La campagne de 2017 et la fin de la démocratie

Posté le juillet 11, 2014, 12:02
6 mins

Les journalistes français sont décidément d’étranges personnes. Malgré les abondantes informations qu’ils ont entre les mains, ils ne parviennent jamais à jouer leur rôle de contre-pouvoir. Au contraire, ils se complaisent dans la peu glorieuse fonction de « presse aux ordres » au service du pouvoir politique.

C’est ainsi que Jean-Marie Colom­bani, ancien directeur du « Monde », s’est fendu d’une longue tribune, reprise récemment dans le quotidien gratuit « Direct matin », pour dire tout le mal qu’il pensait de la démocratie directe, qui annoncerait des dérives quasi fascistes !

On voit mal pourquoi la démocratie représentative – qui a tout de même permis l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir – nous protégerait mieux. Mais, enfin, M. Colombani nous l’assure, la seule possibilité de faire le bonheur du peuple, c’est de ne surtout pas l’écouter !

Tout ceci serait du plus haut comique si les libertés publiques n’étaient pas effectivement en danger.

Or, tout laisse à croire que ceux qui prétendent diriger les peuples contre leur volonté ont décidé de mettre un coup d’accélérateur. Dans ce contexte, le silence complice des médias est particulièrement dangereux.

Rappelons le contexte politique. Les partis dits « de gouvernement » sont déconsidérés. Et le « populisme », qui pourrait constituer une alternative, est à la fois profondément honni par les « élites » et rarement à la hauteur des espérances populaires. En conséquence, les élections de 2017 s’annoncent aussi mal que possible. Quels que soient les candidats PS et UMP, nous savons par avance qu’ils seront des démagogues ayant éhontément menti lors des élections précédentes et se moquant du peuple français comme de leur première couche-culotte. Marine Le Pen serait la seule en mesure d’arriver au second tour et de proposer un autre discours. Malheureusement, son parti n’est pas prêt à gouverner et le tir de barrage sera tel qu’elle n’a guère de chances de l’emporter.

Dans ce contexte totalement bouché, le peuple aspire à reprendre en main son destin. Cette aspiration, souvent informulée, se traduit de deux façons : l’essor des sites de « réinformation » sur internet (alternatifs à la grosse presse) et la revendication de démocratie directe.

Et, logiquement, ces deux axes sont dans le collimateur du pouvoir et des médias aux ordres.

Les libertés sur internet se réduisent comme peau de chagrin. Chaque année, de nouvelles lois permettent de « fliquer » davantage les internautes – au nom de la lutte contre le racisme, contre le terrorisme ou contre la pédo-criminalité (toutes ces dérives se portant, « curieusement », d’autant mieux qu’elles sont supposées être davantage surveillées !).

Quant à la démocratie directe, elle est violemment décriée comme je viens de le rappeler à propos du sieur Co­lombani.

Cependant, les dirigeants savent bien qu’ils sont pris dans une course de vitesse. S’ils ne réagissent pas, dans quelques années, nous aurons obtenu la réforme constitutionnelle permettant le référendum d’initiative populaire (je parle du vrai, pas de la caricature – avec veto parlementaire – octroyée par Nicolas Sarkozy). Par conséquent, ils accélèrent.

Cette accélération semble reposer sur des embrasements, plus ou moins contrôlés, des banlieues « sensibles ». Qu’il s’agisse du contrôle du trafic de drogue ou des surabondantes subventions liées à la « politique de la ville », les connexions entre caïds, dé­magogie électoraliste et argent public sont trop nombreuses pour qu’il ne soit pas aisé de lancer des émeutes (je ne prétendrais pas qu’il soit aussi aisé de les arrêter !…).

De ces émeutes pourraient naître un gouvernement d’union nationale – dont plusieurs salles de rédaction bruissent déjà. Et ce prétendu « gouvernement d’union nationale » pourrait s’accompagner d’une disparition des partis – et donc, à terme, des élections ? –, au moins de l’UMP et du PS. Il est, à cet égard, intéressant de méditer deux indices. Voici six mois, la rumeur disait que Nicolas Sarkozy reviendrait en politique sans passer par l’UMP – pour éviter les primaires –, ce qui impliquait que l’UMP soit ravagée par les guerres intestines. Deuxième indice, la réforme territoriale actuellement en discussion, qui a manifestement pour but de priver la droite de sa probable victoire aux prochaines élections, vise également à supprimer toutes les baronnies du PS… et donc à laminer un parti dont Manuel Valls n’a jamais caché qu’il le jugeait archaïque.

Résultat : d’ici quelques mois, toute légitimité autre que la désignation par des apparatchiks pourrait avoir disparu de la classe politique. Tout à fait l’idée que je fais de la démocratie ! 

Pierre Baudouin

45 réponses à l'article : La campagne de 2017 et la fin de la démocratie

  1. 15/07/2014

    Mais….il me semble que la démocratie est déjà bien abîmée voire chancelante….sous les coups des « sectes » dont Christiane fait état et qui sont la négation même de la démocratie….le peuple ? que lui demande t on au peuple ? de croire que les temps vont changer comme par miracle alors que notre pays est sans repères,sans identité,sans volonté,incapable d’avenir,privé de son histoire et de ses repères civilisationnels …..traité de raciste sans arrêt vilipendé par des élites mondialistes sans scrupules,insulté par les hommes politiques les plus vils,les médias prostitués aux pouvoirs,une justice de terreur pour les opposants politiques,un syndicalisme de classe dénaturé,une éducation moribonde qui n’en finit plus de fabriquer des cancres…..le French bashing n’est pas une expression galvaudée mais une triste réalité….

    Répondre
  2. vozuti

    13/07/2014

    Toutes les réserves et hésitations que l’on peut exprimer vis à vis de l’opposition(FN) ne servent qu’à maintenir au pouvoir un réseau criminel(UMPS) qui sévit depuis 40 ans. L’urgence est démanteler ce réseau,pas de papoter sur les éventuelles insuffisances de l’opposition.

    Répondre
  3. philiberte

    12/07/2014

    « Marine Le Pen serait la seule en mesure d’arriver au second tour et de proposer un autre discours. Malheureusement, son parti n’est pas prêt à gouverner et le tir de barrage sera tel qu’elle n’a guère de chances de l’emporter. »

    sur quoi vous basez-vous pour dire que son parti n’est pas prêt à gouverner? hollande l’était-il?
    hélas, je suis bien d’accord que les tirs de barrage, avec manifs en tous genres l’empêcheront de réaliser quoi que ce soit. élue ou pas…

    j’aimerais bien que certains ici, relisent leurs textes avant de les envoyer. les fôtes d’auretaugrafe, passent encore, mais les mots oubliés, ou inversés, ou tronqués, c’est pénible à lire.
    merci.

    Répondre
    • Pernollet

      12/07/2014

      je fais à peu près la même remarque. Et je trouve tout à fait injuste de la part de toute instrumentalisation de continuer à diaboliser et bloquer le FN pour lequel un %tage important des français a tout de même voté.

      Répondre
    • dany

      12/07/2014

      Hollande n’est pas et ne sera jamais prêt à gouverner.

      Mais pensez-vous que Sarkozy qui a fait un programme proche de celui du FN en 2007 pour se faire élire, puis a fait une politique de gauche était prêt ?

      Il était prêt à nous truander, c’est tout, rappelez-vous le référendum….

      Répondre
      • 13/07/2014

        ah, mais, je suis tout-à-fait d’accord avec vous! à chaque président, je pensais qu’on ne pouvait trouver pire, et à chaque fois, j’ai été détrompée! avec sarko, je pensais qu’on ne pouvait tomber plus bas. je me suis trompée: maintenant, on creuse!

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          14/07/2014

          N’arrêtez surtout pas de creuser, il y en a des pires qui se profilent à l’horizon.

          Répondre
  4. Jaures

    12/07/2014

    Toute expérience personnelle est limitée, Quinctius, dan le temps et l’espace. S’en contenter ou s’en prévaloir n’est guère probant.
    Et on a tendance à penser qu’une opinion est manipulée quand elle diverge de la sienne.

    Répondre
    • Jaures

      12/07/2014

      Désolé. Je pensai que le premier post n’était pas passé.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12/07/2014

        bis repetita placet

        Répondre
    • Toni

      12/07/2014

      Du front de gauche au fn les programmes économiques sont les mêmes Jaures …

      Bon on va se répéter mr le syndicaliste, la france ne représente que 1% du monde et les syndicats 8% de cet échantillon de 1%. Pour les élections regardez les taux d’abstention …

      Alors les dogmes et lubies de ces gens là, je me torche les pieds avec …

      A confirmer pour le 14 Juillet et l’accueil chaleureux qui sera réservé à Mr le président en passant les champs élysée …

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/07/2014

      il vaut mieux se faire, en se basant sur des informations non formatées, et par sa propre réflexion, SA PROPRE OPINION , même si elle est  » relative  » que de s’en remettre AVEUGLEMENT aux dictats des dogmes et des manipulations … quand vous aurez compris cela vous serez devenu VRAIMENT LUCIDE c’est à dire quelque peu  » ANAR  » !

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      15/07/2014

      Oui la dimension espace / temps est déformée par des masses obtuses comme vous. Les opinions(les vôtres) peuvent en ressortir mais retardées et défigurées à tout jamais.
      Ce sont les lois implacables de la physique qui sont les mêmes partout dans cet univers.

      Répondre
  5. Jaures

    12/07/2014

    Toute expérience personnelle est limitée, Quinctius, dans le temps et l’espace. S’en contenter ou s’en prévaloir n’est guère probant.
    Et on a tendance à penser que l’opinion est manipulée quand elle diverge de la sienne.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      15/07/2014

      Oui la dimension espace / temps est déformée par des masses obtuses comme vous. Les opinions(les vôtres) peuvent en ressortir mais retardées et défigurées à tout jamais.
      Ce sont les lois implacables de la physique qui sont les mêmes partout dans cet univers.

      Répondre
  6. Christiane

    12/07/2014

    Pourquoi l’auteur de cet article affirme – t – il que le FN ne serait pa

    Répondre
  7. Christiane

    12/07/2014

    Pourquoi l’auteur de cet article affirme – t – il que le FN n’est pas prêt à gouverner ? Sur quoi se base – t- il pa

    Répondre
    • Christiane

      12/07/2014

      Pourquoi l’auteur de cet article affirme – t – il que le FN ne serait pas prêt à gouverner ? D’après lui, le PS et l’ UMP,
      l’étaient – ils ? A voir la façon dont ils ont gouverné, si
       » être prêts  » signifie vendre la France aux plus offrants et tant pis pour le pays et son peuple, on peut constater qu’ils n’auraient pas pu mieux faire. De ces apparatchiks du système, bien manipulés par les loges, la French American Foundation, le CRIF, le Bilderberg, le Bohemian Club etc … en effet, les membres de l’ UMP , le PS et les partis de gauche en sont de fidèles inscrits. Au FN, il y a d’authentiques patriotes, qui pour la plupart sont des gens très compétents comme Aymeric Chauprade, Bruno Gollnish, pour ne nommer qu’eux; il y a aussi des hommes qui ne figurent pas exactement au FN, mais qui en appliquent le programme à une échelle locale comme Jacques Bompard, maire d’ Orange depuis près de 20 ans et bien d’autres. Affirmer que le FN n’est pas prêt pour le pouvoir c’est faire le jeu de
      l’ UMPS et des ennemis de notre pays qui depuis des décennies ont manipulé l’opinion; le résultat est si brillant qu’il nous mène à la disparition de notre pays; mais, pour l’auteur de cet article, il semblerait que ce soit une preuve de compétence.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12/07/2014

        la question est celle ci : pourquoi le F.N. de Marine Le Pen serait il différent ( en ce qui concerne la compétence à gouverner ) des autres partis ? … si, par exemple, vous me démontrez que son programme économique et monétaire ( en gros celui de D.L.R. ou du Front de Gauche ) est viable alors je dirais que vous avez raison, sinon ? … je trouve que trop d’interventions se font ici sur l’Islam et trop peu sur notre survie économique donc … culturelle ( l’argent étant le nerf de la guerre )

        Répondre
        • 13/07/2014

          je me demande si l’islam, et l’intrusion chez nous du qatar et de l’arabie saoudite, n’a pas une grosse influence sur notre économie…..?!

          Répondre
          • quinctius cincinatus

            13/07/2014

            si ! le pays avec Sarkozy a été mis en vente à la … découpe !

          • 13/07/2014

            sans compter toutes les subventions pour mosquées ou assimilé.
            ma question était ironique, je connaissais la réponse.
            pour vous dire que parler d’islam est aussi parler d’économie.

          • quinctius cincinatus

            13/07/2014

            et quand je dis à la découpe c’est au choix casher ou hallal

          • 13/07/2014

            à mon avis plutôt hallal, du M-O; le casher est censé être français, non?

          • HansImSchnoggeLoch

            14/07/2014

            Ces pays assurent les fins de mois difficiles du gouvernement hollandais actuel. Pas étonnant que les moslems soient traités avec autant d’égards.

        • dany

          12/07/2014

          je répondais à Christiane, pas d’accord avec quinctus cincinnatus

          Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    12/07/2014

    le bêtise humaine étant la chose la mieux partagée au monde, les sondages nous apprennent que le cote de popularité de Sarkozy auprès des sympathisants F.N. a bondi de 18 % après son intervention télévisée … hé ! bé !

    Répondre
  9. Agathe

    12/07/2014

    On est sur la pente de légaliser les perversions. Le vice a toujours rapporté plus financièrement que la vertu.
    On ouvre les portes de l’enfer. La politique, qui est l’art de gérer la société, n’existera plus; ce sera la loi du plus fort dans une jungle de désaxés.

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    12/07/2014

    Vous ne savez peut être pas encore que la directrice du New York Times , récemment  » débarquée, une femme juive de la gauche new-yorkaise bon teint ,  » balance à tours de bras l’Administration Obama laquelle dit elle lance enquêtes sur enquêtes pour connaître les sources des journalistes . Elle va même jusqu’à dire que G. W Bush était infiniment plus respectueux de la Démocratie ( et du contre-pouvoir que DOIT représenter les organes privés d’informations ) .Ainsi jamais une Administration Fédérale n’aura autant lancé d’enquêtes judiciaires pour connaître les  » sources  » des journaliste, jamais non plus elle n’aura autant imposée son point de vue ou filtré les informations qui la dérange ….
    Moralité : Tous les Gouvernements , toutes les Administrations  » SOCIALISTES  » ont une peur panique du  » COMPLOT  » … même aux U.S. ! …. @ Jaurès nous dira certainement que cela est peut être regrettable du point de vue de la Morale Démocratique, mais que c’est pour nous … protéger du …. Fascisme !

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    11/07/2014

    Les élites c’est combien de divisions?
    J’espère que le peuple ne va tout de même pas se laisser influencer par quelques gugus fussent-ils bourrés de fric et de prétentions.

    La France où la démocratie directe reste encore une course d’obstacles gagnerait à adopter une partie du système suisse.
    Le comportement intolérable des syndicats pourrait ainsi être le thème d’un referendum.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/07/2014

      les  » élites 3 c’est comme … le Vatican … elles arrivent à bout de tout ce qui est …  » matérialiste  » … c’est la raison pour laquelle  » LaDroite  » doit impérativement se  » refaire  » de véritables  » élites  » et pas du Sarkozy, de la M. Le P. etc … ce devrait être le seul but de  » 4V² « 

      Répondre
  12. Toni

    11/07/2014

    Jaures a écrit : « Si cela s’avérait nécessaire, je serai là pour défendre les droits de chacun, mêmes les intervenants de ce site. »

    On va faire simple … Vous ne vous mêlez pas de ma vie et je ne mêlerai pas de la votre, en l’occurence arrêtez de venir flooder ici moi je ne vais sur le site de la cgt.
    J’ai déjà vu vos méthodes concrètement dans les assemblées générales … Je préfère que l’on ait rien à faire ensemble, étant généreux je vous laisse mes cotisations chômages et assedic (vous en aurez besoin).

    Expliquez moi pourquoi lors de voyages de groupes je note que tout le monde fait la gueule au moment de rentrer en France.

    Répondre
    • Jaures

      11/07/2014

      Beaucoup sont ainsi en rentrant de vacances. Idem les 70 millions de touristes étrangers qui quittent nos côtes, nos campagnes, nos festivals ou Paris.

      Répondre
      • Toni

        11/07/2014

        Rappelez vous Lionel Jospin en 1999 Jaures: « tout le monde admet le marché, il ne faut pas tout attendre de l’état ».

        Je prends au mot Lionel Jospin Jaures, que l’état justement déguerpisse de nos vies au moins de la mienne je peux vous dire que ça me fera de l’air …

        Répondre
  13. Magne

    11/07/2014

    Pour un homme politique ambitieux , il est logique d’aller mettre le feu quelque part et ensuite se présenter comme le sauveur et s’en moquer complètement , comme de sa première ou dernière couche – culotte . Napoléon , mai 68 et plus récemment .
    J’abrège .
    C’est de bonne guerre .
    Il faut que le contexte s’y prête .
    Or actuellement un plafond a été crevé , les politiques et journalistes n’ont pas fait leur travail ou on laissé passer : le citoyen lambda regarde la télé et pense tout bas ou tout haut , à tort ou à raison , à tort à mon avis mais le fait est là :  » on est gouvernés par des aigrefins , ou pour être plus clair , par des voleurs .  » ( toutes tendances confondues , même ceux qui se réfugient au Centre , dans l’œil du cyclone , toujours au calme contrairement à ce que beaucoup pensent ) . .
    Je précise que j’écris tout en préparant mes cannes ( à pêche ) et n’est rien à gagner , ne demandant aucune rétribution pour le scoop ( qui n’en est pas un puisque tout le monde fait le même constat ) .
    Bref les extrêmes ( droite et gauche , précisant là – aussi que les moins de 20 ans et les plus de 20 ans se désignent eux – mêmes comme faisant partie de l’extrême – droite , n’ayant aucune idée de la péjorativité ( terme inventé aujourd’hui ) du terme , n’ayant jamais connu les fameuses années trente .
     » moi Monsieur , je suis d’extrême – droite  »
    « réponse :  » le terme est péjoratif et pourquoi êtes -vous d’extrême droite ?  »
     » parce que je tiens à mon identité  »
    « alors vous souhaitez la victoire de Marine Le Pen  »
     » Oui , j’espère bien  » .
    23 ans , jolie intelligente , et désarmante .
    Bon courage les journalistes .
    Ah , j’oubliais les extrêmes donc ( l’extrême gauche sera – t -elle raisonnable et saura – t – elle attendre ? ; rien n’est moins sûr ! ) et le plus grand parti de France ; les abstentionnistes , non pas déçus , mais dégoûtés , KO ) .
    Bon j’y vais , mais tout ceci m’attriste quand même , car j’aime bien mon pays qui est et était le pays de mon père et le père de mon père et bien d’autres avant eux .

    Répondre
    • Toni

      11/07/2014

      Il a été fait des choix électoraux et sociétaux en 1968 en 1981 en 1997 et aussi en 2012, précisons que la droite ne sont que des clébards qui ont tout laissé passer à Jaures et sa clique … la gauche dont le syndicaliste étant eux même les lèches culs des islamistes et autres malfrats en tout genre.

      Ce sont eux les vrais riches en France.

      La jeune de 23 ans a du gouter aux charmes du multiculturalisme dans un collège … Pour ma part une de ces personnes de la zep a eu la chance de ramasser mon doigt d’honneur comme salut cordial … cette fois là c’est bon que j’étais accompagné mais ça m’a fait du bien …

      Répondre
  14. Jaures

    11/07/2014

    Génial ! Une nouvelle théorie du complot !
    Un peu naïf cependant ce nouvel opus.
    Tout d’abord, il faut arrêter avec ce fantasme de démocratie directe. L’usage du referendum est peu fiable avec une opinion versatile. Un exemple ? L’Irlande refuse le traité de Lisbonne en juin 2008 par référendum. Un an après un même référendum l’approuve. On imagine de tels revirements sur la politique économique, sociale, fiscale,…?
    Ensuite, les gouvernements d’union nationale sont courants dans les démocraties parlementaires au suffrage proportionnel. On y assiste actuellement en Allemagne. Pourquoi s’en effaroucher ? C’est le choix des électeurs. Et tirer des conclusions sur des éléments aussi anecdotiques les turpitudes de Sarkozy ou la réforme des régions est puéril. Si la droite doit emporter les régions, qu’il y en ait 12 ou 22 n’y changera rien.

    Répondre
    • Toni

      11/07/2014

      Jaures,
      lorsque on me demandera pourquoi j ai quitté la France, je vais prendre soin de citer votre nom et peut être déposer plainte depuis l étranger pour flooder sur ce site suivant mon humeur du jour.
      je vous laisse mes cotisations retraites et assedic n ayant aucune envie de supporter mes voisins de caïd encore 50 ans,
      deux station services détruites et un voyage en Syrie à leur actif …
      la bien pensance et le quand dira ton, j y pisse dessus …

      Répondre
      • Jaures

        11/07/2014

        Effrayant cette fuite des cerveaux…

        Répondre
        • Toni

          11/07/2014

          Attendez un peu mr le syndicaliste de voir la vraie nature des caïds de zep lorsque l’état Français ne pourra plus acheter la paix sociale … Attendez aussi que vous ou un de vos proches se retrouvent coincés par une personne comme ça ou dans un endroit comme celui là …

          Là on commencera à discuter mr le syndicaliste.
          Attendez aussi de rencontrer des gens comme moi qui restent silencieux devant une fusillade …et qui passent leur chemin comme si de rien n’était. Là je vous dirai de vous référer au syndicat de la magistrature.

          Répondre
        • Kouroutien

          12/07/2014

          Jaures a commencer par le votre

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12/07/2014

          restera bientôt plus que le votre ! misère !

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/07/2014

      @ Jaurès si l’opinion est  » versatile  » c’est peut être aussi parce que elle est largement  » manipulée  » non ? n’êtes vous pas  » bien placé  » pour le savoir ? tout cela dit sans l’ombre d’un quelconque esprit de … complot … j’ai seulement une longue expérience des hommes ( et des … femmes ! )

      Répondre
    • lavandin

      12/07/2014

      @ Jaures A propos du referendum irlandais sur le traité de Lisbonne, je vous rappelle qu’il il est d’usage , dans le système démocratique européen,de répondre obligatoirement par un oui à toutes les questions. Si d’aventure le résultat d’une consultation est non, on repose la meme question l’année suivante, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il s’en suive un oui. Exception : on peut aussi deguiser le referendum en traité et le faire avaliser par le parlement

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)