La fin du règne de Jacques Chirac sera pénible

Posté le janvier 28, 2006, 12:00
3 mins

Pour rassembler sur son nom un peu moins de 20 % des suffrages au premier tour des présidentielles de 2002, le candidat Jacques Chirac n’avait pas lésiné sur les promesses électorales : avec lui l’impôt sur le revenu des personnes physiques allait baisser sur cinq ans de 30 %, et les restaurateurs verraient leur taux de TVA ramené de 19,6 % à 5,5 %.
Nous étions sur le terrain de la pure démagogie. Le premier engagement n’était assorti d’aucun programme de réductions des dépenses publiques. Pour le tenir, il allait donc falloir accroître les déficits ou augmenter d’autres prélèvements. Or, n’en déplaise aux partisans de la suppression de l’IRPP, celui-ci a au moins un avantage, c’est qu’il fait mal ! Et, du coup, les hommes de l’État ne peuvent pas trop l’augmenter… Ils préfèrent d’ailleurs les impôts réputés indolores, qui rapportent bien plus gros, comme la CSG (gouvernement Rocard), ou la TVA (Juppé). Ce n’était pas forcément une bonne idée, mais c’était promis. « Cochon qui s’en dédit ».
Hélas ! la promesse présidentielle n’aura été réalisée que pour un tiers. Et son chouchou Villepin a cru devoir s’engager à ne pas baisser les impôts au-delà de 2007…
Le second engagement était censé séduire les patrons de bistrots, réputés bons fourriers électoraux du parti chiraquien. Dès l’abord, on tenait pour rien qu’il s’agissait d’une compétence européenne et qu’aucun de nos partenaires n’y était favorable. Le résultat négatif, désormais acquis, était couru d’avance. Sans doute Chirac s’imaginait-il qu’il allait pouvoir promener son monde un peu plus longtemps… Il prenait moins de risques quand il promettait aux Parisiens qu’ils pourraient bientôt, avec lui, se baigner à nouveau dans la Seine…
L’actuel Président aura beaucoup fait pour réduire encore, s’il est possible, la crédibilité des hommes politiques français.
Au plan extérieur, et en particulier depuis le non des Français à la Constitution européenne, plus personne ne prête sérieusement attention à ses propos. Ses récentes déclarations sur l’emploi de notre arme atomique, curieusement étendu aux champs des pays terroristes comme à la protection de nos alliés, ne feront qu’accentuer ce comportement.
Au plan intérieur, seuls un Premier ministre qui est aussi son ancien secrétaire général, et une poignée de ministres, s’efforcent encore de le protéger, sans empêcher ses lapsus à répétition (comme lors de ses vœux à Tulle) et ses propos de plus en plus souvent incohérents.
Dans seize mois, c’est un président pitoyable qui quittera le palais de l’Élysée.

32 réponses à l'article : La fin du règne de Jacques Chirac sera pénible

  1. KLD

    03/01/2007

    Je n’ai qu’une chose à dire : je m’abstiendrai de voter comme tous ceux qui ont compris que cela ne sert à rien  (sinon à remplacer des escrocs par d’autres) tant que la république fwançaise sera ce qu’elle est.

    Répondre
  2. Mancney

    11/02/2006

    Messieurs, une fois de plus, je me regale a vous lire. (meme Son Altesse quand il est courtois). Merci. Cependant, je vous trouve un peu dur pour le French President. Essayez seulement d’imaginer comment les bouquins d’Histoire vont s’occuper de lui. Tiens, voila le cadeau a lui faire pour son depart…juste l’histoire de France de 1950 a 2050, ecrite en l’an 2200 (dans la langue de votre choix). Il risque d’y avoir qqs differences entre lui et le General, a qui il a tant voulu ressembler. Best, Mancney

    Répondre
  3. Florent

    09/02/2006

    A Alborg, rassurez-vous, vos sentiments pour Chichi, une majorité de français les partagent au vu des derniers sondages. Quant à moi, la haine a déjà laissé place depuis longtemps au mépris et ce pour les mêmes raisons que vous plus d’autres dont, en gros: reniement des valeurs fondamentales de notre patrie, dont les valeurs chrétiennes qu’il est censé incarner en tant que catho ( arf la blague ) etle patriotisme que même les révolutionnaires de 1791 avaient su préserver. Sans oublier la haine de soi, de sa culture, la servitude vis à vis des ennemis naturels de la culture française qu’ils soient intérieurs ( Gauchistes ) ou d’importation ( MRAP, UOIF ) et dont la révoction de l’article 4 sur la colonisation n’est que le dernier exemple en date. Bref, à côté, mitterand me parait presque respectable ( et pourtant, je suis à cent lieux des positions du bonhomme ). Quant aux politiciens belges, pour le peu que j’en ai vu, je vous comprend tout aussi bien ( à propos, comment va ce cher Di Rupo? Pas encore pincé? ). Bref, tout ça pour vous dire que non, mille fois non Alborg, vous n’êtes pas seul en ce monde à mener ce combat, mais vous deviez sans doute le savoir. Amicalement, Flo

    Répondre
  4. Alborg

    09/02/2006

    A SAS Va pour le mépris commun de « la fin de règne personnifiée »!! Je dois dire que je ne me serais jamais cru capable d’une telle haine pour un chef d’Etat Français…. Si on m’avait dit cela il y a 10 ans…. A savoir que je suis devenu aussi allergique à ce personnage que je le suis par rapport à 99,9 % du personnel politique Belge !, et encore plus hallucinant (parceque normalment c pas forcé) : POUR LES MMES RAISONS !! Pourtant entre la grande et « fière » F R A N C E et la petite Wallonie toute racrapotée, y’a pas photo, hein !? Eh bien, qu’on se figure que je retrouve chez CHIRAC la même médiocrité, la même veulerie(face à l’Islamisme et l’immigration), la mme… XENOPHOBIE vis-à-vis de nos alliés naturels(UK,USA, mais aussi Pologne et Pays Baltes …), MAIS les mêmes alliances contre-nature avec des potentats Africains ou des dictatures communistes,etc…que chez les politiciens de « chez moi » C’est-a-d. que tout ça c’est (à mes yeux, du moins) la mme veulerie doublée de la mme myopie….sinon plus grave encore: ses dernières leçons de morale données à une presse déjà émasculée d’avance en cette période de « caricatures », C’EST D’UN GOUT !! (et surtout d’une imbécilité) En bref tout cela se combine pour dessiner la silhouète parfaite d’un PROVINCIAL qui ne comprend rien au vaste monde et a ses enjeus ET POURTANT CE MEC IL ARRETE PAS DE VOYAGER !!! Alors bien sûr, qu’on soit un tantinet provincial au niveau du gouvernement de ma … province, passe encore! Mais au niveau d’un pays comme la France, c’est bien pathétique. Best, comme dirait Mancney Alborg

    Répondre
  5. sas

    06/02/2006

    laissons ce qui nous sépare pour revenir sur ce qui nous unis…la fin de règne de supermenteur…et su on légiférait dans l’urgence sur la réelle opportunité de l’euthanasie de sakut public…???? on achève bien les bourrins… sas qui n’a pas dans son vocabulaire le mot « renoncer »…le mien s’arrête à « renommer »….

    Répondre
  6. Florent

    06/02/2006

    Bravo Alborg, exactement ce que j’espèrai. Un bel acte d’ouverture et de réconciliation auquel je souscris pleinement, d’autant que moi aussi les références au protocle me gênent beaucoup. Allez SAS, un beau geste!

    Répondre
  7. Alborg

    05/02/2006

    SAS, Les choses iraient bien mieux entre nous si vous pouviez RENONCER à 2 choses : 1°) Vos mauvaises manières 2°) Votre adhésion à l’idéologie putride de ce FAUX intitulé « Protocole des sages de Sion »,réfuté par tout historien sérieux toutes tendances politiques confondues ! Cela fait maintenant plus d’un siècle que ce texte de très mauvais goût sert d’alibi à tous les malades et les enragés de par le monde qui ont décidé de BOUFFER DU JUIF à tous les repas !! : 1-Les Tsaristes 2-les Nazis 3-Les Staliniens 4- la quasi-totalité du monde Arabe aujourd’hui, de la plus humble chaumière à BIN LADEN !! Remarquez bien que j’ai dit « renoncer », ce qui est un verbe volontariste et pour cause car je suis sûr que vous en êtes CAPABLE…. Cela devrait être d’autant plus intéressant à tenter que je suis loin d’être en désaccord avec vous sur tous les sujets, comme le prouve encore votre dernier post…. Car je pense que vous avez raison en ce qui concerne GOLLNISH et le FN ! Alborg

    Répondre
  8. Florent

    05/02/2006

    Eh bien Alborg, vous avez encore compris autre chose. De nos jours en France ( et meême en Europe, pour la Belgique, je crois que vous confirmerez ), ce ne sont jamais les plus méritants qui gagnent, seulement les plus opportunistes, démagos, menteurs, j’en passe car je risque de déraper. Cela s’est fait aussi bien à gauche qu’à droite ( enfin droite, vous m’avez compris ). Le FN n’échappe malheureusement pas à la règle, c’est pourquoi je préfère ( pour le moment car je sais que ce genre de choses ne dure pas ) de Villiers. Il est vrai que de ce côté là, nous sommes un peu mieux pourvu que la Belgique et je crois que là aussi, vous ne me contredirez pas. Encore que, quand je vois comme Sarko parvenir à faire croire qu’ils sont les vrais leaders de la droite et duper son monde, je me demande si ce n’est pas pire encore. Enfin, de toutes façons, à présent, la machine est enclenchée et rien ne semble pouvoir ( vouloir? ) l’arrêter. Je veux parler bien sûr du déclin inéluctable de la nation et de l’Europe. Tenons-nous donc prêts à jouer notre rôle dans ce grand bouleversement. Amitiés. A SAS, ouais pas faux, en 2002, j’ai pris du plaisir à voir la déconfiture de Jospinet et la morgue de Chichi. Mais la suite ( deuxième tour ) m’a beaucoup moins plu.

    Répondre
  9. sas

    05/02/2006

    A alborg…sur nos sujets de conversation , comme pour les fosses d’aisances…il n’est point possible d’aborder le sujet,de patauger et d’évoquer « ces gens »…sans être,tout comme eux journalièrement ,directement et indirectement….ordurier,violent et…..précis. d’où mon vocabulaire choisi…alborg. Pour ton choix de Gollnish…je te confirme l’érudition de l’individu, sa qualité et son talent…étouffé par les luttes intestines visant à conserver le fond de commerce FN en famille…cqfd démonstration que cette force est « sous contrôle » aussi…(juste d’apparat et d’opposition pour entrenir l’image pseudodémocratique) sas dans l’atente de l’adresse pour aller se faire voir…

    Répondre
  10. Alborg

    04/02/2006

    A SAS « LE JUSTE »( ! )(‘faut l’faire), Votre grossièreté habituelle en la matière est ici d’autant plus inutile et grotesque que je n’ai JAMAIS chanté les louanges d’un Chirac ou d’un Mitterrand ! ! J A M A I S !!! ALLEZ DONC VOUS FAIRE VOIR A FLORENT Merci de m’accorder que j’ai compris ne fût-ce que « quelque chose », contrairement à certain rustre… ! Je partage en tous points vos impressions -et donc vos réticences,et donc votre réalisme sur VILLIERS et LEPEN, et pour absolument les mêmes raisons…. Nous savons bien que le fait de voter ne recouvre pas nécessairement un enthousiasme militant « de tous les diables »(comme on dit chez moi)! En tous cas choisir entre Villiers et LePen est un choix bien difficile…. Personnellement j’apprécie beaucoup B.GOLLNISH, et je trouve infiniment dommage que c’est toujours les mêmes lieutenants que l’on retrouve en première ligne pour la succession du « Chef »… Pourquoi cite-t’on toujours Marine LP ou C.Lang ou je ne sais plus qui d’autre encore est pour moi un vrai mystère…….. Bien cordialement Alborg

    Répondre
  11. sas

    04/02/2006

    A florent 1er de se nom…vois tu le principal intérêt de voter JMLPEN;;;;C EST QUE LES ENCULES DE NOTRE RIPOUBLIQUE,et il y en a un max,les indus,les privilégiés les irresponsables,et les droits communs…vont flipper leurs mères…et ca c’est bon,fini ls j’ai pas vu,j’ai pas compris,c’est pas moi,revenez demain….et ca tu vois florent ca n’a pas de prix…il faut que l’amertume et la peur change de camp…. SAS le juste. NB)devillier est un homme lige du séraille, son cursus le dessert….il a toujours été instrumentalisé dans la gueguerre des cgef de droite.

    Répondre
  12. Florent

    03/02/2006

    Alborg, vous avez très bien compris le dilemme: JML est le seul qui va à contre courant du politiquement correct ( encore que, ces temps si ses discours ont bien changé ), mais il n’est pas capable de gouverner et semble se complaire dans un rôle de Cassandre contemporaine. C’est pourquoi mon choix se porte plutôt sur de Villiers même si je ne me fais guère d’illusion sur ses chances de succés et l’aptitude au réveil de nos magouilleurs professionnels censés être nos dirigeants. D’où ma solution dite, et à juste titre radicale par Lahitte. De toutes façons, la question n’est plus de savoir si le système va s’écrouler, mais quand et comment. Florent Ier, roi des réalistes ou pessimistes selon Amitiés

    Répondre
  13. sas

    03/02/2006

    A alborg….parce que tu crois serieusement que chirac et mitterand….avaient la moindre idée …eux…de l’art de gouverner ???? et peut être même en avaient -ils seulement l’étoffe????? je crois que sur ce sujet là encore…comme pour israel….tu te fourre le doigt dans le cul jusqu’aux ammydales….. sas spécialiste en « glandes »…et glandouilleux

    Répondre
  14. Adolphos

    03/02/2006

    Heureusement, Hollande, lui, il va nous sauver ! 🙂

    Répondre
  15. Alborg

    02/02/2006

    En France, c’est comme en Belgique : tout finit -non pas par des chansons, mais bien plutot par DES ELECTIONS A LA CON…. En fin de compte la situation (en nos 2 pays) est si grave, que je ne vois pas très bien comment on pourrait enviseager autre chose qu’un vote en quelque sorte « de salut public » (pardon FLORENT pour cette terminologie révolutionnaire!)…. et donc pour le Front National ! ….Ce qui aurait aussi entr’autres avantages de dé-diaboliser PRATIQUEMENT une bonne fois ce parti, et ainsi de montrer à tous les petits boy-scouts bien-pensants qui peuplent votre cher pays (et le mien!) que JMLP c’est pas = HITLER comme continuent à le croire tous les imbéciles ! Ma seule réticence, chers amis, étant une forme de libéralisme beaucoup moins souple que chez A.MADELIN, par ex, et aussi -disons le – une forme assez archaïque de « xénophobie », laquelle n’a rien à voir avec ce que croit la multitude(c-à-d. du « racisme »), mais s’exerce surtout à l’égard des ANGLO-SAXONS avant tout-et accessoirement au reste de l’Europe… Il est en ts cas de ce point de vue extrêmement pathétique, et vous comprendrez que mon choix vise avant tout le moindre mal(la mme remarque vaut aussi pour un DE VILLIERS)…. MAIS la question centrale DANS L’URGENCE demeure quand même de savoir QUI aurait le courage de ré-instaurer chez vous la préférence nationale, chose qui m’apparait décidément INDISPENSABLE dans toute l’Europe (surtout au vu des tout derniers événements) Mon slogan serait tout simplement « OUI A LA PREFERENCE EUROPEENNE »…. Donc, si j’étais Français, je dirais OUI à JMLP – et là, il serait peut-être bien dans la merde, car fut-il autre chose dans votre « concert » politique qu’un « Protest singer » ? ? Et a t-il seulement la moindre idée de ce que c’est que « gouverner » ? Cordialement à ceux qui me répondront ! Alborg

    Répondre
  16. Jean-Claude Lahitte

    01/02/2006

    A Florent : moi je dis chiche pour votre solution … radicale. Mais de grâce, dépêchez-vous car je m’absente pour une douzaine de jours à partir de ce vendredi. Radicalement vôtre, Jean-Claude Lahitte P.S. en ce qui concerne le « petit Nicolas », je ne cesserai de répèter que c’est le Chirac d’il y a 25 ans. En pire, dans la mesure où, s’il passe en 2007, il décevra les millions de gogos qui auront mis en lui leur dernier espoir après des lustres de déceptions !

    Répondre
  17. Pierre

    01/02/2006

    Fernand a ecrit ‘Non, Sarkozy et Chirac, ce n’est pas blanc bonnet et bonnet blanc ! Sarkozy, au fond de son esprit, sait que la France a besoin des « recettes » libérales : baisse massive des impôts et charges sur le travail, restauration de l’Etat de droit. Ce sera dur, et même saignant, mais si Thatcher l »a fait en 1983 (grève des mineurs : un an de grève, 5000 arrestations !!!), pourquoi pas nous ?’ Le bilan de Sarkosy au ministere de l’interieur est catastrophique (immigration massive; insecurite record; preference etrangere et musulmane; non-expulsion des etrangers delinquants grace a la nouvelle loi Sarkosy; etc.). C’est a se demander si Sarkosy veut se presenter en Algerie. Quant a comparer ou meme rapprocher Sarkosy a Thatcher, c’est franchement malhonnete. Sarkosy s’est couche devant le lobby gauchiste et immigrationiste. C’est la raison pour laquelle les grands medias francais chouchoutent Sarkosy comme ils le faisaient avec Chevenement avant les presidentielles 2002. On sait ce qu’il adviendra. Beaucoup de Britanniques vendent leur residence en France du fait de l’insecurite; de l’immigration invasion et de la preference musulmane; de la pression fiscale; etc. Le seul vote pour changer la donne, sauver la france et nos compatriotes, c’est le front national. Amities Pierre

    Répondre
  18. Florent

    01/02/2006

    Voila SAS, c’est un peu à ça que je pensais.

    Répondre
  19. sas

    01/02/2006

    La France a surtout besoin d’être restituée à ses légitimes propriétaires….ceux qui en avait fait un étendart et un modèle d’avant 1789….les français sincères…à passeport unique. c’est sure que l’on a pas fini de morfler… SAS le gaulois…

    Répondre
  20. Adolphos

    01/02/2006

    « Sarkozy, au fond de son esprit, sait que la France a besoin des « recettes » libérales : baisse massive des impôts et charges sur le travail, restauration de l’Etat de droit. » De toute façon, les caisses sont vides et l’Etat en quasi faillite (il emprunte pour rembourser ses emprunts et ses interets !). Donc de toute façon, on va morfler.

    Répondre
  21. Florent

    01/02/2006

    A fernand, certes Sarko, un peu plus pragmatique et audacieux que Chichi, fera quelques réformes libérales nécessaires…et puis c’est tout alors qu’il nous faut un vrai changement des mentalités et des méthodes. Sarko n’est guère qu’un politicien parmi les autres, peut être un peu plus malin que la moyenne, mais toujours aussi opportuniste. J’ai p’têt bien une solution, mais j’hésite, peut être allez-vous me trouver trop radical.

    Répondre
  22. LESTORET

    31/01/2006

    Nos hommes politiques ont un niveau relativement bas, c’est vrai. Mais ce n’est pas nouveau de le dire. Autrefois ceux ci étaient secondés, souvent même dirigés, par une Administration que le monde entier nous enviait, qui brillait par sa compétence et sa rectitude. Aujourd’hui cette Administration a été étouffée et brisée par les politiciens eux-mêmes et aussi et surtout par les différentes promotions sorties de l’Ecole Nationale d’Administration depuis 1946 dont le seul but était de « faire carrière » à n’importe quel prix. On voit bien le nombre de ces « conseillers » qui sont passés à la politique. Ceci expliquant cela, il ne faut pas s’étonner de la situation dans laquelle se trouve la France, situation que Chirac était bien incapable de redresser et qui va aller en empirant si on ne remet pas rapidement à plat ce que l’on appelait l »Administration Centrale.

    Répondre
  23. sas

    31/01/2006

    Non ce n’est pas pareil…car iznogoud en plus d’avoir les dents qui rayent le parquet…est affilié aux « méchants » et de plus est avocat…c’est triples merdes… SAS qui dit qu’un mec de 1,35 m qui n’a pas fini sa croissance et qui ne sait satisfaire sa femme…ne peut satisfaire la GAULE ET LES GAULOIS….un petit homme ne saurait en être un grand. SAS spécialiste en gnomes…

    Répondre
  24. fernand

    31/01/2006

    Non, Sarkozy et Chirac, ce n’est pas blanc bonnet et bonnet blanc ! Sarkozy, au fond de son esprit, sait que la France a besoin des « recettes » libérales : baisse massive des impôts et charges sur le travail, restauration de l’Etat de droit. Ce sera dur, et même saignant, mais si Thatcher l »a fait en 1983 (grève des mineurs : un an de grève, 5000 arrestations !!!), pourquoi pas nous ?

    Répondre
  25. Jean-Claude Lahitte

    31/01/2006

    Bien vu Pierre: tous nos homms politiques sont « du pareil au même ». Ils appartiennent tous à l’UMPS (UMP + PS = UMPS)et sont interchangeables, pour le plus grand malheur de la France et des Français auxquels, d’alternance en alternance, on fait croire au CHANGEMENT… en mieux, évidemment. Quant à Sarkozy, il n’y a qu’à reprendre les propos du CHIRAC d’il y a environ 25 ans pour constater qu’il n’est qu’un autre Iznogoud qui n’aspire qu’à être calife à la place du calife. Il lui aura sans doute manqué, pour avoir un destin national, de reprendre l’Appel de Cochin et de prendre la tête du NON au referendum. Dans un courriel que je lui avais envoyé à l’époque sur la messagerie de l’UMP, je le lui avais conseillé en lui promettant une élection de Maréchal en 2007… Hélas ! d’élection en élection, la seule question qui se pose est : à quelle sauce la France sera-t-elle accomodée : rose ou bleue de plus en plus pâle ? Et non tricolore avec un homme ou une femme qui pense d’abord aux intérêts supérieurs de la France et des Français qui ont envie de le rester … Ce me rappelle Henry Ford qui faisait la publicité de sa Ford « T » en disant : vous avez le choix de la couleur, à condition que ce soit le noir ! Cordialement, Jean-Claude Lahitte

    Répondre
  26. Adolphos

    31/01/2006

    « La fin du règne de Jacques Chirac sera pénible » Elle est bien entamnée alors… « Or, n’en déplaise aux partisans de la suppression de l’IRPP, celui-ci a au moins un avantage, c’est qu’il fait mal ! Et, du coup, les hommes de l’État ne peuvent pas trop l’augmenter…  » Je rappel que la moitier des français ne la payent pas, mais que 10% en paye 69% (!). Donc, oui, ca fait mal, mais pas vraiment sur ceux qu’il faudrait responsabilisé -parce qu’évidement, moi aussi je suis, si les autres payent pour moi, pour du socialisme à toute berzingue.. Chirac n’a rien fait, il a trahi ses électeurs, il n’a plus aucune crédibilité, (et pendant ce temps là, Villepin séduit les electeurs de gauche !), c’est un mélange de Louis XV et de Brejnev ce type. Quelle époque de M*****. 5 ans de perdu, avec les 5ans de Jospin, jolie résultat. :(((

    Répondre
  27. sas

    31/01/2006

    C’est pas pour supermenteur que c’est pénible…c’est pour les pôvres gaulois qui se l’infusent depuis 10 ans…pour le reste ;que peut espérer d’un fils d’instituteur communiste…dont les occupations de jeunesses étaient la distribution de l’huma… lui de droite…l’autre merde décorée de la francisque de gauche….avec les « gaulois profanes » auront perdu assurément 25 ans….25 ans putain… et on est pas au fond , vu qu’ils ont fait des émules…qui pensent qu’on peut mener carrière en france en étant supermédiocre… SAS partisan ,qu’on écourte ses souffrances…

    Répondre
  28. Pierre

    30/01/2006

    Avec, Villepin, Sarkosy, Royale, Jospin, Hollande,…c’est helas un autre Chirac qui risque d’etre elu en 2007! Amities Pierre

    Répondre
  29. Jean-Claude Lahitte

    30/01/2006

    Non, la fin du règne de Jacques Chirac ne SERA pas pénible : elle EST pénible ! Il ne se passe plus de jour, et cela dure depuis son premier mandat, sans que celui qui a été réélu par plus de 82% des « votes exprimés » (faut-il le rappeler à tous les lecteurs des « 4-Vérités » qui en font partie ?) ne nous montre qu’à force de se comporter en illusionniste, il a fini par croire à « ses » illusions. Et je crains qu’à force de mentir aux Français, il ne se soit laissé prendre à ses propres mensonges… Au fait, le mot « mentir » me rappelle cette phrase de Thomas ADAMS : « Un menteur n’est jamais très loin d’être un voleur ! » (in « Sermons Mémorables », 18ème siécle). Cordialement, Jean-Claude Lahitte P.S. « Cherchez la femme » dit-on, pourquoi Chirac n’a-t-il pas choisi comme conseillère Bernadette, plutôt que Claude. Pour faire jeune auprès des « djeunes » qui, le soir de sa réélection, se pressaient Place de la République en brandissant des drapeaux algériens ou marocains pendant que précisément Bernadette le tirait par la manche poiur lui faire comprendre que ce n’était pas forcément là l’électorat d’un homme de…droite. Il est vrai que quelques jours avant, celui qui n’était encore que Chirac Ier avait répondu benoîtement à une journaliste de RTL qui lui demandait s’il était de droite : « Les gens qui me soutiennent se déclarent de droite ! »

    Répondre
  30. violette

    30/01/2006

    Pardonnez moi, mais certains français ont la vue basse, les oreilles bouchées ou ils veulent faire la politique de l’autruche, en cela ils ressemble à ce qui nous serre de président de la république (élu à 82% des 19% qui ont voté pour lui, c’est à dire la gauche et l’extrême gauche, ce qui explique qu’il baisse sa culotte à chaque demande leur part, observé le). Chirac est avant tout un sous-marin communiste. Sa fille doit militer en ce sens certainement, en tout cas ses conseils sont calamiteux. J’espère qu’en 2007, les français qui aiment leur pays se réveilleront. Il faut être réaliste et faire le bon vote pour une France qui doit se remettre sur les rails. Voilà les amis et bonne journée à tous. Il faut aller voter même blanc, mais il faut voter. L’absention est notre ennemieet sert l’adversaire. Merci de votre attention.

    Répondre
  31. Florent

    29/01/2006

    La fin de règne chiraquien coincide hélas avec la fin de la civilisation française. De toute façon, un autre ( Sarko ou Dominique ) le remplacera. Et ce sera blanc bonnet et bonnet blanc. Triste.

    Répondre
  32. TL

    29/01/2006

    Le vieux ressemble de plus en plus à Léonid Brejnev

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)