La femme (et l’Europe) piétinées par Erdogan

La femme (et l’Europe) piétinées par Erdogan

Mercredi 7 avril, les autorités de l’Union européenne étaient reçues par le président turc Recep Tayyip Erdogan.

En l’occurrence, et par ordre protocolaire, il s’agissait de Charles Michel, président du conseil européen, et d’Ursula von der Leyen, présidente de la commission.

Or, la salle de réunion ne prévoyait que deux sièges, qui furent occupés par MM.Erdogan et Michel – Mme von der Leyen ayant, après quelques secondes d’embarras, décidé de s’asseoir sur un canapé, à l’écart.

La scène abondamment diffusée est assez gênante.

Elle met en lumière plusieurs éléments graves.
L
e premier est que l’Union européenne est incapable de parler d’une seule voix.

Deux présidents pour discuter avec le président turc, c’est un de trop!

Mais le «machin» européen n’étant ni tout à fait un État fédéral, ni tout à fait une administration au service de la coopération entre États, personne – pas même au plus haut niveau de Bruxelles – ne sait qui est légitime pour représenter l’UE dans ce type de réunion.

Cette scène met aussi en lumière la faiblesse politique de l’UE. Quand on songe qu’un coup d’éventail du bey d’Alger avait suffi à envoyer nos canonnières nettoyer ce nid de Barbaresques en 1830, on mesure l’effondrement.

Aujourd’hui, le nouveau sultan ottoman peut dire à l’une des plus importantes personnalités européennes qu’elle ne compte pas – et ladite personnalité encaisse l’affront sans rien dire.

La scène montre aussi la permanence de la culture de harem à Ankara: manifestement pour M. Erdogan, une femme n’est bonne qu’à servir de «repos du guerrier» et, s’il ne tenait qu’à lui, on pourrait parier que les raids barbaresques reprendraient bientôt en Méditerranée pour peupler les harems de la Sublime Porte!

Ajoutons que M. Michel, incarnation de la franc-maçonnerie belge, fait preuve d’une invraisemblable goujaterie.

Il s’est défendu d’avoir été insensible à l’embarras de sa collègue et a affirmé n’avoir pas bougé pour éviter un incident diplomatique. Mais croit-on que demander trois fauteuils eût créé un incident diplomatique?

Le plus effrayant est ce que cette scène révèle de la civilisation européenne et de la civilisation ottomane.

Manifestement, M. Erdogan est parfaitement à l’aise dans cette dernière. Mais ni Mme von der Leyen, ni M. Michel ne semblent rien savoir de la beauté de la nôtre. Celle-ci s’est notamment distinguée par la place laissée à la femme.

De la Vénus de Milo à Antigone, en passant par Jeanne d’Arc, les belles martyres chrétiennes ou les dames de l’amour courtois (avec une mention toute spéciale pour la Vierge Marie, incarnation de l’idéal féminin et modèle iconographique sans égal), la femme fut en Europe le sommet de la Création.

À mesure que l’Europe s’éloigne de ses sources gréco-latines et judéo-chrétiennes, elle abandonne cette grande tradition de courtoisie.

La femme, dans la France d’aujourd’hui, est devenue soit la bête de somme rêvée par Mahomet (je veux dire un gibier de «tournantes» que le mâle barbare peut violer sans risque), soit un objet de consommation.

Il est bien évident que nous sommes mal fondés à critiquer l’islam qui méprise la femme, quand nous-mêmes en faisons un objet de racolage publicitaire quand ce n’est pas un objet de vulgarité pornographique.

Pourtant, l’Europe ne peut pas être elle-même sans ce respect dû à la femme – qui n’a, au passage, rien à voir avec la masculinisation que veut lui imposer le pseudo «féminisme» progressiste!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    visite présidentielle à Montpellier dans un quartier …  » reconquis  »

    une jeune femme  » voilée  » interpelle Emmanuel Macron :

     » mon fils m’ a demandé si Pierre était un véritable prénom ; il faut plus de mixité dans le quartier  »

    le Président approuve d’ un mouvement de tête ! …

    20/04/2021 à 7 h 56 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    les SEULS qui PUISSENT faire plier les Turcs ET Erdogan ce sont les … Russes la SEULE … Grande Puissance Régionale !

    les Américains ces rois du chaos ( et pas du K.O. c.f l’ Irak et l’ Afghanistan ,la Libye, la Somalie etc … ), que ce soit Trump ou Biden, les soutiendraient plutôt si Erdogan continuait à soutenir comme il le fait actuellement Israël !

    14/04/2021 à 10 h 05 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Quand on envoie deux clowns en Turquie il ne faut pas s’étonner qu’Erdogan en fasse son cirque.
    L’Europe?
    Le petit bout occidental de l’Asie .
    Et elle se prend pour un continent.

    Question subsidiaire.
    Avec 5 milions d’hommes dans les différentes armées de l’EU et une quinzaine de porte-avions sur toutes les mers du monde, pensez-vous qu’Erdogan se soit comporté de la même manière?

    14/04/2021 à 9 h 27 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    c’ est le début du Ramadan , les élus municipaux d’ E.E.L.V. vont ils interdire le repas de midi dans les cantines scolaires pour motif de non discrimination ?

    14/04/2021 à 9 h 01 min
  • Philippe Répondre

    La vérité sur le « sofagate » d’Ankara par Thierry Meyssan

    C’est à tort que la presse a présenté l’incident protocolaire d’Ankara comme une humiliation de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen par le président Erdoğan. En réalité, celui-ci en connivence avec le président du Conseil de l’Union, Charles Michel, a tenté de hisser ce dernier au poste inexistant de président de l’Union.

    https://www.voltairenet.org/article212663.html

    13/04/2021 à 14 h 27 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      en réalité Erdogan s’ en fout …  » sultanement  » ! …

      peu lui importe qui serait le chef de ce pseudo – Etat ectoplasmique qu’ il envisage de … coloniser par le ventre de ses femmes !

      heureusement nous , les soit disant Européens avons encore, comme devant Vienne, les Polonais, les Hongrois et les … Serbes sans compter les Grecs … orthodoxes !

      14/04/2021 à 9 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: