La Cour des comptes revient sur l'affaire Tapie

Posté le février 13, 2011, 2:32
13 secs

La Cour des comptes a jugé non conforme au droit la procédure d’indemnisation de Bernard Tapie obligeant l’État à lui verser 285 millions d’euros.

7 réponses à l'article : La Cour des comptes revient sur l'affaire Tapie

  1. Daviet

    14/02/2011

    Une décision illégale est invalide. cette décision doit être annulée.
    Christine Lagarde n’a fait qu’exécuter les ordre de Sarkosy.Copain et coquin se sont mis d’accord.La cour des compte dit le droit dans cette affaire.
    Bernard Tapie doit rembouser !

    Répondre
  2. Béru 45

    14/02/2011

    Si la cour des comptes servait à quoi que ce solt cela se saurait.Tout ce que nous constatons elle ne sert qu’a recaser les copains!

    Répondre
  3. jean BAUD

    14/02/2011

    La cour des comptes servirait elle enfin à quelque chose?si oui,et que cette action positive inaugurale remette à plat ce malheureux dossier que tous les Français sensés ont en travers de la gorge serait à vrai dire complétement inespéré!

    Répondre
  4. pluto69

    14/02/2011

    Si dans cette affaire, les aléas de la bourse étant ce qu’ils sont, la banque avait perdu des sous, aurait-on demandé à cet escroc de rembourser la différence? Evidemment non. Or parce que cet individu est un ami de Sarko, une commission d’arbitrage a, de manière absolument illégale décidé que le contribuable allait devoir payer à ce repris de justice, non seulement un hypothétique « préjudice », mais encore des intérêts calculés à un taux supérieur à celui dù sur ses impôts sciemment non réglés ainsi qu’une indemnité pour « préjudice moral ». Il est impératif,si l’on veut encore croire en une justice. de lui faire rendre gorge.

    Répondre
  5. DOE Jane

    14/02/2011

    le contribuable français n’a aucune obligation envers ce voyou médiatique ;si vraiment il y a eu préjudice c’est aux auteurs de ce préjudice de payer sur leurs deniers personnels

    Répondre
  6. DOE Jane

    14/02/2011

    le contibuable fra

    Répondre
  7. rambaud

    14/02/2011

    prenons les mêmes et continuons;

    voila c lagarde enguée dans une affaire elle aussi. Et vis à vis de l’ignoble homme d’affaire véreux b tapie, qui a conduit beaucoup d’entreprises à la banque route avec la complicité de son avocat d’affaires boorloo.
    tous deux grands menteurs devant l’éternel.
    mme lagarde a t’elle voulu favoriser un membre du clan (politiques qui s’enrichissent sur le dos des français) toujours est il qu’elle a pris une décision qui ne lui appartenait pas????????
    aucun regret, là aucune sanction exigée par son chef…………
    si ces 385 millions sont maintenus, serait ce au contribuable français de payer…………..

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)