La droite française et l’UMP

Posté le juin 13, 2012, 12:00
5 mins

On a constaté que la droite, majoritaire au premier tour de la présidentielle, a laissé battre son candidat au deuxième tour.
Cette affirmation appelle toutefois une question fondamentale, comme on dit à l’Assemblée na­tionale : Qu’est-ce que la droite ? Existe-t-elle seulement ?

Voilà un demi-siècle, René Rémond a acquis une grande réputation en publiant « La Droite en France », ouvrage qui démontre, en réalité, l’existence de plusieurs droites.

Ce sont ces droites que nous avons sous les yeux aujourd’hui, leur multiplicité expliquant leur intermittente impuissance.

Le Front National s’est placé sous le signe de l’ordre et du nationalisme. Toutefois, il n’a ni le goût du militarisme, ni le mépris du suffrage universel qui caractérisaient les régimes « fascistes » du siècle dernier.

Sa revendication première, sa raison d’être, c’est la lutte contre l’immigration extra-européenne.
Ceux qui l’aiment l’appellent « droite nationale » ; ceux qui ne l’aiment pas, « extrême-droite ».
Quant à « l’UMP », c’est un magma, un chaos, une multiplicité confuse, où il reste quelques débris du gaullisme, dépourvus de doctrine claire. À droite, des libéraux (quant à l’économie), quelques catholiques (surtout le député du Nord Vanneste, qui plaide inlassablement pour la morale chrétienne – ce qui l’a fait exclure du parti, en tant que coupable d’un délit abominable : l’homophobie).

Ne savez-vous pas que notre devise n’est plus « Travail, Famille, Patrie », ni même « Liberté, Égalité, Fraternité », mais « Enc…-vous les uns, les autres ».

À droite aussi, comme leur nom l’indique, les tenants de la « Droite Populaire », relativement proche du FN du point de vue idéologique.
Enfin, et surtout, du côté gauche de l’UMP, le bataillon des « humanistes », comme l’on dit maintenant, pour ne pas prononcer le mot secret : « les francs-maçons ».

Innombrables, plus ou moins liés avec leurs frères socialistes, ces « humanistes » sont à l’origine de la déplorable ouverture à gauche et des récentes déclarations intempestives incitant à voter socialiste contre le FN.

Ils ont certainement valu sa défaite à Sarkozy, qui n’a pas pu leur résister. Ils sont le pire ennemi du Front National.
Si, entre les deux tours, Marine Le Pen avait conseillé de voter Sarkozy, comme un moindre mal, il aurait été élu, et la déstabilisation voulue par Marine aurait fait un grand pas.

Elle a voté blanc. Elle a eu tort, mais voici qu’elle propose pour les législatives un retrait réciproque dans certaines circonscriptions, au cas par cas. Quelle est la réponse à ce qui permettrait peut-être à l’UMP de gagner ? Niet, et pas par n’importe qui : non, par Fillon, par Copé. Toujours faire comme si le FN n’existait pas.

Ils préfèrent être vaincus par les socialistes que gagner avec le FN.
Pourquoi ce masochisme ?

On ne nous le dit jamais. Secret d’État. Motus. Inavouables pensées.
Pourquoi Sarkozy a-t-il commis l’erreur (une de plus) en prenant comme principale collaboratrice, Nathalie Kosciusko-Morizet, mariée à un gauchiste à qui, le soir, sur l’oreiller, elle pouvait confier tous les secrets du gouvernement et de la campagne électorale ?
Au service de quelles puissances de l’ombre ces gens qui nous gouvernaient sont-ils ?

Article précédent

Vu sur le net

Article suivant

Morano

7 réponses à l'article : La droite française et l’UMP

  1. quinctius cincinnatus

    14/06/2012

    @  Homère

    nous savons tous sur le site que @ Jaurès croit en la " la Légende Dorée " bien qu’il se réclame de philosophes " pessimistes" , comme il pense qu’est … Montaigne ; ce qui prouve seulement qu’il n’a ni bien lu ni bien compris l’Aquitain

    Répondre
  2. R. Ed

    14/06/2012

    @ OZONE :

    Tout est dit en deux lignes.

    Petite anecdote personnelle arrivée dans ma jeunesse – maintenant, c’est la troisième

    Pris sans ma carte d’identité lors d’un contrôle et ayant + de 15 ans,, j’ai été condamné – à une amende bien sûr, de 300 BEF à l’époque, mais, à la même époque, celui qui ne payait pas l’amende dans les délais se retrouvait à exécuter la peine """ subsidiaire """, soit 8 jours de prison !!!

    Maintenant, un """sans papiers """,que dans presque tous les cas il a lui-même détruits, ne peut même plus  être inquiété.

    Capitalistes ? Tous en Chine – leurs usines et leurs ouvriers, pas eux -,maintenant, même un caleçon ou une paire de chaussettes sont """Made in China", comme presque tout le reste, enfin, pas encore, mais ça vient

     

    Répondre
  3. ozone

    13/06/2012

    Le libéralisme est l’allier de l’immigration

    Le capitalisme de nos jours est antinational

    voilà deux bonnes raisons de ne pas se réclamer de ces chapelles

    Répondre
  4. charlie harper

    13/06/2012

    Comment dire"de droite" un parti comme le FN qui est anti capitaliste , antilibéral et qui veut plus d’etat : son programme éco a été écrit par Besancenot. Aprés il est contre le vote des immigrés comme l"ump ( et encore , pas Sarkosy)…mais cela ne fait pas un programme de droite.

    Répondre
  5. ozone

    13/06/2012

    "Si, entre les deux tours, Marine Le Pen avait conseillé de voter Sarkozy, comme un moindre mal, il aurait été élu, et la déstabilisation voulue par Marine aurait fait un grand pas."

    Faux,c’est supposer que les UMP sont des gens raisonables,loin de là ils araient tout de suite célébré la gloire de l’invincible Sarko et auraient vite oublié le reste.

    La politique de Sarkozy étaient incompatible avec le programme de Marine le Pen et c’est une preuve d’honnêteté envers ces élécteurs de cette derniére

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    13/06/2012

    si elle continue sur cette voie " LADROITE " ne restera même plus arithmétiquement majoritaire dans

    les cinq ans qui viennent

    Répondre
  7. HOMERE

    13/06/2012

    Vous n’êtes pas sans ignorer que le GOF est l’instance la plus importante en France ? bien plus que l’Etat, bien plus que les partis, bien plus que la religion, bien plus que les électeurs, bien plus que les français eux mêmes ? c’est un état dans l’état qui comporte des élements de gauche (tous les membres du gouvernement actuel en sont membres) y compris le Président, et beaucoup à droite le sont aussi…même au FN !!!!

    Ces gens ont pris le pouvoir et décident entre frères du sort de notre pays…les électeurs ne sont que l’argument démocratique,alors que ces messieurs/dames ne sont élus par personne.

    Bien entendu leur anti cléricanisme épidermique et leur humanisme de pacotille leur sert pour développer et appliquer la pratique du "politiquement correct" qui est une invention géniale des FM,permettant de la faire fermer à la population……et de sévir contre les contrevenants à cette doctrine mortifère……

    Le débat sur la droite, et les oppositions d’une entente de l’UMP avec le FN viennent probablement de pressions des frérots des confréries……

    D’autres officines prêtent main forte aux FM…. Clubs Rotariens, Le Siècle, Biedelberg, Davos…….toutes aussi autoproclamées défenseurs de la République qui leur sert grassement la soupe….

    Je me marre en pensant à Jaurès qui,dans sa coquille de bisounours,pense que les syndicats ont du pouvoir en France…..mon Dieu !! les grands manipulateurs sont dans l’ombre des salons feutrés se tapant sur le nombril en mijotant les coups mortels qui vont demander d’appliquer aux exécutants qui sont….leurs frères !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)