La Grèce craint une vague migratoire

La Grèce craint une vague migratoire

Jusqu’à présent, c’est l’île italienne de Lampedusa qui constitue le point d’entrée des migrants en Europe.

Alors qu’elle peine depuis plusieurs années à absorber les flux de migrants en provenance d’Asie ou d’Afrique, la Grèce a exprimé, jeudi 31 mars, sa crainte d’être exposée à une vague d’immigration accrue pour cause de guerre en Libye, pays dont les côtes sont très proches des siennes.

« Il y a une guerre en cours, qui crée de facto une pression migratoire (…), l’immigration illégale est un sujet de grave inquiétude (…), elle constitue un danger pour toute l’Europe. Et bien que notre pays soit en première ligne, ce problème doit être partagé par tous les Etats » de l’Union, a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Grigoris Délavekouras, lors d’un point de presse. […]

Le Monde

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: