La charia est-elle moins dangereuse que le RN ?

Posté le juillet 07, 2020, 11:07
4 mins

Les derniers jours donnent d’inquiétantes indications sur l’évolution de la politique française.

Certes, ce ne sont pas des nouveautés, mais, manifestement, la caste politico-médiatique ne parvient pas à s’extraire des ornières dans lesquelles elle est embourbée depuis des décennies.
Le premier élément nous a été donné par la condamnation de François Fillon.

Je ne reviens pas ici sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques – qui, au-delà du cas Fillon, sape une confiance déjà bien entamée par le « mur des cons », l’affaire d’Outreau ou les déclarations scandaleuses de partialité du très marxisant Syndicat de la magistrature. Et il n’est pas question de nier une responsabilité de l’intéressé.

Mais ce qui me semble incroyable, c’est qu’un homme soit condamné à de la prison ferme pour une pratique très commune au parlement – et, que je sache, légale à l’époque.

Ce jugement implique que la plupart des politiciens peuvent être condamnés s’ils ont le malheur de déplaire au pouvoir ou à l’oligarchie.

Ce n’est pas avec une telle épée de Damoclès que nous risquons de trouver des hommes politiques courageux !

Le deuxième élément d’inquiétude tient à la permanence du funeste « front républicain ».

On peut penser ce que l’on veut du Rassemblement national. On peut en particulier penser qu’il manque singulièrement de cadres pour diriger le pays. On peut même considérer que son arrivée au pouvoir serait pire que celle de François Hollande ou Emmanuel Macron (il faudra qu’on m’explique comment on peut faire pire !). Mais il serait difficile de prétendre que le RN est plus liberticide que l’extrême gauche qui est parfois arrivée aux affaires municipales.

La « droite » (RN et LR confondus en la matière), en refusant de condamner le communisme, supposé appartenir aux vieilles lunes du passé, porte ici une lourde responsabilité.

Dans une société normale, l’alliance LR-RN devrait être envisageable, alors que l’alliance du centre gauche avec LFI ou le PC devrait être impossible. Du fait de la mainmise communiste sur la culture, c’est l’inverse qui est vrai. Peut-être serait-il temps que la droite sorte enfin de ce jeu de dupes !

Le troisième élément d’inquiétude, c’est que le « front républicain » qui fonctionne très bien contre une menace fantasmatique, ne fonctionne pas contre l’islamisme : au moins 4 maires islamistes – le cas le plus connu étant celui de Goussainville – ont été élus et les candidats qui s’opposaient à eux n’ont pas été capables de s’unir pour éviter la charia à leur ville.

Sans une sérieuse remise en question, nous sommes assurés que la gauche va rester longtemps au pouvoir et que l’islamisme va progresser !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article précédent

Scandaleux procès Fillon

Article suivant

Vitesse

2 réponses à l'article : La charia est-elle moins dangereuse que le RN ?

  1. OMER DOUILLE

    10/07/2020

    A propos d’islamisation de la France, le Sénat vient de publier un avertissement ( voir en pod cast sur LCP – chaine parlementaire -) sur l’aggravation du phénomène et demande aux instances gouvernementales d’agir.
    Pour une fois, les pleureuses gaucho-islamistes ne pourront pas prétendre qu’il s’agit d’un délire de Zemmour ou d’un vague « sentiment d’inquiétude) alors que nous vivons dans un monde de licornes roses et de bisounours, baignant dans le bonheur du vivre ensemble.
    Nous verrons ce qu’il en suivra….ou non !

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    08/07/2020

    Le RN ce serait au maximum pour 5 ans, la charia malheureusement pour perpet.
    Faites votre choix.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)