Les Jeux Olympique face à la délinquance

Les Jeux Olympique face à la délinquance

Les jeux Olympiques de 2024 auront lieu à Paris. Pour l’athlétisme, cela veut dire au Stade de France.

Ce stade magnifique est malheureusement situé dans la ville de Saint-Denis, où les athlètes internationaux et leurs équipes de soutien vont découvrir, avec des spectateurs venus du monde entier, un département chargé d’Histoire.

D’abord, pour le rôle que jouait la ville dans la consécration de nos rois qui y faisaient la première étape de leur voyage vers Reims pour y recevoir l’onction chrétienne.

C’est dans sa cathédrale, joyau de l’art gothique, que reposent logiquement de leur dernier sommeil nombre de nos rois depuis les Capétiens.

Saint-Denis est aussi une ville très connue pour la maison d’Éducation de la Légion d’honneur créée par Madame de Maintenon, épouse secrète d’un Louis XIV vieillissant – et tous les gens cultivés du monde connaissent le rôle que ce roi hors du commun a joué dans notre Histoire et dont le château de Versailles est le symbole.

Fait moins connu des étrangers, sauf quelques-uns à leurs dépens, comme ce malheureux Chinois dont la presse nous a parlé il y a quelques semaines, Saint-Denis, où est situé le Stade, est malheureusement la ville qui porte le numéro un en matière de délinquance en France, devant Marseille qui est autrement plus importante en superficie.

Mais, à ses abords, sont situés Clichy-sous-Bois, qui porte avec Montfermeil le numéro 3 ; le numéro 5 étant l’ensemble Sarcelles-Garges les Gonesses ; le numéro 7 La Courneuve ; le numéro 9 Aubervilliers… Toutes villes où l’on a comptabilisé l’an dernier au moins 10 000 délits dont 75 % étaient des vols.

Pour que, malgré cet environnement, le comité olympique ait tout de même choisi Paris, que jouxte Saint-Denis, il est certain qu’il a dû recevoir des assurances sur la remise en ordre de toute cette zone pour la sécurité des jeux – non seulement dans les transports, mais aussi dans l’assainissement de ces villes.

Sous cet angle, et bien qu’il ne soit pas assuré d’être encore Président en 2014, c’est à Emmanuel Macron qu’il incombe de remettre dans les normes nationales cette partie du pays où le communisme règne en maître depuis toujours.

Communisme qui a multiplié les immeubles collectifs de grande taille, où s’entassent maintenant immigrés légaux et clandestins.
Ceux qui sont inquiets des dépenses qui seront générées par ces jeux devraient être rassurés.

Il est évident que c’est dans cet espace, essentiellement, que se construiront les milliers de logements destinés à abriter les participants aux jeux.

Cette obligation va permettre d’assainir toute cette zone en faisant disparaître tous ces immeubles collectifs et disperser ses habitants séjournant légalement en France et renvoyer les autres chez eux.

Vaste programme, aurait dit le Général de Gaulle !

Mais nous ne devons pas nous émouvoir de ce que ces jeux nous coûteront, tant les bénéfices collatéraux en matière de lutte contre la délinquance pourraient être importants.

C’est à ce qu’il fera dans ce domaine que nous pourrons pardonner à Emmanuel Macron de s’être pris pour Jupiter !

Raoul Lombard

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Drakkar Répondre

    Nouvelles épreuves olympiques :
    lancer de cocktails Molotov,
    course poursuite avec la police,
    combats de rue avec armes diverses improvisées,
    tir à la carabine sur cible mouvante,
    saut à l’explosif …

    29/09/2017 à 8 h 43 min
  • BRENUS Répondre

    A Q.C. : ne vous leurrez pas, les parisiens ne seront pas les seuls a « payer la casse ». Les péquenots aussi devront verser leur obole. C’est ça la fraternité. Hugh !

    27/09/2017 à 20 h 21 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je ne le sais que trop bien; mon propos était simplement de dire à ces parigots prétentieux combien ils sont cons

      de toute façon je serai mort à cette date et mes enfants et petits enfants tous installés à l’ étranger

      27/09/2017 à 21 h 14 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Parisiens on s’ en fout de vos J.O. … à vous de payer la … casse

    27/09/2017 à 16 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: