La loi sur le renseignement contre la dissidence politique

Posté le avril 22, 2015, 10:01
3 mins

Lors de son émission sur Canal+, dimanche 19 avril, à l’occasion de ses 3 ans de mandat, François Hollande a annoncé qu’il saisirait lui-même le conseil constitutionnel à propos de la loi sur le renseignement.

Cette procédure est pour le moins inhabituelle. Il semble même que ce soit la première fois qu’un chef de l’État saisisse ainsi lui-même le conseil constitutionnel sur une loi ordinaire. C’est assez dire que l’Élysée sait qu’il joue avec le feu.
Manifestement, il a cru pouvoir, dans la foulée des attentats de janvier, museler toute forme de dissidence sur internet.
Dans l’espèce d’unanimisme sans contenu précis que l’on a appelé « l’esprit du 11 janvier », personne n’eût osé faire reproche au gouvernement d’une telle loi. D’autant moins qu’elle était censée garantir notre « liberté d’expression ».

Las. L’esprit du 11 janvier est bien mort et cette loi apparaît pour ce qu’elle est : la possibilité de fermer des sites internet sans passer par la justice. C’est-à-dire une mesure objectivement totalitaire.

Bernard Cazeneuve, le très discret, mais très sectaire, ministre de l’Intérieur, n’a d’ailleurs pas caché que les identitaires étaient visés – davantage que les terroristes islamistes.
Mais, si le ministre de l’Intérieur vise les identitaires qui n’ont jamais commis un seul attentat, qui l’empêchera de s’attaquer demain à toute forme de dissidence politique ?
68 % des Français sont convaincus que cette loi remettra en cause leur vie privée, nous annonce un récent sondage. Ils ont évidemment raison. Car la diversité de l’information sur internet est dans le collimateur du pouvoir socialiste.

Toutefois, je souhaite bon courage à MM. Hollande, Valls et Caze­neuve pour arriver à leur but. Nous ne sommes plus tout à fait des débutants sur internet et nous leur donnerons un peu de fil à retordre. Il ne sera pas facile de revenir aux jolis temps de l’ORTF où l’État avait le monopole de la parole médiatique !

Il n’empêche que nous devons nous opposer de toutes nos forces à cette loi liberticide, qui ne gênera aucun terroriste, et ne vise qu’à gêner les opposants politiques.
Et, si M. Cazeneuve est à court d’imagination, il lui suffit de regarder la loi sur le renseignement que viennent de déposer nos voisins suisses : il y a tous les éléments de sa propre loi… mais uniquement pour les personnes visées par la justice, pas pour les honnêtes gens ! Un bon sens élémentaire qui manque cruellement aux socialistes français.

Article précédent

Mariage gay

9 réponses à l'article : La loi sur le renseignement contre la dissidence politique

  1. quinctius cincinnatus

    22/04/2015

    les socialistes ( français ), ces  » raisonneurs  » ,ces  » scientifiques « , ces  » positivistes  » de la Politique, sont en vérité des  » émotifs « , des écorchés vifs, bref des  » humanistes  » qui réagissent instantanément, de façon épidermique et fortement aux malheurs multiples et variés qui frappent les Hommes … mais, dans leur esprit, tout dépend de quels hommes il s’ agit … surtout ne pas voir dans leurs décisions un esprit de vengeance , d’ envie , de persécution, ou même d’ élimination …persuadez vous qu’ ils sont naturellement bons quand bien même leurs décisions seraient incontestablement stupides, liberticides et sectaires … et si Hollande saisit le Conseil Constitutionnel c’ est seulement que le matois sait qu’ il risque la Haute Cour de Justice de la République quand son règne aura pris fin !

    pour ce qui est de l’ attentat  » déjoué  » , comme s’ en flattait abusivement le Grand Maitre Cazeneuve , contre des églises de Villejuif, il est le pur fruit du … hasard, le terroriste s’ étant lui-même  » maladroitement  » blessé avec sa propre arme !

    Répondre
    • patrhaut

      23/04/2015

      Les socialistes ne sont pas des émotifs ! Ils savent au contraire très bien ce qu’ils font. En tant qu’idéologues, sectaires et dogmatiques, ils agissent, et réagissent, toujours avec des arrières pensées, se cachant derrière les grands sentiments du genre ‘droits de l’Homme’, ‘égalité’, ‘école pour tous’ etc, pour faire passer leur idéologie et placer leurs semblables aux postes de décisions. Même lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir. J’en veux pour preuve la Justice, l’Education Nationale, la Culture, la haute (et moins haute) administration, et depuis peu même la direction d’entreprises publiques ou privées et je les nomme pas tous. J’en veux pour preuve leur pouvoir de nuisance, grâce à cela, qui a empêché, et empêchera encore, la réalisation de réformes tentées par leurs opposants de droite lorsqu’ils gouvernaient. Et, pour peu qu’une réforme ait été votée, la force d’inertie qu’exercent les nombreux fonctionnaires qui sont à leur botte. Non, les socialistes ne sont pas des émotifs. Ce sont des tueurs de libertés et ce, depuis le début de leur histoire qu’on peut faire remonter aux sombres années de la Révolution française. Ils ont cela dans leurs gènes, leur adn et bientôt ils n’auront même plus besoin de se cacher derrière les grands sentiments pour faire leurs basses oeuvres. Valls nous en a donné un aperçu lorsqu’il était ministre de l’Intérieur vis à vis de la Manif pour tous et Dieudonné et ça ne s’est pas arrangé depuis qu’il est premier ministre en éructant sa haine et en bavant sa rage.

      Répondre
  2. zézé

    22/04/2015

    Oui bien d’accord avec vous !!!!
    mais pensez que ce pôôôvre président doit remercier durant son quinquennat tous ceux qui l’ont élu ! alors faut pas les mettre en colère ces chances pour la France ; tandis que ceux qui se lèvent tôt pour gagner quelques sous et sont pressurés pour pouvoir donner charitablement à ces chances leurs dus, eux ce n’est pas grave ! notre sol peut être envahi, donné, et les sans-dents spoliés de leurs biens et dus tant qu’il en restera quelques uns à qui ils pourront prélevés des impôts…
    Vous savez également que ce « cher » président a dit que c’était l’état qui payait et que ce n’était pas nous, alors tout est permis !!!!

    Répondre
  3. DESOYER

    22/04/2015

    Ce n’est pas surtout le manque de bon sens qui caractérise les socialistes.
    C’est surtout leur haine des gens normaux, de ceux qui n’ont pas peur du travail, de ceux qui réussissent, de ceux qui aiment leur pays, c’est-à-dire, pour faire court, de la véritable élite de la France.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/04/2015

      pas toujours de la haine (celle ci étant naturellement réservée aux fascistes comme moi ) mais de l’ envie certainement ; c.f. le cauteleux @ Jaurès, historien amalgamiste, qui émarge à nos impôts

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        22/04/2015

        nota : les  » socialistes  » ( français ) ne réussissant dans rien qu’ ils entreprennent envient naturellement ceux qui réussissent honnêtement , réservant leur admiration dévote à ceux qui réussissent frauduleusement autrement dit les  » petits malins  » !

        Répondre
      • DESOYER

        24/04/2015

        L’envie ne conduit-elle pas à la haine? Entre les deux notions, la frontière me paraît poreuse.

        Répondre
  4. Bistouille Poirot

    22/04/2015

    Je ne donnerai aucun fil à retordre à notre tiercé gouvernemental. Ne m’opposerai à à aucune de ses lois liberticides et avant de les abroger en userai pour faire un ménage dont ils ignorent le soin malin qu’il exigera. Ce n’est qu’une question de temps, mais le fruit mûrit et s’apprête à tomber.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/04/2015

      Cependant, le problème reste entier : PAR QUI LES REMPLACER ? Tout le monde est contaminé, décervelé, agité, fébrile … ! Voyez ce hâbleur de Nicolas Sarkozy qui a le culot monstre de critiquer la politique de Hollande concernant le(s)  » naufrage(s)  » sur la Grande Verte *** et ses rivages alors qu’ il en est l’ Origine ! Et mieux ne vaut pas parler du programme économique du F.N. qui verrait la fuite massive des euros de nos ( comptes en ) banques, comme c’ est le cas en Grèce avec les effets que l’ on sait

      *** c’ est ainsi que les Egyptiens nommaient  » la Grande … Bleue  » aux temps des Pharaons

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)