JM Le Pen relaxé

Posté le décembre 02, 2010, 5:52
14 secs

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé jeudi le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, qui était poursuivi pour incitation à la haine envers la population musulmane, par le biais d’affiches de campagne intitulées «Non à l’islamisme». Le tribunal a considéré que l’eurodéputé et conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) n’était pas l’auteur de ces pancartes diffusées en février dernier sur plusieurs sites Internet liés au Front national, et encore moins le directeur de publication de ces sites.

Si ce jugement constitue une victoire pour Jean-Marie Le Pen, il ne revient pas sur le fait que ces affiches avaient été censurées alors que le modèle suisse dont elles s’inspiraient avaient largement participé à la victoire du référendum contre les minarets autant dire que les Français ne sont pas libres de résister à l’islamisation…

3 réponses à l'article : JM Le Pen relaxé

  1. Jean-Claude Chevalier

    03/12/2010

    on veut bien le faire passer pour un fou ce LePen…. comme dans le temps de Réal Caouette, au Canada, qui réclamait que la Banque du Canada finance sans intérêt tous les gouvernements du pays pour leurs projets. On riait de lui… mais aujourd’hui, on finance à 2 ou 3 % et puis on est pris avec la dette « de fou » créée par les banquiers.

    Répondre
  2. Michel

    03/12/2010

    Il n’y avait là aucune incitation à la haine, mais simplement le refus de voir la France s’islamiser à tour de bras sans que personne n’ose élever la moindre protestation. Notre pays est réellement bâillonné ou sur le point de l’être. Seul le politiquement correct a voix au chapitre…

    Répondre
  3. Gédéon

    03/12/2010

    Décidément, faut-il qu’il fasse peur pour qu’on lui cherche des poux là où il n’en a pas.

    Néanmoins, le juges ont été moins bêtes que ceux qui avaient déposé la plainte.

    Avec un peu de chance, ils seraient peut-être d’accord avec J.M.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)