La main tendue du FN

Posté le 04 juin , 2018, 4:41
3 mins

Les rumeurs d’entente à droite se font chaque jour plus insistantes, avec toutes sortes d’initiatives, de l’appel d’Angers aux Amoureux de la France, en passant par le collectif « Pour la France » constitué par des élus de droite de Gironde.

Dans ce contexte, Marine Le Pen a tendu la main à Nicolas Dupont-Aignan pour une liste commune aux européennes.
C’est, à ma connaissance, une première – et une première dont il faut se réjouir.

Le Front national, qui est l’une des pièces majeures de cette possible recomposition de la droite française, quitte sa tour d’ivoire et admet enfin qu’il ne gagnera pas seul.

Un point, cependant, continue à m’inquiéter dans la lettre ouverte de Marine Le Pen à Nicolas Dupont-Aignan : la présidente du nouveau Rassemblement national veut utiliser cette alliance pour imposer le clivage mondialistes-patriotes qui, selon elle, aurait remplacé le clivage gauche-droite.

Il me semble qu’elle prend ses désirs pour des réalités et que le clivage gauche-droite est loin d’être mort.
Et vouloir faire du clivage mondialistes-patriotes (bien réel, mais non unique) l’alpha et l’oméga de la vie politique française, risque d’imposer peu à peu l’idée que la véritable ambition du FN est de s’allier avec Jean-Luc Mélenchon.

Or, je crois que cette stratégie est vouée à l’échec et qu’elle est, en outre, extrêmement dangereuse, puisqu’elle contribuerait à occulter la nocivité du communisme.

Dans un autre registre, le Rassemblement national devra être capable de montrer que, désormais, il cherche bien des alliés et non des ralliés – ce que, malheureusement, les dernières années n’ont pas franchement établi avec certitude.

Toujours est-il que, pour le moment, la proposition de Marine Le Pen s’est heurtée à une fin de non-recevoir de Nicolas Dupont-Aignan.

Officiellement, ce dernier a rejeté cette « cuisine politicienne ». En tout cas, il prend la lourde responsabilité de casser la dynamique d’union.

Il aurait pu se réjouir de la main tendue de Marine Le Pen, en souhaitant l’élargir à d’autres ; mais, non, il a préféré rejeter l’offre.

Pour ma part, je crois de moins en moins que les appareils partisans soient capables de placer l’intérêt de la France au-dessus des intérêts de boutiques.

Mais je suis de plus en plus persuadé que les élus de base et les électeurs, eux, n’en peuvent plus de perdre toutes les élections alors que nos idées sont majoritaires.

Avec ou sans les partis, avec ou sans les ténors nationaux, cette entente à droite va avancer dans les années qui viennent.

12 Commentaires sur : La main tendue du FN

  1. hagdik

    8 juin 2018

    Toute cette pseudo agitation imbécile sera bientôt totalement obsolète quand les musulmans seront en mesure de prendre le pouvoir.
    Et pour cela, ils n’auront pas besoin d’être réellement majoritaires car ils pourront compter sur le soutien actif de nombreux collabos (suivez mon regard).
    Cette pauvre Marine Le Pen, tiraillée entre la résistance et les théories communistes sera jetée aux oubliettes.
    Nous seront rapidement confrontés aux mêmes choix difficiles que nos pères et nos grands pères : se coucher ou prendre les armes.
    Il y a 78 ans, mon père était “naziphobe” ou “germanophobe” comme les perroquets de Panurge idiovisuels diraient aujourd’hui.

    Qu’attendons-nous pour nous déclarer haut et fort, les armes à la main, islamophobes, islamofuges, muzophobes et comunistophobes (je préfère “fuge” à “phobe”, question de vocabulaire).

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    6 juin 2018

    l’ union ce n’ est pas seulement une question d’ addition, c’ est aussi et surtout pour sa pérennité une question de cohésion

    Répondre
  3. HOMERE

    5 juin 2018

    Ne vous excitez pas comme des poux….le temps fera les choses lorsqu’il sera temps….la droite n’a pas de programme et le RN non plus…..attendons patiemment la chute de Macron qui n’est pas pour demain mais pour après demain.
    Les anti européens sont encore minoritaires….regardons vers l’Italie..et observons !nous risquons la déception !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      5 juin 2018

      Attendre le temps c’est comme attendre Godot.
      On peut entretemps le décrire dans toutes les couleurs de l’arc en ciel jusqu’à en tomber raide mort.
      La chute de Macron est pour un certain jour mais entretemps nous seront tous morts.

      La drouâte française n’a plus aucun avenir, elle a uniquement un passé et un passif.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 juin 2018

        le temps , lui,, n’ attend pas , il … fuit

        ” avant le temps ce n’ est pas le temps, après le temps ce n’ est plus le temps ”

        et … tant pis pour eux

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          6 juin 2018

          Le temps des Romains fuit (Tempus fugit velut umbra),
          Celui de Salvador Dali fond,
          Le nôtre attend… son tour, un jour peut-être?

          Autant en emporte le vent…

          Répondre
          • q

            6 juin 2018

            le temps se déforme aussi et puis, un jour, le temps s’ arrêtera

          • HansImSchnoggeLoch

            6 juin 2018

            J’avais oublié le temps qui suspend son vol (Lamartine), le temps des cerises (il est là) et bien sûr le vôtre.
            Mes excuses.

            Lisez “A briefer history of time” du regretté Stephen Hawking”. Il avait aussi des idées sur ce sujet.

  4. HansImSchnoggeLoch

    4 juin 2018

    Un comptage avait été fait il n’y a pas longtemps.
    Rappel des résultats:
    MLP: 23%
    Vauquiez: 8%
    NDA quelques fractions de %

    À force de s’obstiner à vouloir compter, les drouâtes rejoindront d’ici peu les poubelles de l’histoire où se morfond déjà la gôche..

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    4 juin 2018

    N. D.-A. ne casse rien du tout : il veut compter ses troupes et compter SUR ses troupes …

    Monsieur Rouxel vous ne pouvez savoir à quel point, chez les électeurs, la prestation, piteuse et potache, de l’ éternelle étudiante en droit face à Emmanuel Macron, a été … désastreuse pour l’ image que voulait donner le F.N. … même Marion est partie sans compter Philippot et bien d’ autres encore

    R.N. ou F.N. c’ est maintenant du passé pour les plus avertis et comme Les Républicains sont en pleine … régression sociétale grâce à Wauquiez – la Manif pour Tous, N. D.-A. , un peu trop ” sérieux ” à mon goût et surtout trop sûr de son ” bon droit ” gaulliste a une opportunité politique qu’ il saisit

    moralité politicienne : les ” européennes ” sont faites [ présentement ] pour se compter

    Répondre
    • Rouletabille

      7 juin 2018

      Entièrement d’accord avec vous Quinctius. Dans une aattitude tout à fait neutre, je pense comme NDA que Les voix des deux partis ne s’aditIonnent pas. Il y aura des pertes en ligne…
      Attendons avec patience que MLP dégage, que l’ex-FN bâtisse un vrai programme et abandonne certaines de ses loufoqueries et peut-être arriverons nous alors à voir un vrai parti de droite, avec Dupont-Aignan dedans. Mais peut-être que ce jour là vous et moi serons déjà morts.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 juin 2018

        je vous souhaite … longue vie et … à moi aussi !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)