Jean-Luc Dehaene est-il encore crédible ?

Posté le octobre 07, 2011, 12:00
54 secs

Jean-luc Dehaene ( né le 7 août 1940 à Montpellier) a été premier ministre belge de 1992 à 1999.

Durant ses gouvernements, nous avons connu les scandales Agusta-Dassault, pour lesquels des anciens ministres et hommes politiques ont été condamnés pour corruption ( MM. Spitaels et Claes, socialistes bon teint).

En 1996, éclate l’affaire du pédophile Dutroux.

En 1999, la Belgique subi le scandale de la dioxine.

Mais Dehaene s’illustre aussi en décorant de la médaille du travail plusieurs ouvriers de Renault à Vilvoorde, quelques semaines avant le 27 février 1997, quand Louis Schweitzer annonce la fermeture de l’usine (3 100 travailleurs).

On retrouve J-L Dehaene comme vice-président de la Convention Européenne en 2002 (présidée par Valéry Giscard d’Estaing), chargée de rédiger le Traité Constitutionnel de 2005, qui a été rejeté.

Membre de plusieurs conseil d’administration de grandes société belges et multinationales, J-L Dehaene est nommé président du Conseil d’Administration de la Banque Dexia en Octobre 2008…

Palmarès étonnant pour celui qui participe aux grands raouts internationaux, tel que le groupe Bildenberger ou le Forum de Davos !

Pieter Kerstens

cliquer ci-dessous pour article instructif :

http://trends.levif.be/economie/actualite/banque-et-finance/dexia-dehaene-est-il-encore-credible/article-1195114356392.htm#.To2vVdMvByg.email

2 réponses à l'article : Jean-Luc Dehaene est-il encore crédible ?

  1. quinctius cincinnatus

    10/10/2011

    "palmarès étonnant" dites vous … parcourt ORDINAIRE pour un homme politique , qu’il soit Belge ou Français

    Répondre
  2. gilles

    10/10/2011

    M. Dehaene n’intéresse pas grand monde sur ce site, et c’est fort mérité. Déjà quand il était premier ministre de Belgique toute la France l’ignorait, alors ce n’est pas maintenant qu’il va susciter l’intérêt de qui que ce soit.

    Il avait une fonction assez inportant au sein de la banque Dexia Belgique, on sait ce qu’il en est advenu. Tout ce qui fait un ne fût-ce que de loin penser à la Belgique est systématiquement attaqué par les politiciens flamands, avec le soutien de la nullité des politiciens wallons.

    Le désagrèment de la Belgique au profit exclusif de la Flandre est pour la France une opportunité unique de s’emparer de Bruxelles. La Wallonie serait pour la France une espèce de cheval de Troie vermoulu.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)