Jean Messiha: un départ regrettable pour le RN

Jean Messiha: un départ regrettable pour le RN

Le départ de Jean Messiha du Rassemblement national, voici quelques semaines, est regrettable.

Beaucoup d’adhérents du parti et de nombreux électeurs avaient trouvé en cet énarque un défenseur éloquent et intelligent de la France, en particulier de ses valeurs culturelles, de sa religion chrétienne, et qui n’hésitait pas à cibler directement les ennemis de notre nation sans langue de bois.

Dans les colonnes de «Valeurs Actuelles» du 3 novembre dernier, il explique «sans attaques personnelles», sur un ton mesuré, qu’il ne peut dire autre chose que ce qu’il pense, à savoir par exemple qu’en tant que « Français républicain », il est « inquiet de la place croissante que prend l’islam dans notre société».

Marine Le Pen «considère que l’islam en tant que religion n’est pas un problème pour la France». Lui pense l’inverse!

«Elle dissocie la religion musulmane de l’idéologie islamique radicale». Lui, au contraire, affirme que cette idéologie «puise au cœur même du Coran».

Il s’est donc vu «reprocher» d’avoir dit que «Samuel Paty avait été décapité par un musulman en colère» alors qu’il aurait fallu dire un «islamiste».

On se rend compte également qu’il y a une grande différence de sensibilité sur l’identité française, mais aussi sur les valeurs de la famille, etc.

Pas étonnant donc que, depuis son arrivée dans le parti en 2016, diffusant mal le son politique imposé de la voix de sa supérieure politique, Jean Messiha ait été écarté des élections européennes, des municipales à Paris, des régionales, etc.

Puis il y a eu la claque de trop, lorsque Marine Le Pen, le 25 octobre, dans une émission de LCI, a pris ses distances avec lui. Quelques jours après, dans l’émission d’Apolline de Malherbe, elle sera tout aussi rigide dans sa position de refuser de dire que l’islam pose un problème en France.

En examinant les nombreux commentaires faisant suite à l’article de «Valeurs Actuelles», il apparaît que, pour la plupart, ils s’avèrent très élogieux pour Jean Messiha, alors que Marine Le Pen se voit vivement critiquée, voire éreintée.

Son départ est donc perçu comme dommageable pour le parti de Marine Le Pen.

On espère qu’il se rapprochera d’esprits forts d’une vraie droite, surtout pas de LR qui sont effrayés au moindre propos qui ne serait pas politiquement correct, mais de personnalités comme Nicolas Dupont-Aignan,

Marion Maréchal, Robert Ménard, Éric Zemmour, les Villiers, etc.

Il y a aussi, parmi les commentaires, certains esprits vils, heureusement peu nombreux, qui lui conseillent de retourner en Égypte! Des racistes? Peut-être pas tous!

Nombreuses, par contre, les critiques concernant la présidente du RN : erreur de laisser partir un précieux homme d’État; elle déçoit de plus en plus; on lui conseille de laisser les «manettes» du parti car elle n’est plus crédible; insuffisances en matière économique et sociale; mauvaise analyse de l’islam; obstacle à la constitution d’un regroupement de souverainistes conservateurs; elle ne voudrait pas les rênes du pouvoir; etc.

D’ex-adhérents font savoir qu’ils ont quitté le parti parce qu’ils ne partagent pas ses positions gauchisantes ni son discours «lénifiant» sur l’islam.

Jean Messiha rejoint maintenant la liste des cadres de valeur qui ont quitté Marine Le Pen, ce qui risque un peu plus de l’affaiblir si elle veut vraiment le pouvoir : une armée n’est rien sans des généraux qualifiés!

Donc ce dernier départ est vraiment regrettable pour le RN.

«Un départ n’est jamais qu’un nouveau départ» dit Jean Messiha. Alors espérons le retrouver au sein d’une alliance républicaine, identitaire, qui n’aura pas honte de ses racines chrétiennes ni de son passé historique, et qui ne supportera pas que soient remises en cause les

valeurs de la France par de plus en plus de musulmans – sans qu’ils soient extrémistes d’ailleurs, mais qui le deviennent de plus en plus.

Pour rappel, selon un récent sondage IFOP: 57% des jeunes musulmans de France pensent que la charia est plus importante que le droit français, soit 10% de plus qu’en 2014!

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • vozuti Répondre

    en 1975 chirac décidait d’installer 250 000 musulmans par an pour constituer les prochaines générations de français. 45 ans plus tard le variant musulman est en train de remplacer le variant gaulois.
    la logique aurait voulu que, pendant les dernières décennies, les gaulois fassent barrage à chirac et ses amis pour stopper cette invasion migratoire. mais, hypnotisés par les médias, les gaulois ont fait barrage à lepen.
    donc, conformément à la volonté des gaulois, la france est désormais peuplée de musulmans(du moins la nouvelle génération)… qui vont devoir choisir entre l’islam et la laïcité.
    personnellement je ne suis ni musulman, ni ripoublicain, je fais partie de la minorité chrétienne… donc ce débat ne me concerne pas. les musulmans sont assez grands pour décider de ce qu’ils veulent faire du pays dont ils ont hérité.

    18/03/2021 à 18 h 16 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    J. – M. Le Pen n’ a jamais eu l’ intention d’ arriver au pouvoir ; il menait son affaire familiale de façon à ce qu’ elle soit à peu près rentable

    18/03/2021 à 14 h 24 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    M. Le P. ayant une ( petite ) chance de l’ emporter, la droite la plus bête du Monde ( la plus littérairement extrémiste ) à laquelle se joignent sans hésiter la rédaction des  » 4 Vérités  » et l’ élite intellectuelle de ses lecteurs lui lancent des bordées de peaux de bananes sous les semelles

    précision : c’ est , à ce que je sache c’ est Jean Messiha qui distingue musulmans et islamistes … vérifiez s.v.p. ! … en sachant qu’ un harki est aussi un musulman fidèle à la France

    de toute façon les Jean Messhia sont des électrons libres dont il vaut mieux se passer dans un parti

    17/03/2021 à 8 h 29 min
  • ELEVENTH Répondre

    Si je comprends bien le fond de l’article, MLP ne serait plus du tout une garantie contre l’envahissement musulman déjà bien installé.
    Dans ce cas, qu’ a t elle à proposer qui soit différent du programme de Méluche.
    Cette femme est prête a renier tout pour être élue Présidente, jusqu’ où ? Elle se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude.
    Messiha a bien fait de larguer les amarres et de tenir la dragée haute aux ennemis de la France sur les antennes, comme bien des raclures maghrebines qui l’insultent sans lui arriver à la cheville au plan intellectuel.
    Lui, est, de mon point de vue, un vrai français. Qu’importe son origine égyptienne, pourvu qu’il porte le pays dans son coeur.
    Le reste, comme on dit « là bas » : c’est de la zoubia !

    17/03/2021 à 0 h 32 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: