pense qu’en privé, il doit avoir son jet privé. On est comme Nicolas HULOT faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais. Le jour ou Nicolas HULOT se balladera en vélo ou en métro et n’aura plus le mot “TAXE” à la bouche, je reverrais ma position. Voila un site qui fait le point sur ce sujet http://leliberalecolo.blogspot.com/

    Répondre
  23. sas

    16 novembre 2006

    Pour une fois sas adoube manceney sur ce thème…….c’est pathétique et extrêmement réducteur d’appartenir à un parti politique dit "ecologiste"….

    Tout homme politique, cérébré et digne de ce nom et de commander les autres en veilant à leurs intérêts, sauf bien sure l’umps tel qu’ils nous l’ont démontré……..se doit d’être E C O L O G I S T E……je pense que le front nationnale qui n’en fait pas son fond de commerce traitera comme il se doit des pollueur non payeurs comme ESSO ET TOTAL…….plus durement et précisément que jamais une voynet et autre lepage ou liepitz prompte à faire condamner la sncf pour sa participation aux transports sous réquisitions…..à titre personnel bien sure……qu’a faire sanctionner le moindre industriel de  france génocidaire du biotope et de la faune nationnale…..les exemples sont légions….

    sas qui dit que manceney à 100% raison et que ce hulot sent la daube…. un peu comme le paysan marxiste bové…

    Répondre
  24. AM

    16 novembre 2006

    On pourra s’opposer longtemps sur le fait qu’une taxe est une bonne chose ou pas. Il me semble simpliste de dire qu’une taxe est un crime contre la démocratie. La liberté des uns s’arrête ou commence celle des autres. Il ne me paraît pas absurde qu’on empêche des gens de polluer par la taxe. Le marché vise au plus efficace, dans le cadre des règles en place. Il s’adapte aux règles, pour le mieux. C’est ce qui fait son efficacité. Il ne faut pas penser que le marché, du coup, ne doit avoir aucune règle – ou que c’est l’idéal. Quand elles manquent, il s’en crée lui-même. Il y a besoin de règles pour fonctionner.

    Dans le cas de l’écologie c’est particulièrement vrai : si quelqu’un détruit l’environnement parce que ça lui offre un bénéfice immédiat, il détruit quelque chose qui ne lui appartient pas totalement – mais qui nous appartient à tous. Il ne semble pas délirant de vouloir l’en empêcher.

    Surtout, le pétrole s’épuise. Si on ne met pas de taxe, il finira par devenir cher, mais l’argent ira dans les poches des producteurs, pas dans notre poche commune (= l’état).

    D’autre part, le comité scientifique qui guide Nicolas Hulot est au dessus de tout soupçon. Et non, Hulot ne fait pas que récupérer des choses qui existent. Sa proposition de taxe est absolument nouvelle, et d’ailleurs politiquement dangereuse…

    Répondre
  25. Anonyme

    16 novembre 2006

    Non, Pierre Lance, pas vous. Ce zozo speedé enfonce des portes ouvertes, et s’est SERVI de la planete, qu’il a visitée grace a notre fric, pour se faire connaitre. Vous savez bien que ce type est une totale failure, quand meme. Tout le monde connait déja ce qu’il raconte; rien de perso, que de la RECUPERATION. Populisme et démagogie ne sont PAS du bon sens. L’écologie est une chose, tres importante, nous sommes bien d’accord, mais Hulot, en est "une autre", et il ne vaut pas un Kopeck. Il est pathetic, ce mec. Please, marks my words. Sorry, Pierre Lance.
    Mettez vos gamins chez les Scouts; la, ils apprendront la nature et le respect que l’Homme lui doit.
    All the best,
    Mancney

    Répondre
  26. charles martel

    16 novembre 2006

    Incapables de resoudre les problemes des francais pourquoi pensez vous qu ils puissent  trouver quelques solutions pour  l ecologie..  sauf bien sur  le desormais classique impot nouveau /subventions /je place mes potes dans les organismes ainsi crées

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)