La droite insupportable : NKM, Juppé, et les autres

Posté le octobre 22, 2014, 10:28
4 mins

juppe-large

J’ai toujours préféré les ennemis aux traîtres. On a moins de surprises avec l’ennemi (on finit d’ailleurs par en avoir de moins en moins avec la droite socialiste). Il y a de multiples raisons pour que la droite ait peur d’être elle-même. Il y a autant de raisons pour que la culture économique de la « classe politique » ne soit pas vraiment une chance pour la France. Mais il n’y a aucune excuse au manque de courage, il n’y a aucune excuse à la mauvaise foi, à la veulerie, ou à l’acharnement à vouloir détruire notre pays.

Le tableau est accablant.

L’éducation, pierre d’angle de la construction de la société, a été, petit à petit, abandonnée à la gauche la plus dure, dans les miasmes lucifériens de la franc-maçonnerie triomphante. Où est l’instruction, qui permettait d’acquérir des savoirs concrets, de dominer une langue, une logique, et les éléments constitutifs d’une histoire nationale ?

Non, exit l’instruction, au profit de l’Éducation nationale. Et moins les parents éduquent, plus l’État formate. Façonner de nouvelles générations d’êtres sociaux. Exclusivement sociaux. Débarrassés de tous les déterminismes aliénants (sexuels, économiques, culturels, ethniques, religieux, familiaux…) Faire sauter toutes les membranes qui résistent entre les personnes et l’État. Éduquer les nouvelles mœurs, éduquer l’accueil de l’Autre, éduquer la haine de soi, éduquer la conscience politique et révolutionnaire, éduquer la méfiance de la superstition, éduquer l’intériorisation de la laïcité…

Par quel mystère toutes les cultures du monde ont-elles vocation à être protégées, respectées, reconnues, promues, à l’exception de la culture française, qui a comme seul horizon d’être « enrichie » par celle des autres ? Quelle pulsion de mort pousse les « élites » politiques et culturelles à vouloir mettre la culture française dans un grand mixeur mondial, d’ailleurs essentiellement rempli de pays africains ?

Comment comprendre que le ministre en charge d’organiser un grand débat sur l’identité nationale aille répéter dans tous nos villages que la France n’est ni un peuple, ni une langue, etc., mais une sorte d’auberge espagnole où tout le monde est le bienvenu comme il est, pour prendre place à table ?

Quelles glandes malades commandent à cette droite d’invoquer les « valeurs de la Ré­publique » et de montrer du doigt les « nauséabonds », qui ne voient pas d’un bon œil la transformation de la France en hexagone créolisé de citoyens du monde ?

Quel gène manquant empêche cette droite de comprendre qu’il est possible de tenir à une histoire, de tenir à une langue, de tenir à un peuple, de tenir, finalement, à une civilisation ? La plupart des fameux « nauséabonds » sont pourtant des hommes et des femmes ouverts, qui n’ont pas peur de l’autre et ne sont pas racistes ; qui prennent plaisir à visiter le Maroc ou l’Égypte, mais qui veulent simplement continuer à avoir le choix entre l’Atlas et les Vosges !

Quelle trouille pousse cette droite à brader le mariage, la famille, et les enfants, pour ne pas se fâcher avec quelques cinglés LGBT qui ne seront heureux que le jour où toutes les églises du monde seront transformées en clubs échangistes transgenres ?

Qu’ils aient au moins un courage, celui de rejoindre leur gauche chérie, qu’ils aillent s’agenouiller tous ensemble devant leurs icônes rouges, et qu’ils laissent enfin la droite en paix. Vite !

Renaud Dozoul

Article précédent

Syndicats

38 réponses à l'article : La droite insupportable : NKM, Juppé, et les autres

  1. Crésus

    28/10/2014

    Juppé on connaît sauf peut-être les jeunes qu’il faudrait éduquer à son sujet. On l’a vu à l’œuvre,on a vu de quoi il était capable. Un toquard, un clône de Chirac importateur de millions de Maghrébins. Juppé c’est un Xénophile, un Islamophile, un Arabophile.Pour contenir l ‘invasion, il propose de doubler les moyens de Frontex,rien que ça.Pour lui c’est la solution, pour la France et les Français ce serait la continuation du désastre.Juppé c’est à éviter à tout prix.

    Répondre
  2. Narcisse

    28/10/2014

    Totalement d’accord avec Yves. Pas grand chose à rajouter, sauf qu’il faudrait établir une liste complète des mesures à prendre d’urgence pour sauver notre propre pays et la transmettre d’urgence à Marine en éspérant qu’elle ait le courage de les appliquer si elle arrive un jour au pouvoir.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    28/10/2014

    conclusion :

    comme en cuisine les partis politiques  » traditionnels  » possèdent des recettes mais n’ ont pas d’idées ( novatrices ) … bien des lecteurs des  » 4 V²  » sont dans ce même cas ! …Ainsi @ Homère tourne la sauce dans le sens des aiguilles d’ une montre et @ Jaurès effectue la rotation dans le sens inverse … mais in fine la sauce sera , dans les deux cas ,aussi indigeste !

    Répondre
    • HOMERE

      28/10/2014

      Eh oui…c’est ainsi que les choses vont se passer….aussi indigestes certes mais réelles….nous vivons dans le monde réaliste,celui qui existe et non pas une nébuleuse vague et immatérielle…..conclusion : que vous soyez de droite ou de gauche,les élections vous ferons cocus ou cocus….on appelle celà l’alternance !!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2014

        même avec la grande toque du Grand Restaurant  » chez Sarko  » Le Funeste ( comme dit Druant je crois me souvenir ) ?

        Répondre
  4. Oeildevraicon

    25/10/2014

    La droite insupportable : NKM, Juppé, et les autres

    Pour ma part je dirai que la DROITE insupporte NKM, Juppé, et les autres… centristes.

    Répondre
  5. DeSoyer

    23/10/2014

    Au grand dam de la fripouille J…, je vous refais la pub pour mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir » aux éditions Godefroy de Bouillon (sous mon vrai nom) et disponible dorénavant à la librairie Duquesne et à la librairie française à Paris.
    La question des étiquettes politiques est décortiquée et j’espère qu’il vous permettra de repérer les vrais hommes (et femmes) politiques de droite, c’est-à-dire les vrais efficaces.

    Répondre
  6. Marquais

    23/10/2014

    Pardon, je me répète, mais pourquoi ne peut-on plus mettre de note aux commentaires comme avant ? C’était plus rapide et souvent plus explicite ( malgré la brièveté) qu’une réponse !

    Répondre
    • kattalingori

      24/10/2014

      Tout à fait d’accord avec Marquais, en ce qui concerne les notes attribuées aux commentaires.

      Répondre
  7. HOMERE

    23/10/2014

    Pour reprendre ses esprits,il faut affirmer que la droite c’est le libéralisme économique,le patriotisme,le nationalisme et l’humanisme.
    Quel parti aujourd’hui réunit ces critères ? nada !!
    La droite doit se reconstituer autour de ces valeurs pour affirmer son caractère vraiment libéral,ce qui exclut stricto sensu le FN , le Centre,et bien sûr le socialisme.

    Répondre
    • goufio

      25/10/2014

      Vous avez omis l’UMP : Union pour une Majorité Populaire (c’est de M Jupé je crois me souvenir), tout est dans ce dernier mot populaire on pourrait même tenter d’écrire République Populaire
      Démocratique de France. Qu’est-ce qu’était M Chirac, puisque son meilleur ami M Rocard a écrit qu’il était plus à gauche que lui. Dans ses mémoires de l’inconnu de l’Elysées, M Chirac n’a-t-il pas écrit que « les deux plaies de notre époque sont le libéralisme et le communisme »

      Répondre
      • qinctius cincinnatus

        25/10/2014

        il aurait donc pu être  » fasciste  » mais le problème c’est bien qu’ il préférait, pour les autres, le marxisme à la  » peste brune  » et pour lui même et sa famille le grand capital au … marxisme … on ne le croirait pas mais ChiChi était un homme  » tourmenté  » pour tout dire  » dostoïevkiien  » ( pour ceux qui ont de la …Littérature ! )

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/10/2014

      mais UN Homme incarne dans sa chair tout cela à la fois et même davantage : Sarko ( il est expressément interdit de rire de manière à ne pas troubler la quiétude intellectuelle de certains )

      Répondre
    • qinctius cincinnatus

      25/10/2014

      pourquoi le Centre ? … Madelin n’ était il pas le plus  » libéral  » des hommes politiques français ?

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28/10/2014

      rares sont les patriotes qui soient libéraux ( je les vois plutôt et au mieux  » colbertistes  » ) et rares aussi sont les nationalistes qui soient des  » humanistes  » ( je les vois plutôt bêtement xénophobes , tenez rien que sur le blog des  » 4V ²  » ) … nous sommes là en pleine quadrature du cercle ( qui comme chacun sait n’ a pas de fin )

      Répondre
  8. Yves

    23/10/2014

    Gauche ou droite, je ne vois aucune différence.Ces deux courants ne comportent qu’un ramassis de traitres qui ont vendu et vendent encore notre pauvre pays à l’Europe de Bruxelles et à la finance mondiale. Et ils se servent au lieu de servir !
    La France défigurée, c’est eux ! Par le regroupement familial, les frontières passoires, les régularisations en masse.
    Il y a des mesures d’urgence a prendre pour retrouver notre souveraineté : sortie de l’Europe telle qu’elle est actuellement et retour au franc, rétablissement des contrôles aux frontières, suppression totale de l’ A.M.E et de toutes les allocations quelles qu’elles soient pour les étrangers, remplacement du droit du sol par le droit du sang, suppression des 35h et de l’ISF, etc…La liste est longue. Mais qui aura le courage de proposer et d’appliquer ces mesures ?? Sarkozy ? il aurait pu lorsqu’il était au pouvoir et il ne l’a pas fait. Au contraire, il a trahi les français en faisant voter le congrès sur le traité de Lisbonne, il a trahi la France en l’inféodant à l’OTAN ! Alors qui ? Voilà le problème, il n’y a personne !
    La seule solution possible est de nous débarrasser une bonne foi pour toute de tous ces politiques en nous débarrassant du système qui les produit : la république !
    C’est le système qui est pourri, c’est la république qui est pourrie alors il faut travailler au retour du Roi !

    Répondre
    • Oeildevraicon

      23/10/2014

      Selon moi, vous avez tout à fait raison.
      L’UMP- PS c’est blanc bonnet et bonnet blanc et la symbiose de ces deux sigles en UMPS par le FN, est tout à fait appropriée.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/10/2014

        c’ est plutôt, idéologiquement, bonnet rouge et rouge bonnet !

        Répondre
        • Oeildevraicon

          25/10/2014

          Alors là…. Vous m’épatâtes! Je n’y avais pas pensé à celle-là.
          Mais il est vrai qu’il y en a plus dans deux têtes que dans une.
          Mais il est vrai aussi que vu mon age, il n’y a plus grand chose dans la mienne.
          J’aime bien, mais je ne sais pas si les bretons vont apprécier d’être assimilés à L’UMPS.
          Bon c’est ma tournée, je paie l’apéro à vous Quinctius, qui n’êtes pas breton je crois et bien entendu aux bonnets rouges.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            26/10/2014

            à confronter nos  » réactions  » sur le blog , nous sommes sensiblement du même âge … de  » vieux croutons  » mais pas encore totalement encroutés

    • goufio

      25/10/2014

      La France n’est pas vendue à l’Europe pas plus qu’à la finance. Ces propos sont justement ceux tenus par les gôches. Car nous pourrions avoir une influence forte sur l’Europe comme continent des échanges et non ce galimatias politique comme seuls ceux que vous critiquez sont capables d’en faire. Ce sont des pourritiques qui se gavent, ainsi tout est dit. La France pourrait être dotée d’une finance puissante, mais comme vous le savez, cette finance qui ne dépend pas du politique est un adversaire redoutable parce que la politique a besoin de beaucoup d’argent. Mais la vraie finance, celle qui est la somme de toutes les épargnes, elle, est forcément libérale, sauf dans les cas de Chrony Capitalism (capitalisme de connivence).
      Pour les mesures d’urgence, il y en a deux à mettre en place sans trop de difficultés avec un puissant effet de levier. Effet de levier budgétaire : ne pas remplacer tous les fonctionnaires partant en retraite dans les 10 ans à venir, d’où une économie budgétaire de l’ordre de 7 milliards par an avec effet récurrent de 70 milliards à compter dans 10 ans. Deuxième effet de levier : l’investissement pour qu’il ne provienne plus du crédit, maladie malsaine du keynésianisme, détaxer totalement l’épargne (plus d’impôt sur son revenu, sa plus-value, de prélèvements sociaux, de DMTO et DMTG (impôt sur la mort) ni d’ISF) voilà l’épargne libérée et l’économie revivifiée.
      Murray Rothbard a écrit : « Si l’Etat est inefficace et nuisible ; s’il est inefficace, il faut songer à s’en débarrasser, s’il est nuisible, il faut le faire ».

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/10/2014

        pouvez vous nous démontrer que la République Française n’ est pas  » vendue  » à la Finance |sous entendu internationale ou apatride ] merci !

        Répondre
        • 0094917

          29/10/2014

          Je serais tenté de vous demander de me démontrer qu’ellle l’est.
          Les entreprises appartiennent aux fonds de pensions anglo-saxons pour environ 54 % et aux actionnaires individuels français et étrangers. Les banques que vous appelez peut-être la finance sont peu impliquées dans le capital des entreprises.
          Les actionnaires français (moins nombreux que les fonctionnaires!!!) sont aussi actionnaires d’entreprises étrangères. Mais nous n’avons pas de fonds de pensions, c’est interdit en France, car c’est la finance (peut-être, mais ce n’est pas dit)
          Bonne journée-Goufio (0094917)

          Répondre
  9. Pierre

    23/10/2014

    Les socialistes eux mêmes ne se reconnaissent pas dans leur gouvernement, qui fait la même politique européiste de la dite droite de Sarkosy et des autres. Ils ne peuvent exister que dans ces principes et ne veulent pas en changer.

    Répondre
  10. jayjay.nc

    23/10/2014

    Et Nicolas Sarkozy nous rejoue la même comédie qu’en 2007.  » L’immigration menace notre façon de vivre…. » annonce-t-il devant 3000 militants….Tiens..tiens…
    C’est pourtant sous son règne que le nombre de musulmans a augmenté de 20%, que l’abattage halal est devenu la règle à plus de 50%, qu’on a vu la finance islamique légalisée, que le conseil du culte musulman, tremplin des islamistes de l’UOIF s’est constitué sous l’impulsion de l’Etat. On peut aussi parler de l’élimination de Kadafi, notre meilleur rempart contre l’invasion africaine. Je ne parle pas du nombre de voilées arrogantes dans les rues, multiplié par trois en cinq ans. Merci Sarko !

    Répondre
    • goufio

      25/10/2014

      Vous pourriez aussi ajouter la non moins fameux « discrimination positive ».
      Quel très petit président avons nous eu là!!!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2014

        à quoi on donc bien pu servir les talonnettes ?

        Répondre
    • de visu

      28/10/2014

      Vous oubliez Mayotte, véritable aspirateur à immigration afro-musulmane et pompe aspirante à l´aide sociale en tous genres…
      NS n´a fait qu´enfoncer davantage la tête de la future noyée qu´est la France.
      Et s´il revient, ce sera pour lui creuser sa tombe sans funérailles.

      Répondre
  11. Michel

    22/10/2014

    L’UMP est au PS ce que la GLDF est au GODF : concurrents, mais pas adversaires, encore moins ennemis, et d’accord sur l’essentiel : s’accaparer les prébendes du régime, défendu ensemble bec et ongles quand le Peuple menace de se rebeller. Les fronts « ripoublicains » se mettent alors en place sous la pression des « fraternelles », leurs équivalents maçonniques, constituant ainsi les piliers de notre système mafieux.

    Répondre
  12. exploit

    22/10/2014

    Ne plus voter pour eux.

    Répondre
  13. annabelle

    22/10/2014

    UMP = PS = UMPS. Il faut toujours le dire et le redire car une partie des français ne l’a toujours pas compris, en particulier les personnes âgées, toujours un peu déconnectées de la réalité…

    Répondre
    • Oeil de vraicon

      23/10/2014

      Détrompez-vous Annabelle, une bonne partie des personnes âgées dont je fait parti, est au courant du mariage de la carpe PS et du lapin UMP (ou devrais-je dire le contraire?).
      Ce qu’ils n’ont pas tous intégré, du fait de leur traumatisme due au nazisme est, que ces défonceurs de portes ouvertes que sont ces donneurs de leçons (politiques, médias, syndicalistes, artistes en et de tous « genres », etc…) font référence aux heures les plus sombres de notre histoire dans le but justement de raviver cette blessure chez cette population.
      Ce qu’ils n’ont pas tous intégré, c’est que toute cette gauche qui se dit sociale leur promet tout et ne leur octroi rien, sauf si ce n’est l’euthanasie ( le droit de mourir dans la dignité comme ils disent), sont justement les dignes descendants de ces fascistes, qui supprime une à une toutes leur libertés, à ce rythme ils arriveront à lever un impôt suivant l’épaisseur du PQ.
      Vicieux, véreux, comme ils sont, je les soupçonne même d’avoir à l’étude un compteur qui serait imposé aux couples hétéros seulement ( encore une attaque contre la famille), compteur qui permettrait de relever la fréquence des rapports sexuels et partant de là lever un nouvel impôt.

      Répondre
  14. Mriel jean

    22/10/2014

    Il ne faut pas non plus dire  » le ministre en charge de… » mais  » le ministre chargé de… ». Mais au delà de cette taquinerie merci pour cet article qui met si bien les points sur les i.Bravo!

    Répondre
  15. Hilarion

    22/10/2014

    L’étiquetage de droite est frauduleux. Ceux qui se disent « de droite » sont en réalité des postulants au fromage « républicain ». Pour accéder au fromage, il ne faut pas faire de vagues. Car l’adversaire de gauche, lui s’y connaît, en terme de vagues. Il a monté tout un arsenal sémantique qui constitue une véritable toile d’araignée ou risque de venir se prendre toute mouche maladroite dont la langue aurait fourché. Un procès en fascisme, en racisme, en haine, en propos nauséabond, en homophobie etc…est vite médiatiquement attrapé, quand il le l’est pas judiciairement puisque l’encadrement de l’expression fait maintenant partie des « valeurs républicaines » sous l’oreille attentive d’associations subventionnées, véritables polices de la pensée conforme, et fort capables de faire déférer devant les tribunaux tout déviant, avec l’enthousiasme de nombreux magistrats et même leur complicité si l’on a la chance de tomber sur l’un des éditeurs du fameux « mur des cons » du Syndicat de la magistrature. Alors on ne va tout de même pas risquer d’amoindrir ses chances d’accès au fromage en déplaisant à la gauche tout en risquant déferlement médiatique et tribunaux pour avoir soutenu une idée diabolisable. Ainsi, psittacisme aidant, l’électeur de « droite » se laisse berner par des camelots dont la seule ambition est d’occuper les places, de s’y maintenir dans une ambiance aussi paisible que possible. Le destin de la France dans ce jeu ? Ecoutez, l’important c’est que vous nous élisiez pour le reste…faites nous confiance !

    Répondre
  16. vozuti

    22/10/2014

    La fausse droite est pire que la gauche car son but est de siphonner tous les naifs de droite qui se laissent émouvoir par des discours.
    Cela fait 40 ans que cette ruse fonctionne: les français majoritairement de droite alternent entre la gauche ps et la fausse droite ump,sans comprendre que l’ump fait partie de la franc-maçonnerie comme le ps.

    Répondre
  17. druant philippe

    22/10/2014

    Cette fausse droite vraiment apatride cosmopolite est dite « drauche ou groite » alias droite mondialiste , notre pire ennemi
    à abattre !

    Répondre
  18. PiGiS Yves

    22/10/2014

    Excellent, il fallait que ce soit dit.
    Pour autant, ne pas confondre « métis » et « créole » !
    Il faudra le répéter le plus souvent possible Y.P.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)