La Benalla de la diplomatie

Posté le 18 juin , 2019, 9:46
55 secs

Mme Loiseau est bardée de diplômes.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

8 Commentaires sur : La Benalla de la diplomatie

  1. betsynette

    20 juin 2019

    Avec legendre , l’oiseau, un drôle et les lrem, que l’ont dit et qui se disent …..intelligent…..si ils l’étaient …..ils ne seraient pas obliger de le dire……personnellement , je dis que ce groupe de lrem, avec leur chef macron, sont la caste la plus menteuse de ces dernières années, et les femmes sont les pires furibondes, que je connaisse depuis que je vote, elles ont une mentalité de méchanceté avec les faibles et de godillots avec le macron et les chefes de leur parti, férand, philippe et autres commandeurs, c’est pas très net pour des femmes, il y en aurait donc aucune pour remonter leur groupe sans moralité.

    Répondre
  2. OMER DOUILLE

    18 juin 2019

    Y aurait il une sorte de malédiction plaquée sur les gens dit “très intelligents” et bardés de diplomes, comme la buse en question (ou Lemaire également, entr’autres) . Il semblerait que plus leur mental s’envole moins ils sont capables de voir et d’analyser les questions les plus basiques. Même si le phénomène n’est pas systématique, j’ai eu à le constater durant ma carrière en restant stupéfait par les décisions mortifères que pouvaient prendre certain haut placés, sans jamais d’ailleurs avoir à supporter les conséquences de leurs choix.
    Bossuet avait raison d’écrire: “Dieu se rit des hommes qui déplorents les effets dont ils chérissent les causes”. Sauf que, dans le cas de ces ahuris, ce sont les autres qui subissent les effets de ce qu’il faut bien appeler leur connerie. Car il n’y a pas d’autre nom.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    18 juin 2019

    allons, allons, BenAlla est bien plus intelligent que Loiseau !

    Répondre
    • BRENUS

      20 juin 2019

      Tiens ! Q.Q. Benalla ne loupe pas un chapitre.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 juin 2019

        je ne m’ adressais pas à vous Brenus Brutus

        je m’ adressais à des gens intelligents

        Répondre
        • BRENUS

          23 juin 2019

          Vous entendez par “gens intelligents” ceux qui, précisément, ne font que des conneries au pouvoir. Si vous voulez en écouter ou en lire un de réellement intelligent , pensez à Buisson par exemple. Même s’il n’est qu’un homme d’influence et pas de pouvoir direct. Mais il est à craindre que ses capacités vous passent au dessus de la tête.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            25 juin 2019

            si Patrick Buisson avait un tant soit peu d’ intelligence … politique ( machiavélique ! ) il serait plus ” habile ” dans son discours qui dit certaines vérités irréfutables et qui ne sont pas ” bonnes ” à entendre par ceux qui prônent” l’ ouverture ” … et comme il est ostracisé par le Media son comportement habituel ne joue pas à son avantage …

            Le porte – parole du R.N. qui dit les mêmes choses en beaucoup plus ” cool ” est de ce fait beaucoup plus convaincant auprès de ceux que les ” grandes gueules ” rebutent

  4. Gérard Pierre

    18 juin 2019

    Mitterrand s’enorgueillissait du fait que le France avait, je le cite, …… « L’administration la plus intellectuelle du monde ! »

    Quelqu’un, … si possible de gauche, … peut-il m’expliquer ce qu’y ont gagné les Français ?

    Dans les années cinquante, Louis Armand, patron de la SNCF, utilisait pour réguler le trafic ferroviaire, des salariés titulaires d’un Certificat d’Études Primaires. Dotés d’un crayon de papier, d’un bloc de papier millimétré, d’une gomme, d’une règle graduée en bois et d’un gros téléphone noir en bakélite relié à l’inter, ils géraient l’ensemble des lignes de leurs réseaux !

    Tous les trains partaient à l’heure et arrivaient à l’heure ! …… ce qui fit la renommée du Président Louis Armand !

    Aujourd’hui, pour réguler un trafic ferroviaire ‘’allégé‘’ par la suppression de toutes les ‘’petites lignes‘’, et soulagé par une partie du fret privatisée, on utilise des salariés recrutés au niveau minimum bac + 2, surdoués en informatique. Dotés d’ordinateurs interconnectés et de micros ‘’greffés‘’ devant la bouche, ils rattrapent tant bien que mal les dysfonctionnements des grandes lignes !

    De nombreux trains arrivent en retard, … même en partant à l’heure, … ce qui ne suscite autant tourment existentiel chez le Président Guillaume Pepy qui a à sa disposition des spécialistes haut de gamme, surdiplômés, du remboursement proportionné !

    Certains sont même convaincus que, …… c’est le progrès !

    Le cas Loiseau n’est pas rare ; il procède de cette …… inflation !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)