La chasse aux Roms

Posté le 02 avril , 2019, 10:32
3 mins

Ces derniers jours, les réseaux sociaux ont bruissé de rumeurs sur les chasses aux Roms qui se développeraient en banlieue.

Un certain nombre d’habitants de banlieue auraient pris à partie des Roms, soupçonnés d’avoir enlevé des enfants.

Naturellement, toutes ces rumeurs sont à prendre avec des pincettes, car les réseaux sociaux survalorisent «l’exotique», tandis que les médias dominants peuvent être tentés de survaloriser, eux aussi, ces faits divers pour détourner l’attention de la triste situation de M. Macron et de ses amis.

Il est donc tout à fait possible que ces pogroms d’un nouveau genre soient beaucoup moins répandus qu’on ne l’a dit, voire qu’ils soient dénués de toute portée politique.
Ce qui, en revanche, est certain, c’est que tout cela est révélateur de l’impéritie de nos gouvernants.

Tout d’abord, un nombre important de Français (et pas seulement en banlieue!) n’a désormais plus la moindre confiance dans la justice de notre pays. Ils sont donc, logiquement, tentés de rendre eux-mêmes une « justice » expéditive.

Bien sûr, cela est tout à fait catastrophique et il serait logique de sanctionner sévèrement ces «justiciers».

Une justice partiale, syndiquée, donnant souvent raison aux coupables contre les victimes, a beaucoup fait pour cette perte de confiance.

Quand donc les gouvernants prendront-ils des mesures contre le Syndicat de la magistrature ? Quand donc les délinquants seront-ils réellement mis hors d’état de nuire?

Un autre aspect de la question n’est pas moins important.

On nous a suffisamment rebattu les oreilles du «vivre-ensemble» et il était entendu, pour les braves porte-parole de la caste jacassante, que les seuls obstacles à cette harmonie universelle étaient les odieux électeurs de droite xénophobes.

Quand nous parlions de racisme anti-blanc, les mêmes nous riaient volontiers au nez.

Que disent-ils aujourd’hui où des communautés étrangères à l’être historique de la France s’entre-tuent sur notre territoire? Rien. Ils ne sont pas même capables de se remettre en question. Ils ont créé les conditions d’une explosion intercommunautaire violente, mais ils continuent (écoutez donc les discours d’Emmanuel Macron à ce sujet!) à nous bercer de discours lénifiants.

La responsabilité de ces soixante-huitards dans le chaos contemporain est écrasante. Les entendre encore pérorer doctement et donner des leçons de morale est insupportable!

ARTICLE PRÉCÉDENT

Cadeau

11 Commentaires sur : La chasse aux Roms

  1. quinctius cincinnatus

    4 avril 2019

    les Romms ? allons, allons, tout simplement des … ” travailleurs détachés ” *** !

    *** ce qui est en partie vrai !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      4 avril 2019

      Peut-être ! …… ! ! ! …… Quoi que, … à peines « détachés » ils ne se révèlent guère attachants !

      « Collants » serait assurément un qualificatif plus approprié !

      Répondre
  2. Hagdik

    3 avril 2019

    Nos extraordinaires médias chasseurs de fausses nouvelles et débusqueurs de légendes urbaines … que le monde entier nous envie, se sont bien gardés de mettre en exergue l’origine ethnique majoritaire des chasseurs de Roms.
    Dans le même ordre d’idées, la tarlouze déguisée qui s’est faite rosser publiquement et fait pleurnicher les défenseurs des transgenres (le délit de rosser un travelo est nommé transphobie par nos spécialistes de la spécialitude) s’est fait secouer par une horde algéro-maghrébine. Mais silence radio.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 avril 2019

      puisqu’ ils sont chez eux chez nous il est logique donc… cartésien que la charia s’ applique sur le territoire de la République ; on attend plus que la lapidation de la femme adultère; ça ne saurait tarder si déjà ça n’ a pas eu lieu !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 avril 2019

      à Alger ils manifestent dans le calme ! importons les !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        4 avril 2019

        Ne jouez pas avec le feu ! …… Les services d’ordre n’ont pas les mêmes directives de part et d’autre de la Mare Nostrum !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          4 avril 2019

          ce qui m’ intéresse au plus haut point c’ est de voir comment ils [ les Algériens qui détiennent LES pouvoirs et les responsabilités ] vont pouvoir … ne pas mettre fin au ” Système ” : quelques règlements de compte entre eux et puis la vie algérienne reprendra son cours … militaire, car le sujet chez eux c’ est bien, comme en Egypte, la menace des Frères Musulmans …

          Répondre
          • Gérard Pierre

            5 avril 2019

            L’épée de Damoclès de l’islamisme au-dessus de la tête de l’Algérie est effectivement une donne non négligeable, et l’armée algérienne a tenu à cet égard un rôle non anecdotique, …… et même très positif, …… de mon point de vue forcément partial !

            La conscience de cet état de fait explique sans doute les raisons pour lesquelles les Algériens manifestent calmement, dans le souci de ne pas trop bousculer un équilibre fragile.

            L’armée continuera sans doute, dans l’avenir, à servir de paravent.

            C’est le renouvellement de ses chefs qui conditionnera néanmoins cet avenir.

            Les vieux caciques, …… style général Ahmed Gaïd Salah, 79 ans, issus de la période 1954/1962, …… savent que leur légitimité devant le peuple ne leur vient pas d’une victoire militaire acquise contre la France au terme de ‘’glorieux‘’ affrontements, mais d’un abandon du boulet algérien entre leurs mains plus ou moins ‘’blanches‘’ par de Gaulle qui ne songeait qu’à s’en débarrasser à n’importe quel prix, …… ce qui les a obligés à réécrire une « épopée » nationale totalement bidouillée à leur avantage !

            Les jeunes cadres, notamment ceux qui sont nés après 1962, n’ont pas ce problème. Ils tiennent leur légitimité de leur seule naissance et de leur appartenance. Espérons seulement que cette nouvelle génération saura rester imperméable à l’islamisme ! …… mais là, je ne suis pas suffisamment au fait (sic) de la question pour émettre un pronostic !

    • BRENUS

      4 avril 2019

      HAGDIK . Veuillez noter que celle – ou celui c”est selon son gout – qui s’est fait “chahuter” place de la République – algérienne de Paris depuis maintenant plusieurs semaines s’est empressé – ée- d’écarter tout amalgame . De plus, elle, il , cherchait l’amour à cet endroit. Il lui eu été plus raisonnable de répondre favorablement aux aimables invitations de ces messieurs qui lui réclamaient une pratique buccale . Il – elle – aurait fait plaisir à tout le monde et on n’en parlerait plus.
      N.B. A cet endroit sacré, pas un tir de flash ball : restons courtois. Les G.J. éborgnés apprécieront et je leur conseille de désormais porter le glorieux drapeau blanc et vert pour être définitivement intouchables.
      Nous attendons les protestations des organisateurs de la gay-pride, si prompt à emmerder ceux qui ne leur demandent rien.

      Répondre
  3. Gérard Pierre

    3 avril 2019

    Le « vivre-ensemble » c’est « je t’aime, moi non plus ! »

    – Viens vivre AVEC moi ! …… (clame publiquement l’héritier de la pensée soixante-huitarde en rentrant ensuite dans son confortable loft et en s’y barricadant consciencieusement) !

    – Je ne veux pas vivre avec toi, mais CHEZ toi ! …… (répond en substance ‘’l’invité‘’ auquel personne n’avait envoyé de carton) !

    Et tout ça, ça fait ♪ ♫ ♫ ♪
    D’excellents Français ♫ ♪ ♫ ♪

    …… presque comme dans la chanson de Maurice Chevalier !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 avril 2019

      vous donnez une excellente formulation du ” vivre ensemble ” bravo

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)