Jeunes issus de l'immigration, la pente de la délinquance

Jeunes issus de l'immigration, la pente de la délinquance

Le dernier essai d’Hugues Lagrange. Sociologue, chercheur au CNRS, s’avance, riche de travaux portant sur les situations scolaires, familiales et individuelles de plus de 4 000 adolescents entre 1999 et 2006 et ses conclusions ne manqueront pas de faire réagir. Dans Le Déni des cultures, il lui faut 350 pages pour expliquer, décortiquer, comprendre pourquoi les jeunes noirs sont plus portés à la délinquance que les autres.

« Les jeunes noirs français issus de l’immigration africaine, sont, à conditions sociales égales, 3 à 4 fois plus souvent mis en cause en tant qu’auteurs de délits que ceux qu’il nomme les autochtones.” (vu ici)

Relisez bien « à conditions sociales égales ». Tout le contraire de ce que l’on nous rabache depuis 30 ans ! Ce n’est donc pas une question de pauvreté. Sans doute l’absence d’une culutre et d’une éducation propice à l’adaptation à ce pays. Il faudra donc soit changer ce pays pour eux, soit en tirer les conclusions en termes d’immigrations et, pourquoi pas, de départs (émigration).

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: