La guerre à coups de marches blanches

Posté le novembre 17, 2015, 10:27
4 secs

Sur les sites attaqués à Paris se trouvaient certainement des citoyens détenteurs d’armes de défense,

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

9 réponses à l'article : La guerre à coups de marches blanches

  1. Claude Roland

    19/11/2015

    La marche blanche est le symbole du troupeau de moutons bêlants qui pense conjurer le sort et changer ainsi le monde et convertir les méchants à la bonté.
    Une image du peuple Français on ne peut plus juste.

    Répondre
  2. Claude Germain V

    18/11/2015

    Il est vrai que le peuple de France a besoin de se détendre et de se voiler la face en pratiquant ce que l’on sait le mieux faire en France et Belgique , on peut rendre hommage aux victimes ce qui est humain et compassionnel , mais les marches blanches , n’ont jamais résolu les problèmes , par contre elles réjouissent le mental de notre quatuor infernal qui dirige ce pays de mains adolphienes qui tous les jours qui passent se sent rassuré de voir la passivité effrayante des endormis condescendants …..Pendant ce temps là , les voilées totales continuent a circuler dans ce pays en toute sérénité conquérante et comble du cinisme dans les marches blanches et dans leurs vie de tous les jours ….la aussi ou est la loi ??????????????

    Répondre
  3. Marquais

    18/11/2015

    Une bonne mesure à prendre, en effet, Monsieur Desoyer. Il faut cependant tenir compte que cette population de militaires en retraite, ou en permission, ne représente plus tout à fait la population des années 50. Là aussi la » mixitude » et la et la « modernisation  » ont fait des dégats, tout au moins au plan  » Moral « 

    Répondre
  4. DESOYER

    17/11/2015

    C’est un sujet qu’on peut à peine évoquer: on pourrait imaginer que les militaires en permission, les militaires de réserve, les anciens militaires soient autorisés de port d’arme. Je ne sais pas combien d’hommes (et de femmes) cela ferait, mais ce serait déjà un progrès. Ce serait des gens experts dans le maniement des armes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18/11/2015

      une suggestion qui serait totalement inefficace si jamais elle était mise en oeuvre et en pratique, presque du genre plan Vigie-Pirate ( une façade Potemkine pour  » rassurer  » le gogo de la rue et des lieux publics ) … il y manque l’ essentiel : le matériel, l’ organisation et l’ articulation …. commençons déjà par doter la police dite de proximité ( ce qui veut dire qu’ elle est toujours la première à se rendre sur les lieux ) d’ une véritable formation à la guerre urbaine, de gilets pare-balles et de casques du dernier modèle ainsi que d’ armes lourdes qui puissent rivaliser avec celles des terroristes islamiques !

      votre suggestion est celle d’ un haut technocrate ( Bercy je crois ) pas celle d’ un homme de terrain … laissez traiter de la guérilla ( ici urbaine ) par ceux qui la connaisse !

      Répondre
      • 18/11/2015

        Quinctius, je ne prétends pas tout résoudre: nous gagnerons en équipe. Cette suggestion m’a été faite ce week-end par un ancien collègue (près du haut fonctionnaire de Défense) ancien commandant de l’armée de l’Air, volontaire pour le port d’arme.
        Cela étant, c’est un élément parmi d’autres. Si vous avez des compétences dans le domaine, j’espère qu’elles pourront être utilisées (sûrement pas par les zozos actuels).
        Faites le test Lewino dans mon bouquin: je verrai déjà à quel niveau vous vous situez.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)