Justice

Justice

Parmi les choses qui fonctionnent de manière aberrante en France, la police et la justice sont au premier plan.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • jacques goguy Répondre

    Il y a bien l’usurpation de pouvoir : ces magistrats ne pratiquent pas la justice en violant les droits des citoyens.
    L’administration judiciaire est complice d’une organisation criminelle ; c’est un crime d’État.

    Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
    Juriste bénévole contre les administrations criminelles d’État.
    2, rue de Fief de la Croix
    79330 St-Varent.
    Tel. 05 49 67 68 03.
    St-Varent, le 14 février 2017

    Madame la Procureur générale Dominique Moyal.
    Cour d’appel à Poitiers.
    10, place Alphonse Lepetit BP 527.
    86020 Poitiers Cedex.

    Objet : Dépôt de plainte contre Madame, la Procureure Natacha Rateau.

    Madame la Procureur générale,

    Très scrupuleusement en application de la loi, je vous demanderais d’intervenir auprès de Madame Rateau, pour manquement à ses devoirs ; en effet, le 21 décembre 2015, j’ai déposé une plainte en Cour d’assises de Niort, avec des documents qui prouvent que mon état civil et celui de ma mère ont été falsifiés, pour m’interdire ma reconnaissance qui est dissimulée dans un registre de l’état civil d’Airvault.

    -Attendu que l’article 4 du Code civil  Le juge qui refusera de juger, sous le prétexte du silence, de l’obscurité ou de l’insuffisance de la loi, pourra être poursuivi comme coupable de déni de justice  et de l’article 434-7-1 du Code pénal.

    J’accuse cette magistrate d’ entrave à la manifestation à la vérité, d’atteinte à ma filiation ; mon père m’a reconnu en mairie d’Airvault ; cet acte de reconnaissance a permis à mon ex-famille Brunet qui porte toujours mon nom de spolier la fortune de ma famille allemande. Ne pas me donner ce document, cela prouve que la justice française a de la haine pour les Allemands en me privant de ma reconnaissance, on m’a tué le droit de naître.

    J’ai le droit d’être en colère contre l’administration judiciaire, en particulier : le service tutélaire qui ne protège pas les orphelins de père et de mère ; pour m’avoir placé chez des criminels de véritables voyous, des escrocs des assassins ; la famille Brunet, c’est l’horreur, ces créatures m’ont drogué pour que j’épouse leur fille une prostituée de 11 ans mon aînée.

    Je ne suis plus maître de mes fonctions neurologiques, ces créatures m’ont manipulé pendant 34 ans avec des stupéfiants, ces désordres ont souillé ma vie ; ces maudits m’ont privé de mon identité, de ma famille allemande, ces hors-la-loi m’ont dépouillé de tous mes biens, volé ma jeunesse et ma santé.

    Les Brunet exploitaient la fortune de mon père qui était placée en actions dans des centaines d’usines en France je suis la proie de ces lucifériens ; les Thénardier sont vraiment des enfants de choeur, en comparaison à cette famille de charognards ; je n’invente rien, c’est la vérité.

    C’est 34 ans d’ une humiliante injustice sous le couvert de la drogue, ce sont des tortures morales inhumaines, avilissantes ; le fils de cette concupiscente (ce n’est pas mon fils) a le virus de ces pervers ; cette vermine a utilisé des stupéfiants pour me faire signer une renonciation d’héritage, en 1999.

    L’infâme est responsable de destruction de la cellule familiale de milliers d’ouvriers ; en spoliant la fortune de mon père, le retrait d’actions placées dans des usines, un désastre pour le personnel qui a été jeté à la rue ; je dépose une plainte le 2 avril 2002, c’est le juge Yves Armand Frassati qui a la charge de ce dossier ; ce magistrat a désappris le chemin du droit ; c’est tout bonnement scandaleux, c’est la dissolution des règles de bonne conduite.

    Je peux prouver que les magistrats ne sont pas indépendants : le juge Frassati est franc-maçon, il s’est identifié par des signes cabalistiques ; il est complice d’ une organisation criminelle, je peux le prouver. Ces faits sont punis par l’article 121-7 du Code pénal.

    Tous ces événements sont le résultat d’une insoutenable légèreté de l’organisation tutélaire, un service mafieux d’État, c’est une honte pour la démocratie, tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.
    Après la guerre, l’Allemagne fut astreinte à payer, d’abord parce qu’elle avait à réparer les dommages causés à autrui, ensuite parce qu’il fallait que le peuple allemand comprît que la guerre est une mauvaise opération qui ne rapporte rien.
    Il serait également nécessaire que des criminels français, qui m’ont spolié de la fortune de ma famille allemande, soient punis pour leurs crimes, et me remboursent les sommes volées, pour l’exemple et l’application de la loi.
    En France, c’est plus confortable d’être un escroc, un criminel, que d’être un honnête homme victime de prédateurs ; cela fait plus de 15 ans que je lutte contre le pot de fer institutionnel et ses pots-de-vin, ma persévérance ne sera pas stérile .
    Pour avoir souillé la mémoire de ma mère et ma famille allemande, d’avoir utilisé des poisons pour me dépouiller de mes biens, avec violence, d’avoir ruiné ma santé, mon ex-famille a revendiqué le nom de ma mère pour détourner la correspondance de mon héritage ; ces créatures ne sont pas dignes de porter son nom, mais celui de Thénardier.
    Madame la Procureure générale dans un pays de non-droit, vous avez le choix, vous me rendez justice ou vous accordez l’impunité à des criminels.
    Ce n’est pas une consolation, mais j’ai la certitude que les personnes impliquées dans cette affaire criminelle seront punies pour le mal qu’elles ont fait. Je crois et j’ai la certitude qu’il existe une justice supérieure qui est impartiale.
    Je vous prie d’agréer, Madame la Procureure générale, l’expression de ma respectueuse considération.
    Jacques Goguy.
    Vous pouvez diffuser cette lettre, je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet jacques goguy -/- suire ancien contrôleur général de la police -/- eric goguy, etc.

    08/03/2017 à 19 h 06 min
  • DESOYER Répondre

    Il s’agit là tout simplement de la « justice » socialiste anti-blancs, anti-riches.

    22/02/2016 à 18 h 34 min
  • Raùs Répondre

    Taub’ira chez Wladimir pour se faire Raser la poutine !

    15/01/2016 à 23 h 02 min
  • Rosenberg Répondre

    De Gaulle, le plus grand traître à la France !

    11/01/2016 à 13 h 11 min
  • jacques goguy Répondre

    Les magistrats du Poitou-Charentes sont impliqués dans un crime d’État, complice d’une organisation criminelle, des traites à la France, nous sommes jugés par des malfaiteurs, je prépare un courrier pour ces renégats
    Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements Judiciaires.
    Jacques Goguy Müller délégué ANVEDJ 79.
    Juriste bénévole contre les administrations criminelles d’État.
    2, rue de Fief de la Croix
    79330 St-Varent. Tél. 05 49 67 68 03.
    St-Varent, 5 janvier 2016

    Tribunal de Grande Instance de Paris
    Cabinet du doyen des juges d’instruction
    4 Bd du Palais escalier D 2èm étage bureau 118
    75001 Paris
    Objet : affaire suivie par : SK
    Référence du dossier : G56/15
    À Monsieur le Secrétaire du Doyen des Juges d’Instruction.

    Monsieur le Secrétaire,

    En réponse, votre lettre du 28 décembre 2015 dans laquelle vous rejetez ma demande en vertu de l’article 68 et 68-1. François Hollande voulait supprimer la Cour de justice, en 2015, promesse non tenue ; cette loi est antidémocratique et anticonstitutionnelle, elle a permis à Chirac de commettre un crime d’État en toute impunité.

    Le 15 décembre 2011, j’étais partie civile contre Chirac au TGI de Paris à la 11ème chambre, le procès des emplois fictifs, je suis concerné par cette affaire, c’est le détournement de fonds de mon héritage, distribué par cet escroc à ses complices, Chirac a été victime d’anosognosie pour ne pas paraître aux audiences , sauf Le Borgne la Voix de son maître, cet escroc n’a pas été condamné pour ce délit, 2 ans de prison avec sursis .

    Chirac est un criminel qui a ruiné la France, il n’y a pas prescription, l’article 591 du Code de procédure pénale prend toute sa force, Chirac a organisé la liquidation totale de mon héritage. L’administration fiscale est impliquée dans ce dossier, pour dissimulation de preuves, et complicité de malfaiteurs.

    J’accuse Chirac de haute trahison, de sabotage de notre industrie, de destructions d’entreprises, d’avoir ruiné la France, d’être responsable de milliers de pertes d’emplois, ce criminel a utilisé une association de malfaiteurs qui opère en bande organisée, pour me dépouiller de la première fortune de France.

    Chirac exploitait mes biens à mon insu depuis de nombreuses années, avec l’aide de mon ex-famille Brunet alias les Thénardier, ce sont des ordures sanguinaires. Je me sépare de la fleur de macadam, qui me conditionnait.

    Tout avait été programmé, pour neutraliser mes plaintes, soudoyer les magistrats qui m’ont condamné onze fois illégalement ; c’est un ancien contrôleur général de la police Suire, un barbare inculte fasciné par l’insatiable voracité de ses désirs d’argent, ce bandit m’a tout fait, il a falsifié mon état civil et celui de ma mère, il a utilisé Guillot flic radié de la police un criminel qui me droguait avec son complice Nicolai.
    Le 21 décembre 2015, j’ai déposé un dossier au TI de Bressuire pour la Cour d’assises de Niort, des preuves, je les joins à ce courrier, elle vous impose en vertu de l’article 40 du Code de procédure pénale de mettre tout en œuvre pour neutraliser ces Judas qui ont trahi notre pays.

    Je ne compte pas sur l’intégrité des magistrats du Poitou-Charentes, impliqués dans cette escroquerie
    Pour juger ses semblables, il faut être irréprochable, intègre, indépendant, honnête et juste, ce n’est pas le cas du juge Olivier Abram qui m’a condamné à verser à Suire et Guillot 1874,44 euros sur des faux en écritures publiques produits par ces crapules, c’est du terrorisme judiciaire, de l’abus de pouvoir, du harcèlement. De quel droit ces créatures insolentes oppriment-elles le peuple ?

    Je vous demanderai de faire en sorte que justice me soit rendue et que la reconnaissance établie par mon père en mairie d’Airvault me soit donnée rapidement.
    Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire, l’expression de mes respectueux sentiments.

    Vous pouvez publier cette lettre, je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet juge oliver abram, suire ancien contrôleur général de la police, Facebook jacques goguy, guillot flic, eric goguy etc.

    06/01/2016 à 11 h 27 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: