La crise de l'Euro donnera-t-elle raison à Marine Le Pen ?

La crise de l'Euro donnera-t-elle raison à Marine Le Pen ?

Quand Marine Le Pen effectuait sa percée médiatique il y a un peu plus d’un an, les états-majors politiques se dépêchaient de trouver le contre-argument massue. Il suffisait alors de prendre le programme économique du FN et « taper » sur la promesse de sa nouvelle candidate de sortir la France de l’Euro si elle gagnait la présidentielle.

Et chacun de dire que ce n’était pas sérieux, que sortir de l’euro serait une catastrophe pour la France, et d’enfiler avec ordre les arguments péremptoires…

Las, deux éléments sont venus perturber ces beaux raisonnements théoriques et pourraient bien finir par donner raison à Marine Le Pen : tout d’abord la dégradation continue du solde commercial de la France. Contrairement à l’Allemagne, la structure de l’import-export français n’a jamais supporté une monnaie surévaluée, le résultat est catastrophique et la France continu à se désindustrialiser à grande vitesse. La crise de la dette et de l’Euro ensuite. Les mois passants, les économistes sont d eplus en plus nombreux à prévoir une sortie de la Grèce de l’Euro. Cet Euro taillé pour l’Allemagne et ses satellites, les autres pays ne peuvent tout simplement pas s’y adapter.

Ce n’est plus qu’une question de quelques mois pour la Grèce. Pour la France, tout dépendra de la vitesse que prendra l’effet domino. Mais au printemps 2012, Marine Le Pen aura beau jeu de réclamer la sortie de la France de l’Euro… et les électeurs auront du mal à croire ses contradicteurs !

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: