La « neutralité » à la mode socialiste

La « neutralité » à la mode socialiste

Depuis quelques années, et tout spécialement depuis mai 2012, il devient chaque jour plus clair que la revendication de laïcité n’est pas… neutre.

Bien au contraire, elle vise à effacer toute présence chrétienne dans le paysage français et à favoriser l’implantation de l’islam. C’est ce que l’on appelle ironiquement sur les réseaux sociaux « l’allahicité ».

Le dernier exemple en date concerne la polémique créée par la régie publicitaire de la RATP, Métrobus.

Cette régie a récemment refusé une affiche annonçant un concert du groupe « Les prêtres », au profit de l’Œuvre d’Orient, une association de soutien aux chrétiens d’Orient.

L’affaire aurait pu en rester là et demeurer l’un des nombreux exemples du « deux poids, deux mesures » pratiqué par l’oligarchie anti-française et anti-chrétienne.

Mais la société a eu la maladresse de répondre, devant la montée de la polémique, qu’elle avait un devoir de neutralité – alors même qu’elle a diffusé des campagnes pour le ramadan.

Neutralité entre les assassins barbares de l’État islamique et leurs victimes ?

Voilà où conduit le relativisme de principe de nos « élites » déboussolées.

La laïcité légitime consiste à ne persécuter personne pour des motifs religieux. Elle n’implique nullement d’occulter les racines chrétiennes de la France. D’au­tant moins qu’occulter ces racines chrétiennes revient à nier les sources doctrinales… de la laïcité !

Car, au cas où les dirigeants de la RATP l’ignoreraient, la laïcité est une « invention » chrétienne et non islamique. Par conséquent, la neutralité dont ils se réclament est une neutralité d’origine chrétienne !

En sens inverse, la laïcité n’implique nullement de construire de nouvelles mosquées. D’autant moins que nous ne satisferons jamais les revendications des islamistes. C’est ainsi que Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, et réputé « modéré », a réclamé un doublement du nombre de mosquées en 2 ans. Rien de moins !

Il n’aura échappé à personne que ces 2 ans nous amènent en 2017 et que le message subliminal de Boubakeur aux socialistes consiste à dire : vous avez gagné grâce aux voix musulmanes en 2012, n’oubliez pas de faire la politique que nous exigeons de vous ou nous vous ferons battre en 2017.

En tout cas, il faut sortir rapidement de ce piège dialectique qui consiste à utiliser nos valeurs contre notre identité !

Jean Rouxel

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: