Jeannette Bougrad (Halde) fait doubler son salaire à 14 000 euros mensuels !

Jeannette Bougrad (Halde) fait doubler son salaire à 14 000 euros mensuels !

La Halde n’est pas seulement devenue une police de l’expression et du comportement en France, mais aussi un nid d’abus, avec la mise en
cause de sa nouvelle présidente qui aurait fait doubler son salaire :

 

Le Canard enchaîné , déjà à l’origine de plusieurs des affaires récentes , révèle en effet dans son édition de mercredi que la nouvelle présidente de la
Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations) a fait doubler son salaire.

 

 

Les émoluments de la présidente de la Halde seraient ainsi passés de 6900 euros, soit ce que touchait son prédécesseur Jean-Louis Schweitzer, à
14.000 euros mensuels.
Le tout à la faveur d’une «modification du règlement de gestion des personnels» que Jeannette Bougrab, selon le journal satirique, a fait voter le
3 mai.

 

Alors que Jean-Louis Schweizer n’était pas salarié de l’organisation mais touchait une «indemnité», cette modification crée un poste de président.
L’indemnité devient alors salaire, fixé à 14.000 euros. «Sans compter une indemnité de résidence», précise le Canard . Autre poste créé, celui de directrice de cabinet, qui touchera 6600
euros.

 

Par la même occasion, le Canard révèle que Jeannette Bougrab en a profité pour faire adopter le principe de l’emploi d’un chauffeur, «payé
45.000 euros par an».
Jean-Louis Schweitzer, en tant qu’ex-patron de Renault, bénéficiait d’un chauffeur mis à disposition par le constructeur automobile.

 

Enfin, à l’heure où la chasse au gaspillage fait remplacer dans certains ministères les fleurs
fraîchement coupées par des fleurs artificielles, Jeannette Bougrab semble ne pas adhérer à ce principe d’économie. «Tous les lundis matin, selon le Canard , la boutique Monceau Fleurs lui livre,
sur le budget de la Halde, un joli bouquet.»

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: