La droite française prise en otage par les Verts

La droite française prise en otage par les Verts

Les résultats des élections du 7 juin obligent à tirer plusieurs conclusions.

 1) Au plan national, la gauche n’a jamais été à la fois aussi divisée et, en même temps, aussi forte. Symétriquement, l’UMP n’a jamais été aussi dominant et aussi minoritaire…

L’extrême gauche est à 13 %, les Verts à 16 et les socialistes à 17. Total : 46 %. L’union de cet ensemble, pour difficile qu’il soit, n’est pas impossible, puisqu’il a eu lieu dans le passé récent (de fait, entre 1981 et 1995).

L’UMP est à 28 %. Avec les divers droite – notamment Philippe de Villiers –, on monte à 35 %. Mais personne ne peut raisonnablement penser que le Front national et autres mouvements dits d’extrême droite, qui, assemblés, ont obtenu 7 % des voix, puissent se réunir avec le parti du Président. Et le Modem de François Bayrou, réduit à 8,5 %, penche beaucoup plus à gauche qu’à droite.

C’est le premier et double paradoxe. Nicolas Sarkozy peut y trouver de nouvelles justifications de sa stratégie d’ouverture à gauche. D’autres – dont nous sommes – lui conseilleraient plutôt de cesser de faire la promotion de la culture de la gauche…

2) L’émergence des Verts est aussi impressionnante qu’inquiétante. Globalement, le parti de Cohn-Bendit fait presque jeu égal avec le PS. Mais, à Paris, où la sociologie de l’électorat, plus bobo que partout ailleurs, grossit les phénomènes nationaux et souvent les anticipe, les Verts font près de deux fois plus que le PS !

Or, Dany-le-rouge est depuis longtemps partisan d’un compromis très simple avec ses vieux complices/ennemis sociaux-démocrates, qui peut ainsi se résumer : « À eux les places, à nous le programme ». Je crains que, sur une telle base, l’accord se fasse assez facilement et assez rapidement.

Les Verts, en renonçant d’emblée au leadership, conforteraient leur influence réelle, qui est d’ores et déjà dominante dans les médias. Si 85 % des journalistes disent eux-mêmes voter plutôt à gauche, plus de la moitié de cette large majorité sont de sensibilité « écolo ».

C’est ce qu’on a encore vérifié avec la diffusion mondiale du film « Home » de Yann Artus-Bertrand, le 5 juin, ultime coup de pouce aux Verts. La politique dite de l’environnement est bonne pour les Verts, comme la politique dite du logement social, ou de l’aide sociale, est bonne pour la gauche.

En ce sens, les hommes politiques de droite, depuis trente ans, auront beaucoup fait pour apporter des électeurs à leurs principaux adversaires…

3) À ce point de mon raisonnement, certains me feront remarquer que je me situe au plan de la politique politicienne. Mais il s’agit aussi d’un choix de société, le plus grave jamais posé… Si les catastrophistes de l’environnement et les réchauffistes du climat ont raison, si notre planète est en péril, à l’horizon des vingt prochaines années, alors il faut en effet fermer nos usines, en commençant par les mines et les centrales électriques, obliger le tiers-monde à en faire autant, et revoir complètement nos modes de vie et de consommation.
Car, au nom du réchauffement climatique, c’est ni plus ni moins à la croissance et au progrès, en commençant par notre liberté, que la terreur verte nous demande de renoncer.

Or, ce réchauffement climatique, proclamé par la pensée unique, n’est pas du tout certain. Au pire, il serait assez faible ; et probablement moins « industriel » que « naturel » (le CO2 est plutôt le fait des vaches que des usines !…). De toute façon, les forces du marché sont plus efficaces pour s’y adapter que les réglementations étatiques.

Au nom d’un réchauffement climatique hypothétique, voulons-nous, oui ou non, renoncer à notre liberté ? Tel est l’enjeu de ce nouveau totalitarisme, dont les Verts de Daniel Cohn- Bendit constituent l’avant-garde. (Sur ce sujet, lire impérativement, de Vaclav Klaus : « Planète bleue en péril vert »)

4) On vérifie une fois de plus que les élections à la proportionnelle sont à la fois plus justes, mais aussi qu’elles ouvrent la voie à toutes sortes de manipulations.

Le 7 juin au soir, en moyenne, dans toute l’Union européenne, la droite et les conservateurs l’emportent. Et le 8 juin au matin, les écolos proposent une entente aux sociaux-démocrates pour essayer de barrer la route au président sortant de la Commission, Manuel Barroso, réputé de droite, en profitant de la dispersion des autres groupes.

On pense à certaines périodes de la Quatrième République, quand la victoire électorale d’un camp aboutissait à la désignation d’un Président du Conseil de l’autre camp…

Partager cette publication

(31) Commentaires

  • Florin Répondre

    Iosa : avec votre morale à quat’ sous … on peut d’ores et déjà se suicider tranquille.

    "Il n’existe aucune solution au problème qui tienne compte de l’aspect moral … " ben oui, faut baisser les bras. Vive la nouvelle année ! (1940).

    16/06/2009 à 21 h 13 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    Parlons en de vos arguments, qui ne dépassent guère les gros mots ( et là je suis poli). Si la politique chinoise vous fait tant envie, ne vous gêner pas pour le reste  et dites le….. le plus franchement possible.

    Dans l’incapacité de comprendre que les enfants se font à deux ( c’est le minimum et du sexe opposé de préférence), vous accusez la femme comme l’église le fit pour la pomme.

    C’est en agissant comme celà, on voux exonérant de votre responsabilité que vous comptez sans doute trouver une solution ?

    Quand à mes arguments dont faites état, je vais me répéter pour vous, puisque la détente semble n’être pas votre panacée.

    Il n’existe aucune solution au problème qui tienne compte de l’aspect moral de chaque individu, ethnies, pays et civilisations.

    Maintenant enlever de l’équation l’aspect moral et la solution saute aux yeux, mais cette solution personne ne peut l’accepter, car elle exige l’éradication d’une ou plusieurs civilisations.

    Et celà Florin, il faut avoir un peu plus de cran pour le dire, que de se placer en Seigneur et Maître.

    CQFD.

    IOSA

     

    16/06/2009 à 14 h 39 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre 16/06/2009 à 9 h 26 min
  • Florin Répondre

    Iosa : j’ai franchement autre chose à faire que de suivre vos raisonnements tortueux d’un article à un autre, vous me faites penser à un film dont le doublage serait fait par une seule et unique personne (une même voix pour tous les personnages).

    Au lieu d’apporter des arguments, vous venez à chaque fois avec des insultes à deux balles, qui curieusement traversent les mailles de la censure (tout ce qui est insignifiant est dérisoire et non-filtrable).

    Vu votre ton péremptoire et agressif, je vous vois bien en pion de ZEP du 9-3. 

    16/06/2009 à 1 h 24 min
  • IOSA Répondre

    Hans…@…..

    Qui vous dis le contraire ?

    [email protected]…..

    Vous devriez faire plus attention à vos affirmations en ce qui me concerne.

    J’ai écris récemment sur un autre article qu’il fallait supprimer les allocs aux immigrés résidant en France et idem en ce qui concerne l’aide humanitaire.

    Donc revisez un peu plus et revenez plus tard lorsque vous aurez compris le sens de vos propos.

    IOSA

    15/06/2009 à 12 h 37 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Iosa <<La terre est confronté à deux problèmes, sa surpopulation et la pollution et selon les scientifiques, le temps qui nous reste est de moins d’une trentaine d’années.>>

    Oui on connait tous les pseudo-scientifiques *) qui nous bassinaient déjà avec les pluies acides, le trou d’ozone, les radiations de Tschernobyl épargnant la France grâce à la vigilance des douaniers. En ce qui me concerne j’ai plus confiance en la technologie qu’en la claivoyance des hommes politiques sensés nous guider. Avant que ces trente années ne se soient écoulées une conflagration mondiale réléguera tous ces "petits bobos" au second rang. La survie pure et simple sera alors à l’ordre du jour!

    *) n’oublions pas les faiseurs de cinéma de propagande qui apportent de l’eau au moulin de ces gens là. J.Goebbels en pâlirait de jalousie s’il était encore de ce monde.

    15/06/2009 à 8 h 47 min
  • Florin Répondre

    Iosa : ah, parce que,selon vous, Mao aurait du pousser son "excédent" de population à s’exiler !!!!

    seriez-vous ambassadeur à Pekin, vous donneriez combien de visas par mois à cet "excédent" ???
    j’oubliais : il est FACILE de donner un bout de papier à la con, il est plus difficile ensuite de trouver une place à ses protégés …  mais là, y’a plus personne, on les laisse crever dans des trous à rats en plein Paris. Voir l’hotel à 200 m du Ministère des Finances : 25 morts dans un incendie.

    La gauche française ig … (nare ? noble ? c’est au choix !) s’est toujours "honorée"  de son "humanisme".

    Qui consiste à regarder par le bout de sa lorgnette, entre le verre de champagne et la louche de caviar, en se disant, tiens, c’est bon ça, faisons-le goûter à tout le monde … comme ce n’est pas à nous de payer …
    (Ben oui, entre temps les Français l’ont appris à leurs dépens : pour les folies politiques, c’est à eux seuls de payer, et surtout à leurs enfants, pour les siècles à venir).

    Vous reconnaissez que la surpopulation est un problème, mais vous n’envisagez rien d’autre que de ponctionner à droite et à gauche, afin de combler un trou sans fond.

    Vos histoires d’étiquettes, que vous collez aux interlocuteurs, (à défaut d’arguments), me laissent de marbre.

    Je n’achète pas de Boeing 747, si je n’ai pas de quoi payer son plein de kérosène.

    que celles qui n’ont pas de famille stable (juste de mecs de passage !), pas d’emploi, pas de revenu, pas de qualification, pas d’envie de bosser, arrêtent de pondre.

    Est-ce trop demander ?

    15/06/2009 à 0 h 02 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    Vous confondez tout et surtout vous mettez en évidence que votre solution doit s’appliquer à d’autres et pas à vous, puisqu’eux sont pauvres.

    La terre est confronté à deux problèmes, sa surpopulation et la pollution et selon les scientifiques, le temps qui nous reste est de moins d’une trentaine d’années.

    L’équation étant posée…..reste à trouver une solution viable, durable et immédiate.

    La Chine et sa politique de l’enfant unique……Lorsqu’un tyran ne veut aucune intervention (ingérence)extérieure dans son pays, il ferme d’abord ses frontières, puis il pense soudain que la population affamée peut renverser son pouvoir et c’est alors que vient l’idée de l’enfant unique.

    Mao n’échappant pas à cette règle, a donc d’abord pensé à ses arrières et non au peuple en promulgant cette loi.

    Alors ne me faites pas rire avec votre théorie de la femme brésilienne salope à cause de ses dix gosses…..celà se nomme de la misogynie de votre part et ne flatte aucunement les femmes françaises ou non.

    Votre solution à l’équation ?

    IOSA

    14/06/2009 à 20 h 31 min
  • Florin Répondre

    Iosa : donc, selon vous, faudrait laisser la salope brésilienne pondre autant qu’elle en a envie, et, pour la nourrir, elle et ses gamins, piquer dans les poches de son voisin de palier, voire le voisin de l’autre coté de la rue …

    Belle mentalité !!! Pourquoi s’emmerder à bosser, quand un gouvernement soviétoïde pourrait vous filer des allocs en-veux-tu-en-voilà … Pas de bol, ça marche seulement dans des pays où la MAJORITE de la population est honnête et travaille …

    Ce que vous n’avez pas compris : il ne s’agit pas de distribuer de l’argent (ça, on pourra toujours, on en imprime autant qu’on en veut – biensûr, ça finira comme dans les années ’20, un kilo de billets pour un kilo de patates), MAIS DE NOURRIR DES MILLIARDS D’ETRES HUMAINS !!!! D’utiliser des ressources par définition limitées !!!

    On ne pourra pas indéfiniment laisser des gens avoir dix gosses, alors qu’ils ne peuvent même pas nourrir un seul ! C’est une affaire de bon sens. Dommage que seuls les Chinois ont osé prendre des mesures à la hauteur du problème. Avec un bémol toutefois, ils ne se sont pas forcément attaqués aux racines du mal, qui est l’absence d’un système de retraites digne de ce nom.

    Pendant ce temps-là, nous en Europe on est asfixié par la connerie verte. Je lisais récemment qu’en Belgique, une grande municipalité a décreté les "jeudis sans viande" (!). Hé oui, les bovins émettent 16% du CO² … Dites ça aux miliards d’affamés dans le monde, ils vont sûrement apprécier …

    14/06/2009 à 2 h 12 min
  • Anonyme Répondre

    Iosa:

    Vous avez raison dans les détails pouvant s’ensuivre d’une baisse brutale de la population terrienne.Mais lorsqeu j’envisage cette solution, c’est d’abord pour des considération écologiques, puisque tel est le sujet du débat et le théme du film Home. Il ne s’agit pas de revenir en arrière du point de vue technologique, mais soit de rationnaliser ceux qui s’en servent (et adieu la liberté pour laquelle beaucoup se soi disant "battent"), soit de baisser le nombre de ceux qui s’en servent, ne pensez vous pas?

    "la fin du marché immobilier neuf et rénové". C’est plutôt une bonne chose, non? Les Hommes se sont mis dans le crâne qu’il fallait mettre une valeur au lieu qui leur servait pour vivre… Et puis je ne vois pas en quoi cela serait synonyme de fin, je vois plutôt un ralentissement, le temps de  s’habituer à la chute de la population.

    Pour ce qui est de l’Afrique, Prenons un example. La famille Mamadou, Congo, 10 enfants. De l’autre côté, la famille Bambula, Gabon, 1 (ou 2 à la rigueur) enfant(s).

    Les enfants Mamadou, du fait du peu de soins qu’ils reçoivent chacun (pas facile de s’occuper convenablement de 10 enfants), et du peu de nourriture et d’eau (principe équivalent), meurent l’un aprés l’autre. 1 ou 2 survivront. Merci la propagande papale.

    L’enfant Bambula, comme il est seul, il reçoit l’essentiel de l’attention (au fait, je parle dans le cas de parents responsables) ce qui lui permet de survivre.

    Le résultat final est quasiment le même me direz vous, et vous avez raison de le noter. Mais vous avez évité la mort lente et douloureuse de 7 ou 8 enfants. C’est un avantage indéniable du point de vue humanitaire, philantropique, consciencieux et surtout écologique.

    Vous allez me répondre que dans la famille Mamadou, les enfants rapportent davantage d’argent car ils travaillent. Et bien, grâce à la famille Bambula, vous obtenez aussi un avantage social! ("des enfants qui travaillent? quelle horreur!" s’exclamera madame Michu, France) Et l’argent qu’ils rapportent sert surtout pour leur propre survie, donc résultat identique si on a 1 ou 10 enfants.

    Un dernier gentilhomme me retorquera: "mais vous ne pouvez pas les empécher de faire l’amour, de se reproduire ("capote?c’est quoi?" diront la plupart des africains), c’est libérticide et dictatorial!". Et bien dans ce cas, c’est à ces gens là que Mr Bertrand doit aller donner les leçons écologistes, et pas à nous!

    Bonne soirée! 😀

    13/06/2009 à 21 h 37 min
  • siniq Répondre

    Voici ce qu’ écrit la nouvelle icône des bobos parisiens , 37 % dans le III ardt de Paris qui comme tout le monde est en pleine campagne:

    Dans un écrit autobiographique, Le Grand Bazar, il rapporte ses pratiques : « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avoir choisi moi et pas les autres gosses ? Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même. » L’Observer retrouvera  même un texte de sa main paru dans un journal alternatif de Francfort en 1976 : « Mon flirt permanent avec ces enfants prit bientôt un tour érotique. Je pouvais parfaitement sentir comme les petites filles de cinq ans avaient appris à m’exciter. C’est à peine croyable. La plupart du temps, j’étais passablement désarmé. (…) Il m’est arrivé que plusieurs fois des enfants m’ont ouvert la braguette et ont commencé à me caresser. Selon les circonstances, j’ai réagi de façon diverse. Quand ils le voulaient, je les ai caressés. Alors on m’a accusé de perversion

    Si ce dernier avait porté calotte, quand aurait il été.

    13/06/2009 à 21 h 17 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " Quant à dire qu’il faille faire des gosses pour alimenter le marché de l’immobilier … c’est du même calibre que ceux qui en font pour toucher des allocs’."

    –  Oui, bien sur, et bien vu, et oui, avec un peu de bon sens, on observe tres vite que la Planete n’est pas "expandable". Pas besoin de rentrer dans les détails, que ce soit production alimentaire, industrielle, energie, pollution, global warming, global freezing, trou d’ozone et trou assholes, etc.. on connait. Mais mis bout a bouts, ces contraintes conduisent a un nombre "n" limite d’humains sur terre, au moins dans le cadre de nos connaissances actuelles (ceci est un des rares points qu’avait correctement compris P. Lance). Alors attendez vous a des "cris d’alarmes" émis par l’équipe du professeur Duschmoll, qui a calculé que, etc… puis de la commission Machtruc qui a mis en lumiere que, puis de Untel, a l’intérieur, puis de Unautre, a l’extérieur, etc, et en attendant, tout le monde sait bien que la planete ne va pas nourrir ni traiter les dechets de 100 milliards d’humains, a moi que de tous les rétrécir a l’échelle 1/10eme (les humains, that is, pas les dechets!). Donc, en attendant de trouver mieux, des limitations seront mises en place, a l’échelle internationale et ca me fait déja bien marrer d’imaginer les clowns de l’ONU débattre de ca, et, en attendant, qui c’est qui occupe le terrain, qui c’est qui fabrique des momes a tire-la-rigo? Voila, vous avez compris : Notre probleme, ce n’est PAS les terroristes et leurs bombinettes, c’est les silencieux so-called-modérés Muslims qui font des momes et des bulletins de VOTES partout, partout, partout. Mais j’ai déja dit cela mille fois, non? Ah bon, tout le monde le dit depuis longtemps? Alors, on est sauvé!

    Best,

    Mancney

    13/06/2009 à 19 h 32 min
  • ALBERT LE TROLL Répondre

    "Entre nous, ceux qui décrivent la France comme anti-sémite et  xénophobe en sont pour leurs frais en voyant un juif allemand obtenir 16% des voix à des élections".nous dit Jaures
    attendez que Strauss Kahn revienne, se fâche avec le petit Sarko, torche Martine, mouche Ségolène, et karchérise le rouquin, vous allez voir le score aux présidentielles!

    13/06/2009 à 17 h 52 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Iosa <<Au nom du fric, on peut tout faire…..amen !>>

    Avec ce [[[fric]]] *) que vous semblez  haïr s’il est dans d’autres mains que les vôtres, vous devez bien payer votre existence y compris votre abonnement Internet? Ou se transforme t’il à votre contact en argent propre par une sorte de miracle digne du culte cargo?

    *) triple confinement pour ne pas polluer le site!

    13/06/2009 à 12 h 11 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    "Quant à dire qu’il faille faire des gosses pour alimenter le marché de l’immobilier … c’est du même calibre que ceux qui en font pour toucher des allocs’.

    Ceci est néanmoins vrai et fait participer à l’économie du pays.

    Le meilleur des mondes est certes proche, mais le meilleur ne sera pas pour nous….. Et celà est la dure réalité ( une race d’esclaves et une race de Seigneurs avec ce que celà comporte comme avantages, cuissages ( non pas la poule…enfin? si tout de même) et impôts).

    Concernant le cadre Supérieur…….J’ai comme un doute, voulez vous sous entendre une loi d’exception pour les plus fortunés, comme à Miami ?

    Brézil, les brigades de la mort……Il est plus facile pour ceux qui ne sont pas conçernés de comprendre la motivation des massacres d’enfants et de dépenser du pognon chez le véto pour son animal de compagnie, que de s’insurger contre les plus forts.

    Au nom du fric, on peut tout faire…..amen !

    IOSA

    13/06/2009 à 8 h 46 min
  • Florin Répondre

    Iosa :

    OUI, Mao était un criminel, un dictateur sanguinaire de gauche, le premier dans une longue liste.

    Et oui, la France exporte vers la Chine. Pas suffisamment, certes, d’où déséquilibre de la balance commerciale.

    Et oui, tout pays devrait tendre à équilibrer ses échanges – personne, même pas les US, ne peut vivre éternellement à crédit, achetant et consommant plus que ce qu’il produit. L’équilibre ne signifie pas isolationnisme, d’ailleurs les pays qui resteraient "viables" à frontières fermées sont à compter sur les doigts d’une seule main.

    Avec la politique très brutale de l’enfant unique, la Chine connaît QUAND-MEME une forte explosion démographique. Demandez-vous ce que ce serait SANS cette politique …

    La liberté, cher Monsieur, a une contrepartie, la RESPONSABILITE.

    Le cadre sup’ qui veut avoir sept enfants, libre à lui, car ils seront tous élevés dignement.

    La salope dans sa favela de Rio qui a dix gosses avec dix mecs différents, dont elle ne se rappelle même pas le prénom, et qui met ces enfants directement à la rue, "pour qu’ils gagnent leur vie" à coup de kalach, traffic et prostitution, celle-là, IL FAUT LIMITER SA LIBERTE. Très dommage que seule une dictature y arriverait – mais ne rêvez pas, on y arrive, et plus vite qu’on ne le pense. Les paramilitaires brésiliens avaient l’habitude de flinguer les mômes vagabonds pendant leur sommeil, dans la rue, avec des armes munies de silencieux. Entre la politique chinoise et celle de l’ancienne dictature brésilienne, le choix est vite fait. N’est pas Terminator qui veut …

    Quant à dire qu’il faille faire des gosses pour alimenter le marché de l’immobilier … c’est du même calibre que ceux qui en font pour toucher des allocs’.

    13/06/2009 à 1 h 45 min
  • ozone Répondre

    Tres tres juste,R.Ed.

    12/06/2009 à 20 h 54 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    Rien que pour vos yeux…….

    "L’autarcie est une politique économique qui préconise l’autoproduction par un pays de la plus grande partie de ce qu’il a besoin de consommer et la réduction des importations au strict minimum."

    Et ce que vous voyez au supermarché du coin, sont effectivement des denrées provenant de la Chine que nous importons pour notre consommation…..ce qui veut dire que la Chine exporte ses denrées et autres babioles excédentaires vers d’autres pays.

    Il y a t’il une exportation de denrées et autres babioles "Made in France" vers la Chine ? 

    Je crains hélas pour vous, que vous n’avez pas saisis le sens de mon post précédent, sauf si vous êtes enfant unique de parents ayant été enfants uniques et dont les grands parents furent aussi enfants uniques, etc, etc.

    Quand au phénomène Mao qui ne fut pas seulement dictateur, mais l’un des plus grand criminel du genre humain, il va sans dire que la seule lueur de lucidité qu’il eut dans sa vie, c’est d’avoir compris comment asservir durablement un peuple à son seul profit, en l’enfermant dans des castes dont tous connaissent le tenant du début d’une vie et sa fin sans progression sociale pour le monde paysan.

    Où se trouve donc cette liberté que vous réclamez pour vous et les vôtres ?

    IOSA

     

    12/06/2009 à 19 h 04 min
  • Florin Répondre

    @Iosa : "La Chine à développée la loi sur l’enfant unique parce qu’elle vit en autarcie et pas nous….ni les autres."

    Ben non, cher Monsieur : il se trouve que les dictateurs ont des moments de lucidité responsable …

    Quant à l’autarcie chinoise, faites un arrêt à votre supermarché habituel. Et lisez les étiquettes, si ce n’est trop vous demander.

    12/06/2009 à 11 h 20 min
  • R. Ed. Répondre

    Ce qui compte dans la vie, c’est un toit, une famille, de quoi se nourrir, se chauffer, se soigner et passer le temps.

    Point n’est besoin d’une "automobile" pour passer le temps. Il y a des tas d’autres manières de s’occuper que de prendre sa charette pour passer un jour à la mer – et bosser comme un con le reste de la semaine.

    Les ressources de la terre sont largement suffisantes pour une population " raisonnable ".

    Les moyens industriels sont  eux aussi largement suffisants.

    Ce qui n’est  jamais suffisant, c’est la soif d’argent et la soif de pouvoir de ce que nous appelons les élites de la nation.

    Cette soif d’argent qui fait que ces gens déjà immensément riches n’en ont jamais assez et vendent notre identité à tout qui peut consommer, truands, bobos, collabos, sans papiers, envahisseurs innombrables du moment que cela puisse leur apporter ne serait qu’un petit eurocent de plus sur leurs comptes en banque planqués en Suisse ou aux Bahamas; mais qu’importe…

    La terre est un espace fini, donc ne pourra pas supporter l’augmentation continue et exponantielle de sa population, ou plutôt de "ses populations, vu que animaux nous-mêmes nous sommes également entourés d’autres animaux dont nous nous servons pour nous nourrir, qu’ils soient halal, casher et le reste.

    12/06/2009 à 0 h 53 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    Une loi sur l’enfant unique (comme en Chine) dites vous ?

    Effectivement celà serait la solution si tous les habitants de la terre faisaient de même et en même temps.

    Celà supposerait ne serait-ce ici (en France) l’abandon de nombreux droits issus de la CAF dont notamment l’APL et les allocations familiales.

    Celà signifirait surtout la fin du marché immobilier neuf et rénové et une explosion démentielle du coût du locatif avec la plus grande vague de chômage que la France n’a jamais connu.

    Suite à cette vague de chômage, toute l’industrie de l’automobile serait en baisse par faute de clients solvables, qui du coup produira davantage de chômeurs.

    Et sans parler que de celà, le couple vieillissant qui perdrait l’enfant unique pourrait dire adieu à sa lignée

    Mais celà aurait tout de même quelques avantages:

    Les homos ne pourront pas adopter, sans la Caf…. moins d’ immigrés et la loi sur l’avortement serait renforcée du fait que l’on pourrait choisir si l’enfant à naître à droit d’existence si malformé. 

    Reste à savoir si les Français sont prets à crever de faim maintenant ou à mourir de maladies bizarroïdes, de cataclysmes du faits de la montée des eaux et par conséquence de faim mais plus tard ?

    Le changement climatique est un réel problème et il faut être idiot pour ne pas envisager la pollution comme cause éventuelle et de continuer de polluer au nom du profit, même si il pouvait s’avérer que celà ne soit pas la cause du réchauffement.

    Du côté Africain…..les familles sont nombreuses parce que chacun apporte son aide pour survivre et une loi sur l’enfant unique signifirait l’arrêt de mort de cette cellule familiale et surtout les pollueurs ce ne sont pas eux, mais l’Industrie Mondiale des grandes et moyennes puissances.

    La Chine à développée la loi sur l’enfant unique parce qu’elle vit en autarcie et pas nous….ni les autres.

    Donc pas de solution miracle si rien n’est fait d’abord en amont pour que chaque pays soit auto-suffisant……sauf à vouloir le plus grand génocide à l’échelle mondial pour le bien de l’humanité (guerres et stérilisation massive des peuples).

    Coïncidence ? ca ressemble étrangement au passé des années 39/45 avec la solution finale.

    IOSA  

     

     

    11/06/2009 à 18 h 59 min
  • Jaures Répondre

    A Fred: Les enquêteurs de Marianne n’ont probablement pas hanté les rédactions de TF1 où personne n’a réagi après le licenciement d’un responsable informatique de la chaine qui avait eu l’audace de contester la loi Hadopi sur le blog de la ministre.

    Croire que "Home" a, à lui seul drainé des foules dans les bureaux de vote est une plaisanterie. Des enquêtes d’opinions montraient depuis plusieurs semaines la montée en puissance des "Verts". D’où le dérapage de Bayrou.

    Entre nous, ceux qui décrivent la France comme anti-sémite et  xénophobe en sont pour leurs frais en voyant un juif allemand obtenir 16% des voix à des élections.

    11/06/2009 à 16 h 10 min
  • GUS Répondre

    Plusieurs remarques, si vous le permettez.

    Je propose que les 88000 collaborateurs de Yann Artus, par ailleurs auteur d’un superbe film au plan de l’esthetique, envoient à la casse leur automobile au bénéfice de la marche à pieds.

    Dans ce film, pas un instant, il n’est prononcé le mot  "démographie ". Je sais, ce n’est pas un sujet politiquement convenable, impossible d’évoquer la prolifération du continent africain, de l’islam, de l’indignation de mére Thérésa , qui, au Caire, observe que des gamines de 13 ans ont une grossesse par an sans , immédiatement , se voir traité de sale raciste et autres noms d’oiseaux disgracieux. J’ai été à mème de rencontrer, dans la vallée du Panshir, une femme qui avait eu 18 grossesses: allez dire , après çà, à son mari , de n’avoir au plus qu’un enfant , etc etc… mais, c’est de la rigolade… Le calcul mathématique de Mr. Nathaniel est fort intéressant, mais on est dans le rève…

    Par conséquent, il y a des gens qui se disent sérieux, pour prétendre que bientot, il faudra nourrir 9 milliards d’ètres humains, et que c’est possible, les mèmes qui s’indignent, vertueux, que des pays fabriquent  des carburants avec du maîs qui pourrait alimenter la moitié de l’Afrique, comme si c’était à ces pays de nourrir l’Afrique…

    Pas d’illuses donc,  après 9 milliards, ce sera 12 milliards etc etc  Seulement, d’ici là, la planète aura implosé. Je suis un optimiste extraordinairement pessimiste…

    11/06/2009 à 14 h 10 min
  • R. Ed. Répondre

    Je viens présenter mes plus plates excuses au modérateur.

    J’avais dit dans un commentaire que Monsieur Cohn-Bendit (j’espère ne pas avoir fait une faute dans le nom de cet illustre personnage) était un ami de Monsieur Marc Dutroux et un admirateur de la sexualité de Monsieur Mahomet (la paix soit sur lui) et bien je regrette profondément mes erreurs.

    Vous aviez évidememnt absolument le droit, que dis-je, le devoir de censurer mes propos mensongers.

    Ce grand défenseur de l’écologie, des femmes et surtout , surtout des enfants qu’est Monsieur Daniel Cohn-Bendit mérite notre respect à tous et ce grand modèle de sagesse, que dis-je, ce saint homme, j’ai nommé Monsieur feu Mahomet, doit devenir le modèle de tous les êtres humains.

    Mea culpa, mea culpa, que mille générations de mes descendants expient ma faute, non pas mille générations, mais plutôt ad vitam aeternam

    11/06/2009 à 12 h 10 min
  • Frédéric Bastiat Répondre

    <<<Jaurès>>>
    La revue Marianne dans son N° 209 de la semaine du 23 au 29 avril 2001 s’est intéressée à l’opinion des journalistes et en particulier à leur penchant politique. Seuls 6% des journalistes sondés déclaraient avoir l’intention de voter pour Chirac, Madelin ou Bayrou !
    Donc 84% des journalistes sont à gauche. L’exagération patente de Monsieur Dumait est scandaleuse.

    Toutefois 100% des Français qui savent compter ont bien compris que le PS s’est pris une "branlée" dimanche. Je ne sais si c’est en trompe-l’oeil mais le discours de Jaurès verdit bigrement.

    Vous aimez la nature Jaurès? Allez vous installer dans le Larzac (si possible sans internet) ça nous fera des vacances.

    11/06/2009 à 6 h 28 min
  • Anonyme Répondre

    A tous:

    Les problèmes écologiques sont bel et bien présents. Un souci demeure….

    Vous pensez tous que les coupables sont les capitalistes ou les libéraux qui ont intensifié l’industrialisation. C’est en partie vrai. Mais qui est à l’origine des idées libérales? Ce n’est pas la droite! Et c’est là justement que le bat blesse (Jaurès)! La gauche s’est bâtie sur les idées progressistes qui ont créé le libéralisme tandis que la droite sur les valeurs conservatrices qui refusaient le "progrès évolutionniste". Hélas la Droite n’est plus ce qu’elle était et elle s’abaisse aujourd’hui à défendre un libéralisme qu’elle n’a en fait jamais souhaité…

    Autre point important, le père Arthus Bertrand et bien gentil à appeler au vote de gauche. Mais il oublie un élément essentiel….nous sommes 7 milliards (lui dit 6, mais ce chiffre était avancé il y a 15 ans), nous serons bientôt 9 milliards (ça, il le dit). Il nous demande que faire. Mais la réponse est contenue dans sa question! Au lieu de s’évertuer à chercher sans arrêt des moyens de consommer moins d’énergie, de brader notre liberté ou d’être "responsable" vis à vis des population africaines, pourquoi ne pas tenter d’empêcher, pour commencer, l’Humanité de passer la barre des 8 milliards? Ca il ne le dit pas….Pourtant c’est ce qu’il faudrait faire. Et éviter de se faire qualifier de tyran dictatorial. Il ne s’agit de massacrer personne. Si tous les couples de la terre (en supposant 1 homme+1 femme+fidélité=1 couple) ne font qu’un seul enfant (dont ils s’occuperont bien, ce qui évitera beaucoup de désagréments), dans une génération la population de la Terre a baissé du tiers au minimum. Qu’en pensez-vous? Vous n’avez tué personne, vous avez été responsable et la Terre vous en sera gré. Vous avez réduit le chômage, l’inflation, les famines, les épidémies, les guerres….

    Oui bon je sais, c’est une utopie, mais bon! Mieux vaut ça que le discours de Con-Bandit, n’est ce pas?

    10/06/2009 à 21 h 52 min
  • ozone Répondre

    FAUX
    Ce n’est pas la droite qui est prises en otage par les eurovers…Ce sont les socialos…
    "Home" passe deux jours avant,la cerise sur le gateau DCB;
    Cela laisse les socialos une main devant et une autre dérriere.
    Discour "écolo" de Sarkozy,et oh "surprise",une taxe "verte" va voire le jour (envoyez les violons)
    Bien sur,elle finira de bouche trous apres la disparition de la taxe professionnelle
    Mais vous me direz que si les eurovers son trés nombreux,quand ils vont s’allier aux socialos la droite sarkosiste et foutue.
    Et bien non,inevitablement les eurovers vont mettre sur la table la régularisation de tous les "sans papiers",en plus de tout le reste,énergie chére,etc,etc.
    Et voila nos amis les bétes pris a nouveau au piége.
    Y’a pas a dire,sont bien conseillés

    10/06/2009 à 20 h 59 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Jaures <<Quant aux fermetures d’usines, sont-ce les écolos qui les ont provoquées >>
    Suite au grenelle écolo français l’usine OSRAM de Molsheim (67) va devoir licencier 108 personnes. Et ce n’est que le début!
    Votre playdoyer sur les économies d’énergie défonce des portes déjà ouvertes, de la pure démagogie comme toujours pour vous faire valoir!

    <<M Dumait, entre un fruit sain et un autre gavé de pesticides choisit-il le second pour lui et ses enfants ?>>
    Quelle mentalité faut-il avoir pour poser une question pareille? Où avez-vous encore pêché cela? Je crois qu’Alain Dumait est une personne saine d’esprit qui n’a pas besoin de ce genre de remarques.

    10/06/2009 à 19 h 15 min
  • Magny Répondre

    Le succès d’Europe écologie ? Plutôt que voter blanc autant voter utile pour des gens qui semblent au pire inoffensifs , au mieux qui vont sauver la Terre ( rien de moins ) .

    J’avoue avoir été estomaqué du score de l’abstention ( quand on en a marre en démocratie une élection c’est plutôt le moment de gueuler , enfin il me semble ) et par celui des verts .

    Bon l’écologie c’est bien , disons que produire en répandant moins de substances toxiques et en évitant d’épuiser complètement les ressources je me demande qui peut être contre , à moins d’avoir un pois chiche dans la tête , mais de là à en faire l’occupation politique et idéologique unique d’un parti de grande importance : les bras m’en tombent !

    Ces gens semblent gentils , inoffensifs , oui , mais je les trouve aussi inquiétants qu’un parti qui ne s’occuperait que de la ville , ou que de la sécurité , etc . L’écologie est une fraction du domaine de champ d’action de la politique , il n’est pas sain qu’il soumette tous les autres !

    10/06/2009 à 18 h 45 min
  • Jaures Répondre

    Il est un fait que la "victoire"de l’UMP est en trompe-l’oeil. Si le PS avait fait 25% et les Verts 8%, comme d’habitude, on aurait proclamé une victoire socialiste alors que le rapport de force droite-gauche eût été le même. C’est là affaire de communication et je me demande bien où Dumait est allé chercher ses 85% de journalistes de gauche !

    Pour le reste, on reste sans voix. Dumait serait-il prêt à soutenir que la pollution est bonne pour la santé ? Car si le réchauffement de la planète est une probabilité forte et inquiétante, la pollution est une réalité quotidienne, néfaste, destructrice et coûteuse. Même si on ne croit pas au réchauffement de la planète, doit-on renoncer aux énergies renouvelables, aux économies d’énergies. A Montreuil, des investissements ciblés ont permis d’économiser 30% d’énergie, imaginez l’impact sur les factures d’électricité ou de gaz. N’est-il pas sain, par cette politique raisonnable, d’éviter des investissements pharaoniques et dangereux dans de nouvelles centrales nucléaires génératrices de déchets ? Qui préfère une voiture bruyante et gourmande à un véhicule moderne et sobre ? Qui achètera une coûteuse automobile si des transports en commun confortables et réguliers sont organisés à proximité de sa résidence ? M Dumait, entre un fruit sain et un autre gavé de pesticides choisit-il le second pour lui et ses enfants ?

    Quant aux fermetures d’usines, sont-ce les écolos qui les ont provoquées ? Cohn-Bendit a-t-il provoqué la crise financière ?

    Si on peut discuter certaines prises de position des "Verts", en leur laissant le monopole de la lutte contre la pollution, en niant les incidences de l’industrie sur l’environnement et la qualité de vie, on les conforte et les renforce.

    10/06/2009 à 16 h 12 min
  • R. Ed. Répondre

    Croissance, croissance !!!

    Quand les Occidentaux limitent leur  progéniture, ceux qui nous "gouvernent" importent celle des autres.

    En un siècle à peine nous sommes passés d’un milliard d’individus à 7 milliards ! Avec les cultures et les élevages d’ovins et de bovins qui a suivit le même chemin.

    Si on veut sauver la planète, il faut revenir à un nombre d’habitants plus raisonnable sur cette terre.

    Heureusement, nous avons encore de la place en hauteur pour parquer tout ce peuple. Et bientôt les vaches aussi se retrouveront dans des HLM de 100 étages, quoique ce soit déjà le cas pour l’élevage du mouton

    10/06/2009 à 12 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: