Kouchner sur le vif

Posté le 20 avril , 2012, 12:00
3 mins

C’est à voir sur le net : voilà tout juste un an, le 21 avril 2011, Bernard Kouchner, qui venait de quitter ses fonctions au ministère des Affaires étrangères, répondait avec nonchalance aux question d’une journaliste de France Info.

C’est à voir pour se faire une idée précise de l’estime en laquelle ceux qui nous dirigent – paraît-il – tiennent la France et le peuple français. Tout au long de son intervention, l’ancien ministre joue avec une sorte de chapelet (sans croix). Sur un ton didactique mais un peu las, il dispense un cours ès intervention dite humanitaire (sa spécialité), en désavouant au passage son ancien patron Nicolas Sarkozy, coupable d’avoir invité Kadhafi à Paris – ce que le bon Kouchner désapprouvait, paraît-il, mais pas au point de démissionner…

Un grand moment, lorsqu’il affirme que les rebelles libyens qui combattent Kadhafi « sont des gens très très très très démocrates ». Très très très très, au point de faire aujourd’hui de la charia la loi suprême du pays et de se diviser en multiples milices, dont bon nombre sont composées d’islamistes…

Mais il arrive un moment où l’interview devient particulièrement écœurante et même insupportable : la journaliste évoque la mort très récente d’un soldat français, tué en Afghanistan. Kouchner, qui regardait visiblement ailleurs (une horloge, peut-être ? Son temps est si précieux…), se contente d’articuler un « hélas » sans conviction, puis poursuit sa leçon, imperturbable.

Un bel exemple de réussite de « l’ouverture » à gauche…


Pierre Menou

6 Commentaires sur : Kouchner sur le vif

  1. IOSA

    23 avril 2012

    Est ce que les petits écoliers vont devoir demander à leurs parents un kilo de mouton ?

    IOSA

    Répondre
  2. R. Ed.

    22 avril 2012

    Tiens, moi c’est plutôt  tra la la youp la boum, tsoin tsoin, tral la la, youp la boum…

    De là à le seriner, non merci !

     

    Si j’ai bien compris, B. Kouchener est un juif musulman ?

    Répondre
  3. Kim Kardachiasse

    22 avril 2012

    "Kouchner à vif" eut été un meilleur titre.

    Répondre
  4. Anonyme

    22 avril 2012

       Sur la vidéo, Kouchner joue avec un chapelet musulman à 33 perles.

     

       Les musulmans font souvent ceci pendant des heures afin d’accumuler les points auprès d’Allah, qui a fait savoir qu’il questionnerait les doigts des fidèles après leur mort. Gare à ceux qui n’auront pas assez tripoté!

     

       Il est très bien vu en haut lieu, de dire :

                            33 fois soubrana Allah (gloire à Dieu),
                            33 el hamdoullillah (grâce à Dieu),
                            33 Allahou akbar (Dieu est grand),


       et de conclure par 1 fois La ilaha ila Llah (il n’y a de Dieu que Dieu), avant de recommencer, en boucle les 99 +1 incantations à l’infini…Il est autorisé de ne pas avoir l’air concentré et de tout dire dans sa tête, tout en vaquant à ses occupations intellectuelles (ici une interview à France-Intox).

     

       Citations de Kouchner : il n’aime pas les «imbéciles qui lui demandent s’il se sent juif». «Moi, monsieur, je suis juif quand je veux».

       On l’aura compris.

     

       Ou encore : 

        «Je pense que les Juifs ont un devoir supplémentaire, un devoir de plus que les autres hommes. Je pense que les Juifs sont chargés d’être justes. Je pense que les Juifs, parce qu’ils ont eu connaissance de ce qui est arrivé aux leurs, ne peuvent pas profiter de la vie comme les autres».

        Certes, certes, malheureusement il a passé toute sa jeunesse comme militant communiste très actif. Il est l’ami personnel du grand criminel Castro. C’est l’horizon indépassable de sa notion de justice.

       Et quelle suffisance…

       Y aurait-il des coups de pied au c… qui se perdent ? Même la journaliste de France-Intox n’est pas complice.

    Répondre
  5. Guillermo

    22 avril 2012

    Faut quand même reconnaître que Sarko a été particulièrement immature de faire une ouverture aussi large et surtout de la faire avec des personnalités aussi discutables. Et c’est sans surprise que celles-ci s’empressent de le trahir maintenant qu’il prend l’eau. On pense aux putes professionnelles comme la bien nommée patronne de “Ni pute, ni soumise”, Rama Yade ou Hirsch. A coté des “trahisons d’ouverture”, il y a les défections un peu nauséabondes comme celle de Corinne Lepage qui se trouve une soudaine vocation socialo, ou encore le désistement très calculé de la dégénérée Boutin qui devait faire trembler la République. Cette élection aura vraiment été le bal des putes. Je n’ai rien contre une ouverture, vers la société civile voire vers le camp d’en face, si elle est modérée et si elle est très motivée, pour mettre des gens honnêtes, non polémiques et très spécialiste d’un sujet. A gauche ils doivent se compter sur les doigts de la main.

    Répondre
  6. Jean Marie

    22 avril 2012

    Je  ne trouve pas les mots pour  , cingler  ce  type   car ce n ‘ est qu’  un  pauvre  type  au service d ‘ une idéologie qui ne dit pas son nom , en ce jour d ‘ élection   je vous remercie d ‘ avoir  mis cet article sur votre site  , au moins  je  suis réconforté  de ne pas voter  pour  ces socialos  qui sont écoeurants  .

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)