La pression fiscale au plus haut

La pression fiscale au plus haut

Il ressort du budget 2011 que la pression fiscale sera au plus haut dans les prochaines années :

le taux de prélèvements obligatoires passera de 41,9 % du produit intérieur brut (PIB) cette année à 42,9 % l’an prochain. Ce taux retrouvera en 2012, à 43,2 %, son niveau de 2007.

Pour mémoire, Nicolas Sarkozy avait promis de le réduire de quatre points. Le taux de prélèvements obligatoires atteindra même un pic à 43,9 % en 2014, selon le gouvernement.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: