La forfaiture d’Aix-la-Chapelle

Posté le janvier 22, 2019, 12:21
3 mins

La caste jacassante se gargarise des « fake news » à propos du traité d’Aix-la-Chapelle entre la France et l’Allemagne.

Il est certain que, contrairement à ce qui a été dit, ce traité ne prévoit pas – encore heureux ! – de céder l’Alsace et la Lorraine à l’Allemagne.

Il n’en reste pas moins qu’il est dangereux.

Il est d’abord dangereux pour son caractère occulte. Ni l’opinion publique, ni même le parlement n’ont été informés, ni a fortiori consultés.

Il est également dangereux pour la souveraineté de la France, dans la mesure où il apparaît comme un acte d’allégeance à l’Allemagne.

En particulier, la diplomatie française est désormais supposée se préoccuper des intérêts exclusivement allemands : le traité affirme que l’obtention par l’Allemagne d’un siège au conseil de sécurité de l’ONU constitue une priorité de la diplomatie franco-allemande.

Que ce soit une priorité de la diplomatie allemande pourrait se comprendre. Que la France accorde son soutien à l’Allemagne également. Mais que la quête d’un siège allemand constitue une priorité de la diplomatie franco-allemande dépasse l’entendement !

Ce traité met également en péril nos relations avec d’autres partenaires.

Le fantasme d’une relation exclusive avec l’Allemagne, d’une part n’est pas réciproque (l’Allemagne se moque éperdument du fameux « couple franco-allemand »), et d’autre part risque de nous brouiller avec bien d’autres alliés.

Mieux encore, si j’ose dire, ce traité va finir par nous brouiller avec l’Allemagne elle-même. Car, à trop fusionner nos diplomaties, nous finirons par n’avoir que deux solutions : l’absorption d’un pays par l’autre ou la guerre.

Quant à l’Alsace-Lorraine, le traité ne prévoit certes pas son « annexion ». Mais a-t-on réellement fait attention au titre : il s’agit d’un traité « sur la coopération et l’intégration franco-allemandes ». Oui, j’ai bien écrit : « intégration ».

L’objectif ultime est clairement la fusion des deux pays, utopie absurde et criminelle.

Et plusieurs articles laissent supposer que des projets en cogestion franco-allemande doivent voir le jour.

Signer ce traité au moment même où les gilets jaunes mettent publiquement en doute le fait que nos gouvernants travaillent pour le bien commun de la France et des Français est, au strict minimum, d’une maladresse insigne. C’est sans doute même une forfaiture !

Article suivant

Macron

11 réponses à l'article : La forfaiture d’Aix-la-Chapelle

  1. lavandin

    28 janvier 2019

    On pourrait aussi s’interroger sur l’origine des “fake news” , car dans ce monde de manipulations d’opinion, il pourrait être possible que le pouvoir distille et organise des fuites de fausses informations pour discréditer ceux qui seraient tentés de les colporter

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    23 janvier 2019

    Une forfaiture de plus pour Macron qui n’en est plus à une près.
    Ci-dessous ce qu’il aurait dit à Aix la Chapelle:
    // …Parce que cette part d’incompréhensible nous rapproche.
    Parce que la part que je ne comprends pas en allemand a un charme romantique que le français, parfois, ne m’apporte plus…//

    Jamais une personalité politique allemande, autrichienne ou suisse n’oserait dire une chose pareille. Cela signifierait son arrêt de mort politique.

    Citation allemande:
    Wer seine Sprache nicht achtet und liebt,
    kann auch sein Volk nicht achten und lieben.
    Ernst Moritz Arndt (1769 – 1860)

    Traduction:
    Qui ne respecte pas et n’aime pas sa langue
    ne respecte pas et n’aime pas son peuple.

    C’est bien ce qe l”on constate, qu’attendent les citoyen(ne)s français(e)s pour réagir?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      23 janvier 2019

      Correction: C’est bien ce qUe l”on constate,..

      Répondre
    • KAVULOMKAVULOS

      24 janvier 2019

      “que le français…..ne m’apporte plus”. Non mais Manu, il faut arrêter la masturbation. Tu sais que cela porte au cerveau, selon certains. Maintenant, lorsque l’on frime en se gargarisant d’avoir servi le café à un intellectuel sévissant rue d’Ulm, il est bon de se rappeler que l’on s’est vautré deux fois au concours d’entrée ce cette noble et très élevée ENS, contrairement d’ailleurs à cette grande bringue de Wauquiez avec qui tu vas bouffer pour tenter de le mettre dans ta poche. Il n’est pas nécessaire d’être “nationaliste” pour préserver et respecter les qualités de son pays. Lequel pays, au moins en matière spirituelle, n’à pas se cacher. Ce sera quoi la prochaine fois : une convocation de la kaiserin à Canossa?

      Répondre
  3. Chevalier Noir

    23 janvier 2019

    Ce Macrouille… Un trou du c… dans toute sa splendeur!

    Répondre
  4. debey

    23 janvier 2019

    oui en effet, ce traité est un acte de forfaiture qui doit être dénoncé et sanctionné : M.MACRON dilapide la France en total contradiction avec son rôle défini par la constitution.
    Le peuple doit descendre dans la rue pour dénoncer cette trahison.
    Voici une nouvelle raison de porter un gilet jaune !

    Répondre
  5. IOSA

    22 janvier 2019

    Petit prince rêve d’une Europe forte et unie, tout comme son ancêtre Napoléon, mais l’histoire nous dit aussi que son empire s’est écroulé tout comme l’ex URSS, mais si son rêve venait à être réalisé….qui sera l’ennemi de cette Europe ?

    Avec un seul navire de guerre qui marche quand il veut, on ira pas loin même si l’Allemagne nous pousse devant elle.

    Répondre
  6. IOSA

    22 janvier 2019

    Petit prince aime les vieilles surtout quand elles sont boches et moches, normal après avoir plébiscité Pétain le 11 Novembre dernier et si on lui colle une petite moustache à qui va t’il ressembler ?

    Macron serait il un bon à rien ou un bon aryen ? Dorénavant toute décision de la France à l’ ONU devra avoir été débattu avec l’ Allemagne, c’est écrit en toutes lettres dans ce traité d’Aix la Chapelle.

    Répondre
  7. KAVULOMKAVULOS

    22 janvier 2019

    Que l’on apprécie ou critique Asselineau, personne ne peut lui reprocher de livrer des analyses claires et documentées que, jusqu’ici, je n’ai jamais entendu de la part d’aucun homme politique. Il vient de livré un clip sur Youtube au sujet de ce fameaux traité d’Aix la Chapelle, en reprenant commentant chacun des articles qui le constitue. Il faut absolument entendre cela y compris et surtout la partie traitant de l’engagement (de la France dans le cas présent) d’appuyer par ses forces armées et par TOUS SES MOYENS (y inclus nucléaire-) l’armér allemande en cas de conflit. Si demain les popofs s’invitent chez les boches, il faudra que macrounet sorte la valise et appuie sur le bouton avec la conséquence que dans les minutes qui suivent nous serions vitrifiés en retour “pour le roi de Prusse” Je ne voterai jamais pour Asselineau qui, s’il veut sortir de l’Europe, envisage une sorte d’alliance du même genre ou a peu près avec le maghreb, comme si nous n’avions pas déjà assez d’envahisseurs et sodomiseurs comme cela. Mais ses analyses claires sont justes.

    Répondre
  8. Alain PROTTEL

    22 janvier 2019

    Pierre Laval en rêvait. Macron l’a fait.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      22 janvier 2019

      …… Je crois me souvenir que, pour Laval, ça s’est assez mal terminé !

      Quelqu’un en a-t-il informé Macrounet 1er ?

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)