La France glisse vers l’abîme

Posté le mars 13, 2019, 10:58
6 mins

J’aimerais garder un espoir pour la France. Je n’y parviens pas.

Le mouvement des gilets jaunes s’estompe. Je voudrais penser qu’il renaîtra de ses cendres avec le printemps qui vient, mais j’ai des doutes très sérieux.

Le mouvement des gilets jaunes est né d’une révolte contre les excès fiscaux du gouvernement et contre l’arrogance méprisante de Macron.

La révolte contre les excès fiscaux du gouvernement a disparu des discours des gilets jaunes et, grâce à l’infiltration gauchiste dans le mouvement, été remplacée par des exigences de justice sociale et par des appels à faire payer davantage les riches.

La dénonciation de l’arrogance méprisante de Macron semble s’être essoufflée, car l’arrogance méprisante de Macron semble avoir gagné.

La recette suivie par Macron a été assez simple : insulter les manifestants en disant qu’ils étaient un ramassis de crétins racistes et antisémites, laisser venir des casseurs aux fins qu’ils cassent et de pouvoir ainsi accuser les gilets jaunes d’être de vils prédateurs, exercer une brutalité extrême et mutilante, de façon à ce qu’il y ait des blessés graves et qu’une peur d’aller manifester s’installe.

Puis, ignorer totalement toute forme de revendication de ceux que l’on insultait et que l’on brutalisait, prétendre débattre en faisant d’interminables monologues de propagande et en se faisant omniprésent à la télévision.

Laisser entendre que le désordre avait déjà trop duré et que la mauvaise situation économique du pays était due à ces pelés, ces galeux.
Enfin, compter sur les journalistes pour relayer le tout et attendre.

La recette a fonctionné.

La popularité de Macron remonte.

A-t-il amélioré la situation du pays ? Non, pas du tout. A-t-il pris des décisions courageuses ? Non, absolument pas. S’apprête-t-il à en prendre ? Pas davantage.

Ce qu’il fait en ce moment est exactement ce qu’il a fait pendant la campagne électorale qui lui a permis d’accéder à l’Élysée et de faire élire dans la foulée trois cents députés à l’assemblée nationale.

Macron a compris le pouvoir des médias et sait qu’en se montrant beaucoup, il n’y aura que lui – et donc il n’y a quasiment que lui.

Ceux qui sont propriétaires de la plupart des médias, qui ont investi sur Macron et qui attendaient un retour sur investissement, avaient décidé d’utiliser les médias pour qu’il n’y ait que Macron.

Et ils tiennent à leur investissement.

Ils ont vendu Macron comme la lessive qui laverait plus blanc, et ils revendent Macron comme la lessive qui lave plus blanc.

Cela avait marché une première fois. Cela semble marcher à nouveau.

Ils sont imprégnés de la même arrogance méprisante que Macron et ne peuvent que considérer que leur arrogance méprisante est justifiée.

Ils ont vendu le produit Macron sans que la population sache ce qu’il y avait sous l’emballage. La population a vu ce qu’il y avait sous l’emballage parce que l’emballage s’est un peu déchiré.

La phase de réparation de l’emballage est en cours et le produit Macron va paraître bientôt tout beau, tout neuf.

Au train où vont les choses, je ne serai pas surpris si Macron gagne les élections européennes. Je pense que Macron est d’ores et déjà assuré d’être réélu en 2022. Le scénario est déjà écrit. Je l’ai déjà dit, et je le redis : ce sera un deuxième tour Marine Le Pen-Macron et Macron gagnera.

Pendant ce temps-là, la France continuera à sombrer.

Ce ne sera pas une chute libre vers les abysses, non. Ce sera une descente en pente douce. Le nombre de pauvres va continuer à monter doucement.

Ceux que Christophe Guilluy a appelés la France périphérique seront toujours relégués en périphérie et auront de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois. Le changement de population, qui, selon le gouvernement, n’existe pas, se poursuivra. La nomenklatura continuera à vaquer à ses affaires. Les médias diront ce qu’ils sont censés dire. Dans les analyses de compétitivité économique la France ne cesse de descendre. Le futur du monde s’écrira de plus en plus nettement ailleurs.

Dois-je dire que cela m’attriste ? Oui, cela m’attriste. Mais ce qui m’attriste le plus est de constater que tant de Français consentent et ne semblent même plus rêver de liberté, de grandeur et de dynamisme.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

43 réponses à l'article : La France glisse vers l’abîme

  1. quinctius cincinnatus

    23/03/2019

    il FAUT DE TOUT pour faire une très bonne Armée et les Armées françaises en sont ; ma  » mission  » était d’ assurer une formation, ce que j’ ai fait très consciencieusement et ce qui m’ a donné le goût de former les gens ce que j’ ai également fait comme chargé de cours universitaire ; pour le reste, peu de temps après mon service, étant également titulaire d’ un diplôme d’ étude doctorale américain je suis allé travailler quelques temps en Amérique du Nord

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/03/2019

      il s’ agissait ici d’ une réponse à Gérard Pierre

      Répondre
    • BRENUS

      25/03/2019

      Encore une fois, le mythomane Q.Q. y va de son délire. Aujourd’hui, il est formateur de l’armée française. Il n’a aucun sens du ridicule. Quelle tache, ce zig. Demain , gageons qu’il va se déclarer ambassadeur de la planète Mars. Vite un chapeau un forme d’entonnoir à lui poser sur la tête.

      Répondre
  2. BAINVILLE

    23/03/2019

    « …Lorsque le président américain Donald Trump a décidé de se retirer de la Syrie, une terre de “sable et de mort” selon lui, il était sérieux. Mais les Etats-Unis ne pouvaient pas partir sans avoir d’abord éliminé la poche de l’EI dans la zone sous contrôle étasunien à l’est de la Syrie, car ils auraient alors laissé subsister ce qui leur avait servi d’excuse pour occuper la zone. C’est pourquoi on a conseillé à Trump d’éliminer l’EI avant de retirer ses troupes. Il a finalement ordonné à ses forces à le faire après de longs mois d’inaction, au cours desquels les Etats-Unis ont en fait offert leur protection au groupe terroriste et ont laissé des dizaines de milliers de militants de l’EI attaquer l’armée syrienne et ses alliés le long de l’axe Deir-ezzour al-Bukamal.

    La décision de Trump d’attaquer finalement l’EI doit être appréciée à sa juste valeur. Depuis 2014, les Etats-Unis faisaient semblant d’être en guerre contre le brutal groupe Takfiri tout en favorisant son expansion, en le laissant tuer des soldats de l’armée syrienne qui, eux, se battaient contre le groupe terroriste, et en utilisant la présence de de dernier pour justifier la leur. Les Etats-Unis ont bombardé Raqqa et l’ont détruite ; puis ils ont conclu un accord avec le groupe pour évacuer plusieurs milliers de ses membres. La campagne de Baghus est la première des Etats-Unis contre l’EI. C’est tout à l’honneur de Trump de faire ce que les Etats-Unis prétendent faire depuis 5 ans sans le faire : à savoir se battre contre l’EI.

    Cette longue campagne spectaculaire a permis à Trump de s’attribuer le mérite de la défaite de l’EI, alors qu’en réalité depuis 5 ans les forces qui l’ont combattu sont les forces syriennes, la Russie, les Unités de Mobilisation Populaire (UMP)/Hashed al-Shaabi, l’armée irakienne, le Hezbollah libanais et l’Iran…… »

    Elijah J. Magnier

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/03/2019

      vous avez suivi, bien mieux que moi, l’ évolution de la situation sur le terrain et en accusant Trump , donc indirectement Israël , de double jeu , vous n’ allez pas vous faire beaucoup d’ amis sur ce blog de  » charbonniers  » *

       » qui ont la Foi du charbonnier  » donc qui sont d’ éternels cocus et fières de l’ être

      Répondre
      • Gérard Pierre

        23/03/2019

        Ne fanfaronnez pas trop ! …… vous risquez de participer un jour au paiement de la chambre, et ce jour là, ‘’l’expert‘’ ne le verra peut-être même pas arriver ! …… mais, selon votre propre définition, ce sera à considérer comme étant dans l’ordre normal des choses !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/03/2019

          Monsieur le Procureur ,

          s’ il vous plait, pouvez vous expliciter clairement et de façon logique, si possible dans un style intelligible à tous, votre accusation contre moi qui est assez confuse

          merci

          Répondre
          • Gérard Pierre

            25/03/2019

            De ‘’charbonnier cocu‘’ me voilà soudain par vous promu ‘’procureur‘’ …… promotion que je décline, car je ne saurais l’assumer avec conviction !

            Diantre, les promotions sont rapides avec le ‘’frère‘’ Q.C. !

    • Gérard Pierre

      23/03/2019

      Bonjour Bainville.

      Vous intervenez sous le patronyme d’un grand historien du XXème siècle, …… peut-être même un parent à vous, …… membre éminent de l’académie française en son temps !

      Discutant un jour aves un étudiant en histoire de son livre « HISTOIRE DE DEUX PEUPLES continuée jusqu’à Hitler » quelle ne fut pas ma consternation d’entendre le jeune homme m’objecter que Jacques Bainville n’était pas un historien !

      Je lui demandai la raison de son affirmation et ce qu’il me servit en guise d’argument m’ouvrit alors les yeux sur l’état de délabrement de nos facultés dites de sciences humaines : « Ses livres ne figurent pas dans les rayons de la bibliothèque de la fac ! »

      C’est ainsi donc, qu’on fabrique un gourou comme Benjamin Stora, ou qu’on intronise le criminel Boudarel dans une chaire d’histoire du Vietnam ne pose aucun problème éthique à nos universitaires. Et feu Vidal-Naquet, qui fut historien comme je suis évêque, a toute sa place dans l’antre de la connaissance ! …… Forcément, un philosophe de formation, … marxiste de surcroît, … ça a trouvé le sens de l’histoire !

      De la même manière, ce n’est pas en rassemblant tous les textes des auteurs hostiles à Israël … (et le sieur Elijah J. Magnier est du nombre) … que cela prouvera quelque chose : un mensonge ou une erreur, même partagés par un grand nombre, ne constituent pas pour autant une vérité !

      Question posée par le ‘’charbonnier‘’ dont parle l’omniscient de ce site (qui en a quand même croisé rapidement deux qui étaient plus intelligents et plus subtils que moi) …… objectivement, qui est hostile à qui ? ……

      Est-ce Israël ? …… pays de 8,3 millions d’âmes, vivant entouré de plus d’une centaine de millions de voisins qui veulent ouvertement sa disparition physique, … Israël mettant en valeur un territoire dont la surface représente moins de 1% du territoire du Moyen-Orient, … Israël seule démocratie de la ‘’région‘’ au milieu d’un magma de dictatures mahométisées, …… ou bien la Syrie et ses alliés selon les circonstances ?

      Dès mai 1948, cette Nation revenue du 3ème exode de son Histoire, à eu à affronter une coalition armée comprenant entre autres la Syrie ! …… Ce n’est pas Israël qui a pris l’initiative ce premier affrontement ! …… pas plus d’ailleurs qu’en 1956 (Affaire de Suez), qu’en 1967 (Guerre des six jours), qu’en 1973 (guerre du Kippour), voire qu’en 1982 (guerre du Liban) ! ! !

      Israël ne demande qu’une chose : QUE TOUT LE MONDE LUI FICHE LA PAIX !

      Pendant que la Syrie, … devenue une ‘’victime‘’ après avoir été le ‘’colonisateur‘’ de son voisin libanais et l’agresseur d’Israël à plusieurs reprises, … se débat avec ses coreligionnaires désunis, Israël souffle un peu, et ce n’est pas ce petit État sous la menace permanente de ses voisins qui va prendre l’initiative d’un affrontement avec qui que ce soit, …… sauf si la menace devient telle qu’il vaut mieux « prévenir » …… [au sens de ‘’venir avant‘’] …… que guérir !

      Mais bien sûr, si vous prenez avis auprès d’un ‘’palestinien‘’, d’un irakien, d’un Syrien, et à fortiori d’un iranien, d’un terroriste du Hezbollah ou d’un missilier du hamas, vous avez de fortes chances de recueillir des considérations plus ‘’objectives‘’ que celles de votre serviteur de produits miniers ici présent !

      Bien aimablement.

      Répondre
  3. ELEVENTH

    21/03/2019

    Ce qui est réconfortant – si l’on peut dire- c’est que la France n’est pas la seule à « glisser vers l’abime ». Nous apprenons qu’en ITALIE, un italo-sénégalais, chauffeur de bus scolaire, a voulu foutre le feu a son bus pleins de gosses – environ 50 – (surement pas de son ethnie) pour les voir cramer en représailles aux « enfants africains morts durant la traversée de la méditérranée », dont, parait-il trois ses siens.
    Ces salauds de blancs italiens l’ont quand même accueilli , lui et surement ses épouses, pris en charge et donné du boulot, ce qui en Italie ne se trouve pas sous le pied d’un cheval. Il est dit que, sans l’intervention rapide des carabinieri, les gosses étaient bon pour rotir en enfer. C’est quoi exactement la formule pour « réchauffer un serpent en son sein »? Vous en voulez vu vivremsemble ?
    Bonne chance.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    21/03/2019

    à propos du Drakkar et de l’ attentat contre le camp du Corps de Marines

    on peut lire AUSSI :

    Alter info du 21 /03 / 2019

    Répondre
    • Gérard Pierre

      21/03/2019

      Soyez un peu plus rigoureux dans la recommandation de vos lectures :

      • « … une enquête réalisée par un journaliste d’investigation israélien, … » …… dont le nom n’est, bien sûr, pas mentionné ! ! !

      • « … Israël avait fondé et dirigé secrètement un groupe terroriste libanais pour semer le chaos dans la région. » …… sachant que ce ‘’chaos‘’ visait à l’époque les ‘’palestiniens‘’ et les activités de la Syrie au Liban, …… et en aucun cas la Force Multinationale stationnée à Beyrouth. Quel en eut été l’intérêt d’ailleurs ?

      • « … un ex agent repenti du Mossad … / / … révèle que les Israéliens étaient au courant … » …… information totalement invérifiable !

      Cette intox sent la patte de la gauche israélienne qui est aussi toxique envers Israël que l’est le parti démocrate à Washington envers les USA ! …… comme quoi même en Israël a ses Juifs ‘’antisionistes‘’ ! …… ce sont d’ailleurs les pires, …… à l’image d’un Shlomo Sand qui, sous couvert d’être historien, conteste toute l’archéologie locale, … alors que sa spécialité est l’histoire du cinéma et des intellectuels !

      En revanche, lorsque Le Monde affirme que la France n’a pas encore OFFICIELLEMENT élucidé les dessous de l’affaire du Drakkar, c’est exact ! …… Pourtant, est-ce si compliqué ?

      • Pourquoi les témoins directs de l’explosion de l’immeuble n’ont-ils jamais été entendus par les différentes commissions d’enquête ?
      • Pourquoi ont-ils même reçu ordre de ne pas communiquer sur cette affaire ?
      • Pourquoi n’a-t-on jamais retrouvé la moindre carcasse de véhicule censé avoir franchi le barrage de sécurité et s’être engouffré dans l’immeuble ? …… immeuble qui, avant la venue des paras du 1er R.C.P., avait été longuement occupé par les … Syriens ! … Vous avez dit bizarre ? … comme c’est bizarre ! …… Les démineurs français avaient examiné le sous-sol du bâtiment, mais n’avaient pas encore eu le temps de regarder dans des galeries souterraines, possiblement minées !

      Et pourtant, depuis, des anciens militaires libérés du 1er R.C.P., témoins directs de l’affaire, se sont exprimés. Leurs témoignages concordent tous, et incriminer le Mossad relève du foutage de gueule le plus absolu ! …… mais c’est très tendance !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        22/03/2019

        si vous aviez un tant soit peu l’ expérience d’ une situation de guerre vous sauriez qu’ il est formellement impossible qu’ une tonne et demi d’ explosifs puisse être cachée dans un immeuble sans que la détection n’ en soit possible par les services d’ inspection qui sécurisent le bâtiment devant servir de casernement

        Répondre
        • Gérard Pierre

          22/03/2019

          Ah bon ? …… et les militaires qui connaissent bien l’endroit dont je parle, qui ont DES expérienceS de situationS de guerre, qui appartiennent à l’arme du Génie et qui pensent le contraire, ce sont quoi ? …… des amateurs, avec certificats de cours de stage sabotage par correspondance délivrés par les cours Pigier ?

          Il est vrai que vous, vous êtes professionnel en tout !

          Si votre objectif est de me faire révéler mes sources d’information, votre ficelle est un peu grosse ! … passez votre chemin !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            23/03/2019

            quand une affaire est et plus encore reste obscure il faut honnêtement explorer toutes les pistes et ne pas seulement s’ en tenir à ses convictions et à ses a priori … ce que vous faites avec une obstination … aveugle et qui ne veut rien entendre

            pour ce qui est de mon  » professionnalisme  » j’ ai fait mon service dans la guerre N.B.C. et ait des militaires dans ma famille

          • quinctius cincinnatus

            23/03/2019

            correction  » et ai « 

          • Gérard Pierre

            23/03/2019

            Vous datez ! …… et vous n’avez sans doute pas donné suite à vos convocations verticales à l’issue de votre temps de service réglementaire !

            Aujourd’hui, c’est NRBC ! …… soit dit en passant, et sans forfanterie aucune, de la part d’un ancien du 11ème Choc, reversé au 3ème R.P.I.Ma après la dissolution de cette superbe unité, et devenu ensuite réserviste fusilier commando de l’air à la suite d’un changement d’armée jusqu’à la limite d’âge de son grade, …… le tout à la moyenne de 30 à 40 jours d’entraînement, d’instruction et d’exercices par an ! …… [cf. mon engagement vis-à-vis de ma Patrie dont j’ai pu vous faire état par ailleurs !]

            Je suis également très bien entouré en matière militaire mais, je ne vous fournirai aucun détail sur la composition de cet ‘’entourage‘’ !

            Précisons aussi que je ne me sens pas pour autant expert en la matière, …… surtout au sens où vous l’entendez, …… Je vous cite : « un ” expert ” c’ est celui qui a les codes et le langage pour expliquer à posteriori ce qu’ il n’ avait pas prévu »

            Après cela, pensez ce que vous voulez, je n’en ai cure !

  5. IOSA

    18/03/2019

    Ce n’est pas la France qui glisse vers l’ abîme, mais ses dirigeants successifs plus soucieux de laisser en héritage « un fait d’arme » pour la gloriole de la fausse histoire de France que l’on apprend dans les écoles et à ce sujet, demandez à un jeune (moins de 40 ans) ce qu’est le nazisme et il vous répondra que c’est l’extrême droite…. parce que cette contre vérité que l’on distille depuis des lustres est devenu LA VERITE du mensonge d’ ETAT pour cacher leur propre honte d’avoir participer à tant de massacres de populations…

    Répondre
  6. BAINVILLE

    18/03/2019

    Un peu d’information pour GERARD PIERRE( qui ne doit lire que la Presse servile, qui opprime presque toute l’information), mais si vous êtes ici c’est pour vous informer réellement.

    Etats de droit par
    Michel Raimbaud
    Ancien ambassadeur de France

    Ce vendredi 15 mars 2019 marque le huitième anniversaire d’un conflit universel. Kamal Khalaf, écrivain, journaliste et analyste politique palestinien bien connu, qui rappelle une réalité escamotée : » s’il y a une guerre qui n’est pas innocente, c’est bien celle de Syrie « . Près de 400 000 morts, des millions de réfugiés, déplacés, exilés, sinistrés, et une multitude de blessés, d’estropiés, de handicapés à vie.

    …son récit a été étouffé sous une chape d’omerta ou de mensonge. La manipulation a permis aux faussaires de justifier la poursuite de ce crime collectif au nom de la légalité internationale…
    l’entreprise alliant dans son lit les « croisés » euro-atlantiques sous leurs enseignes variées et les « djihadistes » sous leurs franchises diverses aura été une entreprise perverse, illégale et criminelle.
    Et c’est par le biais d’une escroquerie médiatique et intellectuelle sans précédent qu’ils ont pu la faire passer pour une guerre noble, voire une guerre sainte.
    Si l’Etat syrien a pu compter sur des alliés fidèles, son peuple a hérité d’un « groupe d’amis » 114 Etats, les protagonistes de l’agression. Dans ces pays, incluant la France, les politiques, les intellectuels et les médias n’ont jamais dit « Nous sommes tous des Syriens »,

    C’est ainsi qu’en Syrie, les trois Occidentaux et leurs alliés, puissances nucléaires détentrices d’ADM, ont enseveli un peuple sous des tonnes de sanctions sadiques, armes de destruction massive par excellence ; ils ont soutenu, armé, financé et protégé les centaines de groupes terroristes (y compris Da’esh et Al Qaida) qui ont martyrisé le peuple syrien. Ils bombardent, lancent des frappes punitives contre les « méchants ». Ils violent le droit international par leur seule présence militaire sans aval du gouvernement légal, enfreignant la charte des Nations-Unies par leur occupation illégale. Certains comme Erdogan ont même des revendications territoriales

    Les réalités s’accommodent mal d’affirmations sommaires : il en va ainsi de celle, largement admise, qui réduirait le conflit de Syrie à une guerre contre le terrorisme, assimilée à la lutte contre Da’esh. Or, vue de Damas, cette guerre ne serait pas finie avec la seule disparition de l’Etat Islamique. A Idlib, sur la rive est de l’Euphrate ou du côté de la base US d’Al Tanaf, on trouve encore des milliers de terroristes présentés comme des opposants « modérés » ou des « rebelles armés » alors qu’ils n’ont que changé de badge afin d’échapper aux résolutions de l’ONU.
    Il semble d’ailleurs que les partenaires atlantiques (l’Amérique, l’Europe et Israël) n’aient pas l’intention de déguerpir facilement. La Syrie, qui devait être « lentement saignée à mort », a été endommagée, mais elle résiste vaillamment, aidée par de puissants alliés. A défaut d’avoir gagné la guerre, pourquoi ne pas empêcher son retour à la vie en l’étouffant avec les armes que le maître fouettard aime tant : les sanctions, blocus et embargos.

    L’Amérique, chef spirituel de tous les criminels dévots, en battle-dress ou en trois pièces cravate, fait preuve d’une imagination débordante qui illustre son leadership moral et culturel, tandis que l’Union Européenne lui emboîte le pas avec une servilité inépuisable

    Dans tous les domaines, la Syrie est déjà gavée de sanctions, y compris les plus farfelues. Depuis huit ans, les « trains » de mesures punitives se succèdent à un rythme effréné. La dernière fournée : la loi César, votée par le Congrès, qui généralise les sanctions, les étendant à tous les secteurs, et touchant non seulement les sociétés ou les banques, mais désormais les Etats et les individus. Il s’agit d’assécher les circuits financiers syriens pour interdire toute reconstruction,

    Les discussions sur la question syrienne sont étouffées par une omerta et une censure impitoyables. Celui-ci ne porte jamais sur la légalité ou l’illégalité de l’envoi de troupes contre la volonté du gouvernement syrien. Aucun doute n’est émis sur la légitimité de leur présence et de leur maintien, prétendument pour combattre Da’esh, soutenir les « démocrates kurdes »,

    Aucune condamnation de l’action passée en Syrie. A qui les remettre, aux Turcs, aux Kurdes… ? Pas un mot sur leur éventuelle remise aux seules autorités légitimes, celles de Damas. A en croire nos chefs de guerre, il n’y aurait plus d’Etat, pas de justice en Syrie. Comment la France peut-elle espérer remettre un pied dans ce pays qu’elle a contribué à détruire et dont elle nie l’existence, un Etat pourtant considéré comme le vainqueur potentiel ?
    Aux dires des experts la guerre est terminée, mais tant de mensonges ont été répandus qu’il sera difficile de normaliser. Loin de faire machine arrière, l’Occident, qui porte une responsabilité écrasante dans la tragédie, semble parti pour une fuite en avant où tous les coups seront permis, dans un mépris total de la légalité.
    L’approche tordue de « nos Etats de Droit » ne présage rien de bon. En ce huitième anniversaire, les dirigeants français sont enferrés dans un désir de vengeance irrationnel, prétendant plus que jamais décider de l’avenir de la Syrie, sur lequel ils n’ont guère de prise.
    Michel Raimbaud
    Ancien ambassadeur de France

    Répondre
    • Gérard Pierre

      18/03/2019

      Bonsoir Bainville.

      Merci pour votre sympathique attention mais je dois vous avouer que ce énième plaidoyer d’expert à décharge du régime syrien et à charge si j’ai bien compris de tous ceux qui, à tort ou à raison, ont tenté d’amener leur pierre à une solution plus ou moins acceptable, …… (acceptable par qui ?… on peut se le demander !) …… ne m’incite pas particulièrement à en prendre connaissance !

      L’auteur est un ancien ambassadeur de France. L’inféodation du Quai d’Orsay au camp arabo-musulman, depuis 1958, est de notoriété. On ne mène donc pas carrière dans les ‘’régions‘’ concernées par cette politique extérieure de la France sans avoir fait allégeance à la doctrine officielle. Le fait d’être arabisant est d’ailleurs un signe envoyé au corps diplomatique pour bien appuyer ses chances d’évoluer dans la ‘’région‘’. Le second signe ‘’positif‘’ consiste à se démarquer de toute empathie possible envers Israël.

      À partir de là, ce qu’on peut lire sous l’une ou l’autre plume de ces auteurs pré acquis n’est qu’aimable conversation à l’intérieur d’un sujet bien bordé dont il devient inconvenant de sortir. Ensuite, il suffit d’invoquer des forces occultes, une omerta, la thèse complotiste et tous les poncifs habituels qu’on retrouve d’ailleurs dans la présentation que vous nous soumettez !

      Cerise sur le gâteau, le témoignage, … bien sûr toujours objectif, … d’un ‘’palestinien ‘’ …… [peuple qui n’a jamais existé] …… travaillant pour Al-Mayadeen un média pro Hezbollah et qui se morfond sur les malheurs de la pauvre Syrie !

      Avec un minimum de mémoire, et sans remonter jusqu’au protectorat, la Syrie c’est, pour moi, la férule d’Assad père & fils, de 1970 à nos jours !

      C’est l’opportunité d’occuper le Liban à l’appel imprudent de Gemayel après avoir soufflé sur les braises du conflit en cours avec Israël. Un Liban dont il contrôlera tous les rouages.

      C’est l’attentat du Drakkar, le 23 octobre 1983, au cours duquel 58 paras français du 1er R.C.P. furent tués. Les ‘’bonnes relations‘’ qu’entretenait alors la France avec la Syrie ont conduit à plusieurs enquêtes bâclées tentant, sans convaincre, de disculper la Syrie de toute implication dans l’affaire !

      Le 14 juillet 2008, le président Sarkozy faisait défiler une promotion de l’E.M.I.A. devant le fils de l’assassin de leur parrain de promo, le lieutenant Antoine de la Batie, mort dans l’effondrement du Drakkar ! ……

      ‘’Amateurisme‘’ diplomatique consternant !

      Le mieux que puisse faire la France en Syrie, comme d’ailleurs dans n’importe quel autre pays musulman du Moyen-Orient est de ne jamais se mêler de leurs affaires, car il n’est pire folie que de vouloir être le seul Sage au milieu des fous !

      Répondre
  7. Gérard Pierre

    17/03/2019

    Aujourd’hui, sur toutes les chaînes de télévision proposant aux téléspectateurs des débats, …… [entendez par là un plateau composé de deux ou trois journalistes (indépendants comme chacun le sait), d’un syndicaliste policier forcément ‘’neutre‘’, d’un ‘’sociologue‘’ louvoyant, d’un ‘’invité‘’ expert en tout et d’un ou deux manifestants de la veille], …… sur le mouvement « gilets jaunes » nous avons eu droit au festival de la condamnation !

    – Vous condamnez les violences ou vous ne les condamnez pas ?
    – Je condamne les actes, mais pas leurs auteurs !
    – Vous approuvez alors ?
    – J’ai pas dit ça !
    – Non mais, faudrait savoir ! … on peut pas être pour quelque chose et son contraire ! …… Vous condamnez oui ou non ?
    – Y’a des violences qui ne sont pas visibles, comme celles que les « gilets jaunes » dénoncent justement, ……
    – Donc, vous êtes pour la violence !

    Monologues stériles !

    Les Torquemada de la bien-pensance, …… soucieux de faire le procès ‘’équitable‘’ d’une manifestation hebdomadaire dont les raisons de la pérennité leur échappe, d’une revendication multiforme qu’ils ne synthétisent pas, d’un mal être dont les racines sont profondes, …… ont une envie folle de reprendre la main sur une actualité dont ils ne maîtrisent pas les explications !

    Songent-ils seulement que, depuis quatre mois que cette affaire traîne, s’il y a eu certes des blessés, … de part et d’autre, … il n’y a pas eu un seul mort ?

    Songent-ils seulement que nous vivons en France, un pays qui depuis bientôt 230 ans ne cesse, dès l’école, de magnifier la révolution de 1789 ? …… c’est-à-dire une période durant laquelle il était de bon ton de déambuler dans Paris avec une tête humaine au bout d’un pic, pourvu que ce fut celle d’un aristocrate, …… c’est-à-dire une période où l’on guillotinait pour un oui ou pour un non, …… une période où les bourreaux de la veille devenait les exécutés du lendemain, …… une période où l’on est allés jusqu’à « génocider » le peuple de Vendée dont le seul crime était de vouloir rester fidèle à son roi et à sa foi chrétienne, et les ancêtres de la bien-pensance actuelle le commirent, … au nom de la liberté ! ! ! ……

    Alors qu’est-ce c’est que ces pudeurs de rosières devant la commission de dégâts matériels quand on a donné aux enfants de France un modèle bien pire que celui que nous constatons chaque semaine sur nos écrans ?

    QUE LA RÉPUBLIQUE ASSUME CE QU’ELLE A SEMÉ !

    Répondre
  8. Alain PROTTE

    16/03/2019

    Déjà bien malade, épuisée, presque mourante après 14/18, la France a reçu l’estocade en mai 1940.
    Elle ne s’en est jamais remise, bien qu’elle ait voulu camoufler sa dépendance sous de tonitruantes manifestations d’indépendance.
    Aujourd’hui, elle veut faire croire qu’elle s’est affranchit des tutelles qui lui ont été imposées par sa défaite en se noyant dans la « goulasch » européenne, elle-même asservie aux vainqueurs de 1945.

    Répondre
  9. Hela Pernollet

    16/03/2019

    ma réponse était à Gérard Pierre!

    Répondre
  10. Hela Pernollet

    16/03/2019

    vous en savez des choses! et je suis entièrement d’accord . L’évolution de la France , si l’on peut l’appeler comme ça, est catastrophique!
    c’est un déclin garanti: par l’ignorance, la paresse, le manque d’éducation ou d’instruction (voulu) par une grande partie de la population.
    Et une partie de fièreté , on se demande de quoi, le français aperçu  »cocorico » ! Je ne suis pas française de naissance, j’ai aimé cette France dont vous parlez et malheureusement s’est laissé entraîner par des incapables au pouvoir qui ne s’intéressaient trop souvent qu’à leur position, leur enrichissement etc. Ils ont bradé la richesse, la capacité de production, même une partie du patrimoine et j’en passe.
    C’est vraiment dommage et déplorable.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      16/03/2019

      Merci chère Madame.

      Je vous présente mes respects.

      Répondre
  11. Alain Bobo

    14/03/2019

    Quel est le taux d’inclinaison de la table ?

    Répondre
    • Gérard Pierre

      15/03/2019

      Quand on voit la table de haut, la réponse à cette question est forcément très difficile à fournir, et ce d’autant plus que l’angle d’inclinaison peut être ‘’compensé‘’, voire ‘’contrarié‘’ passagèrement par des phénomènes extérieurs à ladite table !

      Il semblerait que parfois la table bouge, ce qui peut amener la flatulence à stagner momentanément, …… et même à remonter en d’autres circonstances ! …… mais rarement longtemps ! …… un peu comme au flipper !

      D’autre part, la température économique et sociale subit des variations qui, … phénomène physique bien connu, … amènent la flatulence à se durcir ou à se ramollir selon les cas ce qui entraîne une incidence sur sa ‘’mobilité‘’ !

      Mais ne vous inquiétez pas. Le Tilt ne sera peut-être pas très sonore, …… mais tout le monde sentira qu’il a eu lieu le moment venu !

      Répondre
  12. BAINVILLE

    13/03/2019

    Pour LAVANDIN

    Mes réponses détaillées à vos demandes concernant les conséquences de l’invasion et de l’occupation de la France par l’ennemi allemand, sont à consulter dans la suite des interventions, à propos de l’article de
    ANDRE .COUSTOU  » CONTRE le PACTE DE MARRAKECH ».

    Répondre
  13. BAINVILLE

    13/03/2019

    Guy Millière donne un aperçu exact de la dissolution des nations, plan diabolique poursuivi par les mondialistes, qui tiennent les USA et les gouvernements occidentaux à plat ventre.
    Que pense notre chroniqueur de la situation de chaos au Proche Orient, voulue par les USA et leur mentor, Israël ?

    Voici deux opinions, prises parmi bien d’autres, qui résument assez bien le problème de la fourberie des gouvernants de l’ombre:

    « Le rôle des américains est trouble depuis le début… Ils ont manifestement installé eux même l’état islamique puis l’ont soutenu sans cesse en faisant mine de le combattre.
    Leurs bombardements incessants furent la plupart du temps inopérants et il fallut attendre l’intervention Russe pour voir immédiatement la différence entre des vrais bombardements et des simulacres.
    Les derniers bombardements conjointement avec la France étaient sans doute davantage destinés à faire disparaître des preuves compromettantes qu’autre chose.
    Depuis l’enlisement ne trompe personne ! Qui peut croire qu’une bande de va nu pieds peut tenir tête à l’armée des USA ? Ils font semblant de réduire une “poche” qu’ils ne réduisent pas comptant sans doute garder un noyau dur pour reconstituer un nouvel état islamique en Iran… »

    « L’islamisme a toujours été incité et financé par les anglo-saxons. D’abord par les anglais contre l’empire Ottoman puis pas les États-Unis quand ces derniers les ont supplanté (contre Bachar el Assad, etc…).
    C’est de notoriété publique, pourquoi se poser toujours les mêmes questions jusqu’à ce que des documents soient déclassifiés?

    Quand les Russes ou les Syriens s’emparent de bastions islamistes, ils y découvrent des conseillés militaires américains, anglais et français. »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/03/2019

      semaines après semaines Mr Guy Millière nous renforce dans notre optimisme : c’ est la méthode du potard Coué inversée … et ça marche !

      Répondre
      • Claude Courty

        14/03/2019

        Que vient faire ici la méthode Coué, inversée ou non ? Devons-nous attendre d’un éditorialiste la guérison de nos maux. ? Sommes-nous à ce point dans l’incantation ?
        La simple observation de faits en rapport avec notre situation dans ce qu’elle a de plus déplorable nous permetttrait d’en comprendre la cause, à défaut de la guérir, mais nous préférons nous passionner pour les Gilets jaunes, les procès en sorcellerie écologique, le Brexit ; ou encore assister au spectacle de l’Italie faisant la cour à la Chine à propos de sa nouvelle route de la soie, pendant que Pékin répare en Éthiopie des erreurs colonisatrices qui se sont produites ailleurs. Il est à ce propos particulièrement édifiant de voir se réaliser sous nos yeux de ce qu’auraient pu –et surtout dû – être notre action, là où nous avons été présents pendant tant d’année en nous contentant égoïstement d’encourager des peuples à proliférer plutôt que de les aider à s’industrialiser ; sans ignorer ce qui peut motiver la Chine pour ce qui est de l’aide qu’elle apporte aux pays en manque criant de développement.
        Quant à savoir s’il est encore temps de changer quelque chose à notre propre manière de procéder, c’est une autre affaire dont les pays d’Europe, pourtant majoritairement concernés, ne semblent guère préoccupés au-delà des conséquences, sur leur propre sol, de leurs insuffisances passées, mises à part moult conférences et la sortie en cours des pays d’Afrique de la zone franc.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          14/03/2019

          Mr Guy Millière a t il fait, ne serait ce qu’ une seule fois sur ce site, des propositions qui soient réalistes et réalisables pour son pays d’ origine ?

          n’ est il pas plutôt, et constamment, au pied du Mur des Lamentations à s’ y frapper le front avec la  » meilleure  » des bonnes Fois ?

          pensez vous que ce  » comportement  » entraîne un quelconque enthousiasme de la part de ses lecteurs et admirateurs … masochistes, fiers et heureux de l’ être ?

          pensez vous que rabaisser en permanence le pays qui l’ a vu naître et qui lui a permis d’ être  » reconnu  » , même si cela s’ est fait dans un périmètre très restreint , soit … moral ?

          etc … etc …

          voilà les questions que vous devriez vous poser honnêtement avant de me chercher des poux dans la tête avec ma citation  » méthode Coué inversée  » car, dans le cas, il s’ agit bel et bien de ça !

          réfléchissez y

          bien à vous

          Répondre
          • guy milliere

            15/03/2019

            Oui, j’ai fait des propositions dans le passé. J’ai travaillé avec plusieurs hommes politiques, été président d’un centre de recherche libéral pendant deux ans avant de partir pour les Etats-Unis. Il ne sert a rien de faire des propositions qui n’ont aucune chance d’être appliquées. Je m’efforce d’analyser. Macron est un president désastreux. Marine Le Pen aurait été moins pire et aurait renverse la tabla. Elle n’avait aucune chance. Je ne peux inventer une realite differente de cette que je constate. Sans rancune.

          • quinctius cincinnatus

            15/03/2019

            à Mr Guy Millière,

            Effectivement il ne sert à rien de faire des propositions  » qui n’ ont aucune chance d’ être appliquées  » ; c’ est bien pour cela qu’ il faut choisir soigneusement et sa cible et son arme . C’ est aussi la raison pour laquelle il faut plutôt être un conseiller singulier et discret, jusqu’ à l’ anonymat même, plutôt que d’ appartenir à un  » thing tank  » reconnu sachant comme l’ a dit un Anglais  » qu’ un CHAMEAU est un CHEVAL dessiné par un GROUPE « , le but final qui était le vôtre étant rarement atteint de votre vivant comme l’ a bien montré la médiologie

            bien à vous

        • BRENUS

          14/03/2019

          Réponse à Claude Courty. Ou avez vu que nous « encouragions les peuples à proliférer » ? Vous semblez totalement ignorant de la mentalité africaine pour qui avoir le maximum d’enfants – et ce depuis la nuit des temps, bien avant les contacts avec les européens- est inhérent à sa nature. Pas besoin des blancs pour cela.
          Par ailleurs, prétendre que rien n’a été fait pour pousser au développement dans de nombreux pays africains est une totale contre vérité. Beaucoup de pays s’y sont mis, y compris Taiwan qui a même envoyé des équipes avec leurs matériels pour créer et developper des unités alimentaires avec succès…. mais qui sont retournées à « la brousse » après leur départ.
          Il ne faut pas croire tout ce que l’on vous enseigne dans le système gauchiste français et mieux s’informer.
          Quant aux Chinois, regardez un peu plus loin que le bout de vos pieds et voyez comment ils s’accaparent sans vergogne les ressources y compris halieutiques de l’Afrique en donnant l’illusion du désintéressement.
          Vous voulez aider l’Afrique : commencez par revoir votre vision faussée des choses. Et ceux là, les Chinois, vous et les votres ne pourrons les virer en leur offrant l’alternative de la valise ou du cercueil.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            14/03/2019

            les  » Européens  » ont eu pendant longtemps ce même comportement prolifique !

            c’ est au début et surtout vers le milieu du XVIII ième siècle que les Français ont commencé , ET EUX SEULS, il faut le noter, à limiter volontairement les naissances au point qu’ il était impossible d’ avoir des colonies de peuplement à l’ exception du Canada soumis à … l’ Eglise

            Malthus et son  » abstinence  » n’ y sont pour rien

    • Gérard Pierre

      14/03/2019

      Bonsoir Bainville.

      Il est vrai que, depuis les problèmes intérieurs que subit la Syrie, Israël connait un répit relatif, … encore que !

      Mais dire d’Israël (8 millions d’âmes) qu’il est le mentor des USA (40 fois plus peuplés), n’est-ce pas déjà inverser un peu les rôles ?

      Par ailleurs, le chaos au Proche-Orient a commencé sous la présidence de Barack Hussein Obama, lequel ne peut pas vraiment être tenu pour un allié très zélé d’Israël.

      Sur quelles informations vous basez-vous, en outre, pour affirmer que lorsque les Russes ou les Syriens s’emparent de bastions islamistes, ils y découvrent des conseillers militaires français ? …… (pour les Américains et les Britanniques je ne sais pas.)

      Votre hypothèse n’est-elle pas un peu fragile ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14/03/2019

        il y a eu effectivement au début de l’ insurrection des  » Forces Syriennes Libres  » des conseillers militaires français dans leurs rangs … un colonel français des  » Forces Spéciales  » avait même été capturé par les … Russes

        Répondre
        • Gérard Pierre

          14/03/2019

          Il y a une différence entre ce que Bainville nomme ‘’Bastions islamistes‘’ …… en clair les pasdarans iraniens et le hezbollah libanais au début, daech à présent, …… et les ‘’Forces Syriennes Libres‘’ présentées comme anti Bachar et plus « soucieuses » de démocratie ! …… mais plus ou moins lâchées depuis.

          C’est pourquoi je souhaitais que Bainville soit plus précis. La France n’a, …… à ma connaissance et de l’avis même de personnes plus  »renseignées » que moi, …… jamais soutenu daech et encore moins délégué des conseillers militaires à cette organisation criminelle.

          En revanche, connaissant la perfidie d’Albion et les positions parfois « étonnantes » de Washington (notamment sous dame Clinton), je me garderai de mettre ma main au feu dans un sens comme dans l’autre !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            14/03/2019

            je n’ ai pas lu la même chose que vous ; mais il est vrai que Mr Bainville est assez confus quand il nomme et désigne les protagonistes

    • quinctius cincinnatus

      14/03/2019

      pour réduire RAPIDEMENT une  » poche  » de résistance il faut des troupes au sol et spécialisées dans le guérilla … urbaine

      Répondre
      • IOSA

        17/03/2019

        Ou une Grosse Bombe de napalm qui ne fera aucune distinction entre les * »civils ? » et les terroristes.

        * parfois civils quand ils perdent l’avantage ?

        Répondre
  14. Gérard Pierre

    13/03/2019

    Avant de glisser vers l’abîme, qu’était la France ? …… la France des années cinquante et du début des années soixante ?

    C’était un pays qui sortait de deux guerres mondiales ! …… un pays en reconstruction, grâce à l’argent du plan Marshall, (n’en déplaise aux antiaméricains hystériques), …… un pays qui s’affranchissait progressivement d’un passé colonial encouragé et idéalisé durant neuf décennies par une gauche ‘’civilisatrice‘’, …… un pays industrieux à défaut d’être industriel, dans lequel le charbon et l’acier constituaient, entre autres, des pans d’activité prometteurs, …… un pays soucieux de son indépendance, tant économique que militaire, …… un pays dans lequel, la demande étant très supérieure à l’offre, on pratiquait le plus naturellement du monde un CAPITALISME ÉCONOMIQUE, et dans les entreprises duquel les directeurs commerciaux dictaient leurs volontés aux directeurs financiers, …… un pays dans lequel la quasi-totalité des contrats de travail étaient à durée indéterminée, simplement assortis d’une période d’essai de trois mois, …… un pays dans lequel même les gens sans formation trouvaient un travail fixe, …… bref, un pays dans lequel l’avenir était synonyme d’Espérance !

    C’était aussi un pays dans lequel le mot ‘’racisme‘’ était assez rarement placé dans une conversation, …… un pays dans lequel le scoutisme, le patronage et divers mouvements de jeunesse structurants occupaient les enfants et les adolescents le jeudi après-midi, …… un pays, moins envahi par la radio et la télévision, dans lequel la voix des parents avait encore un peu de résonnance sur leur descendance, …… un pays où l’écolier respectait le maître, où les collégiens et les lycéens, pour chahuteurs qu’ils fussent, craignaient encore l’autorité des professeurs, …… un pays où policier et gendarme étaient des professions parfois raillées, mais seulement par derrière, …… un pays où la notion de service militaire (avant de devenir national) avait un sens civique bi-séculaire, …… un pays non ‘’eurogénéisé‘’ !

    Période rebaptisée par la suite « trente glorieuses » !

    Ce n’était pas mieux ! …… c’était simplement l’avenir qui était envisageable autrement !

    Le point de basculement fut mai 1968 ! …… période à partir de laquelle la France entama une entrée progressive dans L’ÈRE DE L’INVERSION ! …… bien que le si pratiquement funeste choc pétrolier, soi-disant responsable de tous nos maux depuis lors, ne se fut pas encore produit !

    Le délitement moral fut promu au rang d’exercice raffiné d’une intelligence avant-gardiste ! …… les garçons jetèrent alors leur retenue et les filles leurs soutien-gorge dans le feu d’un incontrôlable appétit ! …… On hippiesa joyeusement ! …… On rocka frénétiquement ! …… On fuma ‘’poétiquement‘’ ! …… on créativa inutilement !

    Une droite frileuse se laissa refiler par la nouvelle morale gaucho-marxiste lobotomisée les miasmes d’un passé colonial dont elle avait oublié le temps où, cette même gauche la traitait de revancharde sous prétexte qu’elle n’applaudissait pas alors à l’expansion territoriale exotique, lui préférant la préparation de la reconquête des « provinces perdues » de l’Est.

    Le vocabulaire se standardisa : les collégiens et les lycéens devinrent des étudiants, promotion d’autant plus aisée que pour amener 80% d’une classe d’âge au baccalauréat il devint nécessaire d’élaguer les programmes et de baisser le niveau des épreuves ! …… genre 100 mètres à la portée de tous, mais en marchant !

    Les mouvements de jeunesse laissèrent la place aux …… activités purement sportives ! …… l’école se chargea des restes !

    La guerre scolaire fut d’ailleurs relancée ; la laïcardisation était d’autant plus à l’ordre du jour que la gauche avait fini par persuader le bon peuple qu’elle allait lui faire connaître des lendemains qui chantent !

    Il n’en fallut pas plus pour que la ‘’morale‘’ changea de nature en même temps que de camp !

    Le CAPITALISME lui-même changea de nature : d’économique, il devint FINANCIER ! …… L’offre était progressivement devenue supérieure à une demande qui n’avait pas pour autant décru, mais qui s’était diversifiée !

    Le spectre de la guerre s’éloignant, …… GRÂCE À l’OTAN, …… et non pas grâce à l’Europe comme le prétendent les européistes compulsifs, …… on songea dès les années soixante-dix à engranger les dividendes de la paix en tondant la Défense Nationale ! …… Armée de terre, Armée de l’air, Armée de mer, tout ce qu’on put ratiboiser le fut. Le point d’orgue fut la suppression du service militaire, d’un seul trait de plume présidentiel et sans aucune consultation préalable. Le fait du prince Jacques (colonel de réserve de l’Arme Blindée Cavalerie : on n’est jamais mieux trahis que par les siens !).

    Un certain baron Davignon, haut fonctionnaire belge de nos institutions européennes, se mit en tête de réduire à néant la production de charbon et d’acier en Lorraine, …… ce lieu qu’un certain Raymond Cartier, journaliste renommé de Paris-Match, avait qualifié en son temps de Texas français, ……. et avec sa détermination, il y parvint !

    On nous donna à lire un projet de traité, dit de Maastricht, à la lecture duquel je tentai de m’atteler durant mes vacances, avant d’y renoncer car je n’y comprenais strictement rien ! …… Une version dite simplifiée, éditée par la communauté de Luxembourg, ouvrit alors mes yeux dès son préambule. Il spécifiait que ce traité était une reprise du rapport Davignon étendu à l’ensemble des activités économiques de l’Europe ! …… Il ne m’en fallut pas plus pour me convaincre de voter NON et de faire largement campagne autour de moi sur ce thème ! …… mais mon audience était loin de valoir celle du baron !

    On ferma des usines, on délocalisa, on précarisa, …… tout en multipliant les lois sociales inopérantes ! …… Les capitaux (y compris toxiques) se mirent à circuler plus librement que les individus, voix des dieux de l’olympe mondialiste oblige ! …… Et le patriotisme fut immolé sur l’autel du veau d’or ! …… À bas les délicats de l’Identité, les épidermiques de la différence, les ennemis de l’égalitarisme, les empêcheurs de la dépersonnalisation en rond, les réfractaires du vivre-ensemble !

    La « construction » européenne, dans son esprit, dans son organisation, dans ses méthodes et dans ses buts volontairement rendus opaques pour les citoyens (accessoirement électeurs), est, à mes yeux, largement responsable de l’abîme vers lequel la France glisse lentement, …… comme une flatulence sur la toile cirée d’une table bancale !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)