La gauche et l'occupation

Posté le décembre 18, 2010, 8:28
23 secs

La collaboration fut d’abord la grande affaire de la gauche qui par pacifisme se jeta dans les bras de Pétain et de l’Allemagne. Les premiers résistants furent pour la plupart des gens de droite et de l’Action Française.”
Eric Zemmour

 

4 réponses à l'article : La gauche et l'occupation

  1. Daviet

    19/12/2010

    Merci à Eric Zemmour de sa droiture , de son gout de la vérité historique et de sa façon jubilante de denoncer les fausses valeurs et de déboulonner le socles des statues en carton pate érigées par la gauche à sa gloire.

    Répondre
  2. Emile

    19/12/2010

    Bravo Zemmour, encore Bravo… Heureusement qu’il existe encore des intellectuels capables d’une réflexion sensée et historiquement exacte !
    Continuez à pourfendre le ‘politiquement correct’ destructeur de la pensée, de l’Histoire et de notre culture.
    A vous lire ou vous entendre…
    Un admirateur sans bornes

    Répondre
  3. Michel

    19/12/2010

    On remarquera qu’à part quelques rares exceptions, les communistes ne sont entrés en résistance qu’après que l’Allemagne nazie, leur amie, eût attaqué leur vraie patrie, comme ils le disaient eux-mêmes, l’URSS !

    Répondre
  4. Briscard

    18/12/2010

    Mon dieu, gardez moi de mes amis, de mes ennemis je m’en charge.
    Mais il est bien difficile de considérer l’Angleterre autrement que comme un ennemi perfide.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)