Jean-Luc Mélenchon et la gauche fanatique

Posté le 21 mars , 2012, 12:00
4 mins

De l’avis général, Jean-Luc Mélenchon, talentueux tribun de la gauche la plus fanatique, mène actuellement une excellente campagne.
Signe de l’enthousiasme qu’il soulève, le héraut des « damnés de la terre » (qui, quant à lui, n’est pas vraiment au SMIC !) a réuni plusieurs dizaines de milliers de sympathisants à la Bastille, pour commémorer la Commune et prêcher l’avènement de la VIe République.

Curieusement, il n’y a pas eu, pour ce rassemblement, les classiques batailles de chiffres. Les organisateurs ont annoncé 120 000 personnes. Et des journalistes ont déclaré, contre tout bon sens, qu’il n’y avait aucun représentant de la Préfecture de police et que l’on ne savait donc pas si ces chiffres étaient réels ou non. À mon humble avis, les chiffres devaient être beaucoup plus faibles. Mais Nicolas Sar­kozy étant allié objectif de Mélenchon contre Hollande, a voulu favoriser le premier.

Si l’on se contentait d’observer la technique électorale, on ne pourrait qu’applaudir l’artiste.
Mais, il est effarant qu’en 2012, plus de vingt ans après la chute de l’empire soviétique, la France compte encore un Parti ou­vertement communiste crédité de 10 % des intentions de vote et de dizaines de milliers de sympathisants.

Naguère, Jospin se félicitait d’avoir des ministres communistes, faisant mine de ne pas voir le problème. Manifestement, Hol­lande n’y voit pas davantage d’inconvénients.

Eh bien, « camarades », je vais vous éclairer : un parti qui s’enorgueillit d’adhérer à une idéologie qui a causé plus de 100 millions d’assassinats est-il vraiment un parti « comme les autres » ? Vous qui passez vos journées à vous interroger doctement sur ce sujet, à propos du FN, qui, que je sache, ne se raccroche à aucune doctrine totalitaire, pourriez peut-être réfléchir à cet aspect des choses.
À ce propos, il est intéressant de noter que les intentions de vote pour Mélenchon ont explosé dès qu’il a commencé à s’en prendre à Marine Le Pen, au lieu de s’en prendre à Hollande…

En tout cas, la présence si forte d’un important parti marxiste-léniniste dans la vie politique française tire tous les partis vers la barbarie : Marine Le Pen cite Marx avec approbation, Hollande s’apprête à gouverner avec des ministres communistes, et Sarko­zy jette de l’huile sur le feu révolutionnaire, préférant, pour des raisons de pure tactique électoraliste, un fanatique à un social-démocrate. C’est la France, et d’abord les plus modestes des Français, qui paient le prix fort de cette absurdité !

33 Commentaires sur : Jean-Luc Mélenchon et la gauche fanatique

  1. BILL

    15 avril 2012

    melenchon est une imposture que les médias recommandent……

    Laisser Hollande au pouvoir c’est laisser melenchon au pouvoir…..pour moi c’est inenvisageable….si le Pen n’est pas au 2nd Tour j’irai voter contre Mélenchon en votant Sarkosy….

    Répondre
  2. François

    29 mars 2012

       Voyez vous, Jaures, la différence entre nous, c’est que je ne dis pas que Piketty a tort parce qu’il est de gauche, mais j’explique ( assez longuement) pourquoi à partir d’éléments de son rapport.
      Tandis que votre seul argument pour le soutenir c’est " l’IFRAP qui le critique est un think tank de droite" (si tant est que l’on puisse appeler cela un argument). En espérant qu’une fois admis ce principe vous pourrez mettre  dans le sac " droite" tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. Vieille technique…
      Pauvre, vraiment pauvre…

      Ah, s’il vous plaît ne parlez pas de "débat démocratique" avec de tels expédients.

    Répondre
  3. kototenta

    28 mars 2012

    Si la culture rend suffisant,je préfère l’ ignorance et l’ humilté.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    26 mars 2012

    @ kototenta

    tout simplement pour "corriger" certaines inexactitudes " idéologiques"  … maintenant si je vous "urticarise"  le cortex , zappez moi … l’inculture est aussi un "droit de l’homme"

    Répondre
  5. Jaures

    26 mars 2012

    Cher François, vous dénoncez une étude réalisée par Pikety, sous prétexte qu’il est de gauche, en vous référant à l’IFRAP, think tank  de droite lié à l’UMP.
    Pourquoi pas. Là réside le débat démocratique que les Français trancheront. Si ceux-ci pensent comme vous que la fiscalité est juste telle qu’elle est ils reconduiront l’équipe en place et je m’inclinerai devant ce choix.
    Dans le cas contraire, ce sera à vous de vous plier aux lois issues d’une nouvelle majorité, quitte à les combattre ensuite politiquement.

    Répondre
  6. kototenta

    25 mars 2012

    Il a des intervenants ici qui distribuent satisfecit et autres bons points, se prennent ils pour de doctes enseignants. Nous avons remarqué que Monsieur Jaures a écrit en seul jour 5 commentaires, c’est de l’organisation ou je ne m’y connais pas mais qu’en est il de son emploi et de ses nombreuses occupations. Je m’ ennuie au théâtre moi aussi et je n’arrive pas à lire aussi souvent que je le désirerais, qu’ en pensez vous Maître Jaures. quinctius cincinnatus; Vous êtes certainement un grand penseur et si les gens vous paraissent aussi peu cultivés, pourquoi restez vous sur ce site. Masochisme ou besoin d’être roi chez les aveugles comme tout bon borgne.

    Répondre
  7. HOMERE

    25 mars 2012

    Hollande a intégré l’effet Mélenchon ? ah oui….comment s’il vous plaît ? à quel niveau ?

    Si 81% des Mélenchonniens reportent leurs voix sur le CDP combien les autres ?

    Plus il y aura du Mélenchon,moins il y aura de couillons…..moins il y aura du Mélenchon plus il y aura de couillons….

    Ce type est un vrai danger pour notre démocratie…..il se prend pour Maximilien !! un parano qui en remontrerait à Hugo (pas Victor…l’autre…vous Chavez bien qui !!)

    Mon Dieu protégez nous de l’infâme délire de l’homme parvenu au plus haut dans les esprits affaiblis par le verbe vertueux du prophète de l’égalité mortifère….

     

    Répondre
  8. François

    25 mars 2012

      A propos des "plus riches" qui payent soit disant moins d’impôts (sur le revenu) que les plus pauvres:

       – Cette affirmation résulte d’une "étude" de Thomas Piketty, économiste de gauche bien connu.
       – Il ne tient compte que des 18-65 ans exerçant une activité professionnelle.
       – Ce parti pris écarte près de 30 millions d’adultes de "l’étude" parmi les moins lourdement taxés. (retraités, chômeurs, etc…).
       -Il ne tient pas compte des minimas sociaux, RSA, indemnités chômage, etc… qui n’entrent pas dans les revenus des plus pauvres dans son "étude".
       -Il intègre dans les revenus des plus riches les revenus NON DISTRIBUES par les sociétés, traitant ainsi ces revenus potentiels comme des revenus réels.
       -Il ajoute aux revenus des propriétaires le loyer qu’ils percevraient s’ils mettaient la maison qu’ils habitent en location.
       – Il ne tient pas compte de l’ISF puisque pour lui ce ne sont pas des impôts sur le revenu.

     Bref, toute la manipulation de l’étude consiste:
         – A augmenter artificiellement les revenus des "riches" tout en minimisant les impôts qu’ils payent.
         – A diminuer artificiellement les revenus des plus pauvres et surtout en éliminant la plupart de ceux ci de son "étude". ( Ignorer 30 millions d’adultes, il faut le faire)!

     Ceci est très bien démontré et détaillé par l’IFRAP (Fondation pour la recherche sur les administration et les politiques publiques). Si on tient compte des éléments REELS le taux de prélèvement des 1% les plus riches est aux alentours de 40% pendant que celui des plus pauvres ne dépasse pas 25%.
     Attention, ceci est une MOYENNE. Je dis d’avance qu’il est malhonnête de généraliser quelques cas particuliers bien choisis comme savent si bien le faire les envieux dogmatiques.

    Répondre
  9. Toni

    25 mars 2012

    jaures a écrit : "Ce qui m’exaspère, c’est que ceux qui possèdent de très hauts revenus refusent de participer en proportion à la charge collective de l’Etat."

    Comme je vous l’ai expliqué ailleurs, l’état et le collectif ce n’est pas du tout mon truc. Et visiblement les très hautsrevenus semblent ne pas vouloir du collectif à la Française. On vit dans un monde ouvert mr le syndicaliste, avions de transports de masse, tgv, Espace Schengen … Les hauts revenus iront vers des cieux plus cléments avec l’ouverture des frontières.

    Je vous rappelle que sans parler de la suisse l’espace schengen stipule la libre circulation des capitaux, des gens et des marchandises. Je bénis d’ailleurs les accords de Schengen, ça évite que des zigotos de votre genre deviennent trop envahissants.

     

    Répondre
  10. Daniel

    24 mars 2012

    Jaurès:
    "Enfin, Daniel, n’essayez pas de me prendre pour exemple, vous ne savez rien de moi. Parlez de ce que vous connaissez".

    Je vous connais en fonction de ce que vous dites de vous directement, par ex syndicaliste;   ou indirectement selon vos analyses des sujets: ces analyses sont produites par ce que vous croyez être d’une part et ce que vous êtes réellement d’autres parts. En effet, vous êtes  tantôt en cohérence avec vos espoirs les plus beaux, tantôt en incohérence totale avec ces mêmes espoirs: c’est le le lot de tous les individus qui parlent "beau" mais refusent la responsabilité pratique et matérielle de leurs "belles" idées. Assisté vous êtes et assisté vous tenez à rester. Et tous vos justes constats y sont noyés. Reconnaissez donc vos faiblesses quand elles impliquent les autres  et la discussion sur des constats communs pourra porter des fruits. 

    Répondre
  11. François

    24 mars 2012

      C’est amusant:
       Quand un assassin tue des innocents en France, c’est parce qu’on n’a pas été gentil avec lui et qu’on ne lui a pas donné sa chance.
       Quand un riche s’exile, c’est parce qu’il est mauvais patriote, pas parce que les impôts sont confiscatoires.
        De toutes façons, cela n’empêche pas d’affirmer le lendemain:
       Qu’un assassin blanc est forcément un nazi.
       Que les riches restent en France car trop contents de profiter de la sécu…

    Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    24 mars 2012

    @ Jaurès

    votre réponse à Toni est excellente …  l’inculture ( entre autre ) règne , hélas , le plus souvent en maitresse sur ce blog où on ne donne de la valeur  qu’aux  biens matériels et où la "réussite" ne se mesure qu’ à une valeur marchande … dommage que vous soyez resté " un socialiste  intégriste "

    Répondre
  13. Jaures

    23 mars 2012

    Homère, Hollande a très bien intégré l’effet Melenchon. Tout le monde constate qu’au 2ème tour le report des voix se fait sans problèmes vers le candidat socialiste. De fait, au delà des aléas du 1er tour, le rapport des forces au 2ème se stabilise depuis plusieurs semaines (autour de 55-45). Mais, évidemment, rien n’est joué. N’oublions pas que Millière a prédit l’élection de Hollande, ce qui laisse planer un large doute sur sa victoire finale.
    Toni, je n’ai rien contre les riches. D’ailleurs je ne sais pas trop ce que cela veut dire. Il y a quelque temps M Seillière affirmait lire très peu et s’ennuyer à l’opéra ou au théâtre. Je me considère plus riche que lui.
    S’il n’y avait en France ni pauvres ni chômeurs, il m’importerait peu que certains accumulent des milliards à ne savoir qu’en faire. Ce qui m’ennuie, c’est quand, pour quelques millions de plus, on hésite pas à licencier et à réduire à la misère des familles entières. Ce qui m’exaspère, c’est que ceux qui possèdent de très hauts revenus refusent de participer en proportion à la charge collective de l’Etat. C’est d’ailleurs ce même état d’esprit que dénonçait Turgot 15 ans avant la Révolution, quand les Nobles et le Clergé étaient exemptés de toutes taxes.
    Il est par ailleurs assez étonnant que l’on défende sur ce site le patriotisme et l’amour de la France et qu’on ait des yeux de Chimène pour ceux qui n’hésitent pas à l’abandonner, voir à renoncer à leur nationalité, pour de simple raisons fiscales.
    Car ne nous y trompons pas. Ce n’est pas tant pour économiser quelques millions que certains s’expatrient: quand on voit que les mécanismes de l’optimisation fiscale permettent de ramener le taux d’imposition de millionnaires à 10 ou 5% (voire à 0 comme le montrent certaines feuilles d’impôts publiées par le Canard Enchaîné). Les riches expatriés vont avant tout chercher le secret en Suisse où ils peuvent anonymement partager les mêmes placements juteux avec des apparatchiks russes, des mafieux, des tyrans et des terroristes.

    Répondre
  14. quinctius cincinnatus

    23 mars 2012

    @ Jaurès

    votre combat est celui de …  Sisyphe !  Sur ce site vous n’avez qu’ immobilistes ou réactionnaires à croire qu’ils ne sortent jamais de leur salon où ils lisent "Le Figaro " … mais ce n’est tout de même pas la peine de nous vanter VOTRE "socialisme " qui chez nous ne peut être que dirigiste  ( une sorte de nouvelle dictature avec ses apparatchiks ) … si nous avons un exemple à prendre c’est celui des syndicats … allemands ou scandinaves

                                                                              c’était ma rubrique :
                
                                                                      " il faut savoir raison garder "

    Répondre
  15. Toni

    22 mars 2012

    Bonsoir Mr le syndicaliste,

    Je commencerais ne serait ce qu’à montrer quelques signes d’aisance … Je préfèrerais déguerpir d’un pays comme la France et surtout de gens comme vous.

    Vous n’aimez pas les riches et les patrons ? Les actionnaires font ce qu’ils veulent de leur argent … L’éssentiel du tissu économique de la France est composé de PMI et de PME, si il y avait autant de riches que vous le prétendez ça se saurait.

    Maintenant si le peuple est assez imbécile pour aller voter Mélenchon, il assume les conséquences de des actes … A savoir que les riches monsieur le syndicaliste ont déjà déguerpi et quand je vous vois parler monsieur le syndicaliste … Je ne les blâme pas; moi même n’étant pas spécialement aisé. Et ces riches se moquent bien de perdre la nationalité Française, le maire de Londres et la Suisse les accueillent à bras ouverts.

    dissident : "quant a jauresse arretez avec votre tableau a la ZOLA, nous sommes un Etat providence 56 pour cent du pib pour les depenses publiques, et comment se fait il qu avec le tableau effrayant que vous decrivez q"

    Vous n’avez pas changé monsieur le syndicaliste et moi non plus. Vous embêtez toujours tout le monde … Et manque de chance, je ne vais pas voter pour cet espèce d’individu mal embouché de Mélenchon et ses électeurs.

    Répondre
  16. Jaures

    22 mars 2012

    A watson, ce n’est pas moi qui vois le rapport entre les problèmes que j’énumère et Melenchon mais ceux qui votent pour lui. Interrogez-les. Mais reconnaitre que ces problèmes existent vraiment est déjà une prise de conscience.
    Dissident, si vous pensez que mon tableau est une fiction, allez faire un tour aux sorties d’usine, dans les files d’attente de Pôle Emploi, dans les quartiers populaires, aux distributions de repas des restos du coeur,…Cela vous donnera une idée de la vraie vie.
    Enfin, Daniel, n’essayez pas de me prendre pour exemple, vous ne savez rien de moi. Parlez de ce que vous connaissez. Quant aux syndicats, tout le monde se plait à les critiquer mais à la moindre rumeur de plan social on se précipite à leurs permanences. Et la place des délégués ne semble pas être une situation si enviable si j’en juge au nombre de volontaires qui se proposent pour en exercer les responsabilités.

    Répondre
  17. HansImSchnoggeLoch

    22 mars 2012

    <<Daniel>>
    Il est inutile de pointer les déficiences du raisonnement du syndicaliste. Il dialogue en mono et cela résonne disharmoniquement, un peu comme de la musique de Mahler (le Franz Kafka de la musique), alors que la majorité des intervenants de ce site raisonne en stéréo.
    Laissons le à ses chères élubrations qui en son temps auraient été reprises intégralement par le chanteur Antoine. Pauvre France…

    Répondre
  18. quinctius cincinnatus

    22 mars 2012

    un peu de sémantique pour tenter ( certainement en vain ) de refroidir les cerveaux en surchauffe :
    il faut distinguer : le communisme d’avec la social-démocratie  ( ou d’avec le national-socialisme ) mais et SURTOUT d’avec l’ETATISME … et là effectivement de M. Le P.  à Mélenchon en passant par N.D.-A. et Hollande  nous sommes bien dans ce dernier cas de figure : la croyance que l’Etat a les moyens de relancer l’économie  (dirigisme ou colbertisme) , ce qui en Europe est un mensonge car seule la R.F.A. le peut !

    Répondre
  19. HansImSchnoggeLoch

    22 mars 2012

    Lenjuque Léchmonchon et le syndicaliste local ont deux points communs, c’est la hargne et la persévérance dans l’erreur. Pratiquement cent ans de faillite communiste et socialiste, sans compter les innombrables victimes de ces deux systèmes odieux, ne sont pas arrivés à leur faire entrevoir la moindre lueur de bon sens.
    Laissons les croupir dans leur ignorance en faisant bien attention de faucher leur tête dès qu’ils manifesteront une vélléité de prise de pouvoir. Comme disait un Révolutionnaire Célèbre: Le prix de la Liberté est une éternelle vigilance.

    Répondre
  20. HOMERE

    22 mars 2012

    La Méluche,prolo devant l’éternel,est une sacré épine dans le pied de Hollande….avec son score vers les 11%,il va organiser une manif anti Hollande aux petits oignons….et revendiquer des postes aux commandes du robinet de l’immigration massive,de la spoliation du capital,du pompage des revenus "moyens"…plein la tronche il va s’en prendre le Capitaine de Pédalo….et son fameux programme va s’effondrer dans un fracas de faillites en tous genres….oui votez Mélanchon….c’est l’assurance du déclin le plus rapide de l’histoire de France…..son beau rève d’Islam modéré est en train d’en prendre un vieux coup….nous ? c’est pour après !!

    Mon Dieu,éclairez cet homme perdu dans l’immensité de la connerie humaine….et sauvez nous de ses visions apocalyptiques dantesques et infernales….

    Répondre
  21. François

    22 mars 2012

      Rien à ajouter à ceux qui rétablissent la vérité historique face aux délires de qd et Regnier.
      Quand à ceux qui se demandent pourquoi 10% de nos compatriotes votent pour ce régime barbare, c’est simple: L’envie et la jalousie s’appuyant sur l’inculture.
      C’est tellement porteur, de jouer sur les instincts les plus bas de l’homme: " Ce qu’a ton voisin, on te le donnera si nous sommes au pouvoir" et tellement facile face à des gens qui ignorent ( souvent par endoctrinement et par flemme de se renseigner) ce qui se passait  à leurs portes il y a moins d’un demi siècle où les richesses ont d’abord été détruites avant que quelques aparatchiks au pouvoir ne s’en partagent les miettes restantes…
      100 millions de morts ( qui est l’estimation basse des crimes du communisme), cela fait, sur les 70 ans où ils ont été comptabilisés, 4000 par jour!
      Mais d’après M. Mélenchon, le communisme n’a pas de sang sur les mains…Non, il baigne dedans!

    Répondre
  22. L' Inedit

    21 mars 2012

    La complaisance et la complicite de la gauche envers les terroristes a fait Auschwitz s’ installer a domicile en France.                                                 Toute la presse de gauche social-communiste inspiree entre autre par De Gaulle vilipendant le Peuple Juif (dominateur et sur de lui), ont leur part active dans l’ assassinat de ces enfants; quand aux larmes de Sarkozy et consors, elle sont crocodiliennes. Seule madame Le Pen a exprime ses condoleances sinceres.  Les vrais amis d’ Israel, meme peu nombreux, se situent presque exclusivement a droite.

    Répondre
  23. Daniel

    21 mars 2012

    Brave Jaurès qui nous fournit d’excellents exemples parmi les difficultés et les injustices auxquelles sont confrontés de nombreux français pressurisés par un impôt destructeur d’emplois;   mais qui imagine qu’on oublie que cet immense prélèvement d’argent gagné difficilement par ceux qui produisent du concret permet d’arroser de subventions de nombreuses castes ou associations où des individus malhonnêtes et fainéants se targuent de défendre les plus faibles alors qu’ils les exploitent!.  Tels par exemple ? les syndicats …

    Et puis c’est connu pour être vrai : tous les exemples de communismes ont été des havres de richesses pour les salariés . Quant à la paix, il faut reconnaitre qu’avec les chars, en pays communiste,  le droit de grève est peu utilisé pour emmerder ses concitoyens. 
    Et quant aux "patrons" cités par jaurés, ce ne sont généralement pas des patrons mais des salariés qui ont retenu la leçon du syndicalisme français : en prendre le plus possible en travaillant le moins possible et saboter les entreprises! …  qu’ils continuent à détester, même quand ils sont parvenus au sommet.
    Faut-il rappeler à Jaurès que son propre exemple de temps rémunéré par les subventions et les cotisations de salariés  pour intervenir sur ce site,  constitue en permanence l’exemple vécu et choisi de la malhonnêteté, du mensonge, de la fainéantise, de la violence, de l’hypocrisie,  … etc. Et que ses choix d’irresponsables relèvent du même niveau de conscience que ceux des salariés qu’il nomme "patrons" alors qu’ils ne sont que des directeurs irresponsables.
    Quant aux rentes des actionnaires, quelles différences de conscience y a t-il entre leurs rentes sur investissements à risques  et les rentes sécurisées que Jaurès s’attribue sans le moindre doute moral? 
    Pour avoir les revenus assurés de jaurès, quel capital financier faut-il s’être constitué?
    Et par quels moyens? Et sur le dos de qui?  Autant de questions essentielles pour qui parle de justice,  mais questions dont les réponses ne sont pas dans les moyens intellectuels d’un irresponsable.

        

    Répondre
  24. Scipion

    21 mars 2012

    Pour la plupart, les gens qui se rallient à Mélenchon n’ont pas la moindre idée de ce que fut le communisme "triomphant" et s’ils adhèrent au pitbull des lendemains qui chantent, c’est parce qu’il dit des choses qu’il leur plaît d’entendre, dans une interprétation vieillotte, très XIXe, qui les étonne et les enchante, incapables qu’ils sont d’en percevoir le ridicule, le poussiéreux et le moisi.

    J’ajoute que le vote Mélenchon n’a pas vraiment explosé, puisqu’il a passé de 9 à 11 %, tout en restant très loin des scores cumulés de l’ancien ministre et du sempiternel postier entre janvier et avril 2011, où les 13, 14 et 15 % n’étaient pas rares.

    S’agissant de Marine Le Pen, son recours à Marx me paraît à la fois ironique et provocateur. Mais d’autant plus aisé à pratiquer que l’auteur du "Capital" a tellement écrit que ce n’est humainement pas possible que ne soient que des con…ries.

    Enfin, je voudrais ajouter que l’observation des événements du monde m’a appris que ce genre de vastes rassemblements ne résistent pas à l’usure du temps, en raison de l’engagement superficiel de l’immense majorité des participants.

    Les plus grandes manifestations qu’on ait connues dans ce siècle, (anti-Haider, 400’000 personnes à Vienne, le 19 février 2000, ou anti-Bush, 10’000’000 de personnes dans le monde, le 15 février 2003, par exemple) perdaient, en gros, 90 % de leurs effectifs toutes les quatre semaines.

    Grâce à la "dynamique présidentielle", la débandade des mélenchoniens sera sans doute un peu moins rapide et il est possible que vingt mille vaillants "survivent" au premier tour, douze mille au 6 mai, mais à la mi-juin, au plus tard, le soufflé sera retombé au fond du moule.

    Répondre
  25. Saluki

    21 mars 2012

    "100 millions de morts", écrivez-vous ? Non, sérieusement, il faudrait arrêté avec ces articles diffamatoires ; c’est du grand n’importe quoi !"
     "revoyez votre histoire"

    Régnier, avant de crier à la diffamation, et vous, qd, avant de dire "revoyez votre histoire", renseignez-vous !!!!

    100 millions de morts, c’est la réalité du communisme dans le monde (URSS, Chine, Corée etc…). Lisez, pour vous en convaincre, "Le Livre Noir du communisme"…

    Je partage, de ce fait, la stupeur et l’indignation de Rouxel : que la France fasse partie des derniers bastions du communisme, comme Cuba, n’est certes pas un titre de gloire pour notre pays !

    Répondre
  26. Anonyme

    21 mars 2012

    @REGNIER : 100 millions de morts en effet, généralement dans des conditions atroces y compris pour de nombreux juifs dans la suite de Hitler, et ça continue en Corée du Nord, par exemple, où les apparatchiks bien nourris affament leur propre peuple. Et j’en passe et des meilleures avec Castro, Pol Pot et autres pauvres cinglés. Donc oui, monsieur, 100 millions de morts !!! et il faudra encore réévaluer ce chiffre à la hausse dans quelques temps car ce n’est pas fini. Quant au PCF, non, il n’est pas responsable de ces 100 millions de morts, mais il les a étouffés médiatiquement en le cachant le plus longtemps possible avec cette hypocrisie atavique qui caractérise les gauchistes. MAIS, par contre, de 1940 à 1942, le PCF marchait main dans la main avec les nazis !!! Mélenchon est un bon tribun, il faut le dire, mais il sent le moisi avec ses idées d’un autre temps. Cela dit, pour certain, ça fait “vintage” comme on dit dans les salons bobos. Ah les salopards nostalgiques… Je ne dirai pas qu’il a tort en tous points, mais ses solutions sentent le moisi aussi, et surtout le sang. Mais c’est vrai qu’il ne faut stigmatiser personne … sauf le FN, n’est-ce pas ?

    Répondre
  27. WatsonCorsica

    21 mars 2012

    Quel rapport jauresse entre jean-luc melanchon et la solution des problèmes que vous évoquez ?

    Répondre
  28. R. Ed

    21 mars 2012

    Le nombre de morts du au communisme n’est pas de 100 millions, mais à été revu à la hausse, la réalité, c’est près de 150 millions , tous communismes confondus.

    Répondre
  29. dissident

    21 mars 2012

    REGNIER vous etes aussi nul en histoire qu en orthographe

    ou avez vous appris que le pcf condamnait les crimes de masse du communisme a l epoque ou ils etaient commis,? COMME TOUS LES EXTREMISTES DE GAUCHE, ils concedent  aujourd hui "les erreurs du stalinisme" comme si il sagissait d erreurs !

    quant a jauresse arretez avec votre tableau a la ZOLA, nous sommes un Etat providence 56 pour cent du pib pour les depenses publiques, et comment se fait il qu avec le tableau effrayant que vous decrivez q

    ue le tiers monde entier cherche a rentrer dans notre malheureux pays

    Répondre
  30. Jaures

    21 mars 2012

    Au lieu de vitupérer, Rouxel devrait se demander ce qui peut réunit ainsi des dizaines de milliers de personnes et voir un candidat allié des communistes prétendre à 10% des intentions de vote.
    Car n’ont-ils pas toutes les raisons de se soulever ces gens qui ont perdu leur emploi et qui n’arrivent plus à faire face aux factures ? Ces retraités avec quelques centaines d’euros pour survivre ? Ces jeunes qui ne trouvent même pas le stage qui leur permettrait éventuellement de postuler à l’ interim qui, avec un peu de chance, les amènera à un CDD pour espérer un emploi stable à 30 ans ?
    Alors qu’à l’autre bout les patrons s’augmentent de 34% et que les actionnaires n’ont jamais été aussi rétribués. On augmente la TVA des produits de première nécessité quand on baisse la taxation des nuits d’hôtels de luxe. Alors que le chômage explose, on embauche des CDD à Pôle Emploi créant ainsi cette situation révoltante où des précaires devront s’occuper des chômeurs.
    Et avec cela, et bien d’autres choses encore tout aussi insupportable, il existe des Jean Rouxel pour se demander pourquoi, diantre, tant de gens sont mécontents et souhaitent des mesures radicales contre les injustices.

    Répondre
  31. WatsonCorsica

    21 mars 2012

    Mais non Monsieur Rouxel il n’y a pas 1 parti d’extrême-gauche aux élections mais 4 listes d’Ext-g qui se présentent. Vous oubliez le NPA, lutte ouvrière et Mme Joly !

    C’est le seul pays au monde avec la Corée du Nord et Cuba où l’extr; g est si puissante !

    A quand un procés de Nuremberg sur le communisme ?

    je comprends tout à fait les paysans russes qui lors de la NEP faisaient bouffer aux encartés du parti le manifeste du PC jusqu’à ce qu’ils étouffent. Après tout Lenine n’avait-t-il pas décidé de déporter tout citoyen qui payait plus de 100 roubles d’impôts ?

    Répondre
  32. REGNIER

    21 mars 2012

    Cet article est haineux et stupide : “100 millions de morts”, écrivez-vous ? Etes-vous bien certain que le PCF est dans le coup ? Oh mon Dieu ! le PCF serait ENCORE stalinien ! C’est horrible ! … Non, sérieusement, il faudrait arrêté avec ces articles diffamatoires ; c’est du grand n’importe quoi !

    Répondre
  33. qd

    21 mars 2012

    pitoyable article… Revoyez votre histoire

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)