La réalité de l’islam de France

Posté le septembre 24, 2019, 2:00
4 mins

Jérôme Fourquet, directeur du pôle « Opinion et stratégie d’entreprise » de l’Ifop, a récemment présenté les chiffres d’une étude menée par son institut sur les musulmans de France.

On y apprend notamment que, parmi les musulmans français de naissance, 18 % estiment que la charia devrait s’imposer dans notre pays. Les musulmans naturalisés français sont 26 % à le penser également et les musulmans étrangers 46 %.

Autrement dit, plus on maintient les frontières ouvertes à l’immigration, plus on rend difficile l’intégration des musulmans dans la société française.

Si, réellement, les politiciens qui prétendent nous gouverner souhaitaient aider à la naissance d’un islam de France modéré et tolérant, le premier geste qu’ils devraient faire serait donc de fermer les frontières.

S’ils ne le font pas, c’est qu’en réalité, l’islam est pour eux une façon d’en finir avec les « Gaulois réfractaires », comme dirait le président Macron.

Cette étude comporte encore d’autres chiffres intéressants. En particulier, j’y ai découvert que seuls 41 % des musulmans de France estiment que la pratique de l’islam doit être adaptée et aménagée pour se conformer à la laïcité à la française.

Ce qui signifie qu’une large majorité considère que l’islam ne doit faire aucun effort pour s’intégrer.

« Mieux » encore, 37 % des musulmans estiment que c’est, au contraire, à la laïcité française de s’adapter pour laisser la place à l’islam. Ce chiffre a augmenté de 8 % depuis 2011.

Il n’aura échappé à personne que l’essentiel du pouvoir a été exercé par la gauche depuis cette date. Cela implique que la gauche immigrationniste rend plus difficile l’intégration.

Comme jadis avec le prolétariat, l’objectif des immigrationnistes n’est pas de faciliter l’intégration des musulmans dans une société française façonnée par le christianisme.

Il est, au contraire, de les entretenir dans la haine de la société française pour disposer d’un « potentiel révolutionnaire » capable de faire exploser la société française honnie.

Il n’existe qu’une seule façon de résoudre le problème migratoire – mais aussi, avec lui, le problème que pose l’islam (et qui dépasse de beaucoup la question du terrorisme).

Il faut d’abord fermer les frontières. Et ensuite exiger des nouveaux arrivants de se conformer à nos lois et à nos coutumes. L’adoption d’un prénom français, la participation aux fêtes françaises, pourraient être des « marqueurs » de ce choix.

Faute de ce désir d’intégration, il est impératif que nous puissions dire aux étrangers (et même aux Français de papier) que nous ne les retenons pas et qu’ils peuvent rejoindre les pays idylliques où la charia s’applique !

5 réponses à l'article : La réalité de l’islam de France

  1. KAVULOMKAVULO9S

    01/10/2019

    Si vous souhaitez connaitre le point de vue de Zemmour sur l’islam, inutile de tenter de vous connecter sur Dailymotion qui, théoriquement met sur le web une partie de ses interventions : Après de longues secondes – voire minutes – d’attente avec écran noir et ronds dans l’eau, systématiquement un message apparait « désolé, de cette interruption involontaire, etc… » Merci, ça va, on a compris que le site avait reçu des instructions de blocage. Au fait à qui appartient maintenant Dailymotion? Certainement pas à un propriétaire soucieux d’égalité de traitement de paroles. Un copain de la petite Claudette peut être ? Sur que pour les thuriféraires de Chichi, il n’y aura jamais de pannes. Bande de pignoufs !
    Tous a géométrie variable, comme leur idole du moment…mais qui sera bien vite oubliée. Et ce sera tant mieux : quand on prétend que la France doit sa culture a l’islam, tout est dit.

    Répondre
  2. Chris

    29/09/2019

    Les pourcentages indiqués dans cet article ne signifient rien tant que le nombre de personnes interrogées n’a pas été mentionné:18% de combien?
    37% de combien?Tout cela est très vague!

    Répondre
  3. BRENUS

    28/09/2019

    Vous pouvez toujours dire et répéter aux « français de papiers » et autres qu’ils peuvent retourner dans le pays merveilleux de leurs origines : ils ont bien l’intention de s’incruster tout en conservant soigneusement leur « bi-nationalité » cette erreur que la France accepte.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    25/09/2019

     » au Maroc nous sommes condamnées à être des musulman(e)s toute notre vie  »

    Betty Lachgar

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    25/09/2019

    AUJOURD’ HUI 25 SEPTEMBRE JOURNEE NATIONALE DES HARKIS

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)