La mode de l’écologie

Posté le juillet 13, 2020, 9:19
2 mins

L’écologie est à la mode et je m’en réjouis. Qui pourrait nier qu’il soit nécessaire de limiter les conséquences néfastes de notre action sur l’environnement, de réduire les pollutions et de ménager la biodiversité ?

Pas besoin de se prétendre pour cela défenseurs de la Nature !

En revanche, s’en servir d’arme politique me semble méprisable. D’une part, parce que cela sous-entend que ce qui devrait être l’œuvre de tous est la chasse gardée de privilégiés tombés tout jeunes dans le pot magique du savoir écologique et, d’autre part, parce que les grands prêtres de l’Écologie ont une furieuse tendance à nourrir au nom de l’écologie des billevesées sociales néfastes à long terme.

Tout le monde sait cela à des degrés divers : la libido-écolo est passée par là !

En retour, loin de suivre les imprécateurs, je voudrais souligner que la Nature n’est pas en danger.

Elle existe depuis des millénaires, a subi bien des avanies mais se reconstitue toujours. Merci pour elle !

Elle n’a pas besoin de nous pour subsister et renaître à son gré. C’est donc tricher que de faire semblant de se porter à sa défense.

Le vrai but de l’écologie, rappelons-le, est de conserver une planète propre et habitable pour l’homme, à l’abri des déchets, débris et résidus de tout acabit que nous engendrons en toujours plus grande quantité en dépit des mesures draconiennes qui sont prises.

Pas besoin pour cela d’anoblir cette tâche ménagère (que respectent tous les animaux, sauf l’homme) en invoquant la nature !

Une réponse à l'article : La mode de l’écologie

  1. quinctius cincinnatus

    16/07/2020

    heu c’ est un peu plus compliqué que cela !

    voyez vous ce qui importe c’ est la bio-diversité

    quand la nature terrestre [ ou cosmique ) ne  » vous  » supportera plus elle vous fera disparaître , vous qui croyez être le sommet de l’ évolution d’ un  » progrès  » qui n’ existe pas , et ne survivrons plus que les uni-cellulaires

    quand on veut parler d’ écologie encore faut il en parler en CONNAISSANCE de CAUSE et non pas dans l’ étroitesse d’ une idéologie politique

    bien à vous

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)