La France tuée par ses politiciens

Posté le février 09, 2016, 10:04
4 mins

La France est un des plus beaux pays du monde. J’ai fait récemment le tour du monde en bateau et j’en suis revenu encore plus convaincu.

Nous avons un climat exceptionnel et des paysages somptueux. La France possède des fleurons de l’économie mondiale dans tous les domaines : pétrole (Total), énergie nucléaire (EPR, ITER), transports (TGV), automobile (Renault, Peugeot, Michelin), BTP (Bouygues, Vin­ci), aéronautique (Airbus, Das­sault, Eurocopter)… Ces entreprises ont à leur tête des responsables et ingénieurs compétents et innovants qui ont une réussite exemplaire.

La France a un tissu d’artisans, PME et agriculteurs travailleurs et courageux.

Le drame est que la France a à sa tête une classe politique totalement incompétente, incapable de gérer le pays depuis des décennies :

– Incapable de baisser le coût de l’État par la suppression de ce qui ne sert à rien (tel que sénat, départements, communes, conseil économique, agences inutiles…), la baisse du nombre de fonctionnaires, de ministères, d’élus, la baisse des émoluments et retraites des fonctionnaires et des élus…
– Incapable d’instruire des enfants à la lecture et à l’écriture comme du temps de nos grands-parents qui avaient pourtant peu de moyens…
– Incapable de baisser le coût du travail (baisse des charges patronales par la TVA sociale) et de se demander pourquoi un salarié coûte en définitive le double de son salaire net.
– Incapable de voter un budget en équilibre : c’est pourtant la première chose qu’on apprend en entreprise.
– Incapable d’harmoniser des régimes de retraites disparates.
– Incapable de revenir sur le droit du sol qui est une ineptie.
– Incapable d’endiguer un flux migratoire trop important pour notre pays.
– Incapable de mettre au pas les voyous.
– Incapable de suivre les recommandations de la Cour des comptes en matière d’économie.
– Incapable de supprimer les dépenses et subventions inutiles, notamment aux syndicats.
– Incapable de toute mesure courageuse.

La solution : supprimer, en premier lieu, le réservoir d’hommes politiques qu’est l’ENA !

Car que savent-ils administrer ? Rien. Dès qu’une entreprise ou un organisme est sous contrôle de l’État, c’est la gabegie. Ils n’ont jamais embauché, jamais rédigé une fiche de paye, jamais établi un bilan, jamais équilibré un budget, jamais fait autre chose qu’équilibrer une dépense par un impôt ou une taxe…

Il faudrait aussi interdire aux fonctionnaires publics et territoriaux de briguer un mandat électoral, sauf à les radier à jamais de leur fonction.

En un mot, il faudrait donner le pouvoir à ceux qui en sont dignes : les entrepreneurs et artisans de la société civile qui ont fait preuve de leur compétence dans la conduite des affaires, la création d’emplois, l’innovation et le rayonnement de notre pays.

Car, enfin, depuis 1974, quelles réformes de fond ont été menées à bien ? Aucune. Et on continue, aujourd’hui, à discuter du sexe des anges, à une époque où des mesures draconiennes doivent être prises tant sur le plan économique que sur le plan de la sécurité.

À quand le sauveur ?

Article précédent

Taubira

Article suivant

Droit du sol

24 réponses à l'article : La France tuée par ses politiciens

  1. Robert Marchenoir

    23/02/2016

    Encore ce refrain : la France est formidable, les Français sont formidables, les entreprises françaises sont formidables, il n’y a que la classe politique qui mette tout par terre.

    Si les Français sont si formidables que ça, expliquez-moi d’où vient la classe politique. On l’importe de l’étranger ? On la fabrique en laboratoire ?

    Si les Français sont si intelligents, pourquoi ne jurent-ils que par la Sécurité sociale, pourquoi défilent-ils dans la rue pour « défendre les retraites » (c’est à dire pour les tuer), pourquoi communient-ils au culte de la fonction publique, pourquoi sont-ils socialistes par défaut ?

    Quant à vos fameux « fleurons de l’économie française », laissez-moi rire. On dirait une liste recopiée sur un tract du PCF. Airbus, c’est français, vous êtes sûr ? EUROcopter, c’est français, vous êtes certain ? Le TGV, c’est une entreprise, vous croyez ? Et où voyez-vous que ce soit une réussite ?

    Il n’y a même pas une entreprise de l’économie numérique, dans votre liste !

    Répondre
    • DESOYER

      23/02/2016

      Cette incapacité de la classe politique vient de la France de 1945 (cf. mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir »).
      La Droite a été mise hors-jeu à ce moment-là, ensuite tout est expliqué dans mon livre et la solution avec.

      Répondre
      • Robert Marchenoir

        23/02/2016

        Cher Monsieur Desoyer,

        Comme vous ne nous expliquez pas ce qu’il y a dans votre livre (encore un truc assez français, tiens…), je n’ai pas tous les éléments pour vous répondre.

        Il y a certes l’héritage de 1945, mais pas seulement. Il y a aussi l’héritage de la Révolution, et quand je dis cela je ne mets pas seulement en cause les républicains ; je mets aussi en cause les royalistes, les catholiques traditionalistes, les napoléoniens, les gaullistes, les fascistes… en plus des socialistes et des communistes, bien entendu.

        Bref, ce qui est en cause, c’est la passion anti-libérale des Français. Et elle est loin d’être circonscrite aux socialistes. Il n’y a pas plus anti-libéral qu’un royaliste d’aujourd’hui. Ou un gaulliste.

        Répondre
        • DESOYER

          23/02/2016

          Je fais la pub de mon livre! Un libéral comme vous comprendra!

          Répondre
          • Robert Marchenoir

            23/02/2016

            Vous faites la pub de votre livre, mais vous vous y prenez très mal. Je vous dis cela non pas pour vous mettre en cause personnellement, mais parce que c’est une tendance généralisée chez les Français.

            La seule façon de donner envie de lire votre livre est de dire ce qu’il y a dedans. Pas de rester muet et de dire : tout est expliqué dans mon livre et les solutions avec, parce que vous avez peur que si vous dites ce qu’il y a dans votre livre, alors les gens n’auront pas besoin de l’acheter.

            La possibilité de feuilleter un livre en ligne, avant de l’acheter, est fréquente sur Amazon. Sauf… sur Amazon.fr, où les éditeurs français semblent persuadés, comme vous, que si jamais ils dévoilent ne serait-ce que quelques chapitres du livre, eh bien les gens n’auront plus envie de l’acheter.

            C’est exactement le contraire qui est vrai. Ce n’est qu’en livrant un résumé du contenu du livre, un avant-goût de ce qui s’y trouve, une preuve de l’originalité et de la pertinence de votre travail, que vous persuaderez, peut-être, avec beaucoup de chance, quelques lecteurs de l’acheter.

            En France, même les commerçants ont une mentalité de fonctionnaires : ils font comme si les gens étaient obligés d’acheter chez eux.

            Vous ne donnez même pas les informations les plus élémentaires nécessaires à l’achat de votre livre : le nom de l’auteur, par exemple. Je vois ici :

            http://www.amazon.fr/dp/2841912949

            …un ouvrage intitulé « Economie ou socialisme : il faut choisir », chez Godefroy de Bouillon, par un certain Pierre Godicheau. Est-ce vous ? Et si oui, pourquoi faire la « publicité » de votre livre sous le nom de Desoyer ? C’est un jeu de piste, ou quoi ?

            Je vois que Pierre Godicheau a passé toute sa vie comme fonctionnaire au ministère de l’Economie ; si c’est vous, tout s’explique…

          • DESOYER

            23/02/2016

            Bravo, Monsieur Marchenoir, vous êtes très sagace! Merci pour vos conseils: je ne suis sans doute pas un bon vendeur. Vous avez le 4ème de couverture un peu partout.
            Mon livre parle en particulier du potentiel des hommes politiques à partir d’un test que j’ai réinterprété. C’est une nouvelle approche de la vie politique. Cà marche à tous les coups!

          • Robert Marchenoir

            23/02/2016

            J’ai la quatrième de couverture un peu partout ? Je ne dois pas habiter un peu partout, alors…

            Vous voyez, c’est moi qui fais votre publicité à votre place. C’est quand même un comble!

          • DE SOYER

            23/02/2016

            Non, vous êtes un altruiste et je vous en remercie! « Un peu partout », je veux dire sur les sites de amazon, la FNAC, les éditions Chiré, Godefroy de Bouillon, Europa,…

  2. Hilarion

    15/02/2016

    Tenez bien sûr que tout va bien. Regardez à Calais par exemple, on paie mille gendarmes et CRS pour jouer au chat et à la souris avec des gens qui n’ont légalement pas le droit d’être sur le territoire. Juste par curiosité quel peut bien être le coût de cette réjouissance en admettant une solde ou salaire de 2000 € par mois avec les charges sociales,ça fait du 3500 € par mois par « chat » multiplié par mille = 3,5 millions par mois soit par an 45 millions plus la casse les frais de déplacement . Ajouter à cela les gaz lacrymogènes utilisés contre les habitants qui se révoltent de la situation qui est la leur, dans leur ville. Heureusement, de gentils étudiants vont gratuitement et régulièrement nettoyer la zone occupée, cette tâche ne pouvant être effectuée par les occupants de la zone eux même, car attentatoire sans doute à leur dignité.

    Répondre
  3. R. Ed.

    15/02/2016

    Les pays occidentaux sont tués par leur natalité.
    Après la guerre de 40, il y a eu un petit  » babyboom  » et ensuite, stagnation et même récession des populations.
    On peut considérer cela comme de l’autorégulation, pour éviter la surpopulation et l’engorgement de la planète.

    La France – les autres pays européens sont dans le même cas, comptait environ 45 millions d’habitants.
    Ils sont toujours là, et même un petit peu moins nombreux.
    Et cependant, il y a maintenant entre 65 ? 66 ? 67? millions d’habitants.
    Le Japon, c’est pareil, sauf qu’eux en sont toujours aux chiffres d’il y a 70 ans.
    La population vieilli, la dette de l’état est énorme, mais les créanciers sont Japonais. C’est donc une affaire interne.

    Par contre, l’Afrique a vu sa population multipliée par dix dans le même laps de temps.
    Ils viennent chez nous et on les entretient.
    C’est leur ruée vers l’or !!!

    Répondre
    • DE SOYER

      15/02/2016

      Tout est dit!

      Répondre
  4. BRENUS

    13/02/2016

    Pas d’accord avec le titre de cet article. Avant tout ce sont les électeurs mettant au pouvoir les pignoufs qui sont à l’origine du bordel ambiant. Si vous confiez la clé de votre appart a des gros dégueulasses, ne vous étonnez pas de trouver la me..e en rentrant.

    Répondre
  5. Raspoutine

    13/02/2016

    Maréchal, nous voilà !
    Il sera bientôt à Douaumont !

    Répondre
  6. huguo

    12/02/2016

    foutaise! jamais aucun gouvernement ni maintenant ni dans mille ans ne pourra convenir a tout le monde ,ce système est crée par des moutons qui ont peur du loup.

    Répondre
  7. Raspoutine

    11/02/2016

    Le peuple est trop brave !

    Répondre
    • Claude roland

      11/02/2016

      Un peu ensuqué sur les bords aussi… L’enfumage d’Etat est efficace.

      Répondre
  8. Clovis

    10/02/2016

    Tres bien dit.
    Ce sont des incompetents e cela dure depuis des decennies.
    MAURRAS AVAIT RAISON.

    Répondre
  9. DESOYER

    10/02/2016

    Monsieur Seguin, jetez tout de même un coup d’oeil à mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir ». Je me fais ma pub moi-même, dérangeant beaucoup de gens qui pourtant se classent à doite!

    Répondre
  10. genau

    10/02/2016

    Mais de quoi parlez-vous ? d’un pays où tout ne va pas si mal, avec des réserves qui ont permis d’éviter une crise à l’espagnole,, une fiscalité importante pas pas insupportable,et une économie solide malgré le processus général de désindustrialisation.Beaucoup de temps libre ? et alors ? N’est-ce pas le but de l’économie de profiter aux hommes, et non le contraire ?
    Les soins sont bon,s ils coûtent trop cher c’est vrai et les gouvernements ne se cassent pas trop la tête pour envisager autre chose que des diminutions de prestation et des augmentations de cotisations. Essayez d’être malade aux USA vous reviendrez vite en France.
    En revanche, ce qu’il faut pointer c’est le rôle néfaste de l’ENA qui voit tout à travers le modèle qui leur est inculqué, les syndicats qui n’arrivent pas à réformer leur style de pensée et les patrons qui sont avalés par l’étatisme toujours présent dans notre modèle.
    Quand il faudra faire des réformes, c’est à travers les mentalités qu’il faudra agir.

    Répondre
  11. mauvaisedent

    10/02/2016

    Oui beaucoup de chose à changer mais pas tout quand même. Le sénat sert souvent de frein aux connerie de l’état et beaucoup d’autres choses comme les départements, les communes etc, sont utiles. Oui l’ENA, ce réservoir d’idiots qui forme les autocrates, d’accord. De plus qu’ils ne servent à rien puisque à la sortie de l’école on les fait enter en franc-maçonnerie et ainsi c’est donc la secte qui décide de tout. Oui la France est dirigée par une secte et sa religion s’appelle la laïcité. Cette secte qui a fait la révolution, nous abuse depuis 200 ans.

    Répondre
  12. Raùs

    10/02/2016

    Comment nous séparer des in-cons- pètants ?

    Répondre
  13. lepelblanc

    10/02/2016

    Voilà un résumé complet sur les politiques. En un mot: tous des incapables

    Répondre
  14. ummite

    09/02/2016

    cela dure depuis 1975 , mais le pic est atteint en 1981 .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)