La dérive népotiste de Sarkozy

Posté le 16 juillet , 2008, 12:00
9 mins

Le népotisme est l’une des causes du gouvernement par des incapables des États, des sociétés commerciales ou industrielles et de toute organisation humaine en général. La monarchie était une forme particulière de népotisme. C’est une des raisons pour lesquelles elle s’est écroulée.

Les exemples de népotisme sont innombrables à notre époque républicaine. Il a sévi, et sévit encore, dans une corporation que je connais bien, celle des médecins. On voit encore, ornés du titre ronflant de professeur, médecin des Hôpitaux de Paris, des noms déjà très connus, voilà des décennies. C’est que, moyennant un bon coup de piston aux concours, les fils ont succédé aux pères et les pères aux grands-pères. Une famille a même réussi l’exploit de se maintenir à la fois dans la médecine et dans la politique. C’est la famille Debré.

Robert Debré, l’ancêtre, pédiatre, professeur et médecin des Hôpitaux de Paris, a fait la pluie et le beau temps à la Faculté de Médecine de Paris avant et après la dernière guerre. Son fils Michel a été Premier ministre de 1959 à 1962 ; son petit-fils Jean-Louis (qui passe pour ne posséder qu’un diplôme, la capacité en droit), député, ministre, maire d’Évreux, président de l’Assemblée nationale et, enfin, président du Conseil constitutionnel. Quant à l’autre fils, Bernard Debré, professeur et chirurgien des Hôpitaux de Paris, il est également député. On se demande comment il peut concilier ces deux emplois…

Le népotisme, c’est une question à laquelle on ne pensait pas du tout à propos de Sarkozy, lorsqu’il a été lu président. À cause de son appétit sexuel, il n’avait pas, à proprement parler, fondé une famille. Il volait d’une femme à l’autre, sans se soucier, apparemment, d’un autre plaisir que celui de l’instant. Avec sa Cécilia, il avait eu un fils, alors âgé de huit ans, bien jeune pour qu’il songeât à faire de lui un député. Cécilia elle-même avait joui d’un bureau au ministère de l’Intérieur, mais il s’était agi d’aider son mari, non d’obtenir des honneurs. Le soir de l’élection, on avait découvert les deux grandes filles de Cécilia, d’un premier mariage, et deux jeunes gens, plutôt d’un mauvais genre, de son premier mariage à lui. Tous les quatre donnaient surtout l’impression de vouloir rigoler, ce qui est légitime pour la jeunesse, surtout quand elle n’a pas été élevée dans un couvent.

Moins d’un an plus tard, alors que la charmante petite famille s’est de nouveau décomposée et déjà recomposée, surviennent les élections municipales et les élections cantonales, dont l’un des points d’intérêt majeurs se trouve être Neuilly sur Seine, parce que c’est l’ancien fief du président. Bien entendu, puisque telle est la vie et que Sarkozy n’apporte pas précisément la paix, sinon avec la gauche, tout le monde s’y déchire au sein de l’UMP. Surprise : deux conseillers à l’Élysée et l’un des fils Sarkozy (gamin de 20 ou 21 ans, élève en deuxième année de droit, ce qui n’est pas spécialement en avance) s’y affrontent.

Or, dans cette ville où habite un nombre exceptionnel de gens riches de diplômes, d’intelligence, d’expérience et aussi d’argent, c’est ce Jean Sarkozy qui, ayant choisi les élections cantonales, est élu haut la main conseiller général, après que les deux collaborateurs de son père à l’Élysée sont allés au tapis pour les municipales. Interrogé par les médias, le président ne manque pas d’audace en faisant l’éloge de son fils. On peut penser que cet éloge aurait été mérité, si Sarkozy II s’était présenté à Aubervilliers. Il aurait été battu, mais il aurait montré ce que sont le courage et l’honneur.

L’histoire ne s’arrête pas là. Ces jours-ci, il fallait élire le président du groupe UMP du Conseil général des Hauts-de-Seine. L’accord s’était déjà fait sur le maire de Meudon, Nouveau Centre apparenté UMP, ce qui n’a pas empêché le jeune Sarkozy de se porter candidat, soutenu par le couple Balkany, de réputation douteuse. Que croyez-vous qu’il arriva ? Au lieu de défendre leur indépendance, les conseillers généraux des Hauts-de-Seine se sont rangés comme un seul homme derrière l’ambitieux et l’ont élu, tandis que le maire de Meudon acceptait de n’être que vice-président. Dame ! il ne faut pas déplaire au roi, sous peine de ne pas être investi la prochaine fois…

On dit maintenant que, lors du renouvellement, dans trois ans, Jean Sarkozy aurait l’intention de prendre la place de président du Conseil général des Hauts-de-Seine à Devedjian, l’ami de trente ans de son père. Indépendamment de la morale, l’inconvénient de tout cela, c’est d’enlever au président de la République une partie du crédit qu’il lui faut pour accomplir les réformes.

17 Commentaires sur : La dérive népotiste de Sarkozy

  1. meudon

    17 octobre 2009

    http://www.zeblog.com/blog/uploads/avatars/6045_3725.jpg

    Sans faire de délit de sale gueule, Vous n’allez pas me dire qu’avec une tête comme celle. Il ne fallait pas e méfier du maire de Meudon. Car il n’est pas une blanche colombe dans cette affaire. Vous ne trouvez pas?

    Répondre
  2. Assertif

    22 juillet 2008

     

    Les hommes politiques Français ne sont pas légion  …Sarkozy, que l’on aime (c’est mon cas) ou pas, est incontestablement un homme Politique et non un Politicien . Il ne mesure pas ses actions à l’aulnes des sondages, et des média gauche-caviard.

     Vous en redemmanderez encore 5 années, lorsque les premiers bénéfices de ces actions se feront ressentir

     

    Assertif

    Répondre
  3. IOSA

    21 juillet 2008

    Certes, il fait bouger le vieux bateau..tout comme on secoue un prunier pour récolter les fruits, mais la seule différence ce n’ est que pour lui et personne d’autre.

    Voilà où le bât blesse.

    Il n’y a pas que les riches qui ont votés Sarkosy, les moins riches aussi pour ne pas dire les pauvres et cette dernière caste ne pensait pas que Sarkosy allait les tromper et les affamer davantage tout en se pavanant dans le luxe à leurs frais.

    Il reste et demeure un médiocre président, mais un excellent despote et c’est la raison pour laquelle plus personne n’ en veut.

    Répondre
  4. MAGNE

    21 juillet 2008

    Bonjour .

    Et le fils à Martin  (j’aime bien ) , le fils à Dutronc , le fils à Delon,  … vous pourrez toujours mettre votre fils quelque part , s’il ne fait pas le poids , il se fera rapidement limoger .

    Le sport national actuellement consiste à tirer à boulets rouges sur le Président  . Sur son physique , moi qui mesure un mètre 88 , je n’avais pas remarqué ce détail , mais probablement que cela ,ne saute pas aux yeux des grands . Il met ses coudes sur la table , il rudoie les journalistes , ne répond pas quand on lui parle de sa famille , qu’il se moque de son impopularité puisqu’il ne se représentera pas , qu’il se comporte comme un monarque ( alors qu’il est élu à presque 54 % des voix – lui n’a jamais critiqué sa rivale " malheureuse " – ) , un tel connu dit qu’il ne revotera pas pour lui , qu’il est déçu . Je crois que les gens connus croyaient qu’il allait remercier tout ce beau monde  , donner des places , conforter les situations de rente , et distribuer du pouvoir d’achat qu’il allait sûrement  prélever sur sa cagnotte . La situation financière de la France se redressera ( elle n’est pas si mauvaise qu’on veut bien le dire ) quand tout le monde aura compris qu’il faut travailler  … Il veut parler aux Députés non pas par un porte-voix , mais lui même . Scandale : qui est-il pour vouloir pareil sacrilège  Monsieur . Le Président de tous les Français qui feraient mieux de le soutenir . Tout le monde doit trouver quelque chose de positif , rien que le fait de pouvoir prendre le train , sans risque de se retrouver en panne sur le quai . Mais peut-être que peu de monde prend le train , ou le métro et n’ont pas d’enfants à faire garder quand ils sont au travail . Il libère les infirmières bulgares , il à payé . Il libère Bettancourt , tout le monde dit : ce n’est pas lui . Le fils de Machivel . Encore du népotisme .;;

    Les réformes ne font que commencer , et c’est peut-être sa seule faute . Ne pas vouloir bousculer  . C’est vrai qu’après trente ans d’immobilisme , cela fait drôle . Tout le monde est surpris , parfois désagréablement , car certains coups de pieds dans des fourmillières réputées intouchables , cela ne se fait pas .

    Je ne le connais pas , et ne suis pas un de ses fans ( je ne suis d’ailleuirs le fan de personne ) , mais reconnaissez qu’il à fait bouger ce vieux bateau échoué auquel je pense nous sommes tous attachés .

    Bien cordialement .

    MAGNE

    Répondre
  5. sas

    20 juillet 2008

    A manceney…..

    il y a de nombreuses années que sas ne se fait plus d illusion sur l intelligence collective française et son patriotisme…….DES VEAUX QUI DISAIENT LE GENERALISIME……car pour prendre mitterand pour un homme de gôôô^che et supermenteur et l agité de boutiquier pour des hommes de droite…..

    ……faut juste etre con….

    SAS

    Répondre
  6. Anonyme

    19 juillet 2008

    Florin : " je parlais de réussite PERSONNELLE, non pas de "trace dans l’Histoire du pays""

    –  Ok. Thanks. Mais dans ce domaine, ce qui nous importe ce n’est justement PAS la réussite perso des individus, mais celle de la nation et un mieux vivre du peuple francais…
    Peut etre que, justement, les deux brillants assholes montrent qu’il peut etre inappropri
    é d’élire de jeunes génies, car ils peuvent, une fois en place, s’occuper bien d’avantage de leur propre carriere que du bien commun. Un vieux, qui n’a plus rien a prouver, sera plus a l’écoute du peuple. Genre le Général, qui n’en avait rien a battre de sa carriere, et qui nous a laissé un héritage comme personne avant lui.
    Et puis il ne suffit pas d’etre un type bien, d’etre un type brillant.. il faut aussi connaitre un peu la vie… et celle-ci ne s’apprend pas dans les bouquins.
    Quand je repense que Mitterrand, s’est present
    é comme socialiste, apres avoir porté la francisque, et que les francais l’on élu deux fois….Deux fois…  Franchement, je m’interroge sur la démocratie.
    Just my two cents… 

    Best,

    Mancney

    Répondre
  7. EIFF

    18 juillet 2008

    « Chaque fois que Nicolas Sarkozy a été soit au ministère des Finances, soit à la présidence de la République, comme par hasard des protections se sont déclenchées à l’endroit de Bernard Tapie. […] La situation ainsi créée envoie un message très simple: si vous êtes avec moi, vous êtes protégé et vous n’aurez qu’à vous féliciter des libéralités dont vous ferez l’objet par l’Etat, si vous êtes contre moi, à ce moment là, on vous casse ».  François Bayrou.

    Répondre
  8. sas

    18 juillet 2008

    Lorsque népotisme rime avec despotisme……car la cgt sur les ports…..interdit l’embauche autre que leurs progénitures……

    ……mais où est la halde ??????

    ……et les réseaux initiés…..le principal lien qui relie toute cette bizarerie française contre nature…..

    ……les nouveaux français de papier n’auront jamais assez de lois d exception et de "positives action’s" pour remmédier et rattraper cet handicape.

    …..qu’elle est belle la ripoublique….hein tapie…

    sas

     

    Répondre
  9. Florin

    18 juillet 2008

    à Mancney : je parlais de réussite PERSONNELLE, non pas de "trace dans l’Histoire du pays". Tant Mitterrand que Chirac ont su trouver suffisamment tôt dans leurs vies un nombre suffisant de cons autour d’eux pour leur grimper sur le dos, jusqu’à atteindre l’ultime marche. Là -dessus, chapeau ! Pour le reste, on connaît les résultats. Et là, je ne peux que vous donner raison.

    Répondre
  10. Gérard Pierre

    17 juillet 2008

       Le népotisme est une tradition trés française ! ……. je ne dis pas pour autant que c’est une excellente tradition ! ……… il semblerait que ce soit simplement atavique !

       Dans les métiers de la télévision, combien d’enfants se sont engouffrés dans la carrière à la suite des pères et mères, des tontons, voire des grand pères et grand mères ! …….. on voit ce que cela donne sur le plan qualitatif ! ……. si nous avions la meilleure télévision du monde, …… ça se saurait !

       Dans les milieux du cinéma, combien d’acteurs et d’actrices barrent la route à des jeunes talents au profit de leurs rejetons ? ……… et le cinéma français est sous perfusion !

       En politique le népotisme se vérifie parfois jusqu’à l’échelon municipal et cantonal !

       Dans l’armée ? …….. et oui ! …….. là aussi ! ………. passez en revue les résultats aux concours d’entrée de Saint-Cyr ou de Navale ! …….. d’années en années vous y verrez régulièrement apparaître les mêmes noms, ……….. trés souvent assortis d’une particule !

       Le monde de l’entreprise n’échappe pas non plus à la pratique ! ……… elle y est simplement souvent plus discrète ! …….. le fils succède au père dont le père avait repris l’affaire, etc ……. les actionnaires de la société anonyme se répartissent souvent entre le patron, trés majoritaire, et l’épouse, le beau frère, le cousin, etc, …. qui ne sont que des actionnaires de paille ! …………. Martin Buyghue, autodidacte ! ….. est bien le fils de son père ? …….. madame Parisot elle même, est bien la fille de son papa ?

       Vieux réflexe corporatiste qui veut que, même à la CFDT, François Chérèque soit lui même le fils de Jacques !

    Répondre
  11. Assertif

    17 juillet 2008

    Que de non sens….

    Comment comparer une royauté non soumise au sufrage universelle, et une lignée de ministre, d’hommes d’états affrontant les affres ce vote populaire.

    Louis et Pierre Joxe furent de grands commis d’Etat sans que cela n’offusqua M. Lassieur. Il est des familles où le "métier familiale" est repris de façon innée par les enfants (acteur chez les Brasseur et Depardieu, Ecrivain chez les Dumas…..) la Politique reste un engagement qui peut être repris;

    Les dérives de cet articles sur la famille de notre Président sont de très bas niveau, devrais-je rappeller Giscard et l’heure du laitier ? Pompidou et Markovic ? Mitterrand et ses parteniares ? ou de ce Président de la III république mort dans l’epectase …La vie sexuelle de nos Présidents est du domaine privé….Restons de bons Gaulois Paillards, et ne devenons pas comme nos puritains cousins américain…..Clinton et Veronica ont fait beaucoup de dégats.

     

    Assertif   

    Répondre
  12. Anonyme

    17 juillet 2008

    Florin : " Chirac aussi était un ministre jeune, Mimit’ pareil …"

    C’est ca vos exemples de réussite? Les deux présidents qui ont le plus nuit a la France?
    J’ai du manquer un chapitre quelque part…

    Mancney

    Répondre
  13. Florin

    17 juillet 2008

    Incroyable !

    Je ne croyais pas voir ici un jour de mes yeux un plaidoyer pour l’avancement à l’ancienneté, comme dans la fonction publique de grand-papa.

    Donc, Jean Sarkozy, parce qu’il est jeune (et fils de) aurait du laisser sa place à un vieux crabe anonyme, de l’espèce de ceux qui ronflent sur les bancs de l’Assemblée Nationale !!! (je ne citerai pas de noms, certains ne sont plus de ce monde).

    A ce jeux-là, Sarkozy-père lui aussi aurait dû laisser sa place. Chirac aussi était un ministre jeune, Mimit’ pareil …

    Le talent n’attend pas l’âge de la retraite pour se manifester. A 20 ans, Sarko-père clouait déjà le bec de beaucoup au sein du parti – et le voilà jeune président.  Tant mieux ! Combien d’entre nous, à ce même âge, 20,21,22 ans, avons sacrifié notre temps pour courir les meetings, serrer des paluches sur les marchés et faire la bise à des vieilles décrépies ?

    S’ils ont la volonté, le talent, la passion, l’intélligence, et SURTOUT, s’ils se font élire sans tricher : alors, tant mieux, la démocratie n’a rien à perdre et tout à gagner (dans une société ou la MOITIE des électeurs s’abstiennent, en règle générale).

    Répondre
  14. sas

    17 juillet 2008

    une biographie sans fioriture de nicolas sarközy………

    sur le site des ogres pour le lien……(google: http://www.les ogres)

    COMMENT LA CIA a infiltrée l’etat francais au plus haut niveau…..

    …..là ;il y en a qui vont mieux comprendre…..

    bonne lecture aux naifs,aux décérébrés,aux idiots utiles,aux roses, aux umpeistes……..et autres tafioles de notre ripoublique.

    sas

    Répondre
  15. ricart

    16 juillet 2008

    Il n’y a pas que le népotisme. Il y a aussi le clientélisme. Gilbet Baumet, maire de Pont Saint Esprit dans le Gard depuis 1971, s’apprête à être investi par l’UMP pour les sénatoriales. On se dit : voilà quelqu’un dont les états de service doivent être brillants.

    Eh bien, parlons-en. Allez sur le site de la cour des comptes régionale (http://www.ccomptes.fr/CRC14/documents/Avis/Avis2008-30-007PONT-SAINT-ESPRIT.pdf) : on apprend que cette commune de 9 500 habitants avait plus de 9M€ d’impayés au 10 avril 2008, pour une trésorerie de …352€. Autrement dit, la commune est en cessation de paiements.
    C’est sans doute une raison suffisante pour propulser son maire comme sénateur!

    Arnaud ricart

    Répondre
  16. NAEGEL

    16 juillet 2008

    Voilà où mène la traitrise ! Après avoir trahi Bayrou, le Maire de Meudon se trouve trahi à son tour par le fils à papa ! Fallait pas aller à l’UMP ! C’est pourtant bien sous le label "UDF- façon Bayrou" qu’Hervé Marseille a été élu Maire de Meudon, non ?

    Nous vivons une époque formidable !

    Répondre
  17. IOSA

    16 juillet 2008

    J’aime beaucoup cet article qui reflète une vérité très criante que la plupart des francais n’osent même pas imaginer…de peur de découvrir une réalité sur eux même.

    Que M.Sarkosy soit le roi des cons, c’est un fait, mais qu’en plus celui-ci trouve des défenseurs de sa cause c’est….mais il y a t’ il pire qu’être con ?

    Je pense qu’en effet c’est possible, puisqu’il faut attendre encore 4 ans, pendant lesquelles M.Sarkosy et sa clique vont démanteler la France sans vergogne et sans honte.

    J’ avais espérer un 14 juillet révolutionnaire comme celui de 1789, un 14 juillet fatadique au despote et à sa cour de lèches bottes endimanchés aux frais des contribuables.

    A croire que l’esprit de la révolution est bel et bien mort dans l’ esprit des francais, mais qui s’en soucis maintenant ?

     

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)