L’« accueil de l’autre » à géométrie variable

Posté le septembre 01, 2015, 5:02
3 mins

Le petit monde politico-médiatique français était en émoi samedi dernier, car Marion Maréchal-Le Pen, député et candidate aux régionales en PACA, était invitée à une université d’été réunie sous l’égide d’un organisme dépendant du courageux évêque de Toulon, Mgr Rey (celui qui lança la belle initiative, qui s’étendit rapidement à la quasi-totalité de la France, de faire sonner les cloches des églises pour les chrétiens d’Orient le 15 août dernier).

Un lecteur non informé de l’hystérie qui règne en France lirait la nouvelle avec étonnement : comment imaginer qu’inviter un député à débattre puisse constituer un problème ?

A fortiori, quand son parti représente 20 à 25 % de l’électorat.

Mais les censeurs l’assurent (y compris le porte-parole de la conférence épiscopale) : il existe des « points non négociables » qui séparent la morale évangélique du programme du FN.

Parmi ces points non négociables : l’accueil de l’autre.

Nous avons en France au bas mot 10 millions d’immigrés ou de Français de fraîche date, ce qui n’est pas rien sur une population de 65 millions d’habitants, mais une interprétation délirante (je n’ose pas dire : extrémiste…) de l’Évangile imposerait d’en accueillir davantage.

De toute évidence, ce que la morale chrétienne dit de l’accueil de l’autre ne peut pas être qu’il existe un droit absolu et universel à être accueilli n’importe où et à y bénéficier des mêmes droits que les citoyens locaux !

Un État a pour première mission d’assurer la sécurité de ses citoyens, pas d’accueillir la terre entière.

La critique est donc parfaitement absurde.

Cela étant, personne ne nie que le programme du FN n’est pas calqué sur l’Évangile. Mais, en­fin, on peut (que dis-je ? on doit) débattre avec tout le monde. Pourquoi pas avec le FN ?

Il y avait naguère (et il y a peut-être encore) un stand de « Témoignage chrétien » à la Fête de l’Humanité, sans que cela suscite le moindre débat. Est-ce à dire que rien dans le programme communiste ne heurte la morale catholique ?

La réalité, c’est que ces grands défenseurs de l’accueil de l’autre sont surtout des sectaires.

On doit impérativement accueillir les millions d’immigrés qui se pressent sur les côtes européennes y compris ceux envoyés en mission par l’État islamique, mais on ne peut pas débattre avec un élu du FN.

Curieuse conception du débat, de la recherche de la vérité, et de l’accueil de l’autre…

8 réponses à l'article : L’« accueil de l’autre » à géométrie variable

  1. huguo

    05/09/2015

    Tant que l’on ne raisonnera pas en biologie animal :les faibles se font bouffer,on ne peut pas comprendre ce qui va nous arriver.Je me marre.

    Répondre
  2. 02/09/2015

    Nous sommes envahie par des islamistes.L’islam et la
    soumission à Allah . Les imams sont les guides spirituels
    du terrorisme .Ne pas être musulman nous met donc
    automatiquement dans le camp ennemi. les ennemis
    d’Allah sont donc désormais ceux-là autant que ceux-ci,
    du moment qu’ils n’adhèrent pas à l’islam.

    Répondre
  3. Parachutiste

    02/09/2015

    Allons, allons ! Il faut les accueillir tous voyons ! Vous savez bien que ces migrants sont des médecins et des ingénieurs ! Une chance pour nous, qui en manquions tant !
    L’ignoriez-vous ? En douteriez-vous par hasard ???

    Répondre
  4. sylvain Drey

    02/09/2015

    Non et non, pas d’accueil ! Depuis longtemps déjà « le trop plein » en France. Stop à l’arrivée de Djihadistes potentiels,, stop à la venue de « sans métier », stop aus profiteurs de la Sécu et des autres allocations. Assez, ça suffit !

    Répondre
  5. Trannod

    02/09/2015

    A ce jour ce ne sot pas des immigrés qui arrivent en France mais des ENVAHISSEURS sans foi ni loi…qui veulent nous imposer leurs US et Coutumes
    en ce qui me concerne je n’en veux pas

    Répondre
  6. betsynette

    02/09/2015

    Bravo Monseigneur REY, cette jeune femme courageuse, défend son Pays le FRANCE, elle a le droit de parler et les autres de l’écouter, même si je ne suis pas FN, je trouve qu’elle a raison de parler du danger que vont vivre les Français, en voyant ce que font les dirigeants europeens .

    Répondre
  7. vozuti

    02/09/2015

    Le porte-parole de la conférence épiscopale et ses collègues devraient prendre quelques heures pour lire l’évangile, même s’ils sont très occupés à lécher le c.. de leurs amis franc-maçons.ils verraient immédiatement que ce qui est incompatible avec la morale évangélique c’est par exemple le vol,le mensonge,la corruption,la traitrise, l’avortement des élus ump et ps.
    La morale évangélique ne consiste pas à se faire envahir par les musulmans,les ecclésiastiques défroqués de la conférence épiscopale confondent avec la morale maçonnique.

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    01/09/2015

    beaucoup plus important que ce  » détail » franco- français sont les reproches adressées à l’ Italie ( et à la Hongrie ) par l’ U.E. … admettons que pour une fois chez les Le Pen il y a quelqu’ un de politiquement sensée

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)