La goujaterie du président « normal »

La goujaterie du président « normal »

Lors de ce week-end du 6 juin, j’ai pu, comme tout le monde, voir le « président normal » s’asseoir à table avant la Reine d’Angleterre.

Puis, j’ai constaté les simagrées, grimaces de ce « président normal », lors du discours de cette même Reine d’Angleterre.

D’abord surpris, j’en ai été stupéfait, scandalisé et, comme Français, honteux !

En y réfléchissant, je me suis rendu compte que ce comportement anormal « colle » parfaitement avec d’autres, trop nombreux pour être détaillés. Cette impossibilité d’accepter des règles de courtoisie qui permettent la vie en société, ou de prendre des décisions, de s’engager fermement et définitivement – bref, cette façon de se comporter en gamin – est dans sa nature et c’est impossible à améliorer.

Il est vrai que cette permanente indécision du président « normal » lui évite d’illustrer de façon trop flagrante la vieille sagesse populaire : « Mieux vaut se taire (ou ne rien faire) et passer pour un débile, que parler (ou prendre une décision) et en apporter la preuve » ! 

Pierre-André Chapelle

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • Marquais Répondre

    Grossièretés et goujaterie ne sont que billevesées à coté des erreurs qu’il commet ( comme son prédécesseur d’ailleurs) , dans la gestion des affaires publiques !
    Il sera bien puni, il n’ira pas au Paradis…. voilà !

    24/06/2014 à 9 h 26 min
  • Secotine Répondre

    j’ai attentivement regardé la « grande » presse hier pour voir s’il y était fait mention des voitures brulées, bus caillassé, abri-bus détruits et touristes molestés et à qui on a dérobé les portables à la suite de la victoire de l’Algérie en foot.
    Et oh ! surprise, RIEN, la TV nous a montré des images de « liesse à Alger et dans les grandes villes Françaises » Il n’y a que BFM-TV avec Bourdin où l’on en a parlé parce que un policier a appelé pour en parlé et que Bourdin n’a pas pu « museler » même s’il a bien tenté de le faire.
    Rien d’étonnant à cela, Moi Président étant fan de Debouze, la presse subventionnée se gardera bien de « stigmatiser ».

    24/06/2014 à 7 h 32 min
  • kouroutien Répondre

    Je pose une devinette : Petit par ma taille, petit par mon esprit, Riquiqui dans mon savoir vivre, minuscule dans ma reconnaissance aux Français qui m’ont élu…qui suis-je ??

    24/06/2014 à 1 h 32 min
    • Lanied Répondre

      Granulé ==> gras-nul-laid

      24/06/2014 à 16 h 01 min
  • salminander Répondre

    Prôner le mariage pour tous, la théorie du genre, laisser le LGBT faire sa loi, encenser un Djammel Debbouze ou des racailles, faire en sorte que ces racailles puissent cracher sur la France sans être rappelés à l’ordre, se foutre de la parole du vrai peuple français, faire des blagues de potache à son poste de dirigeant, se moquer des femmes comme il le fati (alors qu’il devrait remercier le ciel qu’il y ait quelques « huîtres » qui acceptent de coucher avec lui)…. tout cela montre que notre sous-président ne connait ni le respect, ni la loyauté, ni la « propreté de l’âme », ni l’intelligence du coeur, etc… Il ne pense qu’à sa petite grosse personne et se fout du reste.

    23/06/2014 à 18 h 25 min
  • salminander Répondre

    Prôner le mariage pour tous, la théorie du genre, laisser le LGBT faire sa loi, encenser un Djammel Debbouze ou des racailles, faire en sorte que ces racailles puissent cracher sur la France sans être rappelés à l’ordre, se foutre de la parole du vrai peuple français, faire des blagues de potache à son poste de dirigeant, se moquer des femmes comme il le fati (alors qu’il devr

    23/06/2014 à 18 h 24 min
  • DA85 Répondre

    Il a traité la Reine comme il traite ses femmes. C’est un Goujat. Aucune éducation. Ou se trouve la courtoisie qui était la marque et le modèle de l’éducation à la Française et dictait le comportement des hommes à l’égard des femmes ?
    Relisez les réponses de Poutine aux journalistes qui faisaient état des propos d’Hilary Clinton à son égard
    ( elle l’a quand même traité de Nazi ) quelle différence, quelle classe. Lui colonel du KGB est un homme courtois et éduqué, un vrai chef d’état ! à coté de notre minable il n’y a pas photo

    23/06/2014 à 15 h 49 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    S’asseyant sur tout, principes et bonnes manières, normal se révèle être le SUPER-GOUJAT du siècle.
    Érigeons lui une statue en papier mâché sur la place de grève.
    Au prochain nouvel-an un / une des « chances » aura peut-être l’idée d’en faire un flanby, pardon flambeau.

    23/06/2014 à 12 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: