La colère de l’armée

Posté le juillet 18, 2017, 8:57
2 mins

Enfin un chef d’état-major des armées qui a le courage de tenir tête aux politiques !

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

4 réponses à l'article : La colère de l’armée

  1. BRENUS

    18/07/2017

    La France ne peut pas compter sur l’Allemagne. Le seul moyen de contraindre cette dernière à cracher réellement au bassinet et à exposer ses troupes est d’annoncer que la France ne peut plus supporter le fardeau et qu’elle se retire du Mali, par exemple. En commençant de suite le processus de façon à ne pas laisser croire à un coup de bluff. Après tout, quand Rome y a été amenée elle a bien retiré ses légions de bretagne, laissant les locaux se démerder.

    Répondre
  2. BRENUS

    18/07/2017

    Alors général, la dem c’est pour quand ? Cela ne sert a rien de servir la soupe au gamin qui ne vous en méprisera que plus. Par ailleurs, pour vous la quille est déjà là. Alors partez avec panache pour l’honneur de l’armée, s’il vous tient à coeur. Ou courbez le cou comme beaucoup de pleutres.

    Répondre
    • BRENUS

      19/07/2017

      Voila c’est fait, Villiers a tenu sa promesse. Ce n’est pas si courant. Comme on disait naguère au sein du 27° BCA , « si vous avez des couilles, il faudra LE montrer ». De plus, arrivé à la retraite, c’est tout bon!

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    18/07/2017

    n’ a rien compris au scénario Mr Bonnenfant ! le chef d’ Etat Major donne son analyse de  » professionnel  » devant une Commission ; ses propos  » fuitent  » ( par qui et pourquoi ? ) dans  » LeMedia  » ; le Président, sourcilleux de ses prérogatives et fort maladroitement, monte … bravement aux créneaux pour défendre son autorité de Chef des Armées qu’ il estime avoir été bafouée … ce n’ est donc en rien une rébellion de la part du Chef d’ E.-M.

    ce qu’ il faut savoir aussi, c’ est que les deux hommes étaient tombés d’ accord sur la prochaine loi de programmation des Armées pour 2018 et que pour cette raison le Général De Villiers avait été prolongé d’ un an dans son poste

    il démissionnera donc certainement et sera remplacé par un chef étoilé tout heureux de coiffer son képi !

    le vrai problème est plutôt le suivant :

    si la France n’ a plus à ELLE SEULE les moyens de ses ambitions de gendarme de l’ Europe peut elle compter sur … l’ Allemagne ?

    Pour terminer il serait plus intelligent, politiquement, de mettre la situation en comparaison ; en effet :

     » le Ministère du Travail obtient lui une rallonge pour financer les emplois aidés  »

    … qui comme chacun le sait sont sans … avenir

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)