La morale politique des socialistes

La morale politique des socialistes

Pour l’observateur, le discours de la gauche et en particulier des socialistes sur la morale politique, demeure un exemple inaltéré de double langage.

Ainsi ces derniers jours. Tous les socialistes sont atterrés, dévastés, stupéfaits de voir que la réélection de Jean Paul Huchon comme Président de Région Ile de France puisse être invalidée parce qu’il a bénéficié directement de la camapgne de communication du Syndicat des Transports de l’Ile de France, qu’il préside, au cours de sa campagne pour les régionales.

Le conflit d’intérêt, l’abus de moyens institutionnels à des fins personnelles ne les choquent pas… s’agissant d’un socialiste. Pas plus que le favoritisme dont bénéficient certains amis de Bertrand Delanoë et particulièrement de Max Guazzini qui se voit offrir un stade aux frais du contribuable parisien.

En revanche, qu’un élu de droite pratique les mêmes méthodes et toute la gauche entonne les airs sartriens du politburo : l’homme de droite est forcément un salaud, un ami des riches et des puissants, un corrompu.

Deux poids, deux mesures, deux discours surtout, amplifiés par les médias qui voudraient nous faire croire les élus de gauche vertueux et fair play quand les élus de droite ne seraient que d’infâmes tricheurs.

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • Gilbert Répondre

    POUR MOI , AUJOURD’HUI DROITE ET GAUCHE SONT A METTRE DANS LE MEME PANIER : TOUS DES MAGOUILLEURS ET DES PROFITEURS . MAIS QUAND EST-CE QUE LES FRANCAIS VONT COMPRENDRE QUE L’UMPS NOUS RUINE DEPUIS 30 ANS . S’ILS VEULENT DU CHANGEMENT , IL LEUR SUFFIT DE VOTER POUR LE PARTI  » INTERDIT  » , DENIGRE . D’HABITUDE LES FRANCAIS SONT PLUS DESOBEISSANT ET POUR UNE FOIS QU’ ILS DEVRAIENT L’ETRE , ILS RENACLENT ; JE NE COMPRENDS PLUS …..

    07/12/2010 à 18 h 17 min
  • DOE Jane Répondre

    hélas je n’ai pas l’optimisme de Gaymay ; je pense malheureusement que la majorité de nos concitoyens ont l’oreille et la mémoire sélectives; ils ne retiennent que ce qu’ils ont envie d’entendre et compte tenu du manque d’objectivité de la presse ( à 97% de gauche) ils ne sont pas à même de retenir les turpitudes soigneusement dissimulées par les journalistes

    07/12/2010 à 16 h 47 min
  • gaymay Répondre

    nous avons l’habitude de la perfiderie et de la sournoiserie des socialistes ! c’est comme les tables de multiplications: cela ne s’oublie jamais ! !

    07/12/2010 à 8 h 12 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *