La fin de la Belgique belge

Posté le juin 11, 2011, 9:24
2 mins

La Stib (Société des transports intercommunaux de Bruxelles ) pointe le départ des populations « aisées et cultivées » en dehors de Bruxelles.

Depuis quelques mois, la Stib se livre a une réflexion d’ordre socio-politique assez mal digérée par le monde de gauche. Nouvel exemple avec cette note confidentielle rédigée fin 2010 à l’attention de la direction de la société de transport public.

Extraits :

« le morcellement des compétences entre les différents niveaux de pouvoir a pour effet de rendre la fonction politique moins attrayante. Il s’en suit [ ] une disparition progressive des grandes personnalités politiques issues de la bourgeoisie et une montée de personnalités de moindre envergure issues de la classe moyenne. A Bruxelles comme ailleurs, on assiste à la disparition progressive des hommes et femmes d’Etat ». Et de pointer le départ des populations « aisées et cultivées » en dehors de Bruxelles et la croissance de « la population d’origine non européenne » comme orientant « de manière structurelle l’électorat vers les partis de gauche et de centre gauche ».

Ce qui fait dire à l’analyste stibien qu’un renforcement du pouvoir de la Région bruxelloise dans le cadre de la réforme de l’Etat « aurait un effet défavorable sur les grands projets d’investissement [ ]« .

Plus loin :

« Ce phénomène sera encore accentué par l’accession au pouvoir de belges d’origine étrangère dépendant d’un électorat à la fois communautaire et volatile » les rendants « très mitigés et prudents ».

Et pour la fin :

« L’évolution sociologique allant dans le sens d’un renforcement des communautés, en particulier la communauté musulmane, il faut s’attendre à ce que le centre d’intérêt des responsables politiques soit en premier lieu celui de l’emploi. Ceci poussera les autorités bruxelloises à privilégier [ ] l’augmentation des fréquences sur base du réseau existant, plutôt que la réalisation d’investissements lourds [ ]«

. On entend déjà les dents grincer.

Lalibre.be