La France malade de son immigration

La France malade de son immigration

La politique moderne se permet de tels sophismes, utilisés à si grande échelle que l’on oublie presque de dénoncer ses nombreuses contradictions. Mettons par exemple à la suite quelques « vérités » édictés par nos médias et politiques :

l’immigration enrichit la France. La diversité est source de richesse (source : tous les élus ou presque)

L’Aide Médicale d’Etat, soutien médical aux clandestins, vise notamment à enrayer sur notre sol la propagation des épidémies (source : les discussions au parlement)

L’Aide Médicale d’Etat coûte à la France la moitié du budget du ministère de la santé soit plus de 600 millions d’euros en 2010 et autant en 2011 (budget : plus de 500 millions, rallonge pour boucler l’année : plus de 100 millions, source : Roselyne Bachelot, ministre de la santé)…

Les mêmes immigrés qui enrichissent la France lui coûtent donc plus de 600 millions d’euros rien que pour éviter la réapparition de maladies éradiquées en France depuis Pasteur..

Comble de l’histoire, on apprend une recrudescence de tuberculose en Seine-Saint-Denis, département français qui détient le record en matière  d’immigration, clandestine notamment.

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Tardier Répondre

    600 millions d’ euros rien que pour soigner et surveiller certaines maladies qui avaient disparu depuis longtemps.On ne compte pas tout le reste.Et dire que nous on nous sucre ou on nous fait payer en partie certaines interventions qui leur semblent un peu trop onéreux à leur gré.

    10/11/2010 à 22 h 07 min
  • Jean-Claude PHILIPOT Répondre

    Réagir, avant qu’il ne soit trop tard.
    Le faire dans sa globalité ( problème de la mondialisation) et avec rationalité.

    Il en va de la sauvegarde notre économie et plus encore de nos libertés et de notre identité nationale et européenne.

    L’échéance de 2030 pourrait être un point de non retour.

    09/11/2010 à 10 h 43 min
  • Skitprat Répondre

    Entièrement d’accord.

    08/11/2010 à 1 h 33 min
  • Michel Répondre

    Non, la France n’est plus malade de son immigration : elle va tout simplement en crever !

    07/11/2010 à 9 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: