La campagne révélatrice de la maladie française

Posté le avril 04, 2012, 12:00
7 mins

Les foules nombreuses rassemblées par Jean-Luc Mélenchon, admirateur de la plupart des dictateurs de la planète, léniniste qu’on pourrait prendre pour le fils naturel de Georges Marchais, montrent à quel point ce pays est malade.

Des centaines de milliers de gens s’imaginent qu’une forme de communisme légèrement maquillé constitue la solution à tous leurs problèmes et que, moyennant un grand soir et la confiscation des comptes en banque de tous ceux qu’ils appellent les « riches », un avenir radieux va s’ouvrir.
Mélenchon leur parle de révolution, et ils apprécient. Cela lui permettra sans doute de rassembler 12 % des électeurs. Cela fait donc 12 % de gens qui ne comprennent strictement rien au monde dans lequel ils vivent et qui choisissent la destruction, consciemment, et l’autodestruction, inconsciemment.

Les écologistes, ayant désigné comme candidate une ancienne juge digne du temps de la Terreur
, parlant le français avec un fort accent, vont faire un score asthénique, mais leurs idées sont partout dans l’air du temps, et la transformation des villes françaises en univers de grilles et de béton constitue leur triomphe.
Voyant des bidonvilles renaître aux portes de Paris, je me dis que, si de l’argent devait être dépensé, il pourrait l’être plus utilement.

Marine Le Pen semble retombée à 14 % et, si elle est la seule candidate à oser évoquer les dangers de l’islamisation, si elle a pris ses distances avec l’antisémitisme de son père, elle a adopté un discours économique quasiment digne de celui de Mélenchon. Ce qui attire les voix des ouvriers, mais montre qu’on peut ajouter aux 12 % de Mélenchon, 14 % de gens qui ne comprennent pas comment la richesse se crée, ce qu’est l’économie au XXIe siècle, et ce que sont les enjeux géopolitiques du moment.

Sachant que François Bayrou fera 10 %, cela laisse les deux principaux candidats, ceux qui seront sans doute les finalistes lors du second tour.
J’ai déjà dit ce que je pensais du discours de Nicolas Sarkozy : il entend prendre des voix tout à la fois à Marine Le Pen et à Jean-Luc Mélenchon ; il pioche donc dans leurs programmes respectifs pour jeter des mots en direction des micros.
Si des gens autour de lui comprennent mieux la situation que Marine Le Pen et Mélenchon, ils le cachent bien et conseillent à Sarkozy de parler d’autre chose.

Entre promesses protectionnistes et perspectives d’inquisition fiscale planétaire, abandons de pouvoir à la nomenklatura technocratique européenne et discours sur l’industrie dignes du temps où Émile Zola écrivait Germinal, étatisme et promesses sécuritaires arrivant trop tard, Nicolas Sarkozy incarne l’euthanasie de la société française : une mort en pente douce, moins violente que celle incarnée par Mélenchon, moins susceptible de mener vite à l’impasse comme le discours économique de Marine Le Pen s’il était mis en en application.
Il reste François Hollande, et celui-ci est toujours le favori du second tour. Et François Hol­lande est socialiste, ce qui suffirait presque à tout résumer.

L’Europe entière s’effondre par­ce qu’elle est empêtrée dans des systèmes socialistes depuis des décennies, et une majorité de Français semble songer qu’en rajoutant encore de fortes doses de socialisme, l’effondrement s’arrêterait.
Entre ses promesses de progressivité fiscale plus intense pour les particuliers et pour les entreprises, sa croyance imbécile dans les vertus des bureaucraties pour susciter la croissance, et sa volonté de détacher le droit de vote de la nationalité, François Hollande incarne une autre version de l’euthanasie de la société française.

Personne, dans cette campagne présidentielle, ne parle d’espérance, de dynamisme, d’ouverture au monde, de retour à l’initiative privée. Chacun parle comme si la France pouvait se retirer du jeu économique et financier planétaire. Les dangers islamique et antisémite sont déjà largement oubliés.

La France sera dans une situation semblable à celle de la Grèce dans quelques années. Les Français seront plus pau­vres, la décrépitude plus profonde. Mais on entendra encore des discours tels ceux d’aujourd’hui. Pour qu’un redressement s’opère, il faut des idées, une clarté, quelqu’un. Pour l’heure, les idées sont absentes, la clarté aussi, et il n’y a personne !

50 réponses à l'article : La campagne révélatrice de la maladie française

  1. Yannis54

    25/04/2012

    Heureusement, les évènements ont démenti les prévisions de votre article, Guy Millière.

    En effet, Mélenchon dont on prédisait une poussée, n’a fait que 10%
    Et c’est Marine Le Pen qui a réalisé un gros score, avec 18%… les sondages l’avaient sous-estimé.

    Donc il y a de fortes chances pour que tous ces électeurs, dont on prédisait qu’ils voteraient Mélenchon et qui en fait ont voté Le Pen, reportent au second tour leur vote sur Nicolas Sarkozy… ne serait-ce que pour faire barrage à François Hollande.

    Marine Le Pen n’a pas appelé à voter Sarkozy au second tour mais je pense que beaucoup d’électeurs FN ont en mémoire le désastre que fut la gouvernance Jospin, et seraient prêts à voter UMP au second tour, ne serait-ce que pour faire barrage au PS… Tout du moins je l’espère.

    Répondre
  2. jade45

    15/04/2012

    je suis un sympathisant FN,mais au 2nd tour si MLP n’est pas présente ce sera Sarkosy plutot que le ticket Hollande/mélenchon…….je pense que tous les électeurs Frontistes devraient adopter cette démarche afin d’une part de clouer Mélenchon à son poteau d’ignorance d’autre part afin de blouser le système qui nous vend le ticket Melenchon:Hollande depuis des mois….

     

    Melébchon n’a cesser de critiquer les électeurs du FN , et nous devons lui rendre cette impolitesse en allant massivement au 2nd tour voter pour l’opposant de Hollande quelqu’il soit.

    Répondre
  3. Bettina Attia Hecht

    14/04/2012

    Parait (selon un petit manuscrit que j’ai a la maison ) que NOSTRADAMUS a predit que a partir de 2011, la France s’effondrerait et ne se releverait pas..Alors moi je sais pas ce que vaut Nostradamus mais cet article semble confirmer sa choucroute ??. J’aurais voulu que , Guy Milliere ,vous ayez tort sur toute la ligne malheureusement a mon avis ,vous avez raison sur toute la ligne et ca fait flipper car on se sent dans une impasse totale la !

    Répondre
  4. grepon

    11/04/2012

    Voila un foyer de militants ou Jaures nous disais que personne ne pouvait dire d’avance comment ca allait evoluer, car les revolutions, voyez?   Pour ceux qui lisent la langue mondiale, voila comment n’avance pas du tout les choses en Egypte, pays arabe phare du "printemps" arabe:

    http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/ND11Ak01.html

    Le Muslim Brotherhood veut la famine et le chaos, pour s’emparer du pays pour de bon.   L’occident essai de remettre le desastre pour quelques semaines par coups de prets IMF.

    Répondre
  5. Toni

    10/04/2012

    François a écrit : "Vous ne faites qu’affirmer sans jamais démontrer. Et ce n’est pas en répétant 100 fois un mensonge qu’il se transmutera en vérité."

    Le zigoto de Jaures, il croit que l’état va contraindre tout le monde à suivre ses dogmes. Même si le gouvernement de droite actuelle (droite fantoche située à gauche du parti démocrate américain) cède toujours devant des gens comme jaures … Il va avoir un peu de fil à retordre avec un individu comme moi.

    Pour cause de modération, je ne dirai pas exactement ce que je pense de vous Jaures, considérez que je reste courtois avec vous parce que la loi française et la modération de ce forum vous protège. ce n’est certainement pas par convictions morales.

    Répondre
  6. François

    10/04/2012

      Que ce soit la France ou les Français, Jaures ( encore que je me demande comment il est possible de dissocier le contenu du contenant), comment démontrez vous que c’est grâce aux "acquis sociaux" et pas grâce à l’action de celui que vous exécrez….
      Si je vous plagiais, je dirais que l’état de faillite de la Grèce et celle ( probable) de l’Espagne sont dus au socialisme ( puisque c’était le régime sous lequel ces deux pays ont dégringolé)…Pendant que des états de "drouate" comme l’Allemagne et la France sont respectivement n°1 et n°2 d’Europe…
      Vous ne faites qu’affirmer sans jamais démontrer. Et ce n’est pas en répétant 100 fois un mensonge qu’il se transmutera en vérité.
     

    Répondre
  7. Toni

    10/04/2012

    Jaures, en Corée du Nord, à Cuba, au Venezuela … Tout le monde sait bien ici que ces endroits sont des paradis sur terre, personne ne va vous mettre en doute là-dessus. Enfin c’est vrai quoi, la presse mondiale sait bien que la qualité de vie est excellente dans ces contrées.

    Par contre la suisse et singapour … paradis fiscaux donc vilains et méchants. La companie aérienne Nord Coréenne Air Koryo et aussi un peu la notre terrassent Emirates, Etihad Airways, singapore airlines dans les classements mondiaux … La palme d’or revient à Pyongyang et air koryo la companie nord coréenne.

    Singapore Airlines n’est pas réputée sur par contre avec air koryo ça marche c’est clair, la presse sait cela aussi.

    A partir de maintenant et quelque soit le président j’èspère que le FMI va sérieusement venir sonner les cloches à vos organisations syndicales et à Fraisibabar votre candidat …

    Mais vous pouvez aussi continuer votre spectacle de clown, ça nous permet de mieux comprendre la mentalité de la gauche franchouillarde.

    Jouez bien à l’imbécile mr le syndicaliste, je sais être plus imbécile que vous et je ne perds jamais un duel sur ce terrain là. Je ne sais pas encore si vous êtes sincère dans vos propos ou si vous le faites exprès. Si vous êtes sincères, j’ai le regret de vous informer que je me suis toujours éssuyé les pieds sur la gauche française et ses beaux principes, j’ai le regret de constater que vous ne vous êtes pas réformé contrairement aux autres partis de gauche en europe.

    Mais si vous le faites exprès, je vous adresse un avertissement comme quoi on me cherche jjusqu’à un certain point … J’aime bien la comédie mais là ça commence à bien faire.

    Répondre
  8. Jaures

    10/04/2012

    François, je n’ai pas dit que "la France" s’en sort plutôt mieux mais les Français. Ainsi, alors que les retraites en Irlande ou en Angleterre ont baissé en moyenne de 30%, à cause de la retraite par capitalisation prônée par Homère, celle de mes parents est garantie. Eux au moins, contrairement aux retraités américains, n’auront pas à 70 ans passés à concurrencer leurs petits enfants sur le marché de l’emploi.
    Cher anonyme, si votre bonheur est de voir vos compatriotes faire vos poubelles je vous plains sincèrement. Demandez-vous d’où peuvent bien vous venir de tels fantasmes.
    André, le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux ne permet d’économiser que de 100 à 500 millions d’euros par an selon les évaluations. En regard, nous avons la fermeture de milliers de classes, la suppression d’une année d’étude pour les bacs pros, la suppression des RASED, la fermeture de dizaines de maternités et de lits d’hôpitaux, des chômeurs qui n’ont plus de référents à pôle emploi,…
    Vous voulez faire la même chose dans les collectivités locales mais que direz-vous si l’on entretient plus votre rue, ne restaure plus l’église, ferme la médiathèque, limite l’accueil dans les centres de losirs, augmente les prix de la cantine, diminue l’éclairage public, espace les tournées de ramassage des ordures, ferme les postes de police municipale,  supprime les subventions aux associations sportives, diminue les créneaux d’ouverture des gymnases, des piscines, des accueils, …
    C’est à la population et à elle seule de décider de la politique de sa ville: si elle veut payer moins d’impôts en échange de moins de services, qu’elle vote pour les listes UMP.

    Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    10/04/2012

    @ andré

    vous n’avez que partiellement raison parce que :

    – la dette et sa charge ont explosé sous Sarkozy , sans compter cette bombe à retardement que sont les " accords public(s)-privé (s)" auquel le Grec aura encore recours puisqu’il ne s’agit pas d’une dette IMMEDIATE mais qu’elle sera supportée par … ses successeurs !

     – Sarkozy n’envisage qu’une AUGMENTATION  "modeste" des dépenses publiques à 0,5% versus 1 % à Hollande et 0% pour Bayrou …( les promesses sont d’après Confucius autant de dettes ! )

     – même si Sarkozy est réélu , il devra partager le pouvoir avec une majorité de gauche

    (im) moralité: par manque de lucidité et de courage les Français se sont mis dans de sales draps !

    Répondre
  10. André

    09/04/2012

    Il ne faut pas mettre sur le même plan Sarkozy et Hollande. Hollande veut augmenter les dépenses publiques comme si la France ne dépensait pas assez alors que la dépense publique est de 55% du PIB. Sarkozy parle d’économies de dépenses à faire. Il a diminué le nombre de fonctionnaires de 150 000 personnes. Il veut poursuivre cette réduction des effectifs en l’étendant aux collectivités locales.

    Renvoyer dos à dos Hollande et Sarkozy comme le fait Guy Millière est une grave erreur.

    Répondre
  11. Anonyme

    09/04/2012

    Jaures a écrit : "Que restera-t-il de tout cela après un second mandat Sarkozy ?"

    Vous êtes inquiet on dirait Mr Jaures ?
    Vous avez peur que l’état providence soit remis en cause.

    Vous savez quoi ? Vous avez raison … Vos beaux principes et cet état providence vont être furieusement remis en cause dès la rentrée 2012. Et je vais rester en France pour ne pas manquer le spectacle des grèves et des syndicats franchouillards …

    Quand plusieurs de vos collègues et des électeurs de gauche mangeront dans les poubelles en compagnie des romanos et des clandos … Peut être allez vous remettre les pieds sur terre.
    Avisez vous de me répondre d’une façon qui ne me plait pas ici ou dehors en passant à l’acte … je vous … Je me censure moi même comme Leon, je ne rentrerai pas dans les détails sur la partie descente de l’orénoque au venezuela.

    Plus sérieusement,vous allez comprendre mr jaures que le monde n’est pas régi par votre petite personne et que en fait beaucoup de gens se moquent de vos jérémiades en France et à l’étranger.

    Répondre
  12. HOMERE

    09/04/2012

    Jaurès,en faisant référence à un néologisme du 19eme S est bien dans le monde d’aujourd’hui.Bien sûr il est nécessaire de corréler l’âge de départ à la retraite avec l’espérance de vie….du moins si l’on veut sauver la retraite par répartition…moi perso je suis pour la retraite par capitalisation qui a au moins le mérite de ne pas plomber les comptes publics.

    La remarque souvent avancée des adversaires de Sarkozy est de dire "il a aggravé la dette qui est passée de….à …." moi j’aimerai savoir pourquoi nous avons une telle dette et de quoi est elle constituée si ce n’est que du financement de la dette sociale …. que Hollande se propose d’augmenter…. va t on dire alors que ce dernier aura encore accentué notre dette ? oui il va augmenter notre dette,il faut clairement le dire…..et c’est pour celà,précisemment qu’il ne veut pas signer le protocolole de stabilité.Avec Hollande la faillite financière de la France est en marche forcée…..attention les secousses.

    Répondre
  13. gilles

    09/04/2012

    Guy Millière veut nous parler d’avenir. De la part de quelqu’un qui n’a jamais rien trouvé d’autre à proposer comme logiciel économique que le reaganisme mort et enterré des années 80 ça fait sourire…

    Répondre
  14. François

    09/04/2012

      Tiens, même le syndicaliste admet que finalement la France s’en sort plutôt mieux que la plupart des autres…
      Mais si je résume le postulat systématiquement martelé et jamais démonté ( normal pour un postulat), ce qui va bien c’est grâce aux acquis sociaux et ce qui va mal c’est à cause de Sarkozy…
      Quel argumentaire…Mais on attend toujours le début du commencement d’une preuve de cette affirmation.

    Répondre
  15. Anonyme

    09/04/2012

    @ Jaurès et à tous ceux qui sont incapables de s’extraire de leur idéologie : En bon marxiste, vous « noyez le poisson ». Pour savoir ce à quoi s’engage Nicolas Sarkozy lisez sa lettre, plutôt que de vous en remettre seulement à ce qui va dans votre sens. Mais vous préféreriez danser autour du feu que vous en feriez, comme ces enseignants de gauche avouant, il n’y a pas si longtemps, brûler une certaine « lettre à l’école » réformatrice, tout en avouant face aux caméras ne pas l’avoir lue. Ce n’est pas parce que les Français ont été protégés par leurs acquis sociaux que la France a fait mieux que la plupart des pays d’Europe face aux crises, c’est parce qu’un homme en a eu la volonté et l’énergie, à la tête de l’équipe qui l’a entouré. Qui peut, de gauche comme de droite, honnêtement compter pour rien, dans les ratés du quinquennat qui s’écoule, les effets de crises successives sans précédents et surtout, l’action retardatrice d’une opposition liguée dans une irresponsabilité qui n’a pas eu de cesse, au nom d’intérêts catégoriels méprisant ceux du pays, de s’en prendre personnellement à celui qui a eu le courage de l’affronter en plus du reste ? http://www.lafranceforte.fr/lettreauxfrancais

    Répondre
  16. Toni

    09/04/2012

    Mr le syndicaliste, tout le monde sait bien qu’avec François Hollande à la tête de l’état les acquis sociaux seront protégés et même renforcés puisqu’il en a fait la promesse …
    Je suis sur qu’il sera négocié la protection de nos avantages sociaux devant le FMI et d’autres créanciers qui étaient d’anciens pays du tiers monde en Asie et en Amérique Latine.

    Vos acquis sociaux coutent chers en impot, ne permettent pas tellement de s’en sortir sur le long terme, quant aux services publics avec ses nombreuses grèves c’est encore une autre histoire. En résumé c’est cher, avec un personnel à peine aimable et avec un service rendu de mauvaise qualité.

    Répondre
  17. Jaures

    08/04/2012

    Tucroy, voici ce que disait des retraites en 2007:
    http://blogs.mediapart.fr/blog/emilejosselin/270510/retraites-ce-que-disait-sarkozy
    On voit que Sarkozy a obéi à une injonction du MEDEF.
    On peut être pour la retraite à 60-65 ou 70 ans, mais il faut le dire.
    En ayant fait le contraire de ce qu’il a promis en 2007, qui vous dit que Sarko fera ce qu’il dit aujourd’hui ?
    Quant à dire "avec untel ce serait pire", cela relève de la pure uchronie. Si les Français s’en sont mieux tirés que d’autres (Espagne, Angleterre, Irlande, Grèce,…), c’est grâce à leurs acquis sociaux: retraites par répartition, sécurité sociale, indemnités chômage,…Que restera-t-il de tout cela après un second mandat Sarkozy ?

    Répondre
  18. Toni

    08/04/2012

    Excellent commentaire Leon à propos du syndicaliste local.
    Si le syndicaliste local passe aux actes, on le …

    Leon écoutez, moi j’ai fait au syndicaliste une offre qui ne se refuse pas pour un communiste khmer rouge vert . La descente en bateau de l’orénoque au Venezuela … Il ne m’a toujours pas répondu mais par contre continue à flooder ici.

    Répondre
  19. Leon

    08/04/2012

    Que diable repondez-vous a JAURES? Avec ce type d’individu on ne dialogue pas! Dialogueriez-vous avec un malade repetant 100 fois la meme chose comme un robot detraque? Dialogueriez-vous avec un officier propagandiste d’un regime stalinien? Ce genre de type, on l’ignore s’il se contente de parler. S’il passe aux actes, on le… Je me censure moi-meme mais vous avez saisi 🙂

    Leon

    Répondre
  20. ozone

    08/04/2012

    Méluchon?

    Mais ce sont les amis de Mister Guy qui l’ont fabriqué,c’est tellement évident ;

    Comme le bonbon Kiss cool (pub) il est a double effet .

    1/ : Il pique des voies a Hollande au premier tour

    2/ : Il sert d’épouvantail au second aux  sarkozistes

    Et l’affaire est pliée.

    C’est pas beau?

    Répondre
  21. grepon

    07/04/2012

    "    Un document exceptionnel sur l’évasion fiscale massive qui pille la France.

    « Ces 600 milliards qui manquent à la France »  :   "

    Evidemment, il y en a qui revent non seulement que l’etat obese de France soit ressenti de TOUT son poids, mais en plus que l’on lui donne plus a manger par le meme coup.

    Moi je propose un regime ET des amputations multiple.    Pour commencer, en matiere de fraude gigantesque, il faut dereguler totalement ET privatiser l’educ nationale, batiment par batiment et institution par institution, sur ebay si il vous manque un systeme de vente efficace.    Transfert de clefs, sans les employees, qui peuvent faire concurrence avec le reste de la population francaise pour les jobs d’enseignement en maths, ecriture, sciences, economie, ingenieurie, et meme sujets plus vagues.

    Ainsi il y aura une France ici un siecle, peut-etre.    Le Mammouth est l’usine et le moteur de la perenisation du socialisme perdant a long feu qui use la France et detruit sa civilisation.

    Répondre
  22. HOMERE

    07/04/2012

    Il est sûr que si c’est Hollande le prochain Président,celui là on va pas l’oublier….ses postures plagiant le plus grand corrompu du siècle dernier ne tromprerons pas longtemps…ses promesses bidons qui n’aurons aucun effet réel sur la vie des français,vont vite se dissoudre avec le Méchenlon aux trousses….les syndicats cocufiés, les contribuables écrasés, la dette explosée, les déficits abyssaux…..voilà le bilan prévisible de notre homme providentiel….

    Oui Sarkozy prévoit des moments pas faciles pour tout le monde,et il le dit…la crise n’est pas finie et Hollande va s’en apercevoit très vite…..sa politique n’est pas digne ce qui entraînera un résultat indigne…nous verrons s’il va s’attaquer à la finance qu’il dit détester,nous verrons où en serons ses promesses à l’aune des résultats….dans la hiérarchie des hommes d’Etat il sera aussi diaphane que sa personnalité…loin derrière !! et tous devant !!

    Répondre
  23. Anonyme

    07/04/2012

    @Jaures et à bien d’autres : Qui peut, honnêtement, compter pour rien dans les revers du quinquennat qui s’achève, les effets de crises successives sans précédents et surtout, de l’action négative d’une opposition liguée dans une irresponsabilité qui n’a pas eu de cesse, faute de savoir faire mieux et au mépris des intérêts du pays, de diffamer hargneusement celui qui a eu le courage de l’affronter avec son équipe, en même temps que le reste ? « ne pas voter pour Sarkozy c’est se préparer aux déficits, au chômage, à la précarité,… » écrivez-vous ? Avec une différence par rapport à ce quil en serait avec Hollande : le faire lucidement, pour continuer de lutter contre et non de s’y abandonner avec pour seule objectif un égalitarisme dans la pauvreté augmentant la clientèle sur laquelle se fonde la légitimité de la gauche et le pouvoir des bobos. Quant aux retraites, nous n’avons pas le même souvenir – ce qui ne me surprend pas. Il me semble que cette réforme était parmi les premiers objectifs de 2007, largement atteint en dépit de manœuvres plus indignes les unes que les autres des « progressistes », dont les socialistes en particulier.

    Répondre
  24. Jaures

    06/04/2012

    En somme, Tucroy, ne pas voter pour Sarkozy c’est se préparer aux déficits, au chômage, à la précarité,…
    C’est à dire la situation actuelle, sous présidence Sarkozy.
    Oh, bien sûr, il a fait quelques promesses, comme en 2007 (souvenez-vous, il avait promis de ne pas toucher aux retraites car "il n’avait pas été mandaté pour cela). On connait la posture du personnage: quand les choses tournent mal, ce n’est jamais de sa faute. Quelle que soit la teneur des années qui viennent, il trouvera toujours une excuse pour faire le contraire de ce qu’il a promis et justifier ses échecs.
    Il vient de faire écrire un livre par Catherine Nay pour expliquer au bon peuple que ses dérives bling bling des premiers mois étaient de la faute de Cécilia.
    A ses multiples défauts il n’a pas eu peur d’ajouter la goujaterie. Un président à vite oublier.

    Répondre
  25. Anonyme

    06/04/2012

    Bien vu Mr Millière. M Le Pen est entravé par son pogramme économique abrupte et sans concessions qu’elle veut asséner carrément au pays sans tester d’abord en réel. De toute façon, sans faire un commentaire supplémentaire genre ‘couper le cheveu en 4’, je dirai pour résumer que les gens ont envie que ça explose, et ont envie d’en découdre. Une révolution n’est pas si loin ; et ça sent de plus en plus la poudre. Mais vu le résultat des précédentes dans l’histoire, c’est hélas toujours destructeur de la France et les Français, komdab, en perdront la boule.

    Répondre
  26. HOMERE

    06/04/2012

    Oui Tucroy il y a de la fatalité dans l’air…foutre le pays à bas est la stratégie de certains (enfin je veux dire le PS et le FN,le premier par idéologie,le second par jeu politique) ensuite viendra le temps des cerises après les prunes…beaucoup de français croient que l’on peut financièrement distribuer encore jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à distribuer….après ? beaucoup de français croient que l’on peut produire en France mais ignorent comment ? beaucoup de français croient que les augmentations d’impôts sont pour les autres,que les embauches massives d’enseignants vont rendre nos minots plus intelligents et plus diplômés,que les services publics,plus nombreux vont régler les problèmes de délinquance et d’ordre public,que le problème de la démographie est sans rapport avec l’immigration,……tout va trop vite dans ce monde sans cesse mobile que les peuples ne maîtrisent plus…alors ils s’en remettent aux exutoires désignés responsables de leurs propres maux….que vont ils devenir après avoir perdu Sarkozy le plus grand exutoire de la turpitude française ? qui va servir de guignol permanent sur lequel on peut taper sans retenue ? ce pelé,ce galeux….qu’ils souffrent donc et aillent…au diable !! mais qui sera le diable ?

    Répondre
  27. ouliche

    06/04/2012

    Le candidat sortant fusillé sur le blog de Philippe Bilger.

    Répondre
  28. triton

    06/04/2012

    L’occupation-barrage de la place de l’Obélisque à Paris, au profit d’un candidat, est rendue possible grâce à la complicité inadmissible du ministre de l’intérieur. Cette opération dite « Concordia » pourrait très mal tourner pour ceux qui se proposent d’y venir hurler « on a gagné, on a gagné ! » La sécurité sera problématique.

    Répondre
  29. Toni

    06/04/2012

    Merci François, c’est très juste ce que vous dites.

    Je pense chez moi à Saint-Etienne ou c’est de romanos qui font la manche, Pourquoi mr le maire ne montre pas l’exemple en les hébergeant chez lui. ce que vous avez décrit Français s’appelle faites ce que je dis mais pas ce que je fais … C’est un raisonnement typique des gens comme Mr Jaures.

    Pour faire suite aux propos de Turcroy, dispensons nous de subventionner les syndicats en France. Les syndicats dont fait parti Mr Jaures ne doivent se financer que par les cotisations des adhérents. L’état Français et les contribuables n’ont pas pour vocation de payer un personnage comme jaures pour venir faire du flooding ici.

    Ensuite commençons à enseigner dans l’éducation nationale la responsabilité individuelle. Le communisme signifie l’absence de responsabilité individuelle, chacun devrait être responsable de sa vie et de ses actes.

     

    Répondre
  30. Anonyme

    05/04/2012

    Ni gauche ni droite, Voter positif Positiver, voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, continuer de lutter contre l’adversité d’où qu’elle vienne, c’est voter Sarkozy. Refuser de voir jetés aux orties les efforts faits par tous les citoyens depuis 5 ans pour réformer ce qui en a besoin, en dépit de crises mondiales d’une ampleur sans précédents se succédant et de partis et syndicats agissant comme si elles n’existaient pas, c’est voter Sarkozy. Voter Sarkozy, ce n’est pas agir par peur, c’est être réaliste, tenir compte de la conjoncture, des efforts accomplis et du chemin parcouru depuis cinq ans en dépit des pires obstacles. Les français savent bien qu’au lendemain d’une élection perdue par la droite : – Reviendra le temps des générosités irresponsables. – Qu’il y aura la queue aux guichets des banques. Et les riches ne seront pas les seuls à la faire. Nombreux seront ceux qui ayant économisé durant toute une vie de travail craindront à juste titre de voir sombrer leur épargne, aussi modeste soit-elle (voir ce qui se passe, au grand jour, dans les pays européens en détresse). – Qu’aux mains de politiciens n’ayant pas d’autre expérience que celle des tribunes, et d’autres pratiques que la démagogie, la France perdra sa crédibilité internationale et ses appuis les plus précieux ; verra sa note financière immédiatement dégradée et son avenir économique et social compromis d’autant plus. – Que la formation d’un nouveau gouvernement sera des plus problématiques et qu’il sera en tout état de cause englué par les luttes que se livreront ses composantes, dans des circonstances où l’union sera pourtant plus que jamais requise. Quelles que soient ses opinions, qui peut en effet raisonnablement imaginer voir rassemblés et durablement travailler ensemble : au sein même de leur parti, Hollande, Aubry, Royal, Fabius, Valls, etc. et à l’extérieur, Mélenchon, Joly et quelques autres ? – Que la France sera sans défense face à la crise qui perdure et menace de s’amplifier. De quoi rappeler d’autres temps de crises politiques paralysantes, dues aux luttes des partis. Puissent les électeurs indécis (de même que les autres) s’en souvenir, faute de quoi les nouvelles difficultés qui nous attendent risquent fort de nous être fatales.

    Répondre
  31. Toni

    05/04/2012

    Je suis de celui qui fuit vos débats mr Jaures, le "collectivisme à la Française" ne m’intéresse pas je le reconnais. Oui je suis prêt à payer le prix de vivre seul dans mon habitation … Le socialisme ce n’est pas mon truc, je préfère qu’avec mes clients on s’arrange de la main à la main … Merci mais je n’ai pas besoin de 36000 intermédiaires de votre genre avec des montagne de papiers à remplir.

    D’autre part, ça fait plus de 10 ans que je m’emploie à saboter le socialisme à la Française en éssayant d’équiper les gens avec internet le plus possible. Les libéraux conservateurs ne se présentent pas parce que vous les avez fait partir.

    HIS accuse le département Correze d’être administré par un kapo … Comme la modération semble d’accord pour laisser passer ce commentaire, je considère effectivement beaucoup de gens de gauche en france bien dignes d’officiers de la gestapo. Inutile de préciser que pour la république une et indivisible, on repassera une autre fois.

    Celui qui fuit les débats Mr Jaures ne veut pas vous voir dans sa vie vous et vos collègues , et croyez moi ils sont nombreux les gens en France qui ne veulent pas vous voir.

    Ceci étant dit puique vous voulez confronter les idées, j’attends toujours votre réponse pour ce voyage au pays d’Hugo Chavez et la descente du fleuve Orenoque.

    Au lieu de continuer à flooder ici, répondez à mon offre de voyage à caracas puis ciudad bolivar. je suis prêt à vous payer l’avion.

    Répondre
  32. François

    05/04/2012

         Décidément, donner des leçons est à gauche une seconde nature.Il faut militer, s’engager, payer de sa personne? Fort bien. Mais les mêmes évitent soigneusement de payer du portefeuille pour défendre les pôvres exploités.
        – M. Berger se paye Le Monde mais avec cet argent, quelle misère n’aurait il pu soulager?
        – M. Aznavour trouve que les riches ne payent pas assez d’impôts mais reste en Suisse pour ne pas le faire.
        – M. Noah soutient la solidarité et F. Hollande mais s’exile à New York en "oubliant" de payer un million d’€ au fisc.
        – MM.  Hollande et Mélenchon fustigent les riches et veulent qu’ils payent ce qu’ils estiment être "leur juste part" mais oublient qu’avec 30 000€ par mois, ils pourraient chacun soulager un peu de misère. Que ne montrent ils l’exemple?
        – Les artistes "engagés" soutiennent les sans papiers en oubliant soigneusement de les inviter dans une de leurs multiples résidences. Le Français moyen n’a qu’à payer!
        – M. Besançenot veut soulager toute la misère du monde mais ne pense pas une seconde à commencer lui même en louant une HLM plutôt que de s’acheter un appartement de plusieurs milions à Montmartre.
        – DSK et Anne Sinclair nous donnent des leçons mais ne vendraient pas ne serait ce que le cadre d’une de leurs multiples toiles de maître pour faire l’aumône à un miséreux hors des caméras.
      Les exemples pourraient être étendus à l’infini de ces moralisateurs à la petite semaine qui savent si bien ne rien donner mais culpabiliser les autres pour les faire payer à leur place et s’acheter à bon compte une bonne conscience avec le bien d’autrui. Là, c’est sûr, ils n’hésitent pas un instant et voudraient même nous faire croire que c’est de la vertu! Mais ils militent, ces braves gens, ils militent! Et des idiots utiles trouvent cela admirable!
      N’est pas Saint François d’Assises qui veut.

    Répondre
  33. quinctius cincinnatus

    05/04/2012

    Milliere pense guérir le pays par la seule lecture du Talmud et de la Bible ( celle de la ceinture biblique  of course ! )

    Répondre
  34. Anonyme

    05/04/2012

    @ DURUFLE

    vous faites donner les grandes orgues … sans doute le Requiem du Capitalisme !

    Répondre
  35. HansImSchnoggeLoch

    05/04/2012

    <<préfèrent de leur rocher arroser de leur fiel méprisant tous ceux qui ont l’outrecuidance de ne pas partager >>
    Le rocher où devrait vous envoyer Toni dégouline du fiel des "être premiers" qui y séjournent. Un de plus ou de moins n’y changera rien.
    Le reste du post est comme d’hab du pipi de chat d’un type qui se prend pour le grand mufti.

    Répondre
  36. Inspecteur Juve

    05/04/2012

    @Louis DURUFLÉ

    Le budget de l’Etat, c’est 56% du PIB, c’est un des plus haut au monde (peut-être même le plus haut).

    Et vous pensez qu’en augmentant la redistribution, donc les impôts, ça va changer quelque chose ? C’est vraiment s’imaginer qu’on va vers la sortie de la mine en continuant à cruser vers le fond !

    C’est à se demander si la pauvreté n’est pas organisée et maintenue pour permettre à l’Etat de justifier son existence (un peu comme l’impôt sur le revenu qui compte peu dans les recettes de l’Etat mais permet de faire de la comm suivant qu’on l’augment ou pas) : le bon peuple proteste sur les agents des services publics qui ont la belle vie (EDF, SNCF, RATP …), on lui réplique avec les éternels miséreux (les infirmières qui bossent comme des dingues pour des salaires de misère). Et, les années passant, le sort des premiers s’améliore, celui des seconds ne bouge pas. Quelle escroquerie !

    Répondre
  37. Jaures

    05/04/2012

    Cher Toni, la seule manière de ne pas entendre d’âneries est de vivre en ermite. Et quand bien même ? Qui peut se vanter de n’avoir jamais dit une ânerie ? Tout le monde se trompe et la meilleure manière de se corriger est de confronter ses idées. Celui qui ne le fait pas, qui fuit les débats, ne se trompe pas moins que les autres mais se préserve simplement de remises en causes salutaires.
    Discuter sur les forums, écrire des articles ici ou là, donner une conférence devant quelques dizaines de personnes complaisantes, très bien ! Mais qu’en reste-t-il ensuite ?
    Franceforte, vous développez un programme auquel je ne souscris pas mais à quoi sert-il donc sur ce type de forum ? Que ne défendez-vous vos idées au sein d’un parti politique ou d’une association ? Pourquoi aucun candidat libéral-conservateur n’a-t-il le courage de se présenter ? Il ne pourrait gagner ? Et alors ? Le jeu démocratique réclame la confrontation des idées. Pensez-vous que Philippe Poutou pense une seconde être au 2ème tour ? Au moins lui se sera donné les moyens de développer ses idées, de se confronter aux questions, d’aller rencontrer les salariés, les agriculteurs, les enseignants quand d’autres, pourtant sans doute mieux armés, préfèrent de leur rocher arroser de leur fiel méprisant tous ceux qui ont l’outrecuidance de ne pas partager la totalité de leur vision du Monde.

    Répondre
  38. HansImSchnoggeLoch

    05/04/2012

    <<Vive la Révolution CITOYENNE, Vive la VIème RÉPUBLIQUE!>>
    Il va de soi qu’il faudra songer à construire un Gulag quelque part en France pour mettre tout ce beau programme en oeuvre. Je suggère la Corrèze département peu peuplé et administré par un excellent Kapo, euh pardon Kaptain.
    Bravo Louis DURUFLÉ vous avez écrit là un excellent papier, votre boss Lanjuque Léchmonchon peut être content de vous.

    Répondre
  39. greg

    05/04/2012

    Nous somme dans le syndrome Maginot, on sait comment ça va finir.
    Alors avant qu’il ne soit trop tard que toutes les personnes encore lucides dans ce pays prennent leurs dispositions pour se mettre à l’abris, ou acceptent ce qui va arriver.

    Répondre
  40. Anonyme

    04/04/2012

    Qu’est-ce que c’est que cet article et ces commentaires condescendants sur la candidature du candidat du Front de Gauche? ! ? Mais où se trouve la République ici? Les propos tenus sont ceux de puissants qui n’imaginent pas qu’il y a actuellement des citoyens qui souffrent et qui souhaitent ardemment le rétablissement de la RÉPUBLIQUE, c’est-à-dire de la LIBERTÉ et de l’ÉGALITÉ si ces mots ont encore un sens. Qui se regardent le nombril et qui ne veulent pas voir la MISÈRE des autres: quelle HONTE! ÉGOÏSTES qui vous nourrissez sans cesse du SANG des PAUVRES et qui dites: NOUS NE SAVIONS PAS! Que votre travail ne serve pas seulement à créer la richesse de quelques uns mais aussi à leur permettre de VIVRE dignement: cela peut être se soigner, cela peut être de faire éduquer leurs enfants, cela peut être aussi de ne pas toujours se retrouver comme à la remorque du monde anglo-saxon et de la finance, cela peut être aussi de vouloir changer la frénésie matérialiste pour une distance et une raison nouvelle prise avec notre écosystème, Cela peut vouloir dire d’avoir le courage de la responsabilité sociale du puissant conscient de sa force et qui renonce à la violence… Mais pour cela, il faut avoir le courage de la conscience, de la liberté. Vive la Révolution CITOYENNE, Vive la VIème RÉPUBLIQUE!

    Répondre
  41. Toni

    04/04/2012

    Jaures a écrit : "Et quand, candide, on demande: "mais toi, que proposes-tu ? Que fais tu pour faire avancer tes idées ? Où milites-tu ? Participes-tu aux réunions publiques ? Aux conseils municipaux ? Aux réunions de parents d’élèves ? Es-tu membre d’une association ? D’un parti politique ? D’un syndicat "

    Beaucoup de gens ne font pas tout cela parce qu’ils ne veulent pas entendre d’anneries … Certains ne le font pas parce qu’ils ont été menacé (scandale de sea france par exemple) … Certains ont voyagé et ont constaté que les gens étaient moins bouchés à l’étranger.

    Pour ma part, je suis à peu près certain que d’ici peu le FMI va se charger de furieusement remettre en cause vos beaux principes.

    Une autre façon de militer est de permettre l’accès à internet avec un ordi individuel dans chaque foyer en France, et un internet sans aucune censure …

    Je travaille dans les ordinateurs mr Jaures et chaque jour je vois des dizaines de pages de pub qui prônent de faire exactement l’inverse de ce pourquoi vous militez.

    Répondre
  42. franceforte

    04/04/2012

    Vous avez parfaitement raison! C’est tous des pourris!

    Et puis c’est bien connu, chaque fois que l’Etat intervient, la catastrophe arrive, l’Histoire nous l’enseigne continuellement!
     Seule Marine Le Pen dénonce le bolchevisme des technocrates européens et de nos propres dirigeants qui vampirisent la société en l’enserrant dans un carcan protectionniste, sans rien faire contre les étrangers qui viennent salir la France et y apporter misère, chômage, maladie et terrorisme!
    Merci pour votre article, qui dit des vérités trop souvent ignorées. Mais vous avez tort de vous résigner, il faut militer au sein des partis pour pouvoir les changer de l’intérieur. Seul celui qui ne fait rien subi les évènements

    Il faut se mobiliser pour que ces thèmes soient proposés dans la campagne:
    -créer des ‘groupements citoyens de sécurité’ pour prêter main forte à la police et lutter contre l’islamisation de l’espace public
    -supprimer le code du travail, qui empêche les gens d’être libre de négocier leur contrat comme ils le souhaitent
    -supprimer la sécurité sociale (création des communistes en 1945) pour permettre aux assurances privées de s’implanter pleinement dans la société française, avec tous les bénéfices qu’elles apportent (voir angleterre et Etats unis)
    -sortir de l’europe qui nous impose des frontières économique alors que l’époque moderne impose de ne laisser AUCUNE barrière au commerce
    -SUPPRIMER tous les impôts sur les entreprises: il est temps d’en finir avec cette fiscalisation stalinienne d’un autre âge
    -limiter le rôle de l’Etat à son strict minimum (police justice armée), et dans ces 3 domaines, privatiser chaque fois que cela est possible (vidéosurveillance ou missions de sécurité dans la police, établissement d’entreprises de mercenariat pour l’armée…)

    la liste est longue! Mobilisons nous!

    Répondre
  43. Charles

    04/04/2012

    Les français acceptent sans broncher que le sieur Tapie reçoivent un paquet de millions payés par les contribuables dont 45 millions au seul titre du préjudice moral (donc non imposables) record du monde qui ne sera jamais battu. On ne peut imaginer ailleurs une telle ignominie hors tribunal comme ce fut le cas. Mais en France oui et les français s’en accommodent. Mais lorsqu’un entrepreneur a trimé toute sa vie pour gagner quelques fois même pas dix millions et que cet entrepreneur quitte le pays pour ne pas se faire plumer, ces mêmes français crient haro sur l’entrepreneur. Dans le même ordre d’idée, les français auraient voté en bloc pour un milliardaire de gauche DSK dont tous les responsables PS connaissaient les déviances sexuelles. Ce type était pressenti en tant qu’homme de gauche comme le mieux à même de comprendre la situation des économiquement faibles. Et les français l’auraient fait Président haut la main. Les français n’aiment pas les riches qui réussissent à la sueur de leur front mais ils jouent comme des malades au loto et autre jeux de hasard avec l’espoir insensé de devenir riches eux-mêmes. Ils ne sont pas à un paradoxe près. D’où l’étendue du désastre.

    Répondre
  44. D.J

    04/04/2012

    " elle a adopté un discours économique quasiment digne de celui de Mélenchon. "

    Marine Le Pen et Mélenchon partagent aussi la même haine des USA et d’Israël et leurs discours de pleutres en parlant des troupes françaises en Afghanistan.

    J’aime bien voir Marine Le Pen et Mélenchon débattre l’un contre l’autre; on a l’impression que deux personnes se disputent face à un miroir et qui ne peuvent pas blairer leur propre reflet. 

    D.J 

     

     

    Répondre
  45. ramjy

    04/04/2012

    La maladie française ça consiste à critiquer sans jamais rien faire.

    Répondre
  46. grepon

    04/04/2012

    Alors encore une fois, cher Guy, si personne ne trouve grâce à vos yeux. Si nos politiques ne vous conviennent pas et ne développent que des idées stupides. Engagez-vous !

    Le probleme est, meme sans lire diagonalement, que la France est malade de ses divers idees a la fois fixes et idiotes.    A mon avis, c’est le Mammouth responsable de cet etat, un systeme d’education nationale enseignant l’etatisme depuis des generations.   Voila les degats.   Des bidonvilles ne seront pas le pire de ce qui arrive bientot.

    D’aillieurs, l’Espagne s’effondre, mais ne peut pas le faire facon Grec, avec une pluie de prets venant des autres pays Europeen, car la taille du probleme est trop grande.   L’Euro et l’UE et evidemment le ECB vont vers une crise destructrice.  Plusieurs pays vont surement redevenir autoritaire ou devenir chaotique, au choix, la France y compris, a terme.

    Je ne vois pas ce Guy Milliere peut en faire autre que deplorer ce sort, comme il le fait deja.   Aider des francais lucides a se preparer pour la trajedie en cours, et a venir?

    Répondre
  47. HOMERE

    04/04/2012

    Globalement Millières brosse le tableau d’une France asthénique qui est incapable de s’élever au delà de sa matérialité.Un célèbre personnage ne disait il pas " tu attends de la France qu’elle fasse quelque chose pour toi….mais pose toi d’abord la question de savoir ce que toi,tu fais pour elle"

    Oui ce pays est malade.Sa pathologie est métastasique avec un diagnostic d’irréversibilité.Malade de ce socialisme normalisateur éradicateur de toute initiative et de toute responsabilité.

    Méchenlon n’est que le reflet de cette situation de débilité qui pousse notre peuple dans le néant de son existence comme peuple majeur, créateur et éducateur.Nos compatriotes ne voient plus dans le travail une activité positive de leurs propres mise en valeur,mais d’une insupportable contrainte….."la souffrance au travail" comme ils disent…. Ils ne voient plus leur avenir que par celui des autres qui sont comme eux…standardisés,assistés et lobotomisés.Je vous l’annonce….le robot du futur sera certainement…un homme et,l’homme futur la machine du néant…..entouré de tout mais ne voulant plus rien….

     

    Répondre
  48. Jaures

    04/04/2012

    Je rencontre souvent dans mon entourage ce genre de discours: "regarde-moi ça ! Pas un pour relever l’autre ! Tous des nuls qui ne comprennent rien ! …" Et quand, candide, on demande: "mais toi, que proposes-tu ? Que fais tu pour faire avancer tes idées ? Où milites-tu ? Participes-tu aux réunions publiques ? Aux conseils municipaux ? Aux réunions de parents d’élèves ? Es-tu membre d’une association ? D’un parti politique ? D’un syndicat ?".
    Evidemment, la réponse est négative.
    Il en est de même pour Millière. Oh, certes ! Il s’agite un peu. Il donne des conférences et écrit des livres. Mais il prend bien garde de ne s’adresser qu’à un public acquis, même s’il lui faut pour cela parcourir des milliers de kilomètres.
    Alors encore une fois, cher Guy, si personne ne trouve grâce à vos yeux. Si nos politiques ne vous conviennent pas et ne développent que des idées stupides. Engagez-vous ! Montez un parti politique ! Avancez vos propositions dont la force et la pertinence éclatera au grand jour ! Certains ont ce courage: Nicolas Dupond-Aignan, Phippe Poutou, pourtant simple ouvrier qui retournera à chaine dés le 23 avril, prennent ce risque, sans illusions mais volontaires, armés de leurs convictions qui ne sont pas les miennes mais que je respecte.
    "Ce qui compte ce n’est pas la victoire mais le combat" écrivait Montaigne.
    Mais il est vrai qu’il est plus facile, au comptoir d’un troquet ou dans les pages d’une revue complaisante, d’éructer contre tous avec la Vérité ultime sous le bras.

    Répondre
  49. Janus

    04/04/2012

    Enfin un article de Millière où on peut trouver une vérité:

    "Personne, dans cette campagne présidentielle, ne parle d’espérance, de dynamisme, d’ouverture au monde, de retour à l’initiative privée."

    Sans céder aux lubies ultra-libérales, force est de reconnaître que sur ce point il a raison. Personne ne parle des entrepreneurs, des gens qui essayent et prennent des risques dans la mondialisation. Pourtant ce sont eux les nouveaux aventuriers. La campagne illustre le conservatisme français dans ce qu’il a de plus détestable: le nombrilisme.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)